La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Droits humains à travers analyse dernier discours du Prophète.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Droits humains à travers analyse dernier discours du Prophète."— Transcription de la présentation:

1 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Droits humains à travers analyse dernier discours du Prophète

2 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Trois pieds La foi islamique repose sur un trépied: 1.Le credo – al-îmân 2.Le culte (les piliers) – Ibâda 3.Léthique- al-Ihsân

3 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Considérations sémantiques: conséquences Islâm = soumission à Dieu, Dieu est al- Salâm (Paix) donc Islam= Soumission à la Paix Muslim = soumis à la Paix Muslim = vecteur de paix Muslim: citoyen de la Cité de la paix – Dâr al-Salâm – Coran, sourate 6 verset 54, sourate 10, verset 25

4 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Ressources pratiques pour la culture de la paix Pour installer la culture de la paix, lislam procède par la pratique. Formule de salutation: as-salâmu alaykum. Cest un vœu, un souhait et un engagement. Liens entre laxe spirituel et laxe temporel par le salut sacral pour terminer la prière et sengager dans les tâches de la vie sociale Ressourcement pour la pratique de la paix globale à la dernière station de la prière où lon prend congé des espaces célestes pour sengager dans la construction sociale.

5 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Universalité de la paix Le champ de la paix (salâm) cest lensemble de lhumanité. Cela suppose: 1. La reconnaissance de lunité ontologique de lhumanité. 2.La reconnaissance de la pluralité et de la diversité 3.La coopération dans la reconnaissance mutuelle

6 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril La reconnaissance de lunité ontologique de lhumanité. Lhumanité est une, sur le plan ontologique, cest-à-dire, abstraction faite de toute contingence de sexe, de culture et de « race ». Cela à travers Une Unité originelle (souche adamique): wa iz qâla rabbuka….sourate Sâd, 71 Une Unité spirituelle (souffle de Dieu): « fa izâ sawaytuhû….Hijr 29, Sâd 72 Une Unité de la condition humaine

7 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril La reconnaissance de la pluralité et de la diversité Le Coran indique que la diversité et la pluralité sont la volonté de Dieu. « wa law shâa rabbuka la jaala an-Nâsa ummatan wâhida…Hûd 118; wa law shâa Allah lajaalahum ummatan wâhida…Shûrâ 8. Le verbe Shâa indique la seule volition de Dieu. Conséquence: préserver cette diversité est une expression de reconnaissance de la volonté de Dieu.

8 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril La reconnaissance de la pluralité et de la diversité La pluralité et la diversité sont des facteurs de reconnaissance et denrichissement mutuels: –« wa jaalnâkum shuûban wa qabâila li-taârafû, Hujrât 13 Humains, Nous vous avons créés dun mâle et dune femelle. Si Nous avons fait de vous des peuples et des tribus,cest en vue de votre connaissance mutuelle. Le plus digne au regard de Dieu, cest celui qui se prémunit davantage» « li », indique la finalité. La 6e forme (tafâala) exprime la réciprocité.

9 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril La reconnaissance de la pluralité et de la diversité le Prophète de lIslam, que la Prière et le Salut soient sur lui, a réitéré le principe dégalité ethnique, «ne prêtant de mérite à lArabe sur lAjami, ni au blanc sur le noir ni au noir sur le rouge, ni au rouge sur le noir, quen fonction de la piété de chacun»(8). Conséquences: –La finalité de cette diversité contingente cest: la reconnaissance mutuelle, la mutualisation des ressources positives. Ce qui suppose non pas la domination mais la coopération

10 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril La coopération dans la reconnaissance mutuelle Le Coran enjoint de respecter lautre dans sa foi et de ne pas blâmer ses croyances, pour favoriser lharmonie et la stabilité. Wa la tasubbû al-Lazîna yadûna min dûni Allah fa-yasubû Allah adwan bi-ghayri ilm; Anâm 108 –La reconnaissance mutuelle est facteur de paix.

11 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Concept de droits de lhomme Coran: Umma wasatan, Baqara, 143. Finalité de cette médiation cest être une communauté témoin. Ce qui implique une notion et une marque permanente de justice. Li-Takûnû Shuhadâa ala Nâs. Les feuillets de Médine: Respect de la diversité, coopération pour la sécurité et les droits humains (rappeler le pont spirituel du kippour)

12 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Droits humains sont un espace dialogique dans lequel il est possible de se représenter à la place de lautre et de sapplique ce que lon voudrait sappliquer pour lautre. Le Prophète indique une formule « lâ yûminu ahadukum hattâ yuhibba li-Akhîhi mâ yuhibbu li- nafsihi. Lépisode des chrétiens du Yémen : Respect de la croyance de lautre. Coopération pour lexercice du culte. Lépisode des lieux de culte de Jérusalem (Umar et les lieux de culte

13 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 On constate que le discours islamique est un discours imprégné de concept de drois humains. Cette imprégantion nest pas une accomodation (saccorder à la mode). Il importe de le faire resurgir dans son esprit et dans sa tradition.

14 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Références sémantiques Droits inhérents à la personne humaine –Genèse de la création: vicariat, Baqara, 30 –Dignité humaine: wa la qad karamnâ banî Adam –Conséquences du vicariat: dignité humaine est un élément axial des droits humain et un indicateur du respect d

15 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Références documentaires Déclaration du secrétariat Général dclarate lOCI 1979 Dclaration universelle islamique des droits d elHomme 1981 Déclaration de Dacca sur les droits de lhomme 1983 Déclaration du Caire sur les drois de lHomme 1990

16 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Convergences et divergences 1.convergences Principes fondamentaux de liberté égalité et fraternité Personnalité juridique Protection de la vie privée Droit à linstruction et à léducation Droit à la proprité privée Liberté dopinion et dexpression Liberté de réunion et dassociation Liberté religieuse Liberté de prendre part à la direction des affaires publiques.

17 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Convergences et divergences 2- divergences Pb de terminologie et de termes juridiques autodétermination des peuples. Contours de peuple? Notion de Ummah (Nation ou communauté islamique? Notion de loi (qânûn ou Sharîa?

18 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Convergences et divergences Pb plus fondamentaux –DUDH bref sur la question de la dignité pour trouver un lieu de consensus –DUIDH, vision plus théologique. Ce qui donne à la déclaration un aspect confesionnel plus quuniversel

19 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril Enjeux contemporains «vivre sans compromettre le droit de lAutre de vivre lui aussi» in Lencyclopédie de la politique Beyrouth Pour cela, lislam donne un faisceau dindices que Mawardi systématise dans adb al-Dunya wal dîn; Un pouvoir respecté Une religion suivie Une sécurité générale Une prospérité pérenne Un espoir partagé. Aujourdhui, la mondialisation est une menace au dialogue des cultures car l universalité de léthique et des valeurs communes aux religions / uniformisation des valeurs du marché applicables même aux aspects immatériels. Inter culturalité enseignée par les religions / impérialisme néo libérale

20 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Ultime déclaration du prophète Psl Cette déclaration est-elle adressée aux seuls musulmans? –La formule ayyuha an-Nâs plaide pour le contraire. Lhumain dans sa dimension ontologique est désigné par Nâs. Cest la personne humaine indéterminée par les contingences de sexe, de race, de religion, etc. –Cette déclaration sacralise la personne humaine ad vitam. –Les symboles utilisés par le Prophète psl: le mois sacré, le jour du sacrifice et du grand pèlerinage, le territoire sacré. –« dieu a rendu sacrés vos personnes et vos biens comme est scré ce mois-ci, ce territoire-ci, ce jour-ci »

21 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Ultime déclaration du prophète Psl Je vous prescris ö eslaves de Dieu O humains! Écoutez ce que je vous dis Ô gens! En vérité, vos sangs, vos biens et vos honneurs sont inviolables (sacrés) jusquà la rencontre de vos seigneurs, aussi inviolables que ce jour-même (le pèlerinage), en ce mois sacré dans ce lieu sacré (La Mecque) Ô Dieu témoignes-en!

22 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Ultime déclaration du prophète Psl Les sangs, meurtres, vendattas du temps de lignorance sont abolis(commenter par rapport au terrorisme international). Et le sang par lequel je commence est celui de mon neveu Amir b. Rabîa b. al-Hârith b. abd al-mutallib (dont un fils est assassiné) Ô gens! En vérité votre Seigneur est Un et votre ancêtre est un, vous venez tous dAdam et Adam était créé de terre. Le plus digne de vous auprès de Dieu est celui qui le craint le plus. Aucun arabe na une supériorité sur un non arabe sauf la piété ô gens! En vérité, les croyants sont des frères et les biens dun frère sont inviolables, sauf de son propre gré.

23 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Conséquences de cette déclaration 1.Les DH ne sont pas seulement référables au modèle culturel de lOccident 2.Consacre la sacralité de la vie. Ce qui est par ailleurs est déjà bien codifié dans le Coran qui énonce la notion de crime contre lhumanité. Lassassinat dun seul être humain est considéré comme un crime contre lhumanité. 3.La protection de lhonneur des gens compte non tenu de leur croyance ou appartenance ethnique. 4.La protection des biens.

24 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Ultime déclaration du prophète Psl Enjeux contemporains –La liberté est consubstantielle à lêtre humaine. La dignité humaine est incompatible avec létat daliénation et de coercition, en religion (Lâ ikrâha fil- Dîn), en croyance (fa man shâ-a fal yûmin wa manshâ-a fal yakfur) –Lassassinat est une violation des droits humains et une atteinte à lhumanité. Le terrorisme ne saurait être justifié par quelque raison que cela soit. Par ailleurs, lislam a codifié létat de belligérance

25 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Luttes armées : les termes de légalité; 1.Interdit dagresser:sourate 2 2.Ne combattre que ceux qui vous ont combattus/ sourate 2, verset Obligation de cesser les hostilités dés que ladversaire en fait la demande, sans délais. Sourate 8, verset 61

26 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Enjeux contemporains Al-Islâm signifie la soumission. Il est dérivé du verbe Aslama (se soumettre) Racine slm: paix, innocence de tout crime, exempt de toute nuisance Salâm: Attribut de Dieu, Sourate 59 verset 23

27 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Considérations sémantiques: conséquences Islâm = soumission à Dieu, Dieu est al- Salâm (Paix) donc Islam= Soumission à la Paix Muslim = soumis à la Paix Muslim = vecteur de paix Muslim: citoyen de la Cité de la paix – Dâr al-Salâm – Coran, sourate 6 verset 54, sourate 10, verset 25

28 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Quelques ressources Pour arriver à mettre en œuvre cette conception de constructeur de la paix et de citoyen de la cité de la paix, des ressources coraniques et apostoliques sont mises à la disposition du « soumis à la Paix » le muslim

29 A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Quelques ressources 1.La formule de salutation = engagement à être vecteur de paix – as-salâmu alaykum; que la paix soit sur vous!- 2.Larticulation entre la dynamique spirituelle et la dynamique sociale – la salutation sacrale à la fin de la prière- 3.Le ressourcement dans les espaces célestes lors de la station de recueillement avant le salut final sacral: at- Tahiyâtu lillah…… Dits du prophète Psl 1.Al-Muslim man salim al-muslimûna min lisânihî wa yadihî


Télécharger ppt "A. Aziz Kébé, UCAD, tous droits réservés, avril 2008 Droits humains à travers analyse dernier discours du Prophète."

Présentations similaires


Annonces Google