La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évaluation de lapplication des lignes daction de lAMEL de 2007 au niveau du District.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évaluation de lapplication des lignes daction de lAMEL de 2007 au niveau du District."— Transcription de la présentation:

1 Évaluation de lapplication des lignes daction de lAMEL de 2007 au niveau du District.

2 Pastorale et formation de la foi des jeunes 2. Quune personne soit nommée par le Frère Visiteur pour : coordonner la commission de la pastorale dans chacun des Secteurs du District, accompagner les animateurs spirituels de nos œuvres éducatives et assurer un suivi de la formation des catéchistes. Le Frère Fadi Sfeir a été nommé à cet effet. De plus, tel que décidé en Conseil de District, F. Fadi a profité de sa présence dans lun ou lautre Secteur, à loccasion de conseils ou de rencontres, pour réunir les principaux acteurs de la Pastorale du District. La dernière réunion a eu lieu mardi 16 novembre 2010, la précédente en juillet 2010.

3 Pastorale et formation de la foi des jeunes Concernant la traduction et la diffusion des documents catéchétiques en langue arabe, on laisse cette question au Conseil de District. Seule la vie du Saint Frère Raphaël Rafiringa a été traduite.

4 3. Renouveler lencadrement de la formation lasallienne des professeurs (nous laissons à chaque Secteur et au Conseil de District le soin détudier cette question) et profiter des sessions qui se dérouleront au niveau de la RELEM. Lencadrement de la formation lasallienne a été renouvelé au Liban (F. Fadi, F. Noël, Mlle Claire, Mme Mirella, F. J.Cl Abou-Atmé) et en Egypte (M. Milad Elia, M. Réda Ramsis, F. André, M. Edgar, F. Noël). En Terre-Sainte, après une petite interruption, la formation a été lancée à nouveau en septembre dernier (M. Georges Naber, M. Michel Sansur et F. Peter). En Turquie, vu la situation, la formation lasallienne est assurée par des intervenants extérieurs (F. Visiteur, M. Michel Bertet, F. André-Pierre Gauthier, M. Bruno Lagniez).

5 Pastorale des vocations de Frères et de lasalliens. Lignes daction : 1. Revivifier, dans chaque Secteur, la commission de la pastorale des vocations constituée dun représentant de chaque établissement et oeuvre, dont la préoccupation sera léveil et laccompagnement de vocations parmi les jeunes. Cette ligne daction a été réalisée avec comme responsables : F. Fadi au Liban, F. Daoud en Terre-Sainte/Jordanie, F. Sameh en Egypte et F. Hossam au Soudan. N.B. Concernant la pastorale de vocations des lasalliens, on laissera au Conseil de District le soin détudier cette question. Le Conseil de District na pas étudié cette question.

6 COMPRENDRE LA MISSION LASALLIENNE. CRITERES ET TERMINOLOGIE COMMUNE. Ligne daction : Le Conseil de District désignera quelquun pour élaborer un glossaire contenant les mots clés (et les sigles) du monde lasallien et les traduire dans les langues locales du District (arabe, turc...). Il en assurera la diffusion. M. Elie Austa a été désigné à cet effet et il prépare ce glossaire. De même, plusieurs documents de lInstitut (circulaires, cahiers de la MEL) ont été traduits en arabe par M. Austa et mis sur le site. Des fascicules sont sous presse.

7 COMPRENDRE LA MISSION LASALLIENNE. A- DIVERSITE ET QUALITE A TOUS LES NIVEAUX. Lignes daction : Pour favoriser la collecte dinformations au niveau du District : 1) Le délégué à la MEL pourrait plusieurs fois dans l'année envoyer un questionnaire précis afin de recueillir les meilleures expériences pédagogiques et les formations les plus significatives de la mission et de lAssociation lasallienne réalisées dans chaque établissement pour les mettre ensuite en ligne sur le site du District. Cette collecte dinformations a été réalisée par le délégué à la MEL, parfois difficilement. Lors du dernier Conseil de la MEL du District, sest posée la question de lutilité dun tel travail.

8 COMPRENDRE LA MISSION LASALLIENNE. A- DIVERSITE ET QUALITE A TOUS LES NIVEAUX. 2) Mettre en place, après étude de faisabilité, un espace Intranet sur le site du District ou les personnes autorisées pourraient faire entrer directement les données, en tenant compte des risques potentiels. Dans ce cas les professeurs peuvent eux- mêmes consulter les informations. Pour le moment, on sest contenté du site du District qui est très régulièrement mis à jour par le délégué à la MEL.

9 COMPRENDRE LA MISSION LASALLIENNE. B- DIVERSITE ET QUALITE A TOUS LES NIVEAUX. 2. Rédiger un guide de l'enseignant lasallien qui comprendrait deux parties : – un cahier des charges : «Quattend-on dun professeur lasallien ?» – des propositions : « Vous voulez en savoir plus, nous vous proposons des formations lasalliennes spécifiques». Ce guide pourrait être décliné pour les autres acteurs des écoles : psychologue, animateurs, surveillants, etc. Le CPLL au Liban a réalisé « le guide de léducateur lasallien » (livre et CD) qui a été diffusé dans tous les Secteurs du District. Ce guide concerne les enseignants, les inspecteurs (responsables de cycle) et les coordinateurs de matières (1 ers maîtres).

10 FORMATION INITIALE ET CONTINUE POUR LA MISSION LASALLIENNE ET LASSOCIATION. FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT. Lignes daction : 1) Engager le plus grand nombre dacteurs à suivre les formations lasalliennes déjà existantes. Plusieurs professeurs et responsables ont suivi des formations lasalliennes dans leur Secteur respectif, à Rome (CIL - SIEL), dans le cadre de la RELEM (formation des directeurs à Rome en octobre 2010) ou dans le cadre de lASSEDIL.

11 FORMATION INITIALE ET CONTINUE POUR LA MISSION LASALLIENNE ET LASSOCIATION. 2) Mettre en place un dispositif de ressourcement pour les responsables de formation du District (par exemple solliciter des structures compétentes dans le domaine : lAssociation La Salle à Paris…). Plusieurs responsables ont suivi les formations lasalliennes, surtout à Rome (CIL, SIEL). De plus, il est fait appel à ceux qui ont suivi ces sessions pour participer à la formation des professeurs, surtout au Liban et en Egypte.

12 COMPREHENSION ET PROCESSUS DE LASSOCIATION LASALLIENNE. Lignes daction: 1) Le Conseil de la MEL de chaque Secteur fera ou fera faire linventaire, lanalyse et lévaluation des diverses expériences dAssociation vécues dans ce Secteur, pour les faire remonter au niveau du District avant septembre 2008, et encourager de nouvelles formes dAssociation. Cet inventaire a été réalisé.

13 COMPREHENSION ET PROCESSUS DE LASSOCIATION LASALLIENNE. 2) La mise en place d'un Comité de réflexion qui proposera des possibilités de ressourcement aux Frères et aux Laïcs. Pour le moment, les Conseils FEC et MEL au niveau du District ou des Secteurs se chargent de faire ces propositions.

14 STRUCTURES POUR LA MISSION ET POUR LASSOCIATION. 1) Nécessité quil y ait toujours un Frère par Secteur qui soit le lien avec le F. Visiteur pour les questions qui touchent à la vie des Frères. Cela existe.

15 STRUCTURES POUR LA MISSION ET POUR LASSOCIATION. 2) Possibilité que ce soit un laïc lasallien (éventuellement libéré pour cette mission) qui porte en lien avec le F. Visiteur toutes les questions de la MEL. Le choix de cette personne (Frère ou Laïc) par le F. Visiteur se fera après les concertations nécessaires. En Egypte, M. Michel Choucri le fait depuis plusieurs années. Un Laïc Lasallien a été désigné en Turquie (M. Michel Bertet, délégué de tutelle) et un autre en Terre-Sainte (M. Suleiman Rabadi). Au Liban, cela ne sest pas encore réalisé.

16 STRUCTURES POUR LA MISSION ET POUR LASSOCIATION. 3) Tout en maintenant les Conseils de la MEL pour chaque Secteur, mettre en place avant septembre 2008 le Conseil de la MEL au niveau du District, qui traitera les questions relatives à la Mission Educative Lasalienne. Le Chapitre du District étudiera les modalités de la composition et le choix des membres de ce Conseil. Ce Conseil a été mis en place en septembre 2008 et sest réuni en décembre 2008 à Beyrouth, en mars 2009 à Amman, en décembre 2009 à Alexandrie, en mai 2010 à Beyrouth et en octobre 2010 à Istanbul. Ce Conseil traite des questions relatives à la MEL, et petit à petit, le Conseil FEC ne soccupe que des questions relatives à la vie des Frères. Une difficulté à relever : les membres de ce Conseil ne sont pas tous responsables du suivi des décisions dans les Secteurs. Une note a été rédigée dans ce sens.

17 Gouvernement et animation Economie et Finances. 1) a- Que le Conseil du District étudie la possibilité de créer une fondation basée en dehors des pays du Proche-Orient, pour collecter les fonds déductibles des revenus imposables des donateurs. Cette ligne daction est très difficile à réaliser.

18 Gouvernement et animation Economie et Finances. b- Que chaque Secteur sorganise pour trouver des ressources financières extérieures auprès de ses Anciens Elèves. Les contacts avec les organismes extérieurs daide devront être coordonnés avec le responsable au niveau du District. Hormis au Liban où la Mutuelle des Anciens aide certains élèves nécessiteux, dans les autres Secteurs, en général, les Anciens aident très peu. Des liens ont été établis par le F. Visiteur avec les Anciens du Liban et dEgypte installés au Canada, des aides sont parvenues au District de façon irrégulière, mais ce ne sont pas des sommes importantes. Les Anciens dAlexandrie installés en Australie aident de temps à autre le « Centre de vie » de St-Marc. LAmicale du Caire aide aussi, petitement, le « Centre de vie meilleure » du Collège De La Salle (Daher).

19 Gouvernement et animation Economie et Finances. 2) Former les Chefs détablissements et les responsables de la comptabilité dans le but dobtenir une administration, une gestion et une comptabilité professionnelles. Assurer un audit régulier dont les conclusions seront analysées par le Conseil de gestion. Une formation a été réalisée au Liban et en Egypte. Un audit régulier est fait par un bureau spécialisé au Liban (M. Pierre Bou-Saleh) et en Terre-Sainte (M. Samir Sahar). En Egypte, le responsable financier (M. Nabil Sayegh) et le conseil de gestion assurent ce rôle. En Turquie, un comptable (M. de Andria) vient de France pour faire cet audit et présenter un rapport.

20 Gouvernement et animation Economie et Finances. 4) Au niveau du District et de chaque Secteur que soit étudiée la création dune caisse dentraide. Cette caisse existe en Egypte. Au Liban, cette caisse est comprise à lintérieur du budget du Secteur. En Turquie et en Terre-Sainte, il ny a pas de caisse dentraide, mais la solidarité existe entre les établissements qui ont les moyens (Jérusalem – Kadiköy) et les autres. Au niveau du District, il ny a pas de caisse, mais la solidarité existe, surtout de la part de Kadiköy envers les œuvres du District et spécialement envers la Terre-Sainte.

21 Gouvernement et animation Economie et Finances. 5)Que le financement de toute initiative ou structures permanentes ou ponctuelles, dans le cadre de la MEL, fasse lobjet dune réflexion et quil soit soumis pour autorisation au niveau des Conseils de Secteur et du District. Tout financement qui met en jeu des sommes importantes passe par les Conseils concernés.

22 APPORTS DU CHAPITRE A LASSEMBLEE DE LA MEL Dans un délai dun an, il sera proposé une session de formation financière approfondie aux Directeurs des établissements. Lors de divers conseils, il a été jugé préférable quune formation se fasse par Secteur, les conjonctures et les lois étant différentes dun pays à lautre.

23 APPORTS DU CHAPITRE A LASSEMBLEE DE LA MEL Communiquer aux Directeurs (Frères ou Laïcs) le plafond pour les dépenses au-delà duquel des permissions doivent être demandées (cf. Directoire économique). Ces plafonds ont été réévalués en mai 2010 lors du Conseil Économique et du Conseil MEL du District. Ce projet a été envoyé à Rome qui doit encore lapprouver.

24 Pour encourager les Anciens Elèves à la générosité financière et au soutien aux œuvres en difficultés financières, une personne sera chargée détablir des liens réguliers et deffectuer des visites à létranger pour informer sur la situation des œuvres et procéder à la levée de fonds. Tel que cité plus haut, des liens ont été établis par le F. Visiteur avec les Anciens du Liban et dEgypte installés au Canada, des aides sont parvenues au District de façon irrégulière, mais ce ne sont pas des sommes importantes. APPORTS DU CHAPITRE A LASSEMBLEE DE LA MEL.


Télécharger ppt "Évaluation de lapplication des lignes daction de lAMEL de 2007 au niveau du District."

Présentations similaires


Annonces Google