La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Your name De certains outils/concepts à d’autres... PP, ETP, ODS, DCTROD Franck Barbier Atelier n°2 « TROD, PREP, TASP, TPE : s’y retrouver dans la prévention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Your name De certains outils/concepts à d’autres... PP, ETP, ODS, DCTROD Franck Barbier Atelier n°2 « TROD, PREP, TASP, TPE : s’y retrouver dans la prévention."— Transcription de la présentation:

1 your name De certains outils/concepts à d’autres... PP, ETP, ODS, DCTROD Franck Barbier Atelier n°2 « TROD, PREP, TASP, TPE : s’y retrouver dans la prévention combinée »

2 -Participation comme orateur aux 12 e journées virologie Abbott -Participation au board « accompagnement au traitement du VHC par 3eme agent » Sté Impatient, financée par Janssen -AUCUNE REMUNERATION INDIVIDUELLE Tous les orateurs et experts ont reçu une déclaration de conflit d’intérêt. Elles sont consultables sur le site du congrès : Déclaration Conflit d’Intérêt

3 your name Combiner suppose l’élargissement Une palette d’outils pour la prévention combinée : -Outils matériels (TROD) -Concepts opératoires (PP) -Actions et programmes (ETP -> au-delà de « l’échec thérapeutique ») La façon de les utiliser : DCTROD (counseling des séronégatifs pour qu’ils le restent) Ceux qui les mettent en œuvre -DCTROD (cf. résultats récents de l’étude ANRS sur les tests rapides aux urgences) -ETP et accompagnement

4 your name Combiner c’est relier Les outils matériels, les actions, les programmes : TROD+ETP, ODS +ETP, … Les acteurs. Si les ressources sont limitées il faut converger, travailler ensemble en complémentarité S’impliquer, pour les malades et usagers, dans le « destin » des superstructures : l’organisation des soins

5 your name 1 - La prévention positive Toutes les préventions, par et pour les PVVIH C’est prendre en compte toutes les spécificités et les besoins, au cours du temps : -Au coeur de la prévention positive : l’appropriation d’un appareil combiné de prévention -C’est-à-dire, ne pas forcément utiliser tous les outils en même temps -Mais donner toutes les informations, favoriser tous les échanges, permettant adapter ses préventions aux moments, au contexte, aux possibilités

6 your name 1 - Les enjeux de la prévention positive Changer le regard de la société sur les personnes vivant avec le VIH Améliorer la qualité de vie au long cours Offrir de meilleures possibilités de prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres -> Casser la dynamique de l’épidémie

7 your name 1 - La prévention positive, comment? Ne rien faire sans nous La participation des personnes concernées et de leur entourage aux campagnes, plans, rapports, recommandations et actions de prévention, dépistage, éducation thérapeutique, accompagnement, est indispensable. La promotion d’une approche toujours globale de la santé, qui combine, qui rassemble … même les séronégatifs La promotion systématique de séropositifs acteurs, donc informés, invités à participer, supposant la capacité de comprendre, de décider et d’agir.

8 your name 1 - La prévention positive, comment? TasP : donner les informations sur les confirmations scientifiques, prendre le temps de dialoguer, d’expliquer, d’y revenir… Reconnaître le bénéfice individuel du TasP est nécessaire pour espérer un effet collectif -Qualité de vie sexuelle (reprise d’une sexualité, baisse de la peur) -Dialogue avec son/ses partenaires -Observance + -Faire des enfants autrement

9 your name 2 – Alors, quels types d’actions mettre en place ou renforcer? La (re)connaissance du statut sérologique qui l’ignorent (aux deux sens du mot) : dépistage ciblé et lien avec la PEC (DCTROD), soutien accompagnement et modification de l’image du VIH dans la société La qualité de la relation soignants – soignés (et par parallèlisme, corps soignant – associations) : projets - Permanences hospitalières - l’annonce (projet Paris VI) - l’éducation thérapeutique innovante

10 your name 3 – L’action sur l’épidémie Suppose l’accès universel aux traitements Suppose le maintien voire la hausse du nombre de personnes (re)connaissant leur statut sérologique positif Suppose le maintien voire la hausse du nombre de personnes au virus indétectable (FHDH 2011)

11 your name 4 – l’environnement L’union de la communauté (soignants, PVVIH, associations) dans : - la lutte contre les discriminations d’Etat ou du quotidien : -séjour pour soin -sérophobie - Le maintien et le renforcement de la qualité de soin et la capacité de soin -Approche globale, rapport global (rapport Yeni) -Financements de l’ETP (médical et associatif)

12 your name 4 – L’environnement : l’ODS Elle compte aujourd’hui de + en + dans la PEC (vs une nouvelle molécule ARV de plus) Corevih Etats Généraux du VIH en IDF La coordination ville-hôp et infectiologue- hépatologue Les lois et règlements mal ficelés (HPST) et à venir (Démocratie sanitaire n°2 et loi de Santé publique)

13 your name Pour ne pas conclure : 2 risques et 2 de nos combats très actuels ATU : loi sur la sécurité du médicament -Sécuriser (ATUn protocolisées) tout en gardant l’accès pour toutes les situations particulières -Reconnaître le risque de dégradation de l’état de santé vs « l’issue fatale inéluctable à court terme » Ruptures de médicaments en pharmacies -Observatoire TRT-5 -Loi et décret en préparation -> Le niveau d’observance demandé au système ne peut être inférieur à celui demandé aux personnes

14 your name MERCI


Télécharger ppt "Your name De certains outils/concepts à d’autres... PP, ETP, ODS, DCTROD Franck Barbier Atelier n°2 « TROD, PREP, TASP, TPE : s’y retrouver dans la prévention."

Présentations similaires


Annonces Google