La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Débats autour du concept dexcellence J-F Méla (EHESS 18.11.10)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Débats autour du concept dexcellence J-F Méla (EHESS 18.11.10)"— Transcription de la présentation:

1 Débats autour du concept dexcellence J-F Méla (EHESS )

2 Introduction Aujourdhui en France, lorsquil est question denseignement supérieur et de recherche, on néchappe pas à « lexcellence » : campus dexcellence, pôles dexcellence, initiatives dexcellence, laboratoires dexcellence, équipements dexcellence, chaires dexcellence, prime dexcellence scientifique… Aujourdhui en France, lorsquil est question denseignement supérieur et de recherche, on néchappe pas à « lexcellence » : campus dexcellence, pôles dexcellence, initiatives dexcellence, laboratoires dexcellence, équipements dexcellence, chaires dexcellence, prime dexcellence scientifique… Cette épidémie frappe plus largement lEurope. Cette épidémie frappe plus largement lEurope. LAllemagne a lancé une « initiative dexcellence » LAllemagne a lancé une « initiative dexcellence »

3 Introduction « Europe 2020 Flagship Initiative – Innovation Union » « Europe 2020 Flagship Initiative – Innovation Union » « Europe 2020 Flagship Initiative – Innovation Union » « Europe 2020 Flagship Initiative – Innovation Union » - Our education systems at all levels need to be modernised. Excellence must even more become the guiding principle. We need more world-class universities, raise skill levels and attract top talent from abroad. - We need to get more innovation out of our research. Cooperation between the worlds of science and the world of business must be enhanced, obstacles removed and incentives put in place. Double référence : aux classements internationaux duniversités, et à la « stratégie de Lisbonne ». Double référence : aux classements internationaux duniversités, et à la « stratégie de Lisbonne ».

4 Introduction « Stratégie de Lisbonne » : faire de lUnion Européenne « léconomie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde dici 2010, capable dune croissance économique durable, accompagnée dune amélioration quantitative et qualitative de lemploi et dune plus grande cohésion sociale ». « Stratégie de Lisbonne » : faire de lUnion Européenne « léconomie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde dici 2010, capable dune croissance économique durable, accompagnée dune amélioration quantitative et qualitative de lemploi et dune plus grande cohésion sociale ». Ambigüité du concept dexcellence : sagit-il de formation, de recherche, ou dinnovation ? Se place-t-on dans une perspective scientifique, économique, ou démocratique ? Ambigüité du concept dexcellence : sagit-il de formation, de recherche, ou dinnovation ? Se place-t-on dans une perspective scientifique, économique, ou démocratique ? Abus du mot « excellence » pour conjurer le sentiment de déclin de la société européenne ? pour masquer notre incapacité à avoir de véritables universités en France ? Abus du mot « excellence » pour conjurer le sentiment de déclin de la société européenne ? pour masquer notre incapacité à avoir de véritables universités en France ?

5 Classement de Shanghai 2003 : Luniversité Jiao Tong de Shanghai publie le premier classement mondial des universités : Luniversité Jiao Tong de Shanghai publie le premier classement mondial des universités. - Grand retentissement car il coïncide avec lirruption de la Chine dans la compétition économique mondiale. - Classement basé avant tout sur la recherche en sciences et sur des indicateurs comme le nombre de prix Nobel, le nombre de chercheurs les plus cités… - Place modeste de la France.

6 Place modeste de la France Sur les 50 dernières années, la France a reçu 15 prix Nobel tandis que les USA en avaient 195 et le Royaume Uni 47. Sur les 50 dernières années, la France a reçu 15 prix Nobel tandis que les USA en avaient 195 et le Royaume Uni 47. Lindex HiCi de Thomson ISI affiche autant de chercheurs pour Harvard ou pour Stanford que pour la France entière. Lindex HiCi de Thomson ISI affiche autant de chercheurs pour Harvard ou pour Stanford que pour la France entière. Manque de visibilité de nos universités et de nos « gloires nationales », les grandes écoles. Manque de visibilité de nos universités et de nos « gloires nationales », les grandes écoles.

7 Réactions Mise en cause de la taille des établissements, alors que les universités américaines en tête du classement sont de taille moyenne : Harvard ( étudiants), Stanford (15.000), MIT (10.000). Mise en cause de la taille des établissements, alors que les universités américaines en tête du classement sont de taille moyenne : Harvard ( étudiants), Stanford (15.000), MIT (10.000). Toulouse III : étudiants, 1500 enseignants chercheurs, 750 chercheurs. Toulouse III : étudiants, 1500 enseignants chercheurs, 750 chercheurs. « Luniversité de Toulouse III, université scientifique et de santé de haut niveau, est actuellement au fond des classements internationaux ; or si lon prend en compte lensemble de la production des universités toulousaines, ce pôle ainsi constitué se retrouverait certainement dans les 60 premières universités mondiales ». (DGES 2007) Système français écartelé entre universités, grandes écoles et organismes. Universités mal positionnées, mal gouvernées,.. Système français écartelé entre universités, grandes écoles et organismes. Universités mal positionnées, mal gouvernées,.. Les universités américaines, favorisées par la langue, attirent les « vedettes » par les salaires et les conditions de travail.

8 Autres palmarès 2004 : Classement du Times Higher Education Supplement principalement fondé sur la réputation auprès des universitaires et des employeurs : Classement du Times Higher Education Supplement principalement fondé sur la réputation auprès des universitaires et des employeurs. Ce classement fait la part belle à la Grande Bretagne (29 universités dans le top-200, contre 58 américaines) Ce classement fait la part belle à la Grande Bretagne (29 universités dans le top-200, contre 58 américaines) On nest jamais si bien classé que par soi-même On nest jamais si bien classé que par soi-même Projet dun classement européen « multidimensionnel » qui serait moins défavorable aux universités de lUnion européenne. Projet dun classement européen « multidimensionnel » qui serait moins défavorable aux universités de lUnion européenne. Projet « U-multirank » dont on a un état préliminaire, élaboré par un consortium copiloté par une institution allemande le Center for Higher Education Development (CHE). Projet « U-multirank » dont on a un état préliminaire, élaboré par un consortium copiloté par une institution allemande le Center for Higher Education Development (CHE).

9 A propos des palmarès Les classements déterminent de façon brutale des gagnants et des perdants. On stigmatise ceux qui ne sont pas bien classés. Les classements déterminent de façon brutale des gagnants et des perdants. On stigmatise ceux qui ne sont pas bien classés. Cercle vicieux qui tend à renforcer la réputation des institutions déjà réputées et à bloquer les jeunes institutions. Cercle vicieux qui tend à renforcer la réputation des institutions déjà réputées et à bloquer les jeunes institutions. Les classements peuvent être aberrants et destructeurs dans des systèmes universitaires nationaux dont la diversité est très liée aux sociétés et aux cultures, aux ressources nationales… Les classements peuvent être aberrants et destructeurs dans des systèmes universitaires nationaux dont la diversité est très liée aux sociétés et aux cultures, aux ressources nationales… La démocratisation de laccès aux études est un paramètre inexistant dans les classements. La démocratisation de laccès aux études est un paramètre inexistant dans les classements.

10 A propos des palmarès Difficile de mesurer la qualité de lenseignement. Difficile de mesurer la qualité de lenseignement. Si lon prend trop en considération la recherche, les universités techniques et les formations professionnelles sont dévalorisées, alors quelles sont très importantes. Si lon prend trop en considération la recherche, les universités techniques et les formations professionnelles sont dévalorisées, alors quelles sont très importantes. Comment un classement complètement dominé par les pays riches peut-il contribuer à construire des systèmes universitaires de qualité dans les pays émergents ? Comment un classement complètement dominé par les pays riches peut-il contribuer à construire des systèmes universitaires de qualité dans les pays émergents ? « A travers les classements se construisent des catégories dappréhension du monde » (P. Bourdieu) « A travers les classements se construisent des catégories dappréhension du monde » (P. Bourdieu)

11 A propos des palmarès La politique universitaire nest pas réellement conçue à partir des classements, mais ceux-ci sont invoqués pour la justifier. La politique universitaire nest pas réellement conçue à partir des classements, mais ceux-ci sont invoqués pour la justifier. « Pour lautonomie des universités qui nous a valu neuf mois doccupation lannée dernière, nous navons pas reculé dun demi-centimètre. Et pour la première fois depuis vingt-cinq ans, dans le classement des universités de Shanghai, les universités françaises remontent. Cétait possible, nous lavons fait » (N. Sarkozy). Les classements encouragent des politiques simplistes où les indicateurs deviennent des objectifs. Les classements encouragent des politiques simplistes où les indicateurs deviennent des objectifs.

12 La course à lexcellence Le rapport Aghion Dans le rapport Aghion la référence est plutôt « lexcellence économique » : Dans le rapport Aghion la référence est plutôt « lexcellence économique » : « Conscients du risque de décrochage, lAllemagne, lEspagne, la France et lUnion européenne ont mis en place des initiatives dexcellence qui présentent des caractéristiques communes : focalisation forte de financements pluriannuels sur lexcellence pour renforcer compétitivité et attractivité ». Accent mis sur linnovation, les sciences, la technologie et les performances en matière dinsertion professionnelle. Accent mis sur linnovation, les sciences, la technologie et les performances en matière dinsertion professionnelle.

13 Quelle politique ? Volonté de concentrer les moyens publics et privés sur un petit nombre de pôles et de projets. Volonté de concentrer les moyens publics et privés sur un petit nombre de pôles et de projets. « Je souhaite que lensemble des universités françaises soient regroupées autour de 15 pôles » (V. Pécresse, 2008) « Je souhaite que lensemble des universités françaises soient regroupées autour de 15 pôles » (V. Pécresse, 2008) Le « Grand emprunt » concentre un capital de 7,7 milliards sur « cinq à dix groupements détablissements denseignement supérieur et de recherche sélectionnés par un jury international » Le « Grand emprunt » concentre un capital de 7,7 milliards sur « cinq à dix groupements détablissements denseignement supérieur et de recherche sélectionnés par un jury international » On connaît déjà les gagnants : ceux qui hébergent la majorité des chercheurs et qui reçoivent déjà lessentiel des crédits (récurrents et de lANR). On connaît déjà les gagnants : ceux qui hébergent la majorité des chercheurs et qui reçoivent déjà lessentiel des crédits (récurrents et de lANR).

14 Quelle politique ? Lidée centrale est quil faut réserver largent public à un petit nombre de pôles et de projets, qui seront par ailleurs en position de drainer des fonds privés. Lidée centrale est quil faut réserver largent public à un petit nombre de pôles et de projets, qui seront par ailleurs en position de drainer des fonds privés. Ceci nexclut pas, à lavenir, une baisse du budget ordinaire de lenseignement supérieur, comme cest le cas aujourdhui en Angleterre. Et les revenus du capital du Grand emprunt (environ 300 M annuels ) sont insuffisants pour créer des universités à langlo-saxonne. Ceci nexclut pas, à lavenir, une baisse du budget ordinaire de lenseignement supérieur, comme cest le cas aujourdhui en Angleterre. Et les revenus du capital du Grand emprunt (environ 300 M annuels ) sont insuffisants pour créer des universités à langlo-saxonne. La conséquence principale sera de sacrifier tout ce qui nest pas « classé dans lexcellence ». La conséquence principale sera de sacrifier tout ce qui nest pas « classé dans lexcellence ».

15 Une politique discutable Est-ce que la concentration est indispensable à la recherche dexcellence ? Beaucoup de recherches ne nécessitent pas de très grands équipements (mathématiques, sciences humaines et sociales, mais aussi informatique et certains domaines de la physique et de la chimie). Est-ce que la concentration est indispensable à la recherche dexcellence ? Beaucoup de recherches ne nécessitent pas de très grands équipements (mathématiques, sciences humaines et sociales, mais aussi informatique et certains domaines de la physique et de la chimie). On trouve de lexcellente recherche dans des universités qui ne seront pas des « pôles dexcellence ». On trouve de lexcellente recherche dans des universités qui ne seront pas des « pôles dexcellence ». Est-il souhaitable de transformer la grande majorité des universités en déserts scientifiques ? Est-il souhaitable de transformer la grande majorité des universités en déserts scientifiques ?

16 Une politique discutable Cette politique de concentration est contestable du point de vue économique. Cette politique de concentration est contestable du point de vue économique. Il ne suffit pas davoir quelques centres de recherche producteurs de brevets. Cest lensemble des forces productives qui comptent et la formation de travailleurs ayant une qualification de niveau post-bac est un enjeu considérable. Il ne suffit pas davoir quelques centres de recherche producteurs de brevets. Cest lensemble des forces productives qui comptent et la formation de travailleurs ayant une qualification de niveau post-bac est un enjeu considérable. Laménagement du territoire suppose un transfert à tous les niveaux entre les universités, les centres de recherche et le tissu économique. Laménagement du territoire suppose un transfert à tous les niveaux entre les universités, les centres de recherche et le tissu économique.

17 Une politique discutable Délimiter a priori quelques institutions proclamées « pôles dexcellence » est mauvais pour la démocratie. Délimiter a priori quelques institutions proclamées « pôles dexcellence » est mauvais pour la démocratie. Cette conception dichotomique avec, dun côté lexcellence, de lautre lutilitaire et le professionnel (centres universitaires de proximité), renforcera la ségrégation. Cette conception dichotomique avec, dun côté lexcellence, de lautre lutilitaire et le professionnel (centres universitaires de proximité), renforcera la ségrégation. Il faut admettre une différenciation de nos institutions denseignement supérieur, mais il faut maintenir entre elles un maximum de fluidité. Il faut admettre une différenciation de nos institutions denseignement supérieur, mais il faut maintenir entre elles un maximum de fluidité. Nous sommes, en France, déjà très concentrés et très différenciés, pour la recherche (organismes, agences de moyens) comme pour la formation (grandes écoles). Nous sommes, en France, déjà très concentrés et très différenciés, pour la recherche (organismes, agences de moyens) comme pour la formation (grandes écoles).

18 Une politique discutable « Lexcellence économique » privilégie les formations scientifiques et techniques au détriment des sciences humaines et sociales. « Lexcellence économique » privilégie les formations scientifiques et techniques au détriment des sciences humaines et sociales. Or beaucoup des qualités appréciées dans la « société de la connaissance » (esprit dentreprise, capacité managériale, leadership, vision, travail en équipe, adaptabilité…) dérivent de qualités plus fondamentales qui résultent dune formation générale dans un contexte pluridisciplinaire. Or beaucoup des qualités appréciées dans la « société de la connaissance » (esprit dentreprise, capacité managériale, leadership, vision, travail en équipe, adaptabilité…) dérivent de qualités plus fondamentales qui résultent dune formation générale dans un contexte pluridisciplinaire.

19 Une politique discutable Dans la course à lexcellence, les sciences humaines et sociales, les arts, perdent du terrain. Dans la course à lexcellence, les sciences humaines et sociales, les arts, perdent du terrain. En Grande-Bretagne le budget de lenseignement supérieur serait réduit de 40%, mais la science, la technologie et les mathématiques seraient épargnées ainsi que la recherche, tandis que les sciences humaines et sociales seraient frappées. En Grande-Bretagne le budget de lenseignement supérieur serait réduit de 40%, mais la science, la technologie et les mathématiques seraient épargnées ainsi que la recherche, tandis que les sciences humaines et sociales seraient frappées. « Avides de réussite économique, les pays et leurs systèmes éducatifs renoncent imprudemment à des compétences pourtant indispensables à la survie des démocraties » (Martha Nusbaum) « Avides de réussite économique, les pays et leurs systèmes éducatifs renoncent imprudemment à des compétences pourtant indispensables à la survie des démocraties » (Martha Nusbaum)

20 Les critères de lexcellence Tendance à gérer les services publics comme des entreprises et à utiliser des « indicateurs de production » comme mesure de la performance. Tendance à gérer les services publics comme des entreprises et à utiliser des « indicateurs de production » comme mesure de la performance. Pour lenseignement supérieur et la recherche, les indicateurs de la LOLF sont ceux quon retrouve dans beaucoup de classements internationaux. Pour lenseignement supérieur et la recherche, les indicateurs de la LOLF sont ceux quon retrouve dans beaucoup de classements internationaux. On a une dérive lorsque des indicateurs budgétaires deviennent des indicateurs de qualité pour chaque établissement, pour chaque équipe, pour chaque individu, et sétablissent comme des normes. On a une dérive lorsque des indicateurs budgétaires deviennent des indicateurs de qualité pour chaque établissement, pour chaque équipe, pour chaque individu, et sétablissent comme des normes.

21 Les critères de lexcellence Pertinence des indicateurs numériques de production pour lenseignement supérieur et la recherche ? Pertinence des indicateurs numériques de production pour lenseignement supérieur et la recherche ? On marginalise des activités ou des qualités qui sont difficiles à mesurer mais qui peuvent être importantes On marginalise des activités ou des qualités qui sont difficiles à mesurer mais qui peuvent être importantes Les différents acteurs cherchent avant tout à « être bons sur les indicateurs » et développent des stratégies de conformisme. Les différents acteurs cherchent avant tout à « être bons sur les indicateurs » et développent des stratégies de conformisme. Le seul facteur décisif de succès dune université sur le long terme est la qualité des universitaires et des chercheurs (ainsi que le niveau et la qualification des étudiants), ce qui renvoie à la qualité du recrutement et de la formation initiale (« contrôle du facteur de production »). Le seul facteur décisif de succès dune université sur le long terme est la qualité des universitaires et des chercheurs (ainsi que le niveau et la qualification des étudiants), ce qui renvoie à la qualité du recrutement et de la formation initiale (« contrôle du facteur de production »).

22 Les critères de lexcellence De façon paradoxale, les mécanismes de financement par lEtat, associés aux indicateurs de performance, déterminent la politique des établissements beaucoup plus que la compétition scientifique internationale. De façon paradoxale, les mécanismes de financement par lEtat, associés aux indicateurs de performance, déterminent la politique des établissements beaucoup plus que la compétition scientifique internationale. On peut admettre que le budget de lEtat fasse usage dindicateurs à un niveau élevé dagrégation. Mais il est très dangereux den faire des normes de pilotage des universités, des départements, des équipes de recherche… On peut admettre que le budget de lEtat fasse usage dindicateurs à un niveau élevé dagrégation. Mais il est très dangereux den faire des normes de pilotage des universités, des départements, des équipes de recherche…

23 Les critères de lexcellence On peut penser, comme Michèle Lamont dans son livre How professors think quaucune technique inspirée du management de la qualité ne pourra mieux faire quune délibération collective des pairs. Il faut alors se pencher sur la production des jugements dans les communautés académiques disciplinaires. On peut penser, comme Michèle Lamont dans son livre How professors think quaucune technique inspirée du management de la qualité ne pourra mieux faire quune délibération collective des pairs. Il faut alors se pencher sur la production des jugements dans les communautés académiques disciplinaires. Cette analyse fine fait une grande place aux facteurs psychologiques et aux cultures dévaluation, de recrutement, de classement, dans ces communautés (et pas seulement aux enjeux de pouvoir). Cette analyse fine fait une grande place aux facteurs psychologiques et aux cultures dévaluation, de recrutement, de classement, dans ces communautés (et pas seulement aux enjeux de pouvoir).


Télécharger ppt "Débats autour du concept dexcellence J-F Méla (EHESS 18.11.10)"

Présentations similaires


Annonces Google