La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les inondations Contrat de Vallée Inondable de la Saône Classes d’Eau Année 2007-2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les inondations Contrat de Vallée Inondable de la Saône Classes d’Eau Année 2007-2008."— Transcription de la présentation:

1 Les inondations Contrat de Vallée Inondable de la Saône Classes d’Eau Année

2 Plan Définitions Types d’inondations Formation des crues et paramètres déterminants •Pluie •Nature pente et occupation du sol •Bassin Versant : forme et Temps de Concentration •Forme et pente du lit de la rivière Facteurs aggravants •Imperméabilisation (urbanisation et pratiques agricoles)‏ •Accélération des écoulements •Aménagement des cours d’eau •Réduction du champ d’expansion des crues Aspects positifs des crues Caractérisation d’une crue Politiques publiques •Prévision •Protection •Prévention •Nouveautés / alternatives techniques

3 Définitions Inondation : Submersion temporaire d'un espace terrestre. Une inondation peut être provoquée par plusieurs phénomènes (crue de rivière, remontée des eaux de la nappe, du niveau de la mer, de réseaux d’assainissement…). Crue : phénomène naturel qui se traduit par l’augmentation du débit, et la montée du niveau des eaux d’une rivière. Les crues font partie du régime d'un cours d'eau, au même titre que les étiages en période sèche. Lit mineur : partie du lit de la rivière située entre les berges, occupée par les écoulements « habituels» Lit majeur : espace historiquement inondable Aléa, enjeux, risque :

4 Différents types d’inondations Crues de plaines Crues torrentielles Ruissellement (urbain ou agricole)‏ crue ruissellement nappe réseaux rupture La Saône

5 Formation des crues et paramètres déterminants - Durée (et intensité) de la pluie (statistiques)‏ - Occupation et pente du sol - Bassin versant (forme, temps de concentration)‏ - Forme, pente du lit de la rivière - autres (embâcles, fonte des neiges,

6 Pluies Hauteurs annuelles La Saône Cumul 2006 Intensité – Durée - Fréquence Exemples : Novembre 1840 : plus de 300 mm de pluie en 1 semaine à Mâcon Janvier 1955 : 300 mm de pluie en 5 jours Mars 2001 : 400 mm sur le Jura Les observations de pluies de plusieurs années sur une station météo débouchent sur des relations statistiques : les pluies courtes (orages) sont généralement plus « intenses » que les pluies longues : -> ex : sur une station, 34 mm en 1h sont aussi rares que 66 mm en 24h (2.75 mm/h)‏

7 Nature, occupation et pente du sol Facteurs augmentant le ruissellement : - sols argileux - sans couverture végétale ou avec couverture imperméable (bitume)‏ - pente urbain bois prairie culture Ruissellement Pente La Saône

8 Bassin Versant : forme et Temps de Concentration Temps que met l’eau à partir du point le plus éloigné pour atteindre l’exutoire : correspond environ à la durée de la pluie pour laquelle le bassin versant « répond » le plus intensément (donnant un débit maximal) car toute sa superficie y contribue (au-delà, le débit se stabilise, en-dessous il n’atteint pas son maximum). La Saône : Bassin versant : km² Temps de concentration et durées caractéristique des crues de plusieurs jours… (1 mois d’alerte en mars 2001)‏ Attention : différent pour la Saône amont et les petits affluents

9 Forme et pente du lit de la rivière Lit mineurLit majeur La Saône : Lit majeur : plus de ha Pente entre Chalon et Lyon : 5 cm/km Montée des eaux (ce tronçon) : 2 à 5 cm/h Atténuation des pics de crue (mars 2001 : 2600m3/s à Chalon, 2500m3/s à Macon, 2620 m3/s à Lyon, malgré les affluents). Propagation type d’une onde de crue débit temps amont aval

10 Facteurs aggravants A toutes les étapes du cycle de formation des crues : - Imperméabilisation (urbanisation et pratiques agricoles)‏ - Accélération des écoulements (réseaux d’assainissement pluvial, arrachage des haies)‏ - Aménagement des cours d’eau (rectifications du lit)‏ - Réduction du champ d’expansion des crues - Dérèglement climatique (?)‏

11 Imperméabilisation Modification des pratiques agricoles (retournement des prairies)‏ Urbanisation, imperméabilisation

12 Accélération des écoulements Réseaux urbains sans bassins Réseaux de drainage agricoles -> réduction du temps de concentration, réaction du Bassin Versant à des pluies plus courtes (donc plus intenses), augmentation du débit de pointe


Télécharger ppt "Les inondations Contrat de Vallée Inondable de la Saône Classes d’Eau Année 2007-2008."

Présentations similaires


Annonces Google