La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JOURNEE TECHNIQUE SAS 2008 SRRT Lausanne Transférer entre environnement naturel et zone ultrapropre Phase critique de tous processus CONFERENCIER Jean.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JOURNEE TECHNIQUE SAS 2008 SRRT Lausanne Transférer entre environnement naturel et zone ultrapropre Phase critique de tous processus CONFERENCIER Jean."— Transcription de la présentation:

1 JOURNEE TECHNIQUE SAS 2008 SRRT Lausanne Transférer entre environnement naturel et zone ultrapropre Phase critique de tous processus CONFERENCIER Jean Marie REINWALT Directeur Commercial Faure Ingénierie Suisse

2 SOMMAIRE SSRT - Lausanne avril )Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés »

3 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 SAS PERSONNEL 1) RAPPEL DE QUELQUES DEFINITIONS VESTIAIRE Local où les personnes utilisant une salle propre peuvent enfiler ou ôter une tenue de salle propre (NF ISO et 5) Lorganisation des vestiaires ou des sas dentrée est importante pour stocker les vêtements en partait état hors contamination, et pour respecter le sens de circulation et interdire les contaminations croisées (BPF) SAS Espace clos, muni de deux ou plusieurs portes, placé entre deux ou plusieurs pièces (par exemple de différentes classes denvironnement), afin de contrôler le flux dair entre ces pièces lors des entrées et des sorties. Un sas peut être prévu et utilisé soit pour le personnel, soit pour les produits (Glossaire BPF) * Cf. NF ISO , débat sur la terminologie vestiaire / changing room

4 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 SAS 1) RAPPEL DE QUELQUES DEFINITIONS Les vestiaires doivent être conçus et utilisés comme des sas en vue de fractionner physiquement les différentes phases de lhabillage et de diminuer ainsi la contamination microbienne et particulaire des vêtements protecteurs. Ces locaux doivent être efficacement ventilés avec de lair filtré. La dernière partie du vestiaire doit relever, au repos, de la même classe que la zone à laquelle il mène. Lutilisation de vestiaires distincts pour lentrée et la sortie de la zone datmosphère contrôlée est parfois préférable. De manière générale les lave-mains ne peuvent être installés que dans la première partie des vestiaires. (Article 27 BPF) Mot issu du vocabulaire de la Marine, permettant de faire passer les bateaux dun niveau à un autre (écluse)

5 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) MOUVEMENTS ENTREES / SORTIES SALLES PROPRES ENTREES Matières premières Articles de conditionnement Cuves de transfert des matières premières Fluides process Système continus / discontinus Produits semi-ouvrés Consommables SORTIES Produits finis / transformés Sorties déchets ENTREES ET SORTIES Personnel Encadrement Visiteurs Outillage Maintenance (outils) Nettoyage

6 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) MOUVEMENTS ENTREES / SORTIES SALLES PROPRES SAS SAS PERSONNEL SAS MATERIEL SAS MATIERES PREMIERES SAS PRODUITS FINIS SAS DE TRANSFERT SASPASSE PLATS SASPASSE CHARIOTS SASGUICHETS … SASDE DECONTAMINATION SAS CHIMIQUES / SAS SIPHON SASDECHETS

7 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Barrière physique pour la contamination 3) BARRIERE PHYSIQUE: le sas constitue une barrière entre la salle propre et lextérieur Isolement entre lextérieur et la zone à empoussièrement contrôlé, respect des cascades de pression, vêtements spécifiques, changement de tenue, port du masque, lavage des mains… Barrière dans le sens zone propre VERS extérieur, intérieur VERS propre ou dans les deux sens combinés Barrière aéraulique, thermique, hygrométrique Barrière psychologique pour le personnel Prise de conscience du changement de qualité dair, information, procédures dentrée et de sortie (risque de dérive dans le temps…)

8 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 SAS PASSIF zone non traitée en conditionnement 4) SAS STATIQUE / SAS DYNAMIQUE SAS PASSIF / SAS ACTIF Zone neutre Principe de lécluse Exemples dapplications : Couloirs périphériques Accès visiteurs Vestiaires Passe matériel, guichets… Louverture des portes ne doit pas pouvoir être simultanée (asservissement mécanique, électrique, électromagnétique, interlock)

9 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 SAS ACTIF zone dotée de son propre traitement dair Maintien de la pression Brassage dair filtré Protection du personnel ou du produit Sas à surpression ou à dépression Possibilité de traitement par transfert dair filtré (définition du transfert, grilles de transfert): POSSIBILITE DE COMBINER SAS ACTIFS ET SAS PASSIFS DANS LE CAS DES SAS DOUBLES OU TRIPLES 4) SAS STATIQUE / SAS DYNAMIQUE SAS PASSIF / SAS ACTIF

10 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 PREAMBULE 5) LE SAS CLASSIQUE EN 3 PARTIES DESHABILLAGE – PREPARATION – MISE EN TENUE Habillement différent selon la ou les classes dempoussièrement de la salle propre Qualité et nature déquipement des sas différents Séparation réglementaire sas hommes / sas femmes (code du travail en France) Durée du séjour : limitée au temps de transfert, défini par la procédure daccès en zone propre o Fonction du personnel, du nombre et de la fréquence des passages, ainsi que de lactivité exercée en salle propre

11 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Habillement selon la classe desservie Zone de déshabillage Zone de préparation Zone de mise des tenues Les sas spéciaux (supports distributeurs, stockage divers, protections annexes, tapis anti-poussières) SAS à douche (humides) : confinement SAS à douche (air) SAS à gradient de classement SAS à étage, SAS à couloir SAS à retour séparé (confinement, contamination croisée) SAS polyvalent SAS de croisement de zones classées (lavage des mains, séchage, désinfection) (armoires, vestiaires, casiers à chaussures, stockage divers, bancs sièges, poubelles) 5) LE SAS CLASSIQUE EN 3 PARTIES DESHABILLAGE – PREPARATION – MISE EN TENUE

12 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Capacité 6) CONCEPTION DES SAS Nombre de personnes utilisant le sas Personnel permanent (hommes + femmes) nécessité de séparer les sexes Personnel temporaire Personnel de maintenance et dentretien (tenues spécifiques + stockage) Personnel de nettoyage Personnel occasionnel (encadrement) Visiteurs (sas différent ?) 6.1) LE RAPPORT SURFACE / PERSONNE Le rapport surface / personne est fonction des paramètres suivants : Capacité maxi admissible en nombre simultanément Capacité dinstallation (armoires, casiers, blouses) Roulement par équipes Stockage des blouses pour la semaine …

13 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Fluidité 6) CONCEPTION DES SAS Différence de classe dempoussièrement entre lamont et laval du sas Qualité 6.1) LE RAPPORT SURFACE / PERSONNE Utilisation simultanée par plusieurs personnes Temps de passage Nombre de transits par jour Répartition des passages dans le temps Nombre de transits en pointe Durée de la pointe Etalement des relèves déquipes Type Sas à douches à air Sas à retour séparé Sas en plusieurs parties séparées physiquement

14 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Equipements 6) CONCEPTION DES SAS Cf. formules de calcul de surface dans le guide de lASPEC 6.1) LE RAPPORT SURFACE / PERSONNE Tenues vestimentaires spécifiques Combinaisons jetables Combinaisons spécifiques (maintenance, nettoyage, visiteurs)

15 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 Choix des matériaux (cloisons, plafonds, sols, mobilier) selon les mêmes critères généraux des salles blanches Tenir compte des opérations de nettoyage (eau) et de décontamination (compatibilité et étanchéité des parois) fréquentes Eviter les recoins difficiles à nettoyer, les saillies, les étagères ouvertes, les placards ouverts Tenir compte de la fréquence dentrée/sortie et du trafic (usure) Equipement (lavabo, siphon de lavabo, siphon de sol, bacs pour tenues jetables ou décontaminables, poubelles) à prendre en compte Sol : tapis adhésifs 6) CONCEPTION DES SAS 6.2) LES MATERIAUX UTILISES

16 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.3) IMPLANTATION DES SAS Résulte de létude des flux (flux matière, flux process, flux personnel…) afin déviter toute contamination croisée Est fonction de lenvironnement : Tant du côté propre : Disposition des postes de travail Ouvertures en salle Que du côté sale, en amont : Zones de repos Zone de restauration Toilettes Atelier dentretien Approvisionnement des consommables Vestiaire général

17 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.4) OUVERTURES - VERROUILLAGE Les différentes portes dun sas ne peuvent être ouvertes en même temps. Un système de blocage alterné ou une alerte visuelle ou sonore doit être utilisé en vue dempêcher louverture de plus dune porte à la fois (BPF, article 23) Dispositifs permettant déviter louverture simultanée de 2 portes (maintien de la cascade de pression : Voyant vert/rouge Gâches électriques de condamnation Portes automatiques Alarmes sonores La durée de séjour dans le sas doit être limitée au temps de transfert (temporisation, horloges).

18 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril 2008 En fonction de la disposition des locaux, le sas daccès peut servir dissue de secours Equipement des portes de barres anti- panique Sens douverture des portes (cascades de pression) compatible avec le circuit dévacuation durgence Alarmes sonores Communication : entre la salle blanche et lextérieur (modules vitrés, interphones,…) -Attention : portes sans oculus si le personnel doit se déshabiller, donc interphone- Ouvertures électriques débloquées en cas de panne de courant Horloge et temporisation inhibées en cas dincident 6) CONCEPTION DES SAS 6.5) SYSTEMES DE SECURITE

19 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.6) ANALYSE DES RISQUES Synthèse de lensemble des éléments danalyse de risque

20 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.6) ANALYSE DES RISQUES Risques dorigine externe

21 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.6) ANALYSE DES RISQUES Risques dorigine interne

22 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) CONCEPTION DES SAS 6.6) ANALYSE DES RISQUES Synoptique dun risque maîtrisé Source/Vecteur/Risque/Barrière

23 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) TRAITEMENT DAIR DES SAS Salle blanche SasCouloir (+) Confinement : Double sas LABO SAS 2 - SAS 1 + COULOIR

24 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) TRAITEMENT DAIR DES SAS 7.1) SURPRESSION / DEPRESSION Application des notions évoquées ci-avant Nécessité du traitement dair Centrale spécifique ? Centrale commune au reste de linstallation ? Extracteur ? Maintien de la dépression Notion de transfert / Grille de transfert Affichage des pressions manomètres

25 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) TRAITEMENT DAIR DES SAS 7.2) VENTILATION DES SAS Maintien dans le temps des critères suivants : Température Surpression Classe dempoussièrement Problèmes spécifiques Protection des blouses sous flux laminaire Hygiène (minimum dair neuf par opérateur) Extraction des odeurs (chaussures) Douches à air

26 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » SSRT - Lausanne avril ) TRAITEMENT DAIR DES SAS 7.3) FILTRATION DE LAIR Filtration en CTA et diffusion en plafond Maintien de la classe SAS = Elément de la salle propre Mêmes exigences de traitement dair Transfert : selon BPF, transfert dair filtré accepté dans les sas Cinétique de décontamination

27 1)Rappel de quelques définitions 2)Mouvements entrées / Sorties en salle blanche 3)Barrière Physique 4)Sas statique / Sas dynamique 5)Le sas classique en 3 parties 6)Conception des sas / Analyse des risques 7)Traitement dair des sas 8)Le guide « conception, réalisation et utilisation de sas pour salles propres et environnements maîtrisés apparentés » 27 SSRT - Lausanne avril ) LE GUIDE TECHNIQUE ASPEC Janv Sommaire 1.Présentation du guide 2.Champ dapplication du guide 3.Définitions 4.Fonctions des sas 5.Type de sas 6.Conception des sas 7.Sas personnel, particularités 8.Dimensionnement (sas personnel?) 9.Sas matériel, particularités 10.Contrôle continu environnemental et traçabilité 11. Réalisation des sas 12. Utilisation des sas 13. Entretien des sas 14. Tableau de synthèse et choix 15. Exemples de réalisations de sas, et situations spécifiques 16. Glossaire et abréviations 17. Références règlementaires, normatives et autres 18. Annexes

28 EN ATTENDANT LA SUITE DE LA JOURNEE, MERCI DE VOTRE ATTENTION ET PLACE AUX QUESTIONS Jean Marie REINWALT Port Faure Ingénierie Suisse Chemin du Joran, 8b – CP 2327 – CH-1260 NYON 2 Nyon


Télécharger ppt "JOURNEE TECHNIQUE SAS 2008 SRRT Lausanne Transférer entre environnement naturel et zone ultrapropre Phase critique de tous processus CONFERENCIER Jean."

Présentations similaires


Annonces Google