La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DES TERRITOIRES BIEN DESSERVIS POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Conseiller du Directeur de la Recherche Ministère de lÉcologie, du Développement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DES TERRITOIRES BIEN DESSERVIS POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Conseiller du Directeur de la Recherche Ministère de lÉcologie, du Développement."— Transcription de la présentation:

1 DES TERRITOIRES BIEN DESSERVIS POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Conseiller du Directeur de la Recherche Ministère de lÉcologie, du Développement et de lAménagement Durables

2 Le territoire est un outil de production de richesses Un territoire bien desservi permet aux hommes de travailler en coopération et induit, grâce à un meilleur échange de savoir-faire, la création de richesses plus nombreuses. Les investissements consacrés aux infrastructures qui desservent des territoires ont une efficacité équivalente et parfois supérieure à celle des investissements consacrés par les entreprises à lamélioration de leur propre outil de production.

3

4 Le territoire est un outil de bien-être Un territoire bien desservi donne accès à de nombreux espaces naturels, source de bien- être.

5

6 Le temps consacré aux déplacements ne varie pas Les hommes consacrent à leurs déplacements physiques un temps qui est constant. Sur les 24 heures que comportent une journée, une heure et demie est consacrée à se déplacer pour travailler, faire des achats, se former, se distraire (en moyenne 2,5 déplacements motorisés, dune demie heure chacun, et 1 déplacement à pied de 15 minutes).

7 Le temps consacré aux déplacements ne varie pas Dans ce temps qui ne varie pas, les hommes souhaitent établir les contacts les plus pertinents possibles, ceux qui leur permettent de résoudre efficacement les problèmes qui se posent à eux: produire des biens ou des services, acheter des biens répondant à leur attente, recevoir une formation de qualité, accéder à des espaces naturels variés et agréables.

8

9

10

11 La vitesse et la portée des déplacements augmentent Lorsque les infrastructures de transport saméliorent, les vitesses moyennes de déplacement motorisé progressent, les distances parcourues à temps de transport invariant, cest-à- dire les portées de déplacement croissent. Les territoires commodément accessibles sépanouissent. Ce phénomène est le fait à la fois des transports collectifs et des transports individuels.

12

13

14

15

16 Lépanouissement du territoire est source de valeur économique Plus le nombre de destinations potentielles dans un temps de transport donné est élevé, plus la pertinence du choix effectué est élevée et plus le problème posé (produire, acheter, se former..) est efficacement résolu. Il y a amélioration de la productivité, création de richesse et soutien de lemploi.

17

18

19 Lépanouissement du territoire est source de valeur ergonomique Il en est de même pour les destinations à vocation de « loisirs verts ». Lorsque le nombre despaces naturels auquel un résident peut commodément accéder double, la satisfaction « ergonomique » quil ressent croit dune quantité donnée. Il y a amélioration de son confort de vie.

20

21

22 Lépanouissement du territoire compense la stabilité du temps A louverture dune infrastructure de transport, les usagers gagnent du temps car ils se déplacent plus rapidement alors que leurs destinations ne changent pas. Mais cette situation nest que transitoire. Quelques mois à peine après louverture, les usagers qui sont à la recherche de destinations plus pertinentes, augmentent leur portée de déplacement et les temps de transport retrouvent leur niveau antérieur.

23 Lépanouissement du territoire compense la stabilité du temps La valeur supplémentaire (la valeur ajoutée) que les usagers attachent à la possibilité de choisir entre un plus grand nombre de biens accessibles, dans un temps qui ne varie pas, est strictement identique à la valeur que ces mêmes usagers attachent à léconomie de temps, et plus généralement de coût généralisé de transport, quils obtiennent à louverture de linfrastructure.

24 Lépanouissement du territoire compense la stabilité du temps La nouvelle infrastructure permet, dans le cas des déplacements économiques, de transformer des gains de temps en pertinences économiques (valeur ajoutée), et, dans le cas de déplacements à vocation de loisirs naturels, en satisfactions ergonomiques. Le territoire, mieux desservi, devient, pour les activités économiques, un outil de productivité. Il devient, pour les fonctions de ressourcement, un outil damélioration du bien-être.

25 Une corrélation impressionnante entre suppléments de salaires ou de PIB et suppléments dutilité des destinations accessibles Des observations sur une vingtaine dagglomérations françaises font apparaître une corrélation remarquable entre les suppléments dutilité des déplacements (la valeur ajoutée) dans ces différentes agglomérations par rapport aux zones rurales profondes où les choix sont réduits et les suppléments de salaire ou de PIB publiés par lINSEE.

26 Une corrélation impressionnante entre suppléments de salaires ou de PIB et suppléments dutilité des destinations accessibles Ainsi, alors que lINSEE indique que le salaire moyen dun actif est, à lhorizon 1990, de 8850 dans les zones rurales profondes, de à Guéret et de en Ile de France, la valeur de lutilité dun déplacement moyen pour le motif domicile travail, multiplié par le nombre de déplacements annuels pour ce motif, donne à Guéret une valeur de 3350, soit exactement la différence entre les salaires distribués à Guéret et ceux distribués dans les zones rurales profondes et donne, en Ile de France, une valeur de 12500, soit, là aussi, exactement la différence entre les salaires distribués en Ile de France et ceux distribués dans les zones rurales profondes.

27 Une corrélation impressionnante entre suppléments de salaires ou de PIB et suppléments dutilité des destinations accessibles Si on adopte comme référence tous les déplacements qui ont une fonction économique tels que le travail, les achats, les affaires, lenseignement…, on obtient une très bonne corrélation avec les suppléments de PIB. Laugmentation de létendue des territoires commodément accessibles est à lorigine dune amélioration de lefficacité du travail coopératif des hommes et est ainsi source denrichissement. Léconomie a besoin de la mobilité physique des humains pour progresser.

28

29 Les cartes des performances économiques des territoires en France et dans neuf pays voisins dEurope En utilisant des bases de données géographiques (Navtech) qui permettent de déterminer les territoires accessibles en une heure à partir du centre de chaque commune de France et de neuf pays voisins dEurope et en décomptant, à lintérieur de chacun de ces territoires, les actifs publiés par lINSEE ou par EUROSTAT, on peut déterminer lutilité (la valeur ajoutée) des déplacements à vocation économique. Chaque commune est illustrée par la valeur de lutilité annuelle des déplacements issus de cette commune

30 Les cartes des performances économiques des territoires en France et dans neuf pays voisins dEurope Les zones rurales profondes dont les choix de destination sont très faibles sont représentées en bleu (la valeur ajoutée y est modeste). Les zones dont les choix de destination sont très élevés sont représentés en rouge (la valeur ajoutée y atteint des valeurs de lordre de ). Si on ajoute à ces valeurs ajoutées, une valeur de base qui est le PIB observé dans les zones rurales profondes (21350 ), on obtient une expression quantitative qui peut être directement comparée aux résultats de PIB publiés par les instituts statistiques.

31 Les cartes des performances économiques des territoires en France et dans neuf pays voisins dEurope En France, la comparaison des résultats des calculs cumulés région par région et des résultats des PIB régionaux publiés par lINSEE fait apparaître une très bonne corrélation. La carte illustre la puissance de lIle de France mais également la force de la Bretagne, avec linfluence très visible du réseau maillé de transport qui lirrigue. Les réseaux de villes, tels que ceux des Pays de la Loire, de la région Rhône Alpes ou de la région Provence Côte dAzur, révèlent leur efficacité.

32 Les cartes des performances économiques des territoires en France et dans neuf pays voisins dEurope On voit également que les zones rurales proches des zones urbaines tirent bénéfice de leurs univers de choix et atteignent des pertinences économiques satisfaisantes. Seules les zones rurales profondes dont les densités de population sont très faibles ne bénéficient pas de cet effet.

33 Performances économiques des territoires et PIB régionaux 2000 Corrélation entre : –les PIB régionaux publiés par l'INSEE –Les équivalents PIB basés sur le nombre d'actifs accessibles en une heure (forme logarithmique du nombre dactifs dans lheure) Sources : –PIB régionaux INSEE 2000 –Réseau routier Navtech sur la France métropolitaine ©IGN 2002 Île-de-France Rhône-Alpes

34

35 Juin 2003

36 Les cartes des performances économiques des territoires en France et dans neuf pays voisins dEurope Dans les pays voisins, lItalie du Nord, lAllemagne, le Benelux, lAngleterre témoignent de la puissance des zones, densément peuplées, très bien irriguées par des infrastructures modernes.

37

38

39 Juin 2003

40

41

42

43 Les destinations à vocation de « loisirs verts ». Les cartes des performances naturelles des territoires Lutilité des destinations à vocation de « loisirs verts » est reliée à la diversité des espaces naturels accessibles dans un temps de transport donné, une heure. Chaque commune est illustrée par la valeur de lutilité annuelle des déplacements à vocation de « loisirs verts » à partir de cette commune.

44 Les destinations à vocation de « loisirs verts ». Les cartes des performances naturelles des territoires Les zones rurales offrent des valeurs de haut niveau, ce qui est naturel. Mais les grandes métropoles donnent des résultats très satisfaisants alors quon pouvait sattendre au contraire. En réalité, les schémas durbanisme des grandes métropoles comportent de vastes espaces naturels protégés. Compte tenu de la puissance des infrastructures de transport, la diversité des espaces naturels commodément accessibles y est élevée.

45

46

47 Le cercle vertueux Au niveau de lensemble du territoire national, lorsque la création de valeur économique et ergonomique pèse 100, le coût des déplacements pour créer cette valeur pèse 33 (dont 22 de temps passé et 11 de dépenses monétaires, y compris 4 dénergie) et les nuisances induites pèsent 3 (dont 2 dinsécurité routière et 1 de bruit et de pollution)

48 Le cercle vertueux On ne peut pas, au nom du terme 3, bloquer lépanouissement du terme 100. Ce serait effectuer un choix en faveur dune économie peu dynamique et dun chômage durable.

49 Le cercle vertueux Il faut, pour concilier économie et écologie, protéger par le droit les espaces naturels, source de bien-être pour lhomme et siège de la biodiversité. Dans les espaces autorisés à lurbanisation, il convient de ne pas brider la mobilité et de réaliser pour cela des infrastructures de qualité totale ou en tout cas optimale. Quelques pour cent à peine de la richesse produite suffisent à créer ces infrastructures optimales.

50 Le cercle vertueux Les effets pervers du malthusianisme en terme de desserte des territoires sont le blocage de la création de valeur et demplois durables et laugmentation des nuisances induites, les véhicules ne disposant pas dinfrastructures correctement dimensionnées étant plus polluants que les véhicules évoluant en milieu adapté.

51 Des infrastructures dun haut niveau defficacité économique et naturelle Les zones périphériques des métropoles urbaines qui se développent très rapidement ont un important besoin dinfrastructures de desserte destinées à offrir des univers de choix satisfaisants aux résidents. Ces infrastructures ont un taux defficacité très élevé, tout à fait comparable à celui des investissements que les entreprises peuvent consacrer à leur propre outil de production.

52 Des infrastructures dun haut niveau defficacité économique et naturelle A titre dexemple, les 20,5 milliards d dinfrastructures de voirie rapide inscrits au schéma directeur de lIle de France (valeur 1990) induiraient, sils étaient investis, 7,2 milliards d de richesses économiques annuelles supplémentaires, ce qui correspond à un temps de retour de 3 ans.

53

54 Des infrastructures dun haut niveau defficacité économique et naturelle Les 21 milliards d dinfrastructures de transport collectif induiraient de leur côté 3,2 milliards de richesses annuelles supplémentaires, ce qui conduit à un temps de retour plus modeste mais déjà significatif de 7 ans. Ce qui coûte en fait le plus cher, cest de ne pas investir.

55

56 Des infrastructures dun haut niveau defficacité économique et naturelle En tout état de cause, les infrastructures nouvelles doivent être de qualité totale afin déviter dinduire des nuisances. Il convient également dassocier à leur réalisation la requalification des rues et avenues traditionnelles dans le but de réaliser de véritables projets durbanisme et de créer un environnement de qualité.

57

58

59

60


Télécharger ppt "DES TERRITOIRES BIEN DESSERVIS POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Conseiller du Directeur de la Recherche Ministère de lÉcologie, du Développement."

Présentations similaires


Annonces Google