La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HYGIÈNE DE BASE. EN MILIEU HOSPITALIER Lhygiène en milieu hospitalier commence par : 1)Une tenue adaptée : Blouse ou tunique-pantalon Absence de bijoux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HYGIÈNE DE BASE. EN MILIEU HOSPITALIER Lhygiène en milieu hospitalier commence par : 1)Une tenue adaptée : Blouse ou tunique-pantalon Absence de bijoux."— Transcription de la présentation:

1 HYGIÈNE DE BASE

2 EN MILIEU HOSPITALIER Lhygiène en milieu hospitalier commence par : 1)Une tenue adaptée : Blouse ou tunique-pantalon Absence de bijoux aux mains et aux poignets Bijoux non retombant au cou et aux oreilles Cheveux attachés 2) Un local adapté 3) Un poste de lavage de mains correctement équipé Un lave-main Un distributeur dessuie-mains Des essuie-mains à usage unique Un distributeur de savon doux Un flacon de savon doux Une poubelle à déchets ménagers 4) Un lavage des mains adapté au soin

3 LA TRANSMISSION MANU PORTÉE « La main, notre outil de travail » LE PROPRE DE LA MAIN CEST DÊTRE SOUVENT SALE Parce quelle est le moyen de transport privilégié des micro-organismes qui passent ainsi dune personne à lautre, de site en site, la main est le principal maillon de la chaîne de contamination. Les mains du personnel sont à lorigine des transmissions de flore. Elles seront secondairement responsables des infections nosocomiales.

4 LE PROPRE DE LA MAIN, CEST DËTRE SOUVENT SALE LA FLORE MICROBIENNE Les bactéries à Gram Positif sont dominantes sur la flore résidente SITE MICRO - ORGANISME LA MAIN Les staphylococcus les + importants S. Epidermidis S. Aureus LE CUIR CHEVELU Staphylococcus épidermidis Corynebactérium NEZ– BOUCHE PHARYNX Streptococcus Corynébactérium Staphhylococcus Neisseria Micobactérium phlei COLON Enterobacter: Eschérichia coli Klebsiella Entérobacter PÉRINÉE Entérobacter Enterococcus Staphylococcus Lactobacillus CREUX AXILLAIRE Staphylococcus épidermidis Corynébactérium acnée Principaux germes bactériens de la flore résidente et normale Principaux germes bactériens de la flore transitoire Entérobactéries Pseudomonas Candida albicans

5 LE LAVAGE DES MAINS Les infections nosocomiales manu portée représentent 75 à 90 % des infections nosocomiales ( selon les différentes littératures ) Matériel pour le lavage des mains : Distributeurs à savon - Flacons sous forme de poche plastique rétractable, avec pompe à usage unique - Distributeurs démontables, à commande à coude, sur lesquels sadaptent des flacons. Les pompes doseuses doivent être décontaminées à chaque changement de flacon Lavabo - Réservé au lavage des mains - Profond (50 cm pour éviter les éclaboussures) si possible sans sur verse - Matériaux compatibles avec les produits disponibles en milieu hospitalier - Rebord situé à plus de 95 cm du sol - Avec une robinetterie : au mur si possible, pour faciliter le nettoyage dégagée avec un col cygne à au moins 25 cm du rebord sans tamis brise-jet, mais avec un croisillon - Commande non manuelle (à genou ou cellule photo- électrique..) - Avec un siphon démontable sans outil et décontaminable - Siphons du bloc opératoire autoclavables ( si possible )

6 Équiper les chambres disolement - Un distributeur pour savon antiseptique - Un distributeur dessuie-mains à usage unique - Un flacon de solution hydro – alcoolique - Une poubelle

7 LES DIFFERENTS TYPES DE LAVAGE DES MAINS Ne porter ni bague, ni bracelet, ni montre Avoir des manches courtes Avoir les ongles courts, sans vernis BUTINDICATIONS LE LAVAGE SIMPLE DES MAINS Réduire la flore transitoire, les souillures et les squames cutanés Effet selon le temps de lavage 30 secondes = 1,8 à 2,8 Log 60 secondes = 2,7 à 3 Log Avant de prendre son service Après sêtre mouché ou avoir mis un masque Avant et après avoir mangé Avant et après avoir fumé Après avoir porté des gants Avant et après un soin de nursing ou dhôtellerie LE LAVAGE ANTISEPTIQUE ( HYGIÉNIQUE ) DES MAINS Réduit ++ la flore transitoire (réduction plus efficace que le lavage simple des mains) Elimine les souillures et les squames cutanés Recherche dun effet rémanant en cas disolement dun patient Avant tout geste aseptique Après tout geste sale ou septique Avant ou après tout contact avec patient en isolement En cas de période épidémique dans un service LE LAVAGE CHIRURGICAL DES MAINS Avant une intervention chirurgicale Avant un geste à très haut risque infectieux ( pose de cathéter central, ponction lombaire ….) Elimine la totalité de la flore transitoire et réduit la flore résidente

8 UTILISATION DES SOLUTIONS HYDRO-ALCOOLIQUES Lantisepsie des mains avec les solutions hydro- alcooliques permet de réduire les germes présents sur la peau. Elle est active en absence de salissures visibles Les solutions hydro-alcooliques permettent une antisepsie rapide des mains. Elles ne remplacent pas le lavage des mains. Elles permettent daugmenter lobservance du lavage des mains. Conditions demploi Avoir les mains « propres » ( non souillées) et sèches Après 4 à 5 désinfections des mains, effectuer un lavage des mains selon lobjectif requis, sinon elles deviennent « poisseuses »

9 MODE DEMPLOI CONDITIONS DUTILISATION DES SOLUTIONS HYDRO - ALCOOLIQUES QUELQUES EXEMPLESMODE DEMPLOI Quand une antisepsie immédiate et rapide des mains est nécessaire ( urgence, série de soin, etc..) Pendant la visite médicale, entre 2 patients En alternance avec un lavage antiseptique ( entre 2 prises de sang, injections, dextro, avant de quitter la chambre disolement septique…) Verser 3 ml de solution hydro-alcoolique dans le creux de chaque main (1 coup de pompe par mains) Etaler la solution en suivant les 6 étapes requises ( cf affiche Novembre 2004 ) En complément dun lavage simple des mains pour obtenir un lavage antiseptique Juste avant un geste aseptique, en cas de lavage des mains dans le poste infirmier En cas deau de mauvaise qualité bactériologique ou douteuse (boueuse) avant un geste aseptique (pansement) Effectuer un lavage simple des mains ( dans le poste infirmier et juste avant lacte) Verser 3 ml de solution hydro – alcoolique dans le creux de chaque main Etaler la solution en suivant les 6 étapes requises ( cf affiche 17/07/2000 ) Frotter les mains jusquau séchage complet En absence de point de lavage des mains ( sortie SMUR ) En cas dallergie au savon antiseptique Application en fonction de leffet requis

10

11

12 LE PORT DES GANTS Une règle dor pour la bonne utilisation des gants est à suivre 1 patient, 1 paire de gants 1 soin, 1 paire de gants Les gants doivent être retirés sitôt le soin terminé Le port des gants dans les couloirs est donc : - Inutile et illusoire Et risque : - De contaminer lenvironnement - Dassurer une fausse protection du personnel LES INDICATIONSTYPE DE GANTS Intervention chirurgicale Il est nécessaire de changer les gants toutes les heures 2 paires de gants sont recommandées lors des interventions afin daugmenter leffet barrière Geste invasif à haut risque (pose cathéter central, etc…) Geste aseptique ( sondage vésical) Il est parfois nécessaire de doubler les gants Gants chirurgicaux stériles Précautions standards : Si risque contact avec sang ou autre produit dorigine humaine Si contact avec muqueuses ou peu lésée Si soins à risque de piqûre Lors de manipulation de tubes de prélèvements sanguins non enfermés dans un conteneur Si manipulation de linge ou matériel Sales En cas de lésions des mains du soignant Si allergie à un produit Gants à usage unique Pour l entretien de locaux Gants à usage unique ou de ménage


Télécharger ppt "HYGIÈNE DE BASE. EN MILIEU HOSPITALIER Lhygiène en milieu hospitalier commence par : 1)Une tenue adaptée : Blouse ou tunique-pantalon Absence de bijoux."

Présentations similaires


Annonces Google