La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Collaborateurbénévoledel’EducationNationale Collaborateur bénévole de l’Education Nationale représentantdelaprofession représentant de la profession Expert.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Collaborateurbénévoledel’EducationNationale Collaborateur bénévole de l’Education Nationale représentantdelaprofession représentant de la profession Expert."— Transcription de la présentation:

1 Collaborateurbénévoledel’EducationNationale Collaborateur bénévole de l’Education Nationale représentantdelaprofession représentant de la profession Expert d’un champ professionnel ou d’un métier intervient avec neutralité par rapport aux différentes voies de formation lele

2 ATTRIBUTIONS ET MISSIONS DES CONSEILLERS Les attributions et les missions peuvent être classées en six domaines : Participation aux divers conseils, comités ou commissions Informations des jeunes sur les formations et les emplois Conseils sur l’organisation des formations Intervention auprès des établissements de formation Participation aux examens (élaboration des sujets, surveillance, interrogation correction) Actions dans le domaine de l’apprentissage et de la formation continue

3 PARTICIPATION AUX CONSEILS,COMITES OU COMMISSIONS Les conseillers interviennent aux niveaux NATIONAL ACADEMIQUE DEPARTEMENT Citons à titre d’exemple :  les commissions professionnelles consultatives (CPC)  les comités régionaux ayant trait à :  l’enseignement technique  la formation professionnelle  la commission régionale d’apprentissage  les conseils d’administration des établissements

4 INFORMATION DES ELEVES SUR LES EMPLOIS ET LES PROFESSIONS La circulaire du 4 octobre 1972 précise que la mission des CET s’étend en faveur des Élèves du premier cycle du second degré La note de service du 11 juillet 1991 place en tête des missions des C.E.T. l’information des élèves sur les emplois et les professions Il est donc important que les C.E.T. volontaires s’entendent avec les chefs d’établissements sur ces missions

5 INTERVENTION AUPRES DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION Indépendamment des actions relatives à l’information, les CET sont amenés à : Susciter une réflexion sur la pertinence des spécialités enseignées Intervenir dans le suivi et l’évaluation des formations implantées dans l’académie Aider les chefs d’établissement dans l’organisation des stages en entreprise, des PFMP, dans l’insertion professionnelle et dans le développement de l’alternance Aider à développer et à gérer entre les professions et les établissements des conventions ou des contrats locaux

6 LE CONSEIL SUR L’ORGANISATION DES FORMATIONS Les C.E.T. sont appelés à donner leur avis, en fonction des besoins de l’économie, sur : Les créations d’établissements publiques La création, l’évolution des sections Ils participent à : L’organisation de l’insertion des élèves et facilitent la mise en place d’action d’aide à cette insertion Ils jouent un rôle identique dans les instances responsables de : L’apprentissage La formation continue Ils interviennent dans le contrôle de l’utilisation de la taxe d’apprentissage par délégation du président de la commission spécialisée.

7 PARTICIPATION AUX JURYS D’EXAMEN  Le président des jurys de C.A.P. et de B.E.P est un C.E.T  Il est nommé par le Recteur (ou par l’IA par délégation)  Le vice-président est un professeur de l’enseignement public DEROULEMENT DU JURY QUE PRESIDE LE C.E.T.  Le Président est assisté par le personnel de l’IA  L’I.E.N. peut être présent  Le président dirige et anime les débats

8 LES EXAMENS  être examinateur pour tout diplôme professionnel,.  participer à l’organisation de l’examen en proposant des noms de professionnels,  contribuer à l’élaboration de sujets d’examen (académiques ou nationaux),  être membre de jury pour le BP, le Bac Pro, le BTS,  contribuer à garantir le niveau des diplômes professionnels,  présider le jury de délivrance de diplôme pour le CAP, le BEP, les MC de niveauV. 

9 LE PARTENARIAT  faciliter les relations entre professionnels et établissements de formation (collèges et LP),  assurer la représentation de sa profession et de l ’ensemble des entreprises auprès de l’Éducation Nationale,  faciliter l’accueil de jeunes en formation dans les entreprises,  participer à la définition de besoins locaux de formations complémentaires. 

10 L ’INFORMATION  susciter la participation des professionnels et les informer sur leur intervention dans les examens,  participer aux actions d’information sur les entreprises, les professions et les parcours de formation,  faciliter l’accueil de jeunes en entreprise pour la découverte des professions. 

11 LES DIPLOMES Diplômes de l’enseignement professionnel 3ème Insertion Vie Active BacTechno Bac Pro B.P. M.C. F. C. I. L. M.C. B.T.S. C.A.P.

12 RÈGLEMENT D’EXAMEN DES DIPLÔMES PROFESSIONNELS LES C.A.P. LES B.E.P. LES B.P. LES Baccalauréats professionnels

13 LES C.A.P. CERTIFICATS D’APTITUDE PROFESSIONNELLE u le domaine professionnel u le domaine «Français» u le domaine «Maths-Sciences physiques» u le domaine «Vie sociale et professionnelle» u le domaine «Éducation physique/sportive»

14 LES B.E.P. BREVETS D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES  le domaine professionnel u le domaine «Français» u le domaine «Mathématiques-Sciences physiques» u le domaine «Histoire-géographie» u le domaine «Langue vivante» u le domaine «Éducation physique et sportive»

15 LES B.P. BREVETS PROFESSIONNELS u Unités professionnelles u Unité Mathématiques, u Unité Expression française et ouverture sur le monde.

16 u Epreuves professionnelles u Epreuve langue vivante u Epreuve Français, connaissance du monde contemporain u Epreuve Éducation artistique, arts appliqués u Epeuve Éducation physique et sportive Les Baccalauréats professionnels

17 LES ÉPREUVES PONCTUELLESLES ÉPREUVES PONCTUELLES LE CONTRÔLE EN COURS DE FORMATIONLE CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION LES DISPENSES D’ÉPREUVESLES DISPENSES D’ÉPREUVES LA VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCELA VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE VALIDATION DES DIPLÔMES PROFESSIONNELS

18 ÉPREUVES PONCTUELLES u organisées par l’Éducation Nationale, u forme, contenu et coefficient indiqués par l'arrêté de création du diplôme, u sujet (écrit ou pratique) arrêté par le Recteur ou par le Ministre, interacadémique ou national u un même sujet à la même date pour tous les candidats concernés, u compétences évaluées conformes au référentiel, u à caractère de « sondage ».

19 CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION u certaines épreuves pour certains candidats, u épreuve constituée de plusieurs situations d'évaluation anticipées, u à caractère de « sondages », u pendant la formation et sur les lieux de formation, u forme et contenu de chaque situation d'évaluation précisés par arrêté de création du diplôme, u évaluation de savoir et de savoir-faire conformes au référentiel de certification, u organisation des situations par les formateurs qui proposent leur évaluation au jury. u Sous la responsabilité d ’un Inspecteur qui pilote

20 DISPENSES D’ÉPREUVES u Le titulaire d’un diplôme peut être dispensé de certaines épreuves d ’un autre diplôme, u diplôme professionnel de même niveau ou de niveau inférieur, u coefficients correspondants « neutralisés ».

21 VALIDATION DES ACQUIS DE L ’EXPERIENCE u pratique professionnelle ou expérience d’au moins trois années, u dossier avec description et analyse de l ’expérience, u entretien u commission de Validation des Acquis de l ’Expérience, u comparaison entre activités réalisées et compétences du référentiel u dispense de plusieurs épreuves ou unités délivrées par le Recteur (le candidat obtient 10 à ces épreuves).


Télécharger ppt "Collaborateurbénévoledel’EducationNationale Collaborateur bénévole de l’Education Nationale représentantdelaprofession représentant de la profession Expert."

Présentations similaires


Annonces Google