La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 2. Le Monopole Hypothèse de base du modèle: Un seul producteur (ou vendeur) contrôle le marché. Aucun substitut possible. Il y a présence de barrières.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 2. Le Monopole Hypothèse de base du modèle: Un seul producteur (ou vendeur) contrôle le marché. Aucun substitut possible. Il y a présence de barrières."— Transcription de la présentation:

1 1 2. Le Monopole Hypothèse de base du modèle: Un seul producteur (ou vendeur) contrôle le marché. Aucun substitut possible. Il y a présence de barrières à lentrée (Ex: étroitesse du marché, réglementation, économies déchelle importantes, contrôle du réseau de distribution ou des matières premières)

2 2 Objectif: maximisation des profits Le monopoleur décide à la fois de P et de Q Demande du monopole = Demande du marché Rappel: la demande du marché a une pente négative. Ceci fait en sorte que le monopoleur ne peut choisir nimporte quel prix sans perdre de volume de vente.

3 3 Rappel: RM = P (la courbe de recette moyenne est confondue avec la courbe de demande) La Rm a la même ordonnée à l'origine mais le double de la pente de la fonction de demande.

4 4 Choix de P et Q Pour maximiser ses profits, le monopoleur applique la règle: Rm = Cm ceci permet de trouver Q* on trouve ensuite P* en remplaçant Q* dans la fonction de demande

5 5 Voir figure 10.2 dans P&R Note: la règle de maximisation des profits amène toujours le monopoleur à choisir un prix tel que: |Ep| > 1 Contrairement au contexte de C.P.P où il y a une quantité offerte pour chaque prix (fonction d'offre), dans le cas du monopole, on parle plutôt de point d'offre.

6 6 Le monopole à long terme À long terme, le monopole choisit Q tel que: Rm = Cm LT Le monopoleur réalise un profit moyen correspondant à: (P - CM) Q. Puisque l'entrée de concurrents est bloquée, les profits économiques perdurent.

7 7 Les barrières à l'entrée donnent un désavantage aux entrants potentiels. Les principales barrières à l'entrée sont: - des économies d'échelle importantes (monopole naturel) - une forte différenciation de produit - les différences de coûts - la réglementation (ex: brevet) - les barrières à la sortie - la technologie - contrôle des matières premières

8 8 Le monopole vs la c.p.p à long terme Le monopole: - Charge un P > min CM - Réalise des profits économiques - Ne produit pas au minimum du CM - Charge un prix plus élevé quen c.p.p. - Offre une quantité plus petite quen c.p.p.

9 9 Le monopole qui dispose de plusieurs installations Soit un monopole qui dispose de plusieurs installations dont les fonctions de coûts sont différentes. Q: Comment le monopoleur choisit la quantité à produire et comment cette quantité est-elle répartie entre ses différentes usines ?

10 10 Soit un monopole qui dispose de 2 usines et qui fabrique une quantité Q. La meilleure façon de répartir la production entre les deux usines (celle qui minimise les coûts) est de respecter la règle de répartition suivante: Cm 1 = Cm 2 i.e que le coût marginal doit être le même dans les deux usines.

11 11 Ainsi, quelque soit le niveau de coût, on aura: Cm 1 = Cm 2 = Cm g (1) où Cm g est le coût marginal global, i.e l'agrégation des deux courbes de coût marginal. On obtient la courbe Cm g en faisant la somme de Cm 1 et Cm 2 sur les quantités et en imposant l'équation (1).

12 12 Q QTQT Q2Q2 Q1Q1 $/Q D=RM Rm Cm 1 Cm 2 Cm g P

13 13 Le monopole naturel Il y a monopole naturel lorsque les économies déchelle sont telles quune seule entreprise peut satisfaire toute le demande à un coût total moyen inférieur à celui que pourrait proposer deux entreprises concurrentes.

14 14 Le pouvoir de monopole On peut parler d'un certain pouvoir de monopole sans nécessairement qu'il y ait monopole. On définit le pouvoir de monopole comme étant la capacité d'une firme de fixer un P > Cm.

15 15 la différence entre prix de vente et Cm est appelé le Mark-Up Le ratio est appelé indice de LERNER (indice du pouvoir de monopole)

16 16 Relation entre lindice de LERNER et lélasticité-prix de la demande Rappel: Nous avons vu que:

17 17 La règle de maximisation des profits étant: Nous pouvons réécrire:

18 18 Que lon peut réécrire: Le pouvoir de monopole dépend donc de lélasticité-prix de la demande. (Rappel: Lélasticité-prix de la demande dépend des substituts potentiels).

19 19 Plus l E p de la demande est grande (élastique), plus le pouvoir de monopole est faible (indice de LERNER faible). Plus l E p de la demande est faible (inélastique), plus le pouvoir de monopole est grand (indice de LERNER élevé).

20 20 Il y a 3 déterminants du pouvoir de monopole: - l'élasticité de la demande - le nombre de firmes - les interactions entre les firmes

21 21 TCEPA, le pouvoir de monopole diminue avec le nombre de firmes. (plus de substituts = demande plus élastique) Le degré de rivalité (concurrence agressive vs coopération ou collusion) entre les firmes dans un marché peut influer sur leur capacité à charger un prix de beaucoup supérieur au Cm.

22 22 3. La concurrence monopolistique Les hypothèses du modèle: 1)grand nombre de producteurs 2)mobilité parfaite 3)un produit différencié (par opposition à homogène) 4)information parfaite

23 23 La différenciation de produit réfère à tout ce qui fait que deux produits conçus pour des mêmes fins soient perçus comme différents par le consommateur. Cela peut provenir de différences réelles entre les produits ou simplement de différences subjectives liées à la publicité ou à une image de marque.

24 24 Quelques sources de différenciation de produits: - Attributs réels - Image - Localisation (point de vente) - Heures douverture

25 25 La différenciation amène des consommateurs à préférer certaines marques. Les consommateurs sont prêts à payer plus cher. L'attachement à la marque confère aux firmes un certain pouvoir dans la fixation de leur prix.

26 26 En concurrence monopolistique, la demande à la firme n'est pas une droite horizontale, mais une droite à pente négative. La pente dépend du degré de différenciation. La firme en concurrence monopolistique choisit donc un couple (Q, P). Les firmes appliquent la règle Rm=Cm où la Rm est calculée à partir de la fonction de demande à la firme.

27 27 La présence de profits à c.t. incitera l'entrée de nouveaux concurrents (mobilité parfaite). L'entrée de nouvelles firmes diminue la demande individuelle à laquelle fait face chacune des firmes. La demande à la firme se déplace jusqu'à ce qu'elle soit tangente à la courbe de CM LT. Les profits économiques disparaissent.

28 28 Q Cm CM $/Q D LT Rm P Q

29 29 En concurrence monopolistique: il y a disparition des profits économiques les firmes ne produisent pas au minimum du CM les firmes ont la possibilité d'adopter des politiques de prix différentes P + élevé et Q plus faible qu'en C.P.P


Télécharger ppt "1 2. Le Monopole Hypothèse de base du modèle: Un seul producteur (ou vendeur) contrôle le marché. Aucun substitut possible. Il y a présence de barrières."

Présentations similaires


Annonces Google