La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impact de l’environnement d’élevage en période hivernale sur les performances de croissance et la qualité de la viande des agneaux lourds Séminaire de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impact de l’environnement d’élevage en période hivernale sur les performances de croissance et la qualité de la viande des agneaux lourds Séminaire de."— Transcription de la présentation:

1 Impact de l’environnement d’élevage en période hivernale sur les performances de croissance et la qualité de la viande des agneaux lourds Séminaire de maîtrise présenté Par Éric Pouliot Directeur : François Castonguay, AAC, Lennoxville Codirecteur: Claude Gariépy, AAC, St-Hyacinthe

2 Problématique « Mon pays ce n’est pas un pays c’est l’hiver » (Gilles Vigneault) (Gilles Vigneault) La réalité climatique du Québec et de l’est du Canada  Plusieurs mois d’hiver  Températures sous la zone de neutralité thermique  Besoin de bâtiments pour hiverner les animaux Coûts de la production au Québec VS Coûts de la production extensive de la Nouvelle Zélande Infrastructures = coûts importants $$$

3 Problématique Les producteurs ovins la marge de profit « mince » Bâtiments non isolés vs isolés = 42,32 $ m -2 (Groupe Geagri, 1998) Bergerie non isolée

4 Problématique tant Important Important Important Important Important Imp Production d’agneaux lourds au Québec La quantité ET La qualité Les pratiques assurent… • Cher (moins raisonnable) • Haut de gamme • Gastronomique • Associé aux vacances et aux restaurants Plaisir !!! (MAPAQ, 2003) Les consommateurs recherchent la qualité

5 Travaux antérieurs Ovins et bovins capacité de s’acclimater au « froid »  Métabolisme au repos et production de chaleur (Webster et al., 1970; Slee, 1972; Young, 1975)  de la consommation alimentaire • Ovins (tondus) (Slee, 1971; Brink et Ames, 1975; Moibi et al., 2000) • Porcs (Lefaucheur et al., 1991; Herpin et Lefaucheur, 1992) • Bovins (Webster et al., 1970; NRC, 1981; Berthiaume et Roy, 1994) • Agneaux non tondus ??? Pas de différence (Vachon et al., 2007)

6 Travaux antérieurs Au niveau du GMQ… les résultats divergent  du GMQ de 15 ºC à -5 ºC (Brink et Ames, 1975; Ames et Brink 1977)  du GMQ entre 20 ºC et 0 ºC (Moibi et al., 2000) associée à une de la consommation  Données intéressantes (Vachon et al., 2007)  Agneaux non tondus  -4,74 ºC et -7,49 ºC vs 6,24 ºC et 10, 50 ºC  GMQ Environnement froid (P = 0,06)

7 Travaux antérieurs  Chez le porc de la proportion des fibres SO et/ou FOG (Lefaucheur et al., 1991; Herpin et Lefaucheur, 1992)  Capacité oxydative (porc, canard, rat et cochon d’Inde) • Enzymes (CS, SDH et/ou HAD) (Dauncey et Ingram, ; Lefaucheur et al., 1991)  Impact possible au niveau du gras intramusculaire? (Buser et al., 1982; Lefaucheur et al., 1991; Herpin et Lefaucheur, 1992; Soni et Katoch, 1997) (Ratzin Jackson et al., 1987) (Behrens et Himms-Hagen, 1977; Soni et Katoch, 1997) (Duchamp et al., 1992) Impacts au niveau de la qualité de la viande de la qualité de la viande FG FOG SO Nom Anaérobique court terme BlancheFaibleGlycolytiquesRapide Anaérobique moyen terme RougeIntermédiaire Oxydatives- Glycolytiques Rapide AérobiqueRougeGrandeOxydativesLente ActivitéCouleur Résistance à la fatigue MétabolismeVitesse Les fibres musculaires

8 Objectifs Évaluer l’impact de l’élevage d’agneaux lourds dans un environnement froid sur…  les performances de croissance;  la qualité de la carcasse;  le muscle (longissimus dorsi);  les paramètres de qualité organoleptique. L’utilisation de bâtiments non isolés a-t-elle un impact sur la quantité et la qualité de la viande produite?

9 Méthodologie  64 agneaux Dorset (32 mâles et 32 femelles)  Bergerie isolée et bergerie non isolée  Parquets de quatre agneaux de même sexe  Alimentation à volonté (Moulée Puranio 18% et 16%)  Moulée pesée chaque jour et refus une fois semaine  Pesés à chaque semaine et échographiés aux deux semaines  Abattage lorsque le poids F: kg et M: kg

10 Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Pds début (kg)25,625,423,623,40,70,0110,7710,980 Age début (j)62,561,862,962,30,60,5210,2520,917 Épaisseur Muscle US début (mm) 25,024,924,6 0,60,4930,9670,992 Épaisseur Gras US début (mm) 5,7 5,65,8 0,2 0,9640,7160,814 Méthodologie Début de la croissance…

11 Méthodologie  Croissance • GMQ • Consommation • Dépôt musculaire et dépôt adipeux  Qualité carcasse • Poids chaud et froid • GR et conformation • Rendement carcasse • Rendements en viande  Muscle • Composition (Eau, gras et protéine) • Fibres musculaires (SO, FOG et FG) • Enzymes (CS, LDH, HAD) • Calpaïnes et calpastatine  Viande • pH • Couleur (myoglobine, L, a* et b*) • Pertes en eau et à la cuisson • Force de cisaillement • Panel de dégustation

12 Les températures 10,9  C ± 0,70 -2,0  C ± 5,16

13 Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E GMQ (g/j)0,4550,4740,3550,3740,013 < ,1610,996 Consommation moulée (kg/enclos) 379,0388,8 391,7368,6 11,4 0,7260,5320,139 Résultats et discussion  Résultats contraires aux études menées avec des agneaux tondus (Brink et Ames, 1975; Ames et Brink 1977; Ekpe et Christopherson, 2000; Moibi et al., 2000)  En accord avec les résultats obtenus avec des agneaux non tondus (Vachon et al., 2007) Gain et consommation

14 Résultats et discussion La laine est un isolant thermique très efficace (NRC, 1981) Température optimale pour la croissance 13 ºC (NRC, 1981) Toison, alimentation Température inférieure critique Source Tondu, à l'entretien25Ames, 1969 Tondu, ad libidum13Brink et Ames, mm, à l'entretien25Blaxter, mm, à jeun31Blaxter, mm, ad libidum18Blaxter, mm, à l'entretien28Blaxter, mm, à l'entretien22Blaxter, mm, à l'entretien9Blaxter, mm, à l'entretien-3Blaxter, 1967 Adapté (NRC, 1981)

15 Résultats et discussion Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Épaisseur Muscle US abattage (mm) 32,834,431,833,40,60,1440,0270,955 Dépôt muscle (mm/j) 0,1420,1700,1190,1490,0100,0490,0140,886 Épaisseur Gras US abattage (mm) 9,08,39,39,00,30,1120,1250,685 Dépôt gras (mm/j)0,0610,0480,0610,0550,0050,4820,0680,535 GR (mm)16,314,9 20,319,8 1,0 < ,3360,634  Même apport énergétique et azoté  Un dépôt musculaire plus important dans l’environnement froid Épaisseur des tissus

16 Résultats et discussion Des hypothèses…  Plus d’azote non ammoniacal au duodénum et meilleure digestion 0-5 ºC vs ºC (Christopherson et Kennedy, 1983; Kennedy et al., 1986) • Pas d’effet avec alimentation orge-canola (Kennedy et al., 1982)  Oxydation des substrats non protéiques (O vs 20 ºC)  Changements endocriniens (Sano et al., 1995) • Hormones thyroïdiennes (Sasaki et Weekes, 1986; Ekpe et Christopherson 2000) • Réponse accrue à l’insuline (Weekes et al., 1983) EnvironnementAgeUrée (mmol/L) Tempéré 76 7,09 Froid6,05 Tempéré 97 6,27 Froid5,82 Tempéré 119 8,63 Froid 6,67 …effet possible sur le dépôt musculaire

17 Résultats et discussion Pas d’effet négatif sur la croissance… …un effet positif!!! Autre hypothèse Une diminution de certains besoins??? (Daniel el al., 2006) (P < 0,001)

18 Caractéristiques chimique et biochimique Aucune différence • Composition (eau, gras et protéine) • Activité enzymatique (CS, LDH et HAD) • Système protéolytique (Calpaïnes et calpastatine)

19 Résultats et discussion Conforme à la littérature SO FOG FG Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Fibres SO (%)8,87,78,17,00,70,2840,1390,991 Fibres FOG (%)52,153,652,055,01,00,5220,0470,475 Fibres FG (%)39,138,7 39,938,1 1,0 0,9040,2760,467 Caractéristiques chimique et biochimique

20 Résultats et discussion Qualité de la viande Pas de différence : • pH; • Couleur (myoglobine, L, a* et b*); • Force de cisaillement; • Perte en eau; • Perte à la cuisson.

21 Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Flaveur longe Fermeté longe Jutosité longe Flaveur gigot Résultats et discussion Pas de différence de perte en eau ou à la cuisson, de composition en eau ou en gras Chez le porc, perte en eau inférieure (12 ºC vs 28 ºC) Différence composition eau et gras (Lefaucheur et al., 1991) Qualité de la viande

22 Conclusions  L’environnement froid n’a pas d’effet négatif… au contraire!  Températures près de la borne inférieure de zone de neutralité thermique  Autres facteurs (ex: charge microbienne)  Prudence… (agneaux non tondus; alimentation de qualité; à l’abris du vent et des intempéries; ordre de grandeur de la température)

23 Conclusions L’utilisation de bergeries froides semble être une option intéressante Apporte un peu d’information sur la qualité de la viande d’agneaux du Québec

24 Projet rendu possible grâce à la collaboration Abattoir Pouliot

25 Remerciements  François Castonguay, chercheur, AAC, Lennoxville  Claude Gariépy, chercheur, CRDA, AAC, Saint-Hyacinthe  Mireille Thériault, professionnelle de recherche, AAC et Laval  Catherine Avezard, technicienne, CRDA, AAC, Saint-Hyacinthe  Sylvain Blanchette, gérant de ferme, CEPOQ, La Pocatière  Jacinthe Fortin, analyste en évaluation sensorielle, AAC, ST-Hyacinthe  Nathalie Durand,, assistante de racherche,AAC, St-Hyacinthe  Steve Méthot et Claude Laberge, statisticiens  Hervé Marquet et Daniel Rochon, Bouchers  Professeurs et étudiants du département des sciences animales

26 Questions? Commentaires. Hypothèses!

27 Résultats et discussions La différence n’est plus significative si le poids sortie est en covariable Artéfact de décision strate de poids (Vachon et al., 2007) Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Pds sortie (kg) < Pds à jeun (kg) < Perte de poids (%)

28 Résultats et discussions Variables Mâles Femelles SEM Effets (P) TempéréFroid TempéréFroid SES x E Pds carcasse chaude (kg) < Rdt carcasse (%) Rdt pds chaud/pds sortie (%) Pds carcasse froid (kg) < Différence de poids carcasse même lorsque le poids de sortie est en covariable Animaux au froid = rendement carcasse inférieur (Delfino et Mathison, 1991; Lefaucheur et al., 1991) Poids tractus digestif au froid quand consommation augmente (Graham et al., 1982; McBride et Christopherson, 1984)


Télécharger ppt "Impact de l’environnement d’élevage en période hivernale sur les performances de croissance et la qualité de la viande des agneaux lourds Séminaire de."

Présentations similaires


Annonces Google