La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Tissus et Architecture de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Tissus et Architecture de."— Transcription de la présentation:

1 Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Tissus et Architecture de la Plante Grandes fonctions de la Plante

2 2. Système caulinaire = tiges et branches, feuilles et fleurs Une année de croissance

3 Croissance de la tige Croissance en hauteur par le bourgeon terminal : les plantes croissent par leurs extrémités (cest le bout de la branche qui sallonge et non la base qui pousse sur le reste) Le méristème apical est responsable de lallongement de la tige, de la formation des feuilles et des bourgeons latéraux (axillaires). Il est aussi à lorigine des autres méristèmes de la tige.

4 Tiges modifiées Stolon : tige rampant à la surface du sol et pouvant développer de nouvelles pousses. Stolon Rhizome Bulbe

5 Rhizome : tige souterraine Certains rhizomes peuvent accumuler des réserves d amidon. Rhizome : tige souterraine Certains rhizomes peuvent accumuler des réserves d amidon.

6 Tubercules : cas particulier de rhizome. « Yeux » = bourgeons de la tige. Tubercules : cas particulier de rhizome. « Yeux » = bourgeons de la tige.

7 Bulbe : pousse souterraine formée de feuilles qui accumulent des réserves damidon. Racines Tige Feuilles

8 Croissance primaire Croissance secondaire 3. Croissance de la tige et des racines = croissance en longueur à partir du méristème du bourgeon terminal. N.B. si un bourgeon latéral se développe, il devient le bourgeon terminal de la tige quil fabrique. = croissance en épaisseur de la tige (se fait surtout à partir dun méristème cylindrique appelé cambium vasculaire)

9 Bourgeons de marronnier intacts et bourgeon disséqué montrant les jeunes feuilles. L'organogenèse se réalise dans le bourgeon (nu ou écailleux). Au coeur du bourgeon, la zone où s'effectue l'organogenèse : l'apex qui comprend un méristème.(M) M

10 Ramification des systèmes aériens

11 24 modèles architecturaux identifiés chez les plantes (1) Le schéma de croissance (monopodiale ou sympodiale, continu ou rythmique) (2) Le schéma de branchement (degrés de dominance apical, épitonie, hypotonie...) (3) Différenciation morphologique des axes (orthotropes, plagiotropes) (4) Type de floraison (simple, complexe, terminale ou latérale) Notions darchitecture végétale : modèles architecturaux

12 Dominance apicale: Bourgeon terminal sécrète des hormones végétales qui inhibent la croissance des bourgeons latéraux. Élimination du bourgeon terminal stimule la croissance des branches latérales. Un bourgeon latéral qui se développe en tige devient le bourgeon terminal de cette tige. Dominance apicale: Bourgeon terminal sécrète des hormones végétales qui inhibent la croissance des bourgeons latéraux. Élimination du bourgeon terminal stimule la croissance des branches latérales. Un bourgeon latéral qui se développe en tige devient le bourgeon terminal de cette tige. Ramifications de la tige par les bourgeons latéraux (ou axillaires). Bourgeon terminal intact Bourgeon terminal enlevé

13 Le fonctionnement du méristème apical caulinaire conduit à la mise en place : - dune feuille - portion de tige - méristème axillaire Les méristèmes axillaires sont dormants (dominance apicale) Ramification des systèmes aériens

14 Lauxine produite par le bourgeon apical est responsable de la dominance apicale Différents degrés de dominance apicale

15 Croissance Monopodiale : croissance en longueur assurée par le bourgeon apical sapin Ramification des systèmes aériens

16 Croissance sympodiale : le bourgeon apical meurt et la croissance en longueur est ensuite assurée par un ou plusieurs bourgeons axillaires sympodiale monochasiale (tomate) sympodiale dichasiale (lilas) Ramification des systèmes aériens

17 Croissance sympodiale Notions darchitecture végétale : croissance et ramifications des tiges

18 Acrotonie : ramifications latérales sommitales plus développées Basitonie : ramifications latérales basales plus développées chêne marronier Ramification des systèmes aériens

19 Acrotonie Notions darchitecture végétale : croissance et ramifications des tiges

20 Hypotonie et Epitonie : le port des branches Notions darchitecture végétale : croissance et ramifications des tiges

21 Hypotonie Notions darchitecture végétale : croissance et ramifications des tiges

22 Epitonie Notions darchitecture végétale : croissance et ramifications des tiges

23 Croissance orthotrope : croissance verticale Croissance plagiotrope : croissance horizontale

24 Un L-System (ou système de Lindenmayer) est une grammaire formelle, permettant un procédé algorithmique, inventé en 1968 par le biologiste hongrois Aristide Lindenmayergrammaire formellealgorithmique1968biologistehongroisAristide Lindenmayer qui consiste à modéliser le processus de développement et de prolifération de plantesplantes Modélisation de la croissance de la tige et des racines

25 F : Se déplacer dun pas unitaire + : Tourner à gauche dangle α - : Tourner à droite dun angle α [ : debut dun embranchement ] : debut dun embranchement Modélisation de la croissance de la tige et des racines

26 F : Se déplacer dun pas unitaire + : Tourner à gauche dangle α - : Tourner à droite dun angle α [ : debut dun embranchement ] : debut dun embranchement Modélisation de la croissance de la tige et des racines

27

28

29 Coupe d'une tige primaire (première année de croissance) de dicotylédone Tige primaire = tige qui se forme à partir du méristème du bourgeon terminal.

30 Phloème primaire Xylème primaire Procambium Faisceau libéroligneux Le procambium est formé de cellules méristématiques provenant du méristème du bourgeon. Slérenchyme (fibres) Le xylème primaire et le phloème primaire se forment à partir de la différenciation de cellules du procambium.

31 Épiderme Moelle (parenchyme) Procambium Xylème primaire Phloème primaire Faisceau libéroligneux

32 Entre les faisceaux, des cellules de parenchyme se transforment en cellules méristématiques. Il se forme alors un cambium qui unit entre elles les bandes de procambium. Lanneau de cambium qui se forme est appelé cambium vasculaire

33 Ces cellules du cambium vasculaire se divisent et se modifient en cellules du phloème (ce qui donne le phloème secondaire) Ces cellules du cambium se divisent et se modifient en cellules du xylème (ce qui donne le xylème secondaire) Croissance secondaire


Télécharger ppt "Licence professionnelle Aménagement et Gestion Écologiques des Paysages URbains (AGÉPUR) Module : Bases de Biologie Végétale Tissus et Architecture de."

Présentations similaires


Annonces Google