La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 Présentation du programme EDUDORA² Professeur SCHEEN CHU et Université de Liège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 Présentation du programme EDUDORA² Professeur SCHEEN CHU et Université de Liège."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 Présentation du programme EDUDORA² Professeur SCHEEN CHU et Université de Liège

3 3 Opérateurs impliqués Même architecture au niveau des opérateurs dans chaque région Compétences complémentaires associées dans le projet

4 4 Diabète, obésité: 2 problèmes majeurs de santé publique Obésité Dans le monde, la prévalence a doublé en 20 ans En Europe -1 adulte sur 2 et 1 enfant sur 5 en surcharge pondérale, 1/3 dentre eux ont une obésité - 6% des dépenses de santé liées à la prise en charge de la surcharge pondérale et de lobésité - Les groupes socio-économiquement les plus défavorisés sont les plus touchés Diabète Plus de 220 millions de personnes diabétiques dans le monde (> 90 % type 2) Chaque année, le diabète est la cause de la mortalité de plus de 3 millions de personnes (H/F) 50 % des décès liés au diabète se produisent chez des personnes âgées de moins de 70 ans Le diabète ampute lespérance de vie dune dizaine dannées Complications diverses avec impact majeur sur la qualité de vie et le coût économique Lobésité multiplie par le risque relatif de développer un diabète de type 2 Impact important des conditions socio-économiques

5 5 Population concernée Population de la Grande Région (2008) Sources: Surcharge pondérale et obésité : 1 personne sur 2 56% au Luxembourg* 51% en Wallonie* 44% en Lorraine* Diabète de type 2: 1 personne sur 20 5,1% au Luxembourg* 7% en Wallonie* 3% en Lorraine* Provinces de Liège et Luxembourg *Données du projet NESCAV 2012 (Interreg IV A)

6 6 Le défi des maladies chroniques Maladies chroniques principales causes de consultations médicales (plus de 80 % selon lOMS) 70 % des coûts de santé Nombreux efforts en termes de méthodes diagnostiques et approches thérapeutiques, nouvelles technologies, nouveaux médicaments Mais DIFFICULTES DANS LA PRISE EN CHARGE Nombreux constats déchec imposant de trouver des solutions novatrices

7 7 Modifications dans la pratique des soins et dans le positionnement du praticien Médecine prescriptive Pratique isolée Médecine paternaliste Relation verticale Approche bio-psycho-sociale de la personne malade

8 8 Diabète et obésité: UN TRIPLE DEFI DEFI DE SANTE PUBLIQUE (face au coût des soins de santé) DEFI PROFESSIONNEL (face à la formation et à la gestion) DEFI INDIVIDUEL (face aux inégalités de santé) DIABETE ET OBESITE

9 9 Définition de lETP (Education Thérapeutique) « Léducation thérapeutique sentend comme un processus de renforcement des capacités du malade et/ou de son entourage à prendre en charge laffection qui le touche, sur la base dactions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le malade plus autonome par lappropriation de savoirs et de compétences afin quil devienne lacteur de son changement de comportement, tout au long du projet de soins, avec lobjectif de disposer dune qualité de vie acceptable par lui». Extrait de Christian Saout, Bernard Charbonnel, Dominique Bertrand, Roland Cecchi-Tenerini, Loïc Geffroy et Jean-Claude Mallet. Pour une politique nationale déducation thérapeutique du patient - Sept. 2008

10 10 Efficacité de lEducation Thérapeutique Lagger et al., 2009

11 11 Contextes légaux et régionaux différents France Recommandations en matière dEducation Thérapeutique du Patient émanant de la Haute Autorité Sanitaire française (2007) Un cadre légal définit lEducation Thérapeutique du Patient (2009) Wallonie et Grand-Duché de Luxembourg Pas de recommandations de bonnes pratiques Pas de cadres légaux

12 12 Le projet EDUDORA² Un projet original: Centré sur lEducation Thérapeutique du Patient Associant le diabète et lobésité à risque Ciblant la triade: patient – soignant – entourage Dans une dimension interdisciplinaire et interrégionale

13 13 Architecture du programme: 5 axes de travail centrés sur lETP

14 14 Interroger les professionnels de santé sur leurs pratiques en ETP Inventorier les outils disponibles Répertorier les offres de formations

15 15 Identifier les freins et les facteurs facilitants de la prise en charge du patient diabétique ou obèse à risque Analyser linteraction entre les trois publics cibles (patients, proches et soignants) Analyser les besoins des soignants

16 16 Etablir des recommandations transfrontalières pour optimiser la prise en charge Proposer un programme de formation destiné aux professionnels Sensibiliser les soignants de 1ère ligne (médecins généralistes, paramédicaux,…)

17 17 Réaliser des campagnes de sensibilisation du grand public aux risques du diabète et de lobésité Réaliser une campagne de sensibilisation auprès des professionnels de santé

18 18 Développer des réseaux Proposer des séminaires déchanges entre professionnels Mettre à disposition un site Internet interactif (www.edudora2.eu)

19 19 Remerciements La Ministre de la Santé Régionale représentée par Madame Isabelle Paul, chef de Cabinet La Région wallonne Les Autorités Interreg Firme Novo Nordisk Partenariat privilégié avec OLISSA et BOLD Tous les membres du réseau créé et renforcé à travers le projet Les opérateurs


Télécharger ppt "1. 2 Présentation du programme EDUDORA² Professeur SCHEEN CHU et Université de Liège."

Présentations similaires


Annonces Google