La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 1 Politique régionale Dimension régionale de la Recherche en Europe Commission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 1 Politique régionale Dimension régionale de la Recherche en Europe Commission."— Transcription de la présentation:

1 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 1 Politique régionale Dimension régionale de la Recherche en Europe Commission européenne - DG Politique régionale Unité ACTIONS INNOVATRICES - Jean-Marie Rousseau Dimension régionale de la Recherche en Europe Société de la connaissance dans les régions européennes: ACTIONS INNOVATRICES du FEDER Paris, 3 juin 2002

2 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 2 Politique régionale 3 parties 3 parties 3. Les Actions 3. Les Actions innovatrices du FEDER 2. Le rôle moteur 2. Le rôle moteur du Capital humain du Capital humain et du Capital social et du Capital social 1. Une géographie des talents ? talents ? Emergences de Emergences de compétences et de compétences et de connaissances ! connaissances !

3 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 3 Politique régionale < > 125 No data PIB / habitant par régions 1998 Base 100 European Average

4 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 4 Politique régionale Compétitivité territoriale Régions à bas salaires, à technologie rudimentaire et avec production peu diversifiée Régions à salaires relativement élevés, à technologie avancée et avec production diversifiée.

5 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 5 Politique régionale Concentration des compétences et des talents, favorisant lattractivité des intelligences et du savoir-faireConcentration des compétences et des talents, favorisant lattractivité des intelligences et du savoir-faire Soutien aux « intangibles », aux infrastructures immatérielles & au potentiel intellectuelSoutien aux « intangibles », aux infrastructures immatérielles & au potentiel intellectuel Une géographie des talents ?

6 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 6 Politique régionale Dépenses R&D > 4% du PIB Braunschweig Stuttgart Tübingen Oberbayern Dépenses R&D > 4% du PIB Braunschweig Stuttgart Tübingen Oberbayern Dépenses R&D 1,87 du PIB Moyenne U.E. Dépenses R&D 1,87 du PIB Moyenne U.E. Dépenses R&D 13 milliards Ile-de-France Dépenses R&D 13 milliards Ile-de-France

7 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 7 Politique régionale Concentration des activités R&D Concentration des activités R&D … encore très élevée dans les régions européennes Les 10 régions européennes qui consacrent le plus de dépenses à la R&D (/PIB) sont situées dans 4 pays : Allemagne - 5 régions, Finlande - 2 régions, France - 2 régions, R-U - 1 région. Avec 28 régions sur 211 regions représentant plus de la moitié de toutes les dépenses R&D en 1997: concentration exceptionnelle !

8 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 8 Politique régionale CONCENTRATIONS REGIONALES DEPENSES R&D

9 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 9 Politique régionale

10 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 10 Politique régionale Sur dépôts de Brevets étaient High-Tech en 99 Dans lUE, lAllemagne était la plus active, avec 42% du total des Brevets Sur dépôts de Brevets étaient High-Tech en 99 Dans lUE, lAllemagne était la plus active, avec 42% du total des Brevets 21 régions sur High-Tech - comptent pour plus de la 1/2 des Brevets 21 régions sur High-Tech - comptent pour plus de la 1/2 des Brevets

11 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 11 Politique régionale DEMANDES de BREVETS par nombre dhabitants NIVEAUX DEDUCATION 1aire 2aire Supér.

12 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 12 Politique régionale DEPENSES R&D par rapport au PIB DEMANDES de BREVETS par nombre dhabitants

13 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 13 Politique régionale % PERSONNEL RECHERCHE POPULATION ACTIVE DEMANDES de BREVETS par nombre dhabitants

14 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 14 Politique régionale Politique fondée sur Innovation Politique fondée sur Innovation La relation entre la R&D & la croissance économique est des plus complexes, sans être évidente. Aujourdhui, les relations entre linnovation technologique & la richesse économique dépendent dun dun processus interactif à partir daspects scientifiques, technologiques, socio-économiques et culturels, dans un environnement rapidement changeant.

15 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 15 Politique régionale Les effets de la commercialisation Les effets de la commercialisation La commercialisation de la Recherche est un ingrédient difficile, mais indispensable, à la mise en place dun tissu dentreprises. Des régions à haut niveau dinvestissement en R&D et disposant de nombreux Centres de recherche spécialisée, accusent pourtant un retard en termes dinnovations, essentiellement du fait que la connaissance nest pas suffisamment & pas assez vite transmise aux entreprises.

16 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 16 Politique régionale Autorités publiques régionales jouent le rôle daiguillon pour favoriser émergence Autorités publiques régionales jouent le rôle daiguillon pour favoriser émergence de stratégies de développement. Institutionnels, acteurs locaux deviennent ensemble promoteurs du territoire, et le rendent plus attractif.Institutionnels, acteurs locaux deviennent ensemble promoteurs du territoire, et le rendent plus attractif.« Empowerment » Aider les régions à saider elles-mêmes

17 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 17 Politique régionale Le rôle moteur du Capital humain & du Capital social Pour un réel impact sur léconomie, lémergence de nouvelles technologies doit nécessairement sappuyer sur une série dajustements institutionnels et sociaux... En vue de répondre explicitement aux recommandations émises au Conseil de Lisbonne de mars 2000 Tableau de Bord Européen de lInnovation le Tableau de Bord Européen de lInnovation donne les performances annuelles de lUE15

18 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 18 Politique régionale Tableau de Bord européen de lInnovation Le Tableau de Bord analyse les données de 17 indicateurs dans 4 domaines politiques : Création de la connaissance Transfert de technologie Innovation finance Innovation outputs Ce Tableau de Bord, annuellement mis à jour, décrit les résultats et les tendances, souligne les forces et les faiblesses des EM, examine les convergences en innovation.

19 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 19 Politique régionale

20 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 20 Politique régionale

21 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 21 Politique régionale

22 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 22 Politique régionale

23 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 23 Politique régionale Classement des Etats membres Classement des Etats membres En vue daméliorer la lisibilité des résultats & de permettre des comparaisons des performances en « innovation », Indice Global dInnovation (IGI) a été établi Indice Global dInnovation (IGI) a été établi. Indicateurs supérieurs de 20% à la moyenne UE comptabilisés après minoration de ceux inférieurs de 20% à cette moyenne. Les EM sont ainsi classés : 1. Suède, 2. Finlande, 3. R-U, 4. Danemark, 5. Pays-Bas, 6. Irlande, 7. Allemagne, 8. France, 9. Autriche, 10. Belgique, 11. Luxembourg, 12. Italie, 13. Espagne, 14. Portugal, 15. Grèce.

24 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 24 Politique régionale INDICE DINNOVATION % EVOLUTION 95/97 > 99/00 Une analyse BCG du TdB peut aider à révéler les liens de cause à effet existant entre les politiques pratiquées & performances atteintes.

25 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 25 Politique régionale Capital social constitué de lensemble des liens (contacts, réseaux, etc.) que des individus ou des groupes entretiennent avec leur entourage, implique de la confiance et de la réciprocité et rapproche des personnes différentes, constitue la ressource socio-économique la plus essentielle pour provoquer un changement et faire face aux problèmes locaux.

26 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 26 Politique régionale Effet irremplaçable de la proximité Effet irremplaçable de la proximité Du fait quaucune technologie, pas même Internet, ne peut remplacer le face-à-face ou le contact direct quotidien... A cause de la vitesse à laquelle les affaires sont conduites et les marchés évoluent... Silicon Valley, par exemple, est un ferment non seulement pour les start-ups, mais aussi pour tous regroupements dentreprises et de réseaux, et toute forme de constructions et dalliances stratégiques et tactiques.

27 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 27 Politique régionale Connaissances tacites Connaissances tacites Les principales données pratiques issues de la recherche scientifique et universitaire ne sont pas aisément transmissibles, La transmission de connaissances tacites est plutôt facilitée par la proximité géographique, Les facteurs les plus déterminants sont sociaux & culturels, pas facilement transférables ni intelligibles à distance et sont peu sujets à de rapides changements.

28 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 28 Politique régionale La confiance, comment et en qui ? La confiance, comment et en qui ? Le contexte est certainement influencé par : la culture : aversion du risque, tolérance envers léchec, niveau de confiance en un meilleur avenir…. les incitations économiques: accès au financement, environnement juridique, organisation de la concurrence... Les facteurs sociaux: dimension des contacts sociaux...

29 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 29 Politique régionale Mesure de la Confiance OCDE Mesure de la Confiance OCDE

30 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 30 Politique régionale INDICE DINNOVATION INDICE DE CONFIANCE Indices dinnovation & de confiance le long dune diagonale à 45°

31 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 31 Politique régionale

32 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 32 Politique régionale Relations entre Développement x Capacité dinnovation & Capital social INDICE DINNOVATION INDICE DE CONFIANCE

33 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 33 Politique régionale Equilibre entre Innovation & Diffusion Equilibre entre Innovation & Diffusion Peut-être une trop grande importance est-elle accordée à linnovation même... aux dépends de la diffusion de cette innovation ! Ce qui, en fait, peut ralentir considérablement le changement technologique et la diffusion de la connaissance, ainsi que son adoption par les entreprises. Or, richesse et bien-être des individus sont conditionnés par la création, la diffusion & lutilisation de la connaissance.

34 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 34 Politique régionale Linnovation, considérée comme moyen au service des régions, peut-elle vraiment favoriser le développement ? Le recours à société civileLe recours à société civile & détermination des autorités régionales sont-ils indispensables à une dynamique territoriale ? Cause ou conséquence ?

35 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 35 Politique régionale Un développement régional lié à linnovation Un développement régional lié à linnovation Accroissement des capacités des PME à innover,Accroissement des capacités des PME à innover,. dans un contexte de développement régional,. selon étroit partenariat « public-privé ». Approche « bottom-up »,Approche « bottom-up »,. sappuyant sur la demande,. par et pour les régions. Projets pilotes R.I.S

36 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 36 Politique régionale Valorisation de linnovation régionale & éléments-clésValorisation de linnovation régionale & éléments-clés. Identification de loffre RDTI. Analyse des besoins et de la demande des entreprises (PME en particulier) Pertinence de lengagement des pouvoirs publics Cohérence de la stratégie régionale, moyens mis en œuvre et allocation des ressourcesCohérence de la stratégie régionale, moyens mis en œuvre et allocation des ressources Rôle des R.I.S.

37 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 37 Politique régionale Les Actions innovatrices Les Actions innovatrices Programmes Régionaux dActions Innovatrices Les Programmes Régionaux dActions Innovatrices répondent à la volonté de lUE stratégierenforcer la compétitivité de léconomie européenne. de lancer une stratégie visant à renforcer la compétitivité de léconomie européenne. économie de la connaissance Ils contribuent à préparer la transition vers une économie de la connaissance, R&D. autant par le biais de politiques de R&D, la compétitivitélinnovation. que par la mise sur pied de processus de réformes structurelles en faveur de la compétitivité et de linnovation.

38 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 38 Politique régionale Laboratoire dexpérimentation pour méthodes & pratiques innovantes Laboratoire dexpérimentation pour méthodes & pratiques innovantes Amélioration de la qualité des programmes dObjectifs 1 & 2 Amélioration de la qualité des programmes dObjectifs 1 & 2 Facilitation de léchange dexpériences entre Régions Facilitation de léchange dexpériences entre Régions Rôle et objectifs des Actions innovatrices

39 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 39 Politique régionale Dernier élément du puzzle de mise en oeuvre Dernier élément du puzzle de mise en oeuvre de la réglementation des Fonds structurels de la réglementation des Fonds structurels Moyens réduits : 400 Meuros Moyens réduits : 400 Meuros comparés aux 213 mds de Fonds structurels consacrés au Docup / Programmes opérationnels Mais objectifs différents des grands P.O. financés dans le cadre du mainstream Lignes directrices des Actions innovatrices

40 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 40 Politique régionale 3 Thèmes stratégiques 3 Thèmes stratégiques Développement de léconomie régionale fondée sur la connaissance et linnovation technologique ; Société de lInformation, au service du développement régional ; Identité régionale et Développement durable.

41 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 41 Politique régionale Sélection des programmes Sélection des programmes Soumission (mono) régionale,. au plus tard, au 31 mai de chaque année, entre 2001 & Contenu des propositions :. Strategie adoptée par différents partenaires et acteurs régionaux,. Nombre limité dactions, incluant, par exemple, des projets pilotes, des études, des préparation de plans stratégiques, etc.

42 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 42 Politique régionale Financement des P.R.A.I. Financement des P.R.A.I. 0,4 % 0,4 % des fonds annuels 450 Million du FEDER ( 450 Million ) Contribution de lUE, par programme : millions de à 3 millions Taux de financement: 80 % - 80 % pour les régions dObjectif 1, 50 % - 50 % dans les régions comportant des zones dObjectif 2.

43 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 43 Politique régionale Conclusion Conclusion Il est important que les Actions Innovatrices puissent aider les régions les moins favorisées :.. à proposer une politique régionale qui réponde aux défis du futur et de la R&D,..tout en favorisant le développement économique & la cohésion sociale.. Les Actions innovatrices constituent un laboratoire :...pour le développement de politique régionale..pour ladaptation aux nouveaux défis.

44 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 44 Politique régionale Résultats des 1ères candidatures Résultats des 1ères candidatures Programmes Régionaux dActions Innovatrices Pour la première année, 2001, 103 candidatures, sur 156 régions, ont été acceptées. 81 Programmes ont été agréés et co-financés par le FEDER, Parmi lesquels 62 régions ont choisi dœuvrer sur le Thème de lInnovation Technologique..

45 SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 45 Politique régionale DG Regional Policy UNIT B3 Innovative Actionshttp://www.inforegio.cec.eu.int/innovating/ regio-innovative-


Télécharger ppt "SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Jean-Marie ROUSSEAU PARIS - REPERES 3/06/2002 6PRFR 1 Politique régionale Dimension régionale de la Recherche en Europe Commission."

Présentations similaires


Annonces Google