La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le monopole David Bounie Thomas Houy. Introduction Nous avons étudié la firme concurrentielle. Nous analysons à présent le cas dune firme seule sur le.

Copies: 1
Le monopole David Bounie Thomas Houy. Introduction Nous avons étudié la firme concurrentielle. Nous analysons à présent le cas dune firme seule sur le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le monopole David Bounie Thomas Houy. Introduction Nous avons étudié la firme concurrentielle. Nous analysons à présent le cas dune firme seule sur le."— Transcription de la présentation:

1 Le monopole David Bounie Thomas Houy

2 Introduction Nous avons étudié la firme concurrentielle. Nous analysons à présent le cas dune firme seule sur le marché. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une firme peut être seule sur le marché : – Légal : banque… – Possession dune ressource unique (pétrole) – Economies déchelle : électricité, eau … – …

3 Exemple

4 Une entreprise est en monopole sur le marché des télécommunications fixes. Léconomie se réduit à 6 consommateurs. Ces derniers veulent être raccordés au réseau téléphonique. Le raccordement coûte 20 par habitation (coût marginal uniquement). Les dispositions à payer des consommateurs sont connues du monopole : 100, 80, 60, 40, 20 et 0.Exemple

5 Combien de personnes seront raccordées ? Quel est le prix du raccordement à léquilibre ? Le résultat à léquilibre est-il pareto- efficace ?Exemple

6 Si une personne est raccordée, alors le prix est de 100. Si 2 personnes, alors le prix est de 80. La recette marginale est de : 2* = 60. Si 3 personnes, alors le prix est de 60. La recette marginale est de : 3* = 20. Pour le 4è, la recette marginale est négative : 4* = -20.Exemple

7 Lopérateur gagne à raccorder 3 personnes. Le profit est de 20. Au prix de 60 la 4 ème personne est exclue alors quelle a une disposition à payer supérieure au cout marginal (40>20). Léquilibre est sous-optimal. On pourrait contraindre le monopole à raccorder une personne de plus au prix de 40 et laisser le sort des autres inchangés. Le nombre de raccordements socialement optimal est de 5 (prix = coût marginal).Exemple

8 Le monopole

9 Un marché en monopole est un marché où il nexiste quun seul vendeur. La demande adressée au monopole est de fait la demande du marché. Le monopole peut fixer le prix du marché en ajustant sa quantité doutput. Quest ce quun monopole?

10 Niveau doutput, y par unité doutput p(y) Plus le niveau doutput (y) sera élevé, plus le prix du marché p(y) sera bas. Le monopole

11 Supposons que le monopole cherche à maximiser son profit : Quel niveau doutput y* maximise son profit ? Le monopole

12 Au niveau y* qui max le profit du monopole: Donc pour y = y*, Le monopole

13 y R(y) = p(y)y Le monopole

14 R(y) = p(y)y c(y) y Le monopole y

15 Profit-Maximization R(y) = p(y)y c(y) y (y) Le monopole

16 Profit-Maximization R(y) = p(y)y c(y) y (y) y* Le monopole

17 Profit-Maximization R(y) = p(y)y c(y) y (y) y* Le monopole

18 Profit-Maximization R(y) = p(y)y c(y) y (y) y* Le monopole

19 Profit-Maximization R(y) = p(y)y c(y) y (y) y* En y*, les pentes de la courbe des recettes et de la droite des coûts sont égales : Recette marginale (y*) = Coût marginal (y*). Le monopole

20 La recette marginale (MR) correspond à la recette supplémentaire obtenue lorsque le monopoleur augmente son output dune unité : Recette marginale

21 dp(y)/dy est la pente de la courbe de la fonction de demande inverse, donc : dp(y)/dy < 0. Par conséquent : Recette marginale

22 Exemple : Si p(y) = a - by alors R(y) = p(y)y = ay - by 2 Et donc : MR(y) = a - 2by 0. Recette marginale

23 p(y) = a - by a y a/b MR(y) = a - 2by a/2b Représentation graphique de notre exemple : Recette marginale

24 Le coût marginal (Marginal Cost) correspond au coût supplémentaire supporté par le monopoleur lorsquil produit une unité supplémentaire doutput : Exemple : si c(y) = F + y + y 2 alors Coût marginal

25 F y y c(y) = F + y + y 2 MC(y) = + 2 y par unité doutput Coût marginal

26 En y*, MR(y*) = MC(y*) Donc si p(y) = a - by et c(y) = F + y + y 2 alors : Le niveau optimal doutput y* est alors : Ce qui crée un prix de marché égal à : Exemple dune maximisation du profit dun monopole

27 par unité doutput y MC(y) = + 2 y p(y) = a - by MR(y) = a - 2by a Exemple dune maximisation du profit dun monopole

28 par unité doutput y MC(y) = + 2 y p(y) = a - by MR(y) = a - 2by a Exemple dune maximisation du profit dun monopole

29 par unité doutput y MC(y) = + 2 y p(y) = a - by MR(y) = a - 2by a Exemple dune maximisation du profit dun monopole

30 Supposons que la demande de marché devienne moins sensible aux changements de prix (i.e. élasticité de la demande moins négative). Le monopole exploitera-t-il ce changement en augmentant ses prix ? Tarification du monopole & élasticité prix directe de la demande

31

32 Lélasticité prix directe de la demande est : Tarification du monopole & élasticité prix directe de la demande

33 Donc : Lélasticité prix directe de la demande est : Tarification du monopole & élasticité prix directe de la demande

34 Supposons que le coût marginal de production du monopole est constant : k par unité doutput : Tarification du monopole & élasticité prix directe de la demande

35 Si = -3 alors p(y*) = 3k/2, Si = -2 alors p(y*) = 2k. Donc, tant que est inférieur à -1, le monopole ajuste ses quantités doutputs produits pour que le prix de marché augmente Tarification du monopole & élasticité prix directe de la demande

36 La marge (markup) est la différence entre le prix et le coût marginal De combien est la marge du monopole et comment change-t-elle avec lélasticité prix de la demande? La marge du monopole

37 est le prix de monopole. La marge du monopole

38 est le prix de monopole. Donc la marge est : La marge du monopole

39 est le prix de monopole. Donc la marge est : Si = -3 alors la marge est k/2, Si = -2 alors la marge est k. Donc la marge augmente quand lélasticité de la demande se rapproche de -1. La marge du monopole

40 Une taxe sur les profits du monopole réduit ses profits : de P(y*) à (1-t)*P(y*). Question: comment maximiser le profit du monopole (1-t)*P(y*) après la taxe ? Une taxe sur les profits du monopole

41 Une taxe sur les profits du monopole réduit les profits du monopole : de P(y*) à (1-t)*P(y*). Question: comment maximiser le profit du monopole (1-t)*P(y*) après la taxe ? Réponse : en maximisant le profit du monopole avant la taxe… donc une taxe sur les profits du monopole est une opération neutre… Une taxe sur les profits du monopole

42 Une taxe sur les quantités de t par unité doutput augmente le coût marginal de t Donc une taxe sur les quantités réduit le niveau doutput optimal, crée une augmentation du prix de marché et la demande dinput diminue. Une taxe sur les quantités est donc distordante. Une taxe sur les quantités

43 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) Une taxe sur les quantités

44 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) MC(y) + t t y* p(y*) Une taxe sur les quantités

45 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) MC(y) + t t y* p(y*) ytyt p(y t ) Une taxe sur les quantités

46 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) MC(y) + t t y* p(y*) ytyt p(y t ) La taxe sur les quantités crée une baisse de y, une hausse de p et diminue la demande dinput. Une taxe sur les quantités

47 Le monopole peut-il transférer la totalité de la taxe sur les quantités aux consommateurs ? Supposons que le coût marginal de production du monopole soit constant et égale à k. Sans taxe, le prix de monopole est : Une taxe sur les quantités

48 La taxe augmente le coût marginal et le fait passer à (k+t) / unité doutput. Le prix du monopole devient : La part de la taxe payée par les acheteurs est : Une taxe sur les quantités

49 est la part de la taxe transférée aux acheteurs. Exemple: Si = -2, la part transférée aux acheteurs est 2t. Si 1 le monopole transfère aux consommateurs plus que la taxe ! Une taxe sur les quantités

50 Rappel : un marché est efficace au sens de Pareto sil permet de réaliser lensemble des échanges mutuellement profitables Linefficacité du monopole

51 / unité doutput y MC(y) p(y) yeye p(y e ) Le niveau efficace doutput y e satisfait p(y) = MC(y). Linefficacité du monopole

52 / unité doutput y MC(y) p(y) yeye p(y e ) CS Le niveau efficace doutput y e satisfait p(y) = MC(y). Linefficacité du monopole

53 / unité doutput y MC(y) p(y) yeye p(y e ) CS PS Le niveau efficace doutput y e satisfait p(y) = MC(y). Linefficacité du monopole

54 / unité doutput y MC(y) p(y) yeye p(y e ) CS PS Le niveau efficace doutput y e satisfait p(y) = MC(y). Tous les échanges profitables sont réalisés Linefficacité du monopole

55 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) Linefficacité du monopole

56 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) CS Linefficacité du monopole

57 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) CS PS Linefficacité du monopole

58 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) CS PS Linefficacité du monopole

59 / niveau doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) CS PS Linefficacité du monopole

60 / niveau doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) CS PS MC(y*+1) < p(y*+1) or, le producteur et le consommateur pourraient gagner mutuellement à léchange dune (y*+1)ième quantité doutput produit. Par conséquent, le marché est ici en situation Pareto inefficace Linefficacité du monopole

61 / unité doutput y MC(y) p(y) MR(y) y* p(y*) yeye p(y e ) pertes Le monopole produit moins que la quantité efficace pour un prix de marché supérieur au prix pareto efficace… Linefficacité du monopole

62 Bénéfices du monopole pour la société

63 Innovation et financement de la R&D: –Les brevets –Les droits dauteur Sous-additivité des coûts. –Le coût total de production dune entreprise est inférieur à la somme des coûts des n entreprises en concurrence. –C(Q) < C(q 1 ) + C(q 2 ) + … + C(q n ) –Efficace de produire à moindre coût. –Réseaux ferroviaires, gaz, électricité, etc…Conclusion

64 Conclusion

65 Un monopole opère en un point où la recette marginale est égale au coût marginal. Il pratique un prix qui est majoré par rapport au coût marginal. La marge dépend de lélasticité de la demande. Puisque le prix est supérieur au coût marginal, il produit une quantité inefficace. Ce quil faut retenir

66 Linefficacité se mesure par la perte sèche. La perte sèche est égale à la perte nette de surplus des consommateurs et des producteurs. Ce quil faut retenir


Télécharger ppt "Le monopole David Bounie Thomas Houy. Introduction Nous avons étudié la firme concurrentielle. Nous analysons à présent le cas dune firme seule sur le."

Présentations similaires


Annonces Google