La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rencontre des parents Veuillez s’il vous plaît éteindre vos téléphones cellulaires. Merci !

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rencontre des parents Veuillez s’il vous plaît éteindre vos téléphones cellulaires. Merci !"— Transcription de la présentation:

1 Rencontre des parents Veuillez s’il vous plaît éteindre vos téléphones cellulaires. Merci !

2 Déroulement de la rencontre 19 hAccueil et présentation du déroulement de la rencontre 19 h 5Mot de bienvenue du Directeur de secteur 19 h 15 Charge de travail des étudiant-e-s à la première session 19 h 35Mesures de soutien du programme 20 h 15Informations sur la Cote R 20 h 55 Mot de la fin 20 h 40 Période de questions 20 hMesures d’aide et de soutien à l’intention des étudiant-e-s 19 h 25 Habiletés que les intervenant-e-s suggèrent de développer pour augmenter les chances de bien progresser 19 h 50Pause-santé 20 h 25Rôle que peuvent jouer les parents et l’environnement social

3 M Mot de bienvenue du Directeur de secteur

4 Charge de travail des étudiant-e-s

5 Grille de cheminement scolaire Formation générale commune à tou-te-s les étudiant-e-s Écriture et littérature Philosophie et rationalité Santé et éduc. physique Cours complém. xxx-xxx-xx Langue angl. et communic Littérature imaginaire L’être humain Activité physique Anglais L.S. (FGP) 604-HAA Français (FGP) 601-HAA Cours complém. xxx-xxx-xx Littérature québécoise Éthique (FGP) 340-HAA Intégr. activité physique Automne Hiver Automne Hiver

6 Formation spécifique au programme Automne Hiver Automne Hiver

7 Charge de travail scolaire de la première session (Automne) heures en classe heures de travail personnel hors de la classe Total : heures à consacrer aux études Cours du programmeFormation générale Présence en classe ou au laboratoire Travail personnel Présence en classe ou au laboratoire Travail personnel Nombre d’heures par semaine heures

8 Cadre horaire au Cégep de Sherbrooke 8 h 30 9 h h h h h h h h 30 LundiMardiMercrediJeudiVendredi 17 h NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C LANG. ANGLAIS MARQUIS C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN L NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C SANTE ET EDU TESSIER P LANG. ANGLAIS MARQUIS, C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN, L NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S SANTE ET EDU TESSIER P LANG. ANGLAIS MARQUIS, C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN, L NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D ACTIVITÉ SPÉCIALE ET CONFÉRENCE ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C PHILO. RATION. HÉBERT, D NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D

9 Cadre horaire au Cégep de Sherbrooke 8 h 30 9 h h h h h h h h 30 LundiMardiMercrediJeudiVendredi 17 h NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C LANG. ANGLAIS MARQUIS C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN L NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C SANTE ET EDU TESSIER P LANG. ANGLAIS MARQUIS, C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN, L NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S SANTE ET EDU TESSIER P LANG. ANGLAIS MARQUIS, C HAG EXPLOR. SCULP BOUTIN, L NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D ACTIVITÉ SPÉCIALE ET CONFÉRENCE ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C PHILO. RATION. HÉBERT, D NYA CHIMIE GÉNÉRALE MOFFATT, S NYA CALCUL DIFFÉR. BOURQUE, C ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D ÉCRIT. ET LITTÉRAT. CAILLÉ, S PHILO. RATION. HÉBERT, D

10 Habiletés ou attitudes que les intervenant-e-s suggèrent de développer pour augmenter les chances de bien progresser au niveau collégial

11 Qu’est-ce qui explique habituellement la réussite scolaire dans un cours ? Compréhension de la matière vue en classe Capacité à démontrer les connaissances acquises et à présenter des démarches complètes et rigoureuses * * Capacité à utiliser le vocabulaire et le symbolisme vus en classe * N.B. Les deux dernières capacités s’acquièrent habituellement avec beaucoup de travail, un souci du détail et une présence active en classe.

12 Habiletés ou attitudes favorables à une participation active dans les études Présence en classe et au cégep * Les intervenant-e-s du cégep font ressortir que • les périodes d’exercices et de laboratoire sont aussi importantes que les périodes de théorie; • entre deux cours, il est possible de poser des questions à ses enseignant-e-s ou de travailler avec ses collègues de classe; • l’horaire d’un emploi à temps partiel ne devrait pas venir empiéter sur l’horaire de l’ensemble des cours.

13 Habiletés ou attitudes favorables à une participation active dans les études Présence en classe et au cégep (suite) * Les intervenant-e-s du cégep font ressortir que • la semaine d’études et d’encadrement du au novembre 20 n’est pas une semaine de relâche ou de congé; • les étudiant-e-s ne devraient pas manquer des journées de cours au début, pendant ou à la fin d’une session, pour partir en voyage.

14 Efforts constants depuis le début de la session * Les intervenant-e-s du cégep font ressortir •qu’il faut éviter d’attendre au tiers ou au milieu de la session pour se mettre à étudier et à travailler; •qu’il faut éviter une surcharge d’activités parascolaires, ou sinon prendre conscience que d’une session à l’autre, le nombre de cours …augmente; •qu’il faut bénéficier de l’aide des enseignant-e-s, dès que le besoin s’en fait sentir; •qu’il faut maintenir ou développer de bonnes méthodes de travail. Habiletés ou attitudes favorables à une participation active dans les études

15 État d’esprit favorable * Les intervenant-e-s du cégep font ressortir • qu’il est idéal de bien organiser son temps et de planifier sa session; • qu’il faut bien se reposer et éviter de passer quelques nuits blanches en ligne; • qu’il faut être attentif à des comportements qui changent radicalement durant la session (par exemple, un niveau de nervosité qui semble augmenter de façon importante) et être à l’aise de demander du soutien en cas de besoin, plusieurs personnes pouvant aider;

16 Habiletés ou attitudes favorables à une participation active dans les études État d’esprit favorable (suite) * Les intervenant-e-s du cégep font ressortir • que la coopération dans la classe est plus profitable pour la personne aidée et la personne aidante que la valorisation de la compétition; • qu’il faut profiter de l’existence des groupes de base pour développer des amitiés ou travailler en équipe.

17 Mesures de soutien du programme Monsieur Coordonnateur du programme

18 Mesures de soutien dans le programme des  Disponibilité des enseignants  Support particulier en …  Projet expérimental d’aide à la réussite en …  Projet d’encadrement  Espaces de travail disponibles

19 Projet d’encadrement Objectif Vise à soutenir l’étudiant dans sa formation et dans l’obtention d’un diplôme et d’une qualification reconnue qui lui convient, tout en prenant soin de valoriser chez l’étudiant son engagement et son cheminement vers un projet d’études et une réussite qu’il a lui-même définis. Moyens À l’aide d’interventions diverses qui peuvent être associées à un des volets suivants:  PRÉVENTION  DÉPISTAGE  SOUTIEN  RÉFÉRENCE  SUIVI

20 Site internet du Cégep de Sherbrooke

21 Pause-santé

22 En plus des enseignant-e-s, les étudiant-e-s ont accès: Mesures d’aide et de soutien à l’intention des étudiant-e-s à l’aide pédagogique individuelle (A.P.I.); *

23 M Aide pédagogique individuelle (A.P.I.)

24 En plus des enseignant-e-s, les étudiant-e-s ont accès: Mesures d’aide et de soutien à l’intention des étudiant-e-s à l’aide pédagogique individuelle (A.P.I.); * au soutien en orientation et en psychologie; *

25 M Conseillère d’orientation

26 Présentation du Service d’orientation  Cinq conseillères d’orientation, dont …, associée plus spécialement au programme.  Les bureaux sont situés au pavillon …, là où plusieurs des cours des étudiant-e-s des se déroulent.  Une conseillère est disponible dans le centre de documentation durant les heures d’ouverture. Elle répond aux questions et suggère au besoin un processus d’orientation individuel ou réfère à un autre service.

27 Présentation du Service d’orientation (suite)  Principales raisons pour lesquelles l’étudiant-e de première année vient consulter: - Le ou la jeune a choisi le programme pour s’ouvrir plus de portes, mais quelle porte choisir? - Il ou elle envisage d’avoir un échec dans un cours de sciences. - Il ou elle ne se sent pas à sa place, regarde du côté des autres programmes préuniversitaires ou d’une technique. - Il ou elle désire en connaître plus sur une profession ou sur les conditions d’admission des programmes universitaires contingentés.  Une tournée dans chaque groupe de base est prévue dans les prochaines semaines.

28 Conciliation études-travail  Projet qui sensibilise et engage les employeurs de la région à favoriser la réussite des études de nos jeunes. Ils sont certifiés employeurs conciliants et limitent dans la mesure du possible le temps de travail à un maximum de 15 à 20 heures/semaine.  Le ou la jeune doit aviser de son côté son employeur à l’avance de son horaire et de ses périodes d’examen.  Pour connaître ces employeurs, allez sur le site du Cégep, voir les onglets « Vie étudiante » et « Site de placement ».

29 Présentation du Service d’aide psychosociale  Deux psychologues et deux travailleurs sociaux sont présents à tous les jours.  Le ou la jeune en difficulté se présente au bureau du service et sera reçu ou rappelé dans la journée même, selon l’urgence de la situation.  Participation à des ateliers de groupe, entre autres sur la gestion du stress ou sur les relations de couple.  Pour toute demande d’aide ou d’information, simplement se présenter au local du pavillon 2 pour une rencontre d’accueil, entre 9 h et 12 h ou entre 13 h et 16 h.

30 En plus des enseignant-e-s, les étudiant-e-s ont accès: Mesures d’aide et de soutien à l’intention des étudiant-e-s à l’aide pédagogique individuelle (A.P.I.); * au soutien en orientation et en psychologie; * au soutien d’un responsable de l’encadrement en.... *

31 Role du responsable de l’encadrement Le responsable de l’encadrement • a un rôle de coordination et de concertation des interventions d’encadrement dans le programme (on peut penser entre autres aux interventions de prévention); • est l’intervenant privilégié pour la collecte et de la transmission d’informations entre intervenant-e-s, autant au niveau du dépistage que du suivi; il est le lien principal entre les divers-es intervenant-e-s pouvant soutenir les étudiant-e-s et les enseignant-e-s; • a un rôle d’intervention, en interpellant un-e étudiant-e lorsque ses difficultés ont des effets sur plusieurs cours de son programme, en répondant aux demandes de soutien des étudiant-e-s, en les référant au besoin.

32 Informations sur la Cote de rendement (cote R)

33 Informations générales sur la cote R  Dans plusieurs programmes, d’autres critères peuvent remplacer ou accompagner la cote R pour effectuer la sélection des candidat-e-s.  La cote R est une mesure qui permet d’évaluer l'excellence d'un dossier scolaire et de gérer les admissions dans plusieurs universités québécoises.  La CREPUQ (Conférence des Recteurs et des Principaux des Universités du Québec) a instauré la cote R en  Il appartient à chaque établissement universitaire de déterminer si les résultats scolaires doivent ou non servir de critère de sélection. L’utilisation de la cote R est répandue dans le cadre du processus de sélection pour l’admission aux programmes contingentés.

34 Rôle que peuvent jouer les parents et l’environnement social des jeunes

35 Résultats de sondages effectués par Jacques Roy et d’autres chercheurs • les cégepien-ne-s jugent satisfaisantes ou très satisfaisantes leurs relations avec leur mère (92 %) et avec leur père (82 %); • la famille revêt une importance unique dans l’esprit des cégepien-ne-s, même si, en même temps, on observe un processus de distanciation de la famille, lié à la quête normale d’autonomie; Dans des études effectuées au Québec dans les six dernières années, il a été constaté que

36 • la contribution financière des parents est significative (les cégepien-ne-s soulignent en majorité que leurs parents les encouragent assez ou beaucoup sur le plan financier), surtout chez les étudiant-e-s du secteur préuniversitaire; Résultats de sondages effectués par Jacques Roy et d’autres chercheurs (suite) • dans un monde en perpétuel changement, la quête de stabilité (tant affective qu’identitaire) des étudiant-e-s trouve dans l’univers familial un appui tangible… et essentiel pour certain-e-s; • les personnes les plus significatives lorsque l’étudiant-e a besoin de se confier et d’obtenir conseil est, à ses yeux, ses proches et ses ami-e-s;

37 • certain-e-s étudiant-e-s vivent leur arrivée au cégep avec beaucoup d’euphorie et de liberté, et si ‘‘le tir doit être réajusté’’, il faut parfois une session ou même une année pour tenir compte des conseils préventifs suggérés par les adultes (ces jeunes veulent apprendre ‘ ‘à la dure’’). Résultats de sondages effectués par Jacques Roy et d’autres chercheurs (suite) • la question du rapport au temps est au coeur des préoccupations des cégepien-ne-s (ils disent avoir mille occupations!) et ceux-ci, celles-ci, font un lien direct entre leur rapport au temps et le stress qui l’accompagne (ce stress serait d’ailleurs présent chez six étudiant-e-s sur 10);

38

39

40 Selon Jacques Roy, les deux déterminants les plus importants au niveau de la persévérance sont  la qualité de l’adaptation au Cégep et  l’influence des réseaux social et familial.

41 Selon certaines autres études, les étudiant-e-s avec des parents offrant un soutien moral et affectif et favorisant l’autonomie o sont plus persévérants dans l’effort, o ont plus de plaisir à réaliser des tâches bien faites et o démontrent plus d’initiatives.

42 Les statistiques confirment que la famille est un acteur un peu invisible… très présent dans l’esprit des étudiant-e-s, en tant que précieuse ressource de soutien. Une ressource qui permet aux jeunes, grâce au dialogue, de découvrir leurs forces, leurs limites, leurs intérêts, leurs goûts, …

43 Période de questions

44 Mot de la fin

45 Être conscient de ce que vit son fils ou sa fille, écouter et essayer de comprendre, encourager et supporter, rappeler à son jeune que plusieurs services au Cégep de Sherbrooke existent pour l'aider durant ses études, minimiser les occasions de générer du stress. En résumé, quoi faire comme parent?

46 « Il faut prendre acte de l’influence des parents sur la réussite scolaire au collège et définir un modèle qui les mettrait à contribution… En conséquence, le réseau collégial tirerait avantage à les considérer comme tels et à inventer avec eux des passerelles qui mettraient à profit le potentiel de leur soutien ». Roy, Jacques, Les logiques sociales et la réussite scolaire des cégepiens, IQRC, 2006, page 100.


Télécharger ppt "Rencontre des parents Veuillez s’il vous plaît éteindre vos téléphones cellulaires. Merci !"

Présentations similaires


Annonces Google