La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La V2010 à LHôpital Privé des Peupliers Retour dexpérience V2010 : évolution et conseils pratiques immédiats Romain OUVRARD,Responsable Qualité - Hôpital.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La V2010 à LHôpital Privé des Peupliers Retour dexpérience V2010 : évolution et conseils pratiques immédiats Romain OUVRARD,Responsable Qualité - Hôpital."— Transcription de la présentation:

1 La V2010 à LHôpital Privé des Peupliers Retour dexpérience V2010 : évolution et conseils pratiques immédiats Romain OUVRARD,Responsable Qualité - Hôpital privé des Peupliers – Paris Paris La Villette - Cité des Sciences et de lIndustrie Lundi 26 et mardi 27 novembre 2012 Atelier n° 1

2 La certification V2012 aux Peupliers 2|| visite en mars 2012 : 4 experts-visiteurs 4 jours de visite Champ de la visite : - MCO (155 lits et places) - chimiothérapie - radiothérapie - SSR (73 lits et places) - centre de consultations rapport en Aout 2012 => décision de certification sans réserves ni recommandations JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

3 Evolutions de la V3 3|| Lautoévaluation : - grille automatisée -> meilleure lisibilité de lAE - attention à la dérive (juste un B) / faire des choix PEP : hiérarchisation des Critères. Bien compris par les professionnels limite de la cotation automatisée : critère où que 3 EA visite : le côté « loterie » reste, malgré la standardisation de la grille JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

4 Un manuel commun des particularités : 4|| L es spécificités dun établissement privé lucratif Des praticiens libéraux : - une présence diluée, 1 ou 2 vacations par semaine - une implication au travail de groupe compliquée - énergie développée très importante pour « coller aux recos HAS » dès que cela concerne la CME - une réelle réactivité aux modifications organisationnelles La V3 comme levier : rare fenêtre de tir pour laquelle les ressources sont allouées à la qualité Le risque : une mise en place juste pour la certif sy prendre à lavance, ancrer la mise en place JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

5 Les conseils 5|| faire du benchmark autant que possible établir un PAQ (!!) et responsabiliser les pilotes daction éléments de preuve : un travail colossal listés en même temps que AE, entièrement numérisés JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012 COMMUNIQUER

6 Les conseils 6|| La visite : faciliter au maximum le travail des experts (organisation géographique, accès aux éléments de preuve, …) transparence : aborder dès la présentation de létablissement les points sensibles de la visite = désamorcer les problèmes cohérence dans le discours de chacun et inscrit dans le PE. maîtrise du sujet : être capable dargumenter et de défendre son point de vue – ne pas lâcher si lon pense avoir raison JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

7 Ca aurait pu mieux se passer 7|| le changement de manuel en cours de route V2010 -> V2011 : AE à refaire pour certains points (médicaments, …) le calendrier de visite : - réalisé par le coordonnateur = une épine du pied en moins - formation à la réalisation du calendrier = retard dans la procédure, faible maitrise de loutil, une sensation de flottement JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

8 Ca aurait pu mieux se passer 8|| une AE par type de PEC : très peu de différence au final (+ de souplesse ?) gêrer la frustration : le passage des experts dans les services est très rapide ! la gestion du temps : delta entre AE et visite -> rien à faire pour les équipes ? delta entre visite et rapport définitif : comment faire patienter le personnel ? JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 2012

9 Merci de votre attention JIQHS 2012 – La Villette, Paris 26 novembre 20102


Télécharger ppt "La V2010 à LHôpital Privé des Peupliers Retour dexpérience V2010 : évolution et conseils pratiques immédiats Romain OUVRARD,Responsable Qualité - Hôpital."

Présentations similaires


Annonces Google