La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse des méthodes de choix collectif Par Alexandre Gauthier Belzile.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse des méthodes de choix collectif Par Alexandre Gauthier Belzile."— Transcription de la présentation:

1 Analyse des méthodes de choix collectif Par Alexandre Gauthier Belzile

2 Agrégation des préférences individuelles • Difficulté d’utiliser les préférences individuelles des citoyens pour en arriver à une décision collective. • But de ma recherche: Analyser les différentes méthodes de décision en faisant resortir leurs points forts et leurs faiblesses.

3 Cadre d’analyse • Référendum simple • Deux alternatives ou plus Exemple réel Élection de comté au Québec Deux avantages d’utiliser des exemples politiques: 1)On connaît la représentation des préférences dans la population (Hinich et Munger 1994, Bowler et al. 2009) 2)Possible d’illustrer la théorie à l’aide de cas réels

4 • Préférences des individus distribuées selon une loi uniforme (hypothèse simplificatrice) • Le candidat placé à la position médiane de l’électorat est celui qui maximise le bien-être social de la population.

5 Caractéristiques des règles de vote • Gagnant/Perdant de Condorcet

6 • A perd tous ses face à face = Perdant de Condorcet • B gagne tous ses face à face = Gagnant de Condorcet

7 • Le respect du principe de monotonicité • Simplicité de la règle de vote • Résistance au vote stratégique • Stabilité des règles de vote

8 Vote de pluralité Points négatifs: • Présence de vote stratégique en raison de l’effet du vote perdu. • Difficulté pour les nouveaux candidats à entrer dans l’élection (Loi de Duverger + polarisation des candidats) • La polarisation des candidats contredit le théorème de l’électeur médian. Deux facteurs explicatifs de la polarisation: 1)Diminution des incitatifs à se présenter à l’élection 2)Se différencier de l’autre parti pour remporter des votes supplémentaires. • La polarisation des candidats peut créer des fluctuations économiques.

9 • Il est possible que le perdant de Condorcet soit élu sous le vote de pluralité.

10 Points positifs: • Méthode de vote facile à comprendre pour les électeurs • Le calcul des résultats est rapide et intuitif • Dans le cas où seulement deux alternatives sont présentes dans le référendum, le vote de pluralité est la méthode la plus appropriée (2 alternatives = vote sincère).

11 Vote d’approbation Points positifs: • Méthode d’agrégation simple autant pour les électeurs que pour les scrutateurs. • Diminue l’effet du vote perdu. Points négatifs: • Présence de vote stratégique/heuristique • Ne tient pas parfaitement compte de l’intensité des préférences.

12 • Au niveau du choix collectif, il est difficile de prévoir si le vote d’approbation augmente la probabilité de l’alternative centrale de remporter le référendum. • Myerson et Weber (1993)=> Oui; Dellis (2009)=> Pas toujours

13 Règle de Borda Points positifs: • Règle de vote relativement simple • Capture l’intensité des préférences (système de pointage) • Respecte le principe de monotonicité • Le perdant de Condorcet n’est jamais élu • Sous certaines conditions (notamment le vote sincère), il existe un équilibre convergent où tous les candidats sont positionnés à la médiane de l’électorat (Cox 1987)

14 • Problème: Présence de comportement stratégique sous la règle de Borda • X= position du citoyen • A,B,C,D,E = ensemble des alternatives possibles • Plus le citoyen est loin de l’alternative plus cette dernière lui amène de la désutilité.

15 Vote préférentiel • Deux méthodes: Vote transférable simple et règle de Coombs Points négatifs communs: • Méthodes complexes (coûts indirects) • Ne respecte pas le principe de monotonicité Points positifs communs: • Ne désigne jamais comme gagnant le perdant de Condorcet

16 Caractéristique propre au vote transférable simple: • Fortement robuste au vote stratégique Caractéristiques propres à la règle de Coombs: • Désigne toujours le gagnant de Condorcet comme gagnant du référendum dans un contexte unidimentionnel et de vote sincère. • Problème: La règle de Coombs est sujette au vote stratégique. Une minorité peut dicter le vote.

17 Discussion • Cas canadien au niveau fédéral: Division des votes dans certains comté (2011) • Il pourrait être avantageux de considérer une méthode de vote qui tient plus en compte l’intensité des préférences • Cas québécois: Trop difficile de conclure quoi que ce soit en raison de l’existence de deux axes d’importance (interventionnisme-libéralisme et souverainnisme-fédéralisme).


Télécharger ppt "Analyse des méthodes de choix collectif Par Alexandre Gauthier Belzile."

Présentations similaires


Annonces Google