La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2.2 – Respiration aérobie SBI 4U Dominic Décoeur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2.2 – Respiration aérobie SBI 4U Dominic Décoeur."— Transcription de la présentation:

1 2.2 – Respiration aérobie SBI 4U Dominic Décoeur

2 Respiration cellulaire La respiration cellulaire aérobie (en présence d’oxygène) produit 36 molécules d’ATP pour 1a molécule de glucose ce qui équivaut à 40 % de l’énergie emmagasiner dans le glucose. Le reste de l’énergie est perdu sous la forme de chaleur. Le but de la respiration cellulaire est d’extraire l’énergie des molécules complexes comme le glucose, et la convertir en ATP. L’ATP est l’intermédiaire énergétique qui fait le travail de la cellule.

3

4 Respiration cellulaire La respiration cellulaire aérobie se fait en 4 étapes : 1.Glycolyse 2.Réaction transitoire 3.Cycle de Krebs 4.Chaîne de transfert d’électron

5 Respiration cellulaire Introduction à la respiration cellulaire 01-NYA- 05/Cellule_et_evolution/1.La_Cellule/Etapes_ respiration_cellulaire/glintro.htm

6 Glycolyse Caractéristiques :  Dégradation du glucose : catabolique  Sans la présence de l’oxygène : anaérobie  Se passe dans le cytoplasme : à l’extérieur de la mitochondrie  Nécessite : 11 enzymes différentes  Comprend deux phases : endothermique et exothermique  Le réactif de départ : le glucose (6C)  Produits : 2 acides pyruviques + 2 ATP + 2 NADH

7 La phosphorylation au niveau du substrat Le substrat donne un groupement phosphate à l’ADP, ce qui produit l’ATP. La réaction inverse, la déphosphorylation, peut produire de l’ADP.

8 Glycolyse I Pour déclencher la dégradation du glucose, on utilise 1 ATP et le P s’attache au glucose : glucose + 1 ATP → phosphate de glucose ( 6C – P ) Réarrangement du phosphate de glucose en phosphate de fructose : glucose – 6 – phosphate → fructose – 6 – phosphate À l’aide d’un ATP, le phosphate de fructose produit du diphosphate de fructose (endo) : phosphate de fructose + 1 ATP → P – 6C – P (diphosphate de fructose) Le diphosphate de fructose est séparé en 2 molécules de phosphate de glycéraldehyde (PGAL) : 2 x PGAL 3C – P

9 La glycolyse I comporte la formation de deux molécules de PGAL

10 Glycolyse II Par la suite, il y a une série de réactions d’oxydoréduction (NAD + → NADH) et de phosphorylation (ajout de P) qui amène la formation de 4 ATP + 2 H 2 O + 2 acides pyruviques (pyruvates). Le NADH est produit grâce aux réactions d’oxydoréduction. L’ATP est produite grâce aux réactions de phosphorylation. Bilan : 2 ATP 2 NADH 2 pyruvates

11

12 Animation de la glycolyse s/glyanim.htm s/glyanim.htm utes_les_ressources/horairescolaire/index.cfm #aSE ~ utes_les_ressources/horairescolaire/index.cfm #aSE ~

13 Devoirs p. 68 (#2, 3, 4, 5, 7, 8)

14 La structure d’une mitochondrie

15

16 Réaction transitoire Caractéristiques : C’est le début du processus aérobie. Elle se produit dans la matrice de la mitochondrie. Cette réaction sert de lien entre la glycolyse dans le cytoplasme et le cycle de Krebs dans la mitochondrie. L’acétyl-CoA provient aussi du catabolisme des protéines et lipides. Il peut, par anabolisme, reformer des lipides pour entreposer l’énergie. Bilan : 2 NADH

17 1) Avant que le cycle de Krebs puisse commencer, un groupe carboxyle (COOH) est enlevé du pyruvate et est relâché dans le cytoplasme sous forme de CO 2. 2) La molécule à 2 carbones qui reste forme l’acétate après la réduction du NAD + en NADH. 3) La coenzyme A est attaché à l’acétate pour produire de l’acétyl-CoA. Lors de la réaction de transition, les acides pyruviques entrent dans la mitochondrie par une protéine et subissent 3 transformations :

18 Cycle de Krebs Caractéristiques : Dans la mitochondrie. C’est un processus cyclique qui produit 1 ATP + 3 NADH + 1 FADH 2 pour chaque acétyl-CoA. Le cycle comporte 9 réactions. La première réaction du cycle de Krebs : Acétyl-CoA + oxaloacétate (4C) citrate (6C) + CoA La coenzyme A est ensuite libérée et retourne à la réaction transitoire (dans la matrice) afin de participer à une autre réaction.

19 Cycle de Krebs Par la suite, il y a une série de réactions (phosphorylation, hydrolyse et oxydoréduction) au bout desquelles on produit du CO ATP + 3 NADH + 1 FADH 2 et on reforme l’oxaloacétate qui peut recommencer le cycle. Bilan : 2 x (1 ATP + 3 NADH + 1 FADH 2 )

20

21 Le cycle de Krebs est une suite cyclique de 8 réactions 1 : citrate (C6) 2 : isocitrate (C6) 3 : α-cétoglutarate (C5) 4 : succinyl-coenzyme A (C4) 5 : succinate (C4) 6 : fumarate (C4) 7 : malate (C4) 8: oxaloacétate (C4)

22 Animation du cycle de Krebs utes_les_ressources/horairescolaire/index.cfm #aSE ~ utes_les_ressources/horairescolaire/index.cfm #aSE ~ hill.com/classware/ala.do?isbn= & alaid=ala_900841&showSelfStudyTree=true hill.com/classware/ala.do?isbn= & alaid=ala_900841&showSelfStudyTree=true

23 Quiz Apprendre les noms et les endroits des molécules impliquées dans les différentes réactions Apprendre le nom des 9 molécules impliquées dijon.fr/bioch/bkrebsexo1.htm

24 ÉtapeATPNADHFADH 2 Glycolyse220 Réaction transitoire020 Cycle de Krebs262 Total4102 Bilan des 3 premières étapes

25 Chaîne de transfert d’électron Caractéristiques : Dans les crêtes de la double membrane de la mitochondrie. Chaque NADH produit 3 ATP. Chaque FADH 2 produit 2 ATP. Il est donc moins énergétique que le NADH. Le NADH de la glycolyse ne produit que 2 ATP. La production d’ATP s’appelle phosphorylation oxydative.

26 Chaîne de transfert d’électron La glycolyse et le cycle de Krebs ont produit que 4 ATP par la phosphorylation au niveau du substrat. La majeure partie de l'énergie extraite des molécules de nourriture est entreposée dans les molécules de NADH et FADH 2 et se fait relâcher par une chaîne de transport d'électrons pour faire la phosphorylation oxydative.

27 Phosphorylation oxydative La phosphorylation oxydative produit la majeure partie de l'ATP dans le processus de la respiration cellulaire. Lors de ce processus le NADH + H + et le FADH 2 donnent leurs électrons à une série de transporteurs d'électrons situés dans la membrane interne de la mitochondrie.

28 La chimiosmose : le couplage du transport d'électrons à la synthèse d'ATP Il y a dans la membrane interne de mitochondries plusieurs copies de l'enzyme l'ATP synthétase. Cette enzyme utilise l'énergie d'un gradient de proton pour faire la synthèse d'ATP. La chaîne de transport d'électrons pompe des H + (protons) de la matrice vers l'espace intermembranaire. Les H + retournent à la matrice en passant par l'ATP synthétase. Par ce mécanisme nommé la chimiosmose, le passage exothermique des protons est couplé avec la phosphorylation de l'ATP.

29 Chaîne de transfert d’électron C’est la différence de concentration de H +, qui est plus élevé dans l’espace intermembranaire que dans la matrice, et de charge dû au H + qui amène l’énergie nécessaire pour former l’ATP. NADH et FADH 2 : amènent les électrons qui seront transférés. Les électrons aspirent des H +, ce qui augmente la concentration et permet de synthétiser l’ATP grâce au canal du complexe ATP synthétase. Les électrons à la fin de la chaîne sont acceptés par l’oxygène qui formera une molécule d’H 2 O.

30 Chaîne de transfert d’électron À trois points le long de la chaîne de transport d'électrons, les protéines de la chaîne pompent des protons vers l'espace intermembranaire. Cette force pousse les H + à travers l'ATP synthétase, ce qui synthétise l'ATP.

31 Fig NADH H+ NAD+ H+ Chaîne de transfert d’électron

32 Fig NADH H+ NAD+ H+ Chaîne de transfert d’électron

33 Fig NADH H+ NAD+ H+ Chaîne de transfert d’électron

34 Fig NADH H+ NAD+ H+ 2 H+ + ½ O 2 H20H20 chaîne de transport d’é chimiosmose Chaîne de transfert d’électron

35 NADH H+ NAD+ H+ 2 H+ + ½ O 2 H20H20 H+ ADP + P ATP Chaîne de transfert d’électron

36 Animations La chaine respiratoire ml utes_les_ressources/horairescolaire/index.cfm #aSE ~

37 Animations La chaîne respiratoire m m movie.htm movie.htm hill.com/sites/ /student_view0/chapter9/ animations.html# hill.com/sites/ /student_view0/chapter9/ animations.html#

38 FIGURE 3.12 (p. 76)

39 ÉtapeMolécule impliquée Nombre d’ATP Glycolyse I2 NADH4 Glycolyse II2 ATP2 Cycle de Krebs2 ATP2 Cycle de Krebs8 NADH24 Cycle de Krebs2 FADH 2 4 Bilan global

40 Résumé Les étapes de la glycolyse et du cycle de Krebs sont des étapes cataboliques. Donc, à ces étapes, le glucose sera dégradé. La glycolyse se fait dans le cytoplasme et le cycle de Krebs se fait dans la matrice de la mitochondrie. Quelques molécules d’ATP sont produites directement lors de certaines réactions spécifiques de la glycolyse et du cycle de Krebs. Ces ATP sont produit par le processus de phosphorylation au niveau du substrat. Ici, une enzyme transfère une groupement phosphate d’un substrat directement à l’ADP afin de produire l’ATP.

41 Résumé Durant la glycolyse et le cycle de Krebs, il y a réduction du NAD + pour produire le NADH. Ces molécules réduites passeront à l’étape de la chaîne de transport d’électrons où les électrons seront éventuellement transférés à l’oxygène pour produire de l’eau. L’énergie relâchée à chaque étape de la chaîne est utilisée pour la synthèse de l’ATP. Les ATP produit via la chaîne de transport d’électrons sont produit par le processus de phosphorylation oxydative, c’est-à-dire, par le transfert exothermique d’électrons des nutriments à l’oxygène.

42 Quiz La respiration cellulaire Allez à la section de Biologie et cliquer sur le titre « Respiration Cellulaire ».


Télécharger ppt "2.2 – Respiration aérobie SBI 4U Dominic Décoeur."

Présentations similaires


Annonces Google