La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Signalement des infections nosocomiales via e-sin L’outil Pr Ch RABAUD, Responsable CClin Est, Coordonnateur Qualité Gestion des risques - CHU de Nancy-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Signalement des infections nosocomiales via e-sin L’outil Pr Ch RABAUD, Responsable CClin Est, Coordonnateur Qualité Gestion des risques - CHU de Nancy-"— Transcription de la présentation:

1 Signalement des infections nosocomiales via e-sin L’outil Pr Ch RABAUD, Responsable CClin Est, Coordonnateur Qualité Gestion des risques - CHU de Nancy ,Vandouevre les Nancy 28/11/20121Ch Rabaud – e-sin : l’outil Atelier n° 24 Risques associés aux soins Vivent les politiques positives de signalement et de traitement Paris La Villette - Cité des Sciences et de l’Industrie Lundi 26 et mardi 27 novembre 2012

2 e-sin  e-SIN : outil Web de télésignalement en ligne (développement débuté en 2008)  Proposé aux établissements depuis le 15 octobre 2011 (instructions du 18/05/2011)  Fonctionnalités : + Assurer circuit signalement + Assurer administration système + Restituer les données + Informer les acteurs Ch Rabaud – e-sin : l’outil

3 28/11/20123Ch Rabaud – e-sin : l’outil

4 28/11/20124 Ch Rabaud – e-sin : l’outil

5 28/11/20125Ch Rabaud – e-sin : l’outil

6 28/11/20126 Ch Rabaud – e-sin : l’outil

7 28/11/20127

8 8 Ch Rabaud – e-sin : l’outil

9 28/11/20129

10 10 Ch Rabaud – e-sin : l’outil

11 28/11/2012M llorens E-sin côté déclarant11 Ch Rabaud – e-sin : l’outil

12 Signalement des infections nosocomiales via e-sin Le point de vue du déclarant JIQHS 2011 – La Villette, Paris 26 & 27novembre 2012 Atelier 24 : Risques associés aux soins Vivent les politiques positives de signalement et de traitement M. LLORENS, J. SELLIES Service d’Hygiène hospitalière, Hôpital de Mercy - 1, Allée du Château – CS Metz Cedex /11/201212M llorens e-sin côté déclarant

13 Signalement des infections nosocomiales via e-sin le point de vue du déclarant : • L’apport d’e-sin • Les points de vigilance • Les perspectives 28/11/201213M llorens e-sin côté déclarant

14 Avant e-sin : l’âge du papier 28/11/201214M llorens e-sin côté déclarant 1 fax illisible L’apport d’e-sin 10 courriers à envoyer

15 28/11/2012M llorens e-sin côté déclarant15 L’apport d’e-sin • Simplification considérable du signalement externe • Fiabilisation des données transmises • Plus de signalements ? • Ergonomie plus simple • Attention aux comparaisons hasardeuses ! 1 ERG KALIDOC 1 Amalberti R., et al. Les systèmes de signalement des évènements indésirables en médecine. Études et résultats, n° 584, juillet Evolution du nombre de signalements au CHR entre 2007 et le 5/11/2012

16 Histoire du signalement (K. pn OXA 48) 28/11/201216M llorens e-sin côté déclarant e-sin : les points de vigilance 5/04/2012, 17h33 : fiche pré-émise 13/04/2012, 15h30 : fiche émise

17 Histoire du signalement (K. pn OXA 48) 28/11/201217M llorens e-sin côté déclarant e-sin : les points de vigilance

18 • Déterminer le circuit de signalement le plus court •  praticien en hygiène = responsable du signalement • Nécessite une confiance réciproque : • Hygiéniste  praticiens • Hygiénistes  direction 28/11/201218M llorens e-sin côté déclarant e-sin : les points de vigilance

19 • Quid des Maladies à Déclaration Obligatoires ? (29/31 maladies infectieuses) • Avant e-sin, un outil d’aide à l’évaluation du signalement interne ?² 28/11/201219M llorens e-sin côté déclarant e-sin : les perspectives ? ² Michel, P. Définitions et repères épidémiologiques en matière de sécurité des patients. Adsp, n° 79, juin 2012.

20 Merci pour votre attention… 28/11/201220M llorens e-sin côté déclarant


Télécharger ppt "Signalement des infections nosocomiales via e-sin L’outil Pr Ch RABAUD, Responsable CClin Est, Coordonnateur Qualité Gestion des risques - CHU de Nancy-"

Présentations similaires


Annonces Google