La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE EN AMP DU RISQUE VIRAL : VHB, VHC ET VIH Florence BRUGNON et Laurent JANNY CHU Estaing et Université dAuvergne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE EN AMP DU RISQUE VIRAL : VHB, VHC ET VIH Florence BRUGNON et Laurent JANNY CHU Estaing et Université dAuvergne."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE EN AMP DU RISQUE VIRAL : VHB, VHC ET VIH Florence BRUGNON et Laurent JANNY CHU Estaing et Université dAuvergne

2 POURQUOI SI TARD ?

3 Arrêté du 11 avril 2008 relatif aux bonnes pratiques cliniques et biologiques dassistance médicale à la procréation LES REGLES DU JEU

4 Arrêté du 11 avril 2008 relatif aux bonnes pratiques cliniques et biologiques dassistance médicale à la procréation Circuit séparé pour le recueil, le traitement des gamètes et des embryons qui comportent un risque viral VHB, VHC et VIH

5 Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité.Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité. CE QUI SUPPOSE

6 SALLE AMP VIRALE

7 MICRO INJECTEUR DEDIE

8 DEMENAGEMENT A ESTAING

9 Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité.Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité. Un personnel dédié à cette activité.Un personnel dédié à cette activité. CE QUI SUPPOSE

10 Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité.Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité. Un personnel dédié à cette activité.Un personnel dédié à cette activité. Surplus dactivité à moyens constants CE QUI SUPPOSE

11 Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité.Une salle de traitement des gamètes et des embryons dédiée à cette activité. Un personnel dédié à cette activité.Un personnel dédié à cette activité. La constitution dune équipe pluridisciplinaire dédiée à cette activitéLa constitution dune équipe pluridisciplinaire dédiée à cette activité CE QUI SUPPOSE

12 Celles dAMP biologique et clinique Virologie: Pr H. LAFEUILLE Dr C. HENQUELL Maladies infectieuses VIH : Dr Ch. JACOMET Hépatologie : Pr A. ABERGEL EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

13 ORGANISATION DES CONSULTATIONS ET DU STAFF

14 CONSULTATIONS VIH AVEC OU SANS COINFECTION Biologiques pour AMP Cliniques pour AMP DInfectiologie pour VIH Psychologiques Mercredi matin au CECOS Prises de RV : de 10 h à 12 h 30

15 CONSULTATIONS VHB ET VHC AVEC OU SANS COINFECTION Biologiques pour AMP => Cliniques pour AMP => DHépatologie => Psychologiques => Les jours de RV standards de chaque spécialiste

16 STAFF Vendredi à 9heures Salle de réunion du Pôle GORH

17 VIH Virus de lImmunodéficience Humaine

18 VIH : QUAND RISQUE VIRAL ? ANTICORPS ANTI VIH PRESENT

19 VIH : QUAND RISQUE VIRAL ? ANTICORPS ANTI VIH PRESENT CHARGE VIRALE PLASMATIQUE POSITIVE CHARGE VIRALE PLASMATIQUE NEGATIVE RISQUE VIRAL PRESENT

20 SI ANTICORPS ANTI VIH PRESENT MEME SI STATUT VIREMIQUE PLASMATIQUE NEGATIF RISQUE GAMETIQUE PRESENT VIH : AMP HOMME RISQUE EVALUABLE

21 SI ANTICORPS VIH PRESENT RISQUE GAMETIQUE PRESENT EVALUATION DU RISQUE ? VIH : AMP HOMME RISQUE EVALUABLE FEMME RISQUE NON EVALUABLE

22 VIH : AMP Homme Femme

23 Séparation sur gradient du sperme : 2 fractions : liquide séminal et fraction spermatozoïdes VIH HOMME : AMP Sperme Puresperm 45% Puresperm 90% Liquide séminal Spermatozoïdes CONGELATION VIROLOGIE

24 VIH HOMME : AMP ARN VIH = 0 AMP Risque viral Liquide séminal

25 VIH HOMME : AMP ARN VIH = 0 AMP Risque viral ARN VIH spermatozoïdes Liquide séminal 0 < ARN VIH < /ml

26 VIH HOMME : AMP ARN VIH = 0 AMP Risque viral ARN VIH spermatozoïdes Liquide séminal 0 < ARN VIH < /ml Positif Pas dAMP

27 VIH HOMME : AMP ARN VIH = 0 AMP Risque viral ARN VIH spermatozoïdes Liquide séminal 0 < ARN VIH < /ml Positif Pas dAMP Négatif AMP Risque viral

28 VIH HOMME : AMP ARN VIH = 0 AMP Risque viral ARN VIH spermatozoïdes Liquide séminal 0 < ARN VIH < /ml Positif Pas dAMP ARN VIH > /ml Négatif AMP Risque viral Pas dAMP

29 DIFFICULTES Rendement capacitation : 15 à 30% Si au total au départ Entre 15 et au total à larrivée

30 DIFFICULTES Rendement capacitation : 15 à 30% Rendement congélation : perte de 30% de la mobilité. Nécessité de disposer dassez de spz mobiles pour réaliser lAMP

31 DIFFICULTES Pour lanalyse du liquide séminal, 2 aliquotes de 1 ml Pour lanalyse des spermatozoïdes capacités congelés, 2 aliquotes de spermatozoïdes

32 VIH : AMP Homme Femme

33 VIH FEMME : AMP Pas de moyens de détection de la présence du virus dans les follicules Guide des Bonnes Pratiques 02/08/2010 Quelque soit charge virale plasmatique AMP en circuit à risque viral

34 LES OBLIGATIONS Dans les 6 mois précédents lAMP : –CD4 > 200/mm 3 2 fois à 3 mois dintervalle –ARN VIH stable dans les 6 mois précédents lAMP –Pas de pathologies graves et évolutives

35 LES OBLIGATIONS Pour la personne non infecté du couple Un dépistage est effectué avant lAMP : –dans les 15 jours qui précédent la tentative dAMP –et au plus tard le jour de la ponction ou de linsémination

36 LES OBLIGATIONS Pour la conjointe dun homme VIH + Un dépistage est effectué après lAMP : –1 mois –3 mois –6 mois –En période néonatale, si jugé utile OBLIGATOIRES

37 La procédure : VHB : Hépatite B

38 VHB :QUAND RISQUE VIRAL? Présence de lantigène HBs

39 Ou Absence de lantigène HBs Et Anticorps anti HBc présents Et charge virale VHB positive VHB :QUAND RISQUE VIRAL?

40 VHB : AMP ANTIGENE HBs PRESENT QUELLE QUE SOIT ADN VHB PLASMATIQUE (POSITIF OU NEGATIF) RISQUE GAMETIQUE POSSIBLE AMP EN CIRCUIT A RISQUE VIRAL

41 VHB : AMP ANTIGENE HBs PRESENT QUELLE QUE SOIT ADN VHB PLASMATIQUE (POSITIF OU NEGATIF) ANTIGENE HBs ABSENT ET ANTICORPS ANTI HBc PRESENT ET ADN VHB PLASMATIQUE POSITIF RISQUE GAMETIQUE POSSIBLE AMP EN CIRCUIT A RISQUE VIRAL

42 LES OBLIGATIONS Pour la personne non infecté du couple Vaccination Hépatite B

43 VHC : Hépatite C

44 VHC : QUAND RISQUE VIRAL? Présence danticorps anti VHC Mais stratégie variable en fonction de la charge virale plasmatique

45 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE NEGATIF Sans traitement RISQUE GAMETIQUE ESTIME NUL

46 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE NEGATIF Sans traitement6 mois après le traitement RISQUE GAMETIQUE ESTIME NUL

47 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE NEGATIF Sans traitement6 mois après le traitement RISQUE GAMETIQUE ESTIME NUL PRISE EN CHARGE STANDARD

48 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE POSITIF RISQUE GAMETIQUE POSSIBLE

49 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE POSITIF AMP EN CIRCUIT A RISQUE VIRAL RISQUE GAMETIQUE POSSIBLE

50 VHC : AMP ANTICORPS ANTI VHC POSITIF ARN VHC PLASMATIQUE NEGATIF ARN VHC PLASMATIQUE POSITIF AMP HORS CIRCUIT DE RISQUE VIRAL AMP EN CIRCUIT DE RISQUE VIRAL Sans traitement6 mois après le traitement

51 AMP A RISQUE VIRAL QUELLE CHARGE DE TRAVAIL ?

52 ACTIVITE VIH 2008 (ABM) Couples avec lun des 2 ou les 2 partenaires positifs pour les anticorps anti VIH Couples avec lun des 2 ou les 2 partenaires co infectés VIH et VHB

53 ACTIVITE VIH 2008 (ABM) IIUFIVICSITECTOTAL Cycles441 49,2% 72 8,0% ,3% ,5% 896 Accou % Acc/ cycle 13,6%13,8%18,9%13,1%15,1%

54 PROSPECTIVE ACTIVITE HIV CLERMONT France : 60 millions dhabitants Auvergne : 1,4 millions dhabitants

55 PROSPECTIVE ACTIVITE HIV CLERMONT France : 60 millions dhabitants Auvergne : 1,4 millions dhabitants (896 AMP HIV / 60 millions) * 1,4 millions 21 tentatives VIH par an

56 VHB : couple dont l1 au moins est antigène HBs positif, quelque soit la charge virale VHB VHC : couple dont l1 au moins a des anticorps anti VHC avec charge virale VHC positive (si négative => circuit simple) Hors co infection VIH ACTIVITE VHB VHC 2008 (ABM)

57 IIUFIVICSITECTOTAL Cycles168 20,5% ,2% ,3% ,0% 820 Accou % Acc/ cycle 4,8%13,8%14,9%6,9%11,3%

58 PROSPECTIVE ACTIVITE VHB ET VHC CLERMONT France : 60 millions dhabitants Auvergne : 1,4 millions dhabitants

59 PROSPECTIVE ACTIVITE VHB ET VHC CLERMONT France : 60 millions dhabitants Auvergne : 1,4 millions dhabitants (820 AMP VHB VHC / 60 millions) * 1,4 millions 19 tentatives VHB VHC par an

60 PROSPECTIVE ACTIVITE RISQUE VIRAL CLERMONT VIH OU CO INFECTE 21 tentatives par an demande Auvergne 21 * 1,25 = 26 tentatives par an Auvergne +limitrophe

61 PROSPECTIVE ACTIVITE RISQUE VIRAL CLERMONT VHB ou VHC 19 tentatives par an demande Auvergne 19 * 1,25 = 24 tentatives par an Auvergne +limitrophe VIH OU CO INFECTE 21 tentatives par an demande Auvergne 21 * 1,25 = 26 tentatives par an Auvergne +limitrophe

62 PROSPECTIVE ACTIVITE RISQUE VIRAL CLERMONT SOIT PAR ANNEE : 26 tentatives VIH (dont 13 IIU) + 24 tentatives VHB ou VHC (dont 5 IIU)


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE EN AMP DU RISQUE VIRAL : VHB, VHC ET VIH Florence BRUGNON et Laurent JANNY CHU Estaing et Université dAuvergne."

Présentations similaires


Annonces Google