La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

URCAM - 12/01/2014 Quelles intégration et coordination des programmes déducation thérapeutique du patient en région ? Dr François Baudier, Directeur URCAM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "URCAM - 12/01/2014 Quelles intégration et coordination des programmes déducation thérapeutique du patient en région ? Dr François Baudier, Directeur URCAM."— Transcription de la présentation:

1 URCAM - 12/01/2014 Quelles intégration et coordination des programmes déducation thérapeutique du patient en région ? Dr François Baudier, Directeur URCAM Franche-Comté Cette présentation repose essentiellement sur : - Le programme de développement de lETP en Franche-Comté mené depuis 5 ans dans le cadre dun pilotage concerté entre lURCAM, la DRASS et lARH - Lenquête réalisée en 2007 par les 22 URCAM et publiée la même année, intitulée « le développement de léducation thérapeutique du patient au sein des régions françaises », Santé publique, 2007, volume 19, n° 4, pp Les premiers travaux et échanges du groupe de travail 4 (Plan "Qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques) : « Approche régionale et proximité avec le terrain »… …mais en aucun cas cette communication correspond aux recommandations de ce même groupe qui aujourdhui sont en cours délaboration, donc non finalisées

2 URCAM - 12/01/2014 PLAN Mettre en place un dispositif de pilotage, de concertation et de décision unifié et pérenne Déterminer des orientations en sappuyant sur les dispositifs promus par la loi Viser une qualité de loffre régionale en ETP pour le plus grand nombre de malades Mettre en place des services de proximité en ETP sur tous les territoires de la région Conclusion : afficher, fédérer, associer

3 URCAM - 12/01/2014 Mettre en place un dispositif de pilotage, de concertation et de décision unifié et pérenne Pour éviter une dispersion de temps, dénergie et de moyens, il est important de mettre en place demblée des instances « légères », opérationnelles et réactives avec : - un niveau de concertation ETP/maladie chronique sous la forme dun comité de pilotage régional (soignants ville/hôpital, patients, institutions, structures ressources en ETP…) - un niveau opérationnel constitué dun seul responsable régional et de 3 ou 4 personnes venant régulièrement en appui, - un niveau de décision avec les trois directeurs (URCAM, DRASS et ARH) Par ailleurs, un bilan de lexistant doit être fait et surtout servir de levier pour les programmes et actions à venir. Dans la majorité des cas, il sera inutile de réinventer de nouvelles instances ou structures.

4 URCAM - 12/01/2014 Déterminer des orientations en sappuyant sur les dispositifs promus par la loi Quelque soient les décisions qui seront prises demain, il est important aujourdhui de sappuyer sur les orientations structurantes des deux lois de 2004 ainsi que sur les circulaires existantes : - Le dispositif « médecin traitant » permet :. une prise en charge et un suivi protocolisés de tous les patients en ALD (guides HAS intégrant lETP). une organisation de lETP avec un médecin traitant assurant la coordination dans le cadre de coopérations innovantes et pluri professionnelles Ce rôle du médecin traitant doit donc sarticuler avec les missions essentielles des paramédicaux dans la démarche dETP. - Le PRSP décline les plans de santé publique de la loi de 2004 dont celui sur les maladies chroniques. Le dispositif mis en œuvre en faveur du développement de lETP doit trouver sa légitimité et sa pérennité dans la convergence entre PRSP, SROS et PRC de lAM

5 URCAM - 12/01/2014 Viser une qualité de loffre régionale en ETP pour le plus grand nombre de malades Cette qualité repose sur deux démarches complémentaires : 1. Promouvoir les recommandations de la HAS (phase de sensibilisation) auprès des soignants sur : - la démarche dETP, - les principales pathologies pour lesquelles des recommandations existent. 2. Assurer une formation pluridisciplinaire comportant au moins deux niveaux : - former certains acteurs de 1er recours sur lensemble de la région (entre 4 et 8j), - former les personnes en charge de lorganisation de cette offre (type DU). Dans la majorité des cas, une priorisation est nécessaire car les moyens sont limités : - les pathologies touchant le plus de patients : diabète, obésité, MCV, asthme, IRC, - les maladies chroniques pour lesquelles lETP a montré son efficacité.

6 URCAM - 12/01/2014 Mettre en place des services de proximité en ETP sur tous les territoires de la région Les bases : - Larticulation ville/hôpital, - Le SROS, les territoires de santé et de proximité Loffre de services (plates-formes ?) : - facilitant des démarches individuelles et collectives - permettant des interventions pluri professionnelles pour plusieurs pathologies Concrètement, les terrains prometteurs : - « un terreau fertile », les professionnels de santé formés (ville et hôpital) - une UTEP par territoire de santé - trois types dorganisations facilitatrices :. Les réseaux, principalement de proximité à orientation maladies chroniques,. Les maisons, centres ou pôles de santé. Les hôpitaux locaux

7 URCAM - 12/01/2014 EN CONCLUSION AFFICHER une politique régionale commune Elle doit se concevoir dans un cadre qui intègre globalement lamélioration de la qualité de vie des patients atteints de maladie chronique avec leurs spécificités et leurs diversités FEDERER les promoteurs et financeurs Les risques de dispersion des initiatives et des moyens doit amener à prioriser des actions de qualité qui visent le plus grand nombre. « Territoire de proximité » et « médecin traitant », en sont deux composantes clefs ASSOCIER les patients Ils sont des acteurs à part entière à toutes les étapes de la démarche dETP mais aussi de la planification, de la programmation et de la mise en œuvre de lETP


Télécharger ppt "URCAM - 12/01/2014 Quelles intégration et coordination des programmes déducation thérapeutique du patient en région ? Dr François Baudier, Directeur URCAM."

Présentations similaires


Annonces Google