La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agriculture, commerce et vie quotidienne : lexemple de la villa de Richebourg.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agriculture, commerce et vie quotidienne : lexemple de la villa de Richebourg."— Transcription de la présentation:

1 Agriculture, commerce et vie quotidienne : lexemple de la villa de Richebourg

2 Vue aérienne du site lors des fouilles. La villa gallo-romaine de Richebourg, découverte en 1978, a été fouillée de 1994 à 1999 par le Service archéologique départemental des Yvelines. Il sagit dune des cinq villae fouillées sur les nombreux sites identifiés dans le département. Les recherches menées ont permis aux archéologues de retracer lhistoire du domaine et de ses habitants. En quoi l'étude de la villa de Richebourg nous permet-elle de comprendre certains aspects de l'organisation de l'Empire romain ? Que nous montre cet exemple sur la vie des populations au sein de cet empire ?

3 Quest ce quune villa ? Aquarelle représentant le domaine de la villa de Richebourg, S. Païn, Service archéologique départemental des Yvelines. « La villa est un élément fondamental des campagnes romaines. Cest une grande exploitation rurale constituée de bâtiments résidentiels et agricoles au cœur dun domaine cultivé, qui appartient en général à de riches propriétaires fonciers. La villa compte donc deux aspects, nettement différenciés dans son architecture par deux ensembles : la partie résidentielles appelée pars urbana et la partie agricole ou pars rustica. […] Les riches propriétaires des villae accordent un grand soin à laménagement et à la décoration des bâtiments résidentiels, qui sont aussi luxueux quune demeure citadine. » Daprès Un domaine agricole en Gaule romaine, Service archéologique du département des Yvelines, Quelles sont les deux fonctions dune villa ? Une villa est à la fois une « ferme », ce qui est désigné par lexpression pars rustica, mais aussi un lieu dhabitation, la pars urbana. Quels éléments montrent la richesse des propriétaires des villae ? Le grand soin apporté à laménagement et à la décoration de la villa montre la richesse des propriétaires.

4 Lorganisation de la villa « Cette villa est organisée comme les autres villae en Gaule. La pars urbana et la pars rustica sont ordonnés autour dun jardin et dune cour à larrière. La demeure du maître est prolongée par une galerie arrière dont une partie souvre sur une cour à bestiaux, peut-être a-t-elle servi décurie. Le cellier conservait des denrées et a une cave à vin. La tour de 15 m de haut est un grenier fortifié pour le blé. Sa taille, trop grande pour la production du domaine, fait penser quon y regroupait du blé dune partie de la région, peut-être dans le cadre de lannone (impôt en nature sur les récoltes). » Daprès Un domaine agricole en Gaule romaine, Service archéologique du département des Yvelines, « Le domaine agricole cultivé est de taille variable. En moyenne, il sétale sur plusieurs dizaines dhectares (un hectare équivaut à m²). Il est le plus souvent exploité sous les ordres dun intendant, le villicus, et cultivé par des esclaves ou des ouvriers. Une population nombreuse (parfois plusieurs centaines de personnes) y vit en permanence pour cultiver la terre. La villa de Richebourg sétale sur une surface denviron 12 à 13 hectares, ce qui en fait une villa de taille moyenne. » Daprès Un domaine agricole en Gaule romaine, Service archéologique du département des Yvelines, Qui travaille dans la villa ? Le travail au sein de la villa est supervisé par le villicus (lintendant), et réalisé par des esclaves ou des ouvriers. Au sein des plus grandes villae travaillaient plusieurs centaines de personnes. Quelle est la plus importante production de cette villa ? La production principale de cette villa est le blé. Quel élément permet de le savoir ? La présence dun important grenier à blé permet de le savoir.

5 La villa de Richebourg au cœur dun important territoire agricole. Le réseau des villae est assez dense au nord de la Gaule et sur le territoire des Yvelines actuelles (on recense en moyenne un site rural antique tous les 2 à 4 kilomètres) : ce phénomène montre une emprise agricole intense sur le territoire. D'après cette carte, qu'est ce qui montre que le territoire actuel des Yvelines était un important territoire agricole ?

6 Les productions de la villa Identifiez chacune des activités agricoles (détails de la mosaïque de la villa romaine de St-Romain-en-Gal) « Comme aujourd'hui, une grande partie de la plaine du bassin parisien est plantée de céréales qui sont la base de l'alimentation. On cultive différentes esèces de blés (surtout le froment). Les plantes textiles comme le lin ou le chanvre servent à fabriquer les vêtements. La vigne est introduite en Gaule avec la conquête romaine, d'abord dans le sud, puis jusque dans le nord-est. Dès le Ier siècle après J-C, le vin gaulois concurrence le vin romain. Les olives ne sont produites que dans le sud de la Gaule, et sont commercialisées en amphores, conservées dans du vin cuit. De telles amphores ont été retrouvées à Richebourg. » Daprès Un domaine agricole en Gaule romaine, Service archéologique du département des Yvelines, Qu'est ce qui montre que la villa de Richebourg avait des liens commerciaux avec d'autres régions de l'Empire ? La présence d'amphores qui contenaient des olives et du vin montre que la villa de Richebourg était en contact avec d'autres régions de l'empire, car ces denrées n'y étaient pas produites.

7 Au jour le jour A l'extérieur de la cour, un chemin mène à un temple carré, à la mode romaine (le fanum). Il servait au maître, ainsi qu'aux employés de la villa. On y prie des dieux gaulois, romains, et même orientaux, au gré des « modes ». Seul le culte de l'empereur est obligatoire. Qu'est ce qui montre que les propriétaires de la villa ont adopté certains aspects de la vie romaine ? Au centre de la villa, le jardin est très soigné : on y a retrouvé des traces de mélèze, de cèdre et d'olivier. Ces arbres ont été importés de Méditerranée. Aux beaux jours, on mange dehors, dans un triclinium (salle où l'on mange allongé) de plein air couvert d'une pergola. A Richebourg, comme dans toutes les villae, les bains sont installés en retrait des pièces d'habitation pour éviter les risques d'incendie. On se rend aux bains pour se laver, mais aussi pour se détendre. Ce sont des installations importantes, comptant plusieurs pièces dans lesquelles la température de l'eau varie. La présence d'un temple dans lequel on prie des dieux venant de toutes les régions de l'Empire, le soin apporté au jardin et l'habitude de manger allongé, ainsi que le système de bains complexe montre que les propriétaires de la villa ont adopté certaines habitudes de la vie romaine. La vie dans cette villa nous montre l'existence d'une véritable civilisation gallo-romaine.


Télécharger ppt "Agriculture, commerce et vie quotidienne : lexemple de la villa de Richebourg."

Présentations similaires


Annonces Google