La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre de l'Etat en Sommaire Δ Elections des conseillers municipaux et communautaires du 23 et 30 mars 2014 Δ L’accès au droit pour tous :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre de l'Etat en Sommaire Δ Elections des conseillers municipaux et communautaires du 23 et 30 mars 2014 Δ L’accès au droit pour tous :"— Transcription de la présentation:

1 La Lettre de l'Etat en Sommaire Δ Elections des conseillers municipaux et communautaires du 23 et 30 mars 2014 Δ L’accès au droit pour tous : un Forum pour le dire Δ Sécurité routière : bilan 2013 et perspectives 2014 Δ Victime ou témoin d’un cambriolage : appelez le 17 ou le 112 Δ La Garantie Jeunes Δ Le centenaire de la Grande Guerre en Vaucluse L’éditorial De Yannick BLANC Directeur de la publication Yannick BLANC Préfet de Vaucluse Conception et réalisation Rédaction Service Départemental de Communication Interministérielle de VauclusePhotos SDCI et DICOM L’année 2014 sera placée, en Vaucluse, sous le signe de la jeunesse. Les jeunes, c’est l’emploi de demain. Notre département a été retenu comme territoire pilote pour la « garantie jeunes». 110 jeunes de moins de 25 ans ont d’ores et déjà été sélectionnés. Ils seront 879 d’ici la fin de l’année à bénéficier d’un dispositif destiné à redonner aux plus fragiles confiance en leurs talents et envie de s’insérer dans le monde du travail. Les jeunes, c’est l’avenir de notre démocratie. Leur participation à la vie citoyenne est indispensable. Les élections municipales en mars et européennes en mai doivent les intéresser aux enjeux locaux comme au devenir de l’Europe. Les jeunes, c’est aussi l’entretien de la mémoire. L’année 2014 sera marquée par le début des commémorations de la Grande Guerre. Nos écoliers, collégiens et lycéens y prendront naturellement toute leur place. Les jeunes, c’est la vie ! En 2013, la classe d’âge des ans (moins de 10 % de la population) a représenté 27 % des tués sur la route. C’est tout simplement insupportable ! Nous devons donc poursuivre nos efforts pour éradiquer l’alcool, les stupéfiants et les vitesses excessives. Prenons soin de nos jeunes pour qu’à leur tour ils prennent soin de nous. Fortifions notre contrat social intergénérationnel. Cela fait partie des engagements de l’Etat. Des engagements que je m’emploierai à tenir en Vaucluse.

2 La Lettre de l'Etat en Elections des conseillers municipaux et communautaires les dimanches 23 et 30 mars 2014 les dimanches 23 et 30 mars 2014 Les récentes réformes introduites par la Loi du 17 mai 2013 comportent de nouvelles modalités pour l’élection des conseillers municipaux et pour celle des conseillers communautaires. Pour bien informer les maires des changements qui entreront en vigueur lors des élections municipales de mars 2014, le Préfet de Vaucluse, a organisé durant le mois de janvier des réunions d’information destinées aux maires, maires adjoints, secrétaires de mairies... Par ailleurs les maires, les candidats et les électeurs peuvent trouver sur l’Internet Départemental de l’Etat ( des informations sur les élections des 23 et 30 mars 2014 notamment les lois et textes réglementaires, les mémentos à l’usage des candidats ( communes moins de 1000 habitants et communes de 1000 habitants et plus), les formulaires de déclarations de candidature, ainsi qu’une Foire Aux Questions (FAQ) régulièrement mise à jour.www.vaucluse.gouv.fr Les maires du département sont destinataires de dépliants à destination des candidats et des électeurs. Ces documents sont accompagnés de brochures d’information sur le vote par procuration. En effet, si vous ne pouvez pas vous déplacer ou être présent dans votre commune d’inscription sur les listes électorales le jour du vote, vous avez la possibilité de désigner un autre électeur pour voter à votre place par procuration. Le formulaire est désormais disponible en ligne. Vous pouvez télécharger le Dépliant- vote par procuration Retrouvez les supports d’information sur le site de la préfecture de Vuacluse et sur celui du ministère de l’intérieur

3 La Lettre de l'Etat en L L e 10 décembre dernier s’est tenu au Marché d’Intérêt National de Cavaillon un forum départemental de l’accès au droit en présence de Gilles Accomando, président du comité départemental de l’accès au droit (CDAD), de Bernard Marchal Procureur de la République, de Jean Claude Bouchet, maire de la ville, d’André Carava, sous préfet de l’arrondissement d’Apt et de Julien Anthonioz- Blanc, sous préfet, chargé de mission à la ville. Ouvert à l’ensemble des professionnels de la justice et des droits sociaux, ce forum a rassemblé 300 personnes venues s’informer, échanger sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour permettre un accès facilité et peu onéreux au droit pour le plus grand nombre de personnes, autour de 24 stands qui s’y trouvaient ou lors de tables rondes organisées. Le sous préfet à la ville a souligné le rôle politique de la ville dans le partenariat avec la justice : « les nouveaux contrats de ville qui verront le jour en 2014 seront co-signés par les procureurs et le recteur. L’accès au droit sera également renforcé par la création de postes d’écrivain public au sein des centres sociaux notamment. » Il a également été souligné le rôle important des élus dans la création d’un Point d’Accès au Droit (PAD) A quand le prochain forum ? Dans un an pour faire le bilan des avancées de l’année L’accès au droit pour tous : un FORUM POUR LE DIRE

4 La Lettre de l’Etat en La Sécurité Routière : Bilan provisoire en 2013 : Une amélioration ! La Sécurité Routière : Bilan provisoire en 2013 : Une amélioration ! A ce jour, un premier bilan global et provisoire peut être dégagé des données ATB ( Accidents, Tués, Blessés). Bilan de l ‘année 2013 Vaucluse Accidents corporels A Personnes tuées à 30 jours T Personnes blessées B Bilan provisoire de l’année Bilan définitif de l’année Différence 2013/ Evolution 2013/ %-10 %-12 % Bilan de l ‘année 2013 National Accidents corporels A Personnes tuées à 30 jours T Personnes blessées B Bilan provisoire de l’année Bilan définitif de l’année Différence 2013/ Evolution 2013/ %-11 %-7 %

5 La Lettre de l’Etat en La Sécurité Routière : Bilan provisoire en 2013 : Une amélioration La Sécurité Routière : Bilan provisoire en 2013 : Une amélioration ●Une sur-représentation des usagers motocyclistes (2 % du trafic) : En Vaucluse comme dans l’ensemble des départements de l’arc méditerranéen, les usagers deux-roues motorisés et notamment les motocyclistes sont une part importante des tués sur la route. :12 sur 45 soit un taux relatif de 27 % (18% national) ● Un taux élevé des personnes tuées de la route qui ne bouclent pas leur ceinture de sécurité : 7 des 45 personnes tuées n’avaient pas de ceinture. ● Une forte représentation des usagers de la classe d’âge « ans » : 27 % de la mortalité en 2013 alors qu’ils constituent moins de 10 % de la population. ● La vitesse reste le facteur principal d’accident mortel dans au moins 25 % des accidents mortels. Les premiers constats que l’on peut dégager des accidents mortels de la circulation survenus en 2013 sont les suivants : La politique locale de sécurité routière en 2014 : la mobilisation doit rester totale La politique locale de sécurité routière en 2014 : la mobilisation doit rester totale En cohérence avec le bilan provisoire de l’année 2013, l’accent sera mis sur : ●La diminution de l’accidentalité des deux roues motorisés ●La lutte contre le sur risque des jeunes au volant ●La lutte contre les vitesses excessives ou inadaptées Pour cela, il conviendra de : Consolider et enrichir les partenariats Avec les collectivités territoriales : colloque des collectivités en mai (Conseil Général, communes, association des maires de Vaucluse) Avec les partenaires institutionnels de l’enseignement : concours des Olympiades lycéennes en juin (remise de prix) Développer des stratégies de communication : Les campagnes nationales (alcool, distracteurs, jeunes deux roues motorisés..) seront relayées localement Les actions locales :les enjeux deux roues motorisés, soirées alcool et stupéfiants.. feront l’objet de spots sur les radios et les réseaux sociaux ET aussi :Nuits « SAM »en juin Convention Etat/ équipementiers motocycliste ( bons d’achat pour les nouveaux permis) en mars Journée « reprise de guidon » au printemps

6 La Lettre de l’Etat en Victime ou Témoin d’un cambriolage : Victime ou Témoin d’un cambriolage : Appelez le 17 ou le 112 Appelez le 17 ou le 112 Le Plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée définit un certain nombre de mesures destinées à lutter contre cette forme de délinquance. Parmi ces mesures figure une campagne d’information destinée à informer les concitoyens des bons comportements à adopter s’ils sont victimes ou témoins de cambriolages. Son slogan : Vous êtes victime d’un cambriolage ; Composez le 17 ou le 112. En effet, la majeure partie des interpellations de cambrioleurs en flagrant délit intervient à la suite d’une intrusion suspecte signalée par le voisinage. Par ailleurs, le dépôt de plainte après un cambriolage est essentiel. Il permet aux cellules cambriolages implantées dans chaque département de faire des recoupements et ainsi d’appréhender les malfaiteurs. Ces unités sont épaulées par des policiers ou des gendarmes formés en police technique et scientifique qui se déplacent sur chaque cambriolage pour relever les traces et les indices. Retrouvez les informations utiles sur le site : votre-service/Masecurite/Conseils-pratiques/Mon-domicile/Contre-les- cambriolages-ayez-les-bons-reflexes

7 La Garantie Jeunes : une démarche novatrice et volontariste en faveur des jeunes La Lettre de l’Etat en Pourquoi ? Le Vaucluse est le 9ème département le plus pauvre de France et la jeunesse y est particulièrement fragile : ●26 % des mineurs font partie des foyers vivant sous le seuil de pauvreté ●sur jeunes de ans, sont déjà sortis du système scolaire sans diplôme. Face à cette fragilité, il est apparu que les initiatives existantes prises par les différentes structures d’accompagnement gagneraient en efficacité en se coordonnant davantage entre elles, avec des objectifs partagés. C’est la démarche « Garantie Jeunes » qui prend en considération le jeune dans sa globalité. C’est quoi ? C’est une mesure du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté en 2013 permettant aux moins de 25 ans en situation d’isolement et de grande précarité de bénéficier d’un accompagnement renforcé par les Missions Locales vers l’emploi et l’autonomie ainsi que d’une allocation équivalente au revenu de solidarité active (RSA) E n 2013, Le Vaucluse a été retenu comme territoire pilote pour la « Garantie Jeunes ». Pour qui ? Les jeunes de 18 à 25 ans révolus qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation et en grande précarité Comment ? La mise en œuvre de la Garantie Jeunes en Vaucluse repose sur une démarche partenariale impliquant particulièrement les Missions Locales, chargées d’accompagner les bénéficiaires, le Conseil Général et les services de l’Etat. Des représentants de la jeunesse et du monde économique sont aussi associés. Le bénéficiaire à la Garantie Jeunes s’engage à suivre un accompagnement renforcé en signant un contrat avec la mission locale. Le contrat est d’un an renouvelable. La fin du contrat s’effectue par l’accès à un emploi durable, ou le retour à un processus de formation. Combien ? Entre mi-décembre 2013 et mi-janvier 2014, ce sont 110 jeunes qui ont été sélectionnés, répartis sur les 4 missions locales du département. Ils seront 879 d’ici octobre 2014

8 La Lettre de l’Etat en Le centenaire de la Grande Guerre en Vaucluse Il y a bientôt un siècle une guerre éclatait, qu’on appelerait très vite la Grande Guerre. Elle devait se prolonger plus de quatre ans, faire parmi les Français près de morts et des millions de blessés. Pour l’ensemble de l’Europe, cette guerre s’est traduite par plus de 10 millions de morts. Alors que la plupart des belligérants d’alors sont maintenant amis, et même si la construction de l’Europe renvoie ces conflits dans le passé, il est essentiel que la jeunesse d’aujourd’hui n’oublie pas le sacrifice de la génération de ses arrière- grands parents. C’est cela le devoir de mémoire. La Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, groupement d’intérêt public créé en 2012 par le Gouvernement, a pour mission de préparer et de mettre en œuvre le programme commémoratif de la Grande Guerre Un Comité départemental de pilotage de la Mission du Centenaire a été constitué, présidé par Olivier Tainturier, Directeur de cabinet du Préfet. Ce comité vauclusien est chargé d’apprécier la valeur des projets mémoriels et de proposer leur labellisation. Il appartient ensuite à la Mission centenaire d’attribuer le « label Centenaire ». Pour pouvoir prétendre à l’obtention de ce label, le projet doit répondre à un ensemble decritères : ● Valoriser la richesse du patrimoine local à l’échelle des territoires ; ● Oeuvrer à la compréhension d’une histoire de France partagée ; ● S’inscrire dans la dynamique de la construction européenne fondée sur un héritage commun ; ● Participer au rayonnement culturel de la France sur la scène internationale. 20 dossiers ont été examinés par le Comité départemental. 11 ont été proposés à la labellisation Quatre dossiers ont reçu le Label Centenaire : ●Devoir de Mémoire et regards transgénérationnels (projet ville d’Avignon) ● Quand le petite histoire rejoint la grande (projet du Musée de l’imprimerie et cartonnage de Valréas) ●Souvenez vous! Parcours de vie de vauclusiens mobilisés lors de la Grande Guerre (projet du Musée d’Histoire Jean Garcin l’Appel de la Liberté) ●La Grande Guerre dans les neuf communes du canton de Cadenet ( projet de l’association Culture-Loisirs-Education-Formation)


Télécharger ppt "La Lettre de l'Etat en Sommaire Δ Elections des conseillers municipaux et communautaires du 23 et 30 mars 2014 Δ L’accès au droit pour tous :"

Présentations similaires


Annonces Google