La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Clinique de Génétique 2 ème Doctorat Daburon Annabelle Déom Arnaud Kramkimel Céline.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Clinique de Génétique 2 ème Doctorat Daburon Annabelle Déom Arnaud Kramkimel Céline."— Transcription de la présentation:

1 Clinique de Génétique 2 ème Doctorat Daburon Annabelle Déom Arnaud Kramkimel Céline

2 Effets génétiques additifs et non additifs dans les schémas de croisement en races laitières. Sur base de l’article : Estimation of additive and non-additive genetics effects on production traits and somatic cell scores in crosses among holstein-friesian,Jersey and Australian red cattle. K.V. Konstantinov, K.T. Beard and M.E. Goddard

3 Plan I. Introduction II. Étude A. Contexte général B. Commentaires de la méthode C. Résultats, conclusions III. Applications A. Intérêt de l'étude pour l’exploitant B. Critiques et perspectives

4 Quelques notions théoriques: P=G+E G=A+NA Définitions:  effet génétique: -additif (A): effet génétique résultant de l’action indépendante des gènes sur l’expression d’un caractère, leurs effets peuvent donc s’additionner. C’est la part héritable des effets génétiques. -non-additif (NA): Ils regroupent les effets d’épistasie (interactions entre les allèles et/ou les paires d’allèles de locus différents) et les effets de dominance (interactions entre les allèles d’un même locus).  valeur d'élevage: valeur génotypique attendue de la descendance par rapport à la moyenne de la population.

5 I. Introduction Impact des effets non-additifs (NA) sur la valeur d'élevage concernant les paramètres de production laitière:  quantitativement  qualitativement:  protéine  matière grasse  taux de cellules

6 II. Etude Contexte:  Étude australienne  Une première étude (1989) s'intéressait uniquement aux paramètres quantitatifs (production laitière) et aux taux de matière grasse.  3 races:  Holstein frisonne  Jersey  Races rouges

7

8 Données de production récoltées entre 1974 et 2005:  quantitatif:  M305, MTD  qualitatif: matière grasse: F305, FTD protéine P305, PTD cellules: SCS305, SCSTD  Remarque: SCS=logarithme de la quantité de cellules par mL de lait  les effets additifs de ces paramètres sont étudiés par rapport à une référence,dans ce cas,la race Holstein.

9 C. Résultats et Discussion Effets des croisement en 1ère lactation sur les paramètres d’une année croisementsM305F305P305SCS305 effets additifsHolstein (H) 0000 Jersey (J) ,2-27,10,09 Red Breed (R) ,1-22,5-0,14 effets additifs maternelsJ15933,1-0,06 R22910,26,4NS hétérosisH X J28815,410,8-0,04 H X R9353,2NS J X R24814,38,7NS perte par recombinaisonH X JNS H X RNS J X RNS

10 C. Résultats et discussion Effets des croisement en 1ère lactation sur les paramètres au quotidien. croisementsMTDFTDPTDSCSTD effets additifsHolstein (H)0000 Jersey (J)-4,2-0,05-0,080,11 Red Breed (R)-2,6-0,07-0,06-0,1 effets additifs maternelsJ0,3NS0,01-0,07 R0,60,020,01NS hétérosisH X J0,90,050,03-0,04 H X R0,30,020,01NS J X R0,80,040,03NS perte par recombinaisonH X JNS H X RNS J X RNS

11 Remarques  Mêmes résultats en 2 ème et 3 ème lactation.  Effet de l’hétérosis pour la production laitière est inégale:  Jersey: 8%  red: 2%  Les résultats concernant les pertes par recombinaison ne sont pas significatifs  Effet d’hétérosis pour HxJ est significatif pour les taux cellulaires : perte de 4% par rapport à la moyenne parentale.

12 Conclusion:  Jusqu’à présent les effets  Additifs  Hétérosis étaient pris en compte lors des croisements.  Pour les effets non additifs, dans l’étude:  Importance de l’hétérosis confirmée.  Effets maternels à prendre en compte pour les paramètre de production laitière.

13 III. Applications A. Pour l’exploitant:  Diminution des taux cellulaires, donc directement des mammites;  Augmentation de la production laitière et des taux de matière grasse;  Donc augmentation de la rentabilité de l’élevage. B. Critiques et perspectives:  Dans cette étude, les pertes par recombinaison sont non significatives, il serait judicieux d’approfondir les recherches.  Reproduire ce type d’étude et la mettre en application pour augmenter l’efficience des races locales et donc conserver les populations.  Continuer les études sur les effets maternels additifs afin de confirmer leur intérêt (d’autres études considèrent l’effet comme négatif).

14 Bibliographie K.V. Konstantinov, K.T. Beard and M.E. Goddard(2006) Estimation of additive and non-additive genetic effects on production traits and somatic cell scores in crosses among Holstein-Friesian,Jersey an Australian red cattle


Télécharger ppt "Clinique de Génétique 2 ème Doctorat Daburon Annabelle Déom Arnaud Kramkimel Céline."

Présentations similaires


Annonces Google