La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conseil des études et de la vie universitaire du vendredi 22 février 2013 Salle des Conseils.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conseil des études et de la vie universitaire du vendredi 22 février 2013 Salle des Conseils."— Transcription de la présentation:

1 Conseil des études et de la vie universitaire du vendredi 22 février 2013 Salle des Conseils

2 Conseil des études et de la vie universitaire du 22 février ). Approbation du PV du CEVU du 18 janvier ). Approbation des MCC des licences professionnelles de lIUT. Intervention de F. Martin. 3). Point dinformation sur lEnquête nationale « Santé des étudiants ». Intervention dH. Thébault. 4). Point sur lavancement de la phase dauto-évaluation de loffre de formation. Intervention de B. Riéra et de D. Desponds. 5). Eléments de cadrage des formations du nouveau contrat quinquennal. Intervention de B. Riéra et de D. Desponds, puis approbation. 6). Présentation du DU en formation continue « Conseiller de clientèle » (rattaché à lIUT). Intervention de B. Rothe, puis approbation. 7). Présentation du DU en formation continue « Efficacité énergétique des bâtiments » (rattaché à lUFR Sciences et techniques). Intervention de J.-L. Bourdon, puis approbation. 8). Point sur la mise en place de lESPE dans lacadémie de Versailles. Intervention de J.-P. Chevalier et D. Desponds. 9). Bilan final de lopération « transcription des masters en compétences ». Intervention de S. Lepez, C. Thibault, cabinet Idée consultants. 10). Projets FSDIE. Intervention de Valérie Rame, puis approbation. 11). Autres points à aborder.

3 1). Procès-verbal du CEVU du 18 janvier, puis approbation. Approbation à lunanimité

4 2). Approbation des MCC des licences professionnelles de lIUT. Intervention de F. Martin. Approbation à lunanimité.

5 3). Point dinformation sur lEnquête nationale « Santé des étudiants ». Intervention dH. Thébault.

6 Enquête nationale « santé des étudiants »

7 4). Point sur lavancement de la phase dauto- évaluation de loffre de formation. Intervention de B. Riéra et de D. Desponds. Etat de la situation.

8 Calendrier de remontée de loffre de formation 28 février 2013 : Date limite de retour de la partie auto-évaluative des « fiches dévaluation » (voir documents transmis par François Martin, pour les licences générales – licences professionnelles – master. CEVU du 15 mars 2013 : Validation de la partie auto-évaluative des « fiches dévaluation ». CEVU du 19 avril 2013 : Validation de la première moitié de larchitecture de loffre de formation (renouvellements + créations). Présenteront les composantes : 1) 2) 3) CEVU du 24 mai 2013 : Validation de la première moitié de larchitecture de loffre de formation (renouvellements + créations). Présenteront les composantes : 1) UFR LEI 2) 3) 3 juin 2013 : Date-limite de dépôt de larchitecture de loffre de formation sur le site de lAERES (renouvellements + créations). CEVU du 21 juin 2013 : Validation des « fiches dévaluation » des formations en renouvellement et des « dossiers de création » ex-nihilo. Date-limite de retours des fiches RNCP et des ADD (Annexes descriptives aux diplômes) de loffre de formation (licences générales – licences professionnelles – master) en renouvellement. 15 octobre 2013 : Date-limite de dépôt des dossiers sur le site PELICAN (renouvellements + créations).

9 5). Eléments de cadrage des formations du nouveau contrat quinquennal. Intervention de B. Riera et de D. Desponds, puis approbation. Pistes de réflexion présentées par le CEVU : adoptées à la majorité avec 9 approbations et 9 abstentions.

10 Contrat quinquennal Vague E Calendrier de la vague E en cours de modification 1ère vague à passer à l'accréditation (information DGESIP du 20 février 2013) Suppression des spécialités Master en France dès septembre 2015 Début de loffre de formation pour les Licences en septembre 2014 (à confirmer) Mettre laccent sur la stratégie et la cohérence de loffre de formation de luniversité (DGESIP)

11 Calendrier Juin 2013 : dépôt de la liste des mentions de Licence et Master (liste indicative en mars 2013 et nomenclature définitive en septembre 2013) Octobre 2013 : offre stratégique de formation et évaluation des formations actuelles à remonter (aucune remontée de maquettes) Avril 2014 : dépôt du dossier daccréditation de lUCP Mars 2015 : signature du contrat quinquennal

12 Stratégie de formation Travail sur la cohérence de loffre de formation Travail sur la lisibilité de notre offre de formation

13 Cohérence de loffre de formation Cohérence territoriale : Cergy-Pontoise / Val dOise / axe Seine-Confluence-Ouest / … Cohérence offre / pôles métiers / pôles économiques Cohérence offre recherche : laboratoires / investissements davenir / chaires Cohérence interne : DUT / Licences /Licences Professionnelles / Master Pro –Master R/D et DU / Formation continue

14 Lisibilité de loffre de formation Licence : trouver sa voie LP et Master : trouver son métier Architecture facilement compréhensible pour étudiants/employeurs Approche systémique pour valoriser/positionner nos formations Valoriser nos DUT dans nos cursus L3 et M Chartes qualité (licence et master) Conseils de perfectionnement

15 Structure de loffre de formation Des portails dentrée multidisciplinaires avec : Parcours court pour insertion professionnelle : L2/L3 Parcours classique : L+M ou DUT+L3+M Parcours renforcé sur 5 ans (type école, CMI) avec dimensions recherche/professionnelle/internationale

16 Les principes du parcours court Identifier des LP au-dessus de chaque portail dentrée Accompagnement en L1 (exemple : SND en S2) L2 pro qui oriente vers une LP, si possible en alternance

17 Les principes du parcours classique Possibilité de moduler les heures entre L1 et L2/L3 Accompagnement en L1 : S1 découverte des grands champs disciplinaires, S2 possible 1 ère orientation, PEL L2 ou L3 : choix dune discipline majeure et dune mineure (ou double majeure) Orientation vers un Master

18 Les principes du parcours renforcé Maquette renforcée : DUT, CMI, DU droit, DU économie, IEP Parcours « sécurisé » du L1 au M2 Stages, finalité professionnelle / recherche / expérience internationale

19 Masters Travailler les mentions en fonction des pôles métiers Réflexion Master pro et recherche indifférencié ou distinct (en lien avec les laboratoires de recherche) Sensibilisation à la recherche à inclure dans tout Master pro Sensibilisation professionnelle type stage dans tout Master recherche Articulation avec le programme doctoral

20 6). Présentation du DU en formation continue « Conseiller de clientèle » (rattaché à lIUT). Intervention de B. Rothe, puis approbation. Le dossier nétant pas complet, il na pu être examiné et a été reporté au prochain CEVU.

21 7). Présentation du DU en formation continue « Efficacité énergétique des bâtiments » (rattaché à lUFR Sciences et techniques). Intervention de P. Pliya et B. Fiorio, puis approbation. Approuvé à lunanimité sur son aspect pédagogique uniquement, car a été soulevé un problème concernant le partage des bénéfices et le manque dexpertise juridique pour les conventions. Ne passera en CA que lorsque ces points seront résolus.

22 DU Efficacité Energétique des Bâtiments Département Génie Civil, UFR ST Partenaires: ELITHIS, Groupe de conseil et dingénierie du bâtiment, leader dans le domaine de lefficacité énergétique Master Eco-construction (Département Géosciences) Soutiens: Agence de lEco-construction Seine Aval, Communauté dagglomération des 2 rives de Seine, Greenbuilding, Schneider Electric,

23 DU Efficacité Energétique des Bâtiments Niveau: Bac + 4 Pilotage: P. PLIYA, B. FIORIO, H. TAZAIRT (Département Génie Civil) B. LEDESERT (Département Géosciences) I. IGERT (SCREP) T. MARCHAND (ELITHIS)

24 OBJECTIFS DE LA FORMATION Former des professionnels en efficacité énergétique du bâtiment qui seront capables de: Disposer de compétences techniques pointues dans le domaine de la maîtrise de lénergie, Savoir concevoir un bâtiment performant dun point de vue énergétique et environnemental (exigences règlementaires, intégration de solutions innovantes, énergies renouvelables), Contribuer à la gestion des projets à fort contenu environnemental et de trouver des solutions techniques appropriées, Acquérir une connaissance large de la dimension psycho- sociotechnique de la conception du bâti.

25 PEDAGOGIE Responsabilité pédagogique: UCP (66%) - ELITHIS (34%) Durée: 246 heures (11 mois) - Rythme dalternance : 2-3 jours/mois Module 1 : Fondamentaux scientifiques de la thermique du bâtiment (35 h) Transferts thermiques (7h), Thermique des enveloppes (10,5h), Réglementation thermique (7h), Equipements techniques (10,5h). Module 2 : Enveloppes du bâtiment à hautes performances énergétiques (42 h) Conception intégrée des enveloppes (14h), Traitement des parois opaques en construction neuve (10,5h), Traitement des parois opaques en réhabilitation (10,5h), Ouvrants et parois vitrées (7h). Module 3 : Projet à hautes valeurs énergétiques et environnementales (49 h) Audit énergétique (7h), Bilan énergétique des bâtiments (14h), Ingénierie des fluides (21h), Electricité- éclairagisme (7h). Module 4 : Approche socio-technique (28 h) Module 5 : Environnement (42 h) Ingénierie environnementale (7h), Analyse du cycle de vie (10,5h), Efficience énergétique (14h), Gestion des déchets (10,5h). Module 6 : Projet tuteuré (50 h)

26 PEDAGOGIE Possibilité de suivre un ou plusieurs modules indépendants pour les salariés, Possibilité de suivre un ou plusieurs enseignements indépendants pour les salariés, Intervenants UCP: B. Fiorio, A. Kaci, P. Pliya (MCF, Département Génie Civil) B. Ledésert (PU, Département Géosciences) Intervenants professionnels des masters Génie Civil, Bâtiment Intelligent, Eco-construction

27 PUBLIC VISE Exclusivement un public de formation continue: Tout intervenant de la construction et rénovation du bâtiment: Architecte, Economiste de la construction, Technicien, Ingénieur chargé daffaires, de conduite des travaux et détude de prix, Gestionnaire de limmobilier et du patrimoine, Diagnostiqueur, Auditeur, Thermicien…

28 MODALITÉS DE SÉLECTION Niveau Bac + 3 ou titre équivalent Possibilité de bénéficier dune VAPP 85 Dossier de candidature Entretien devant un jury de sélection

29 MODALITÉ DÉVALUATION ET DE CONTRÔLE DE CONNAISSANCES Examen Terminal pour chaque enseignement, Rédaction dun rapport et soutenance de projet tuteuré, Les notes de chaque enseignement sont compensables entre elles et chacune est capitalisable si note 10, Les notes de chaque module sont compensables entre elles et chacune est capitalisable si note module 10, DU Efficacité Energétique des Bâtiments délivré si la moyenne des notes pondérées 10, Le redoublement autorisé une seule fois (pas de session)

30 RENTRÉE ET EFFECTIF VISÉ Ouverture prévue: Septembre : salariés : salariés : salariés

31 COUT ET TARIF DE LA FORMATION Base de calcul : Enseignant UCP : 200 lheure eqTD, Vacataire : 60 lheure eqTD (Elithis, Projet), Environnement : 600 /jour, Tarif de 600 euros par jour de formation pour les enseignements, Marge de bénéfice à partager entre départements et Elithis Nombre de stagiaires 10 Masse salariale ,00 Locaux ,00 Coût total UCP ,00 Coût par stagiaire 6 384,00 Tarif DU/stagiaire6 900,00 Module 1 (35 h) 2 500,00 Module 2 (42 h) 3 000,00 Module 3 (49 h) 3 500,00 Module 4 (28 h) 2 000,00 Module 5 (42 h) 3 000,00 TARIF COUT

32 CALENDRIER Module 1 Ther.Bat Module 2 Env. bat Module 3 Proj. HVE Module 4 Appr. ST Module 5 Environ. Module 6 ProjetHeuresJoursPériode Accueil-0.50 Sep (5 jrs) Transferts thermiques Thermiques des enveloppes Réglem. thermique Ingénierie environ Bilan énergétique Oct (2 jrs) Efficience énergétique Nov (3 jrs) Conception intégrée Analyse de cycle de vie Dec (3 jrs) Début Projet-0.50 Conception intégrée Trait. P. Neuve Jan (3 jrs) Trait. P. Réha Ouvrants et parois vitrées Fev (3 jrs) Approche ST Ingénierie des fluides Mar (3 jrs) Electricité – Eclairagisme Avr (3 jrs) Equipements techniques Projet-0.50 Approche ST Mai (2 jrs) Audit énergétique Jui (3 jrs) Gestion déchets Projet-0.50 Projet - Souten Juil (1 jr) Total mois

33 Points forts de la formation au regard de lenvironnement concurrentiel Une formation en alternance compatible avec une activité professionnelle, Un diplôme universitaire, Un partenariat crédible et solide avec Elithis, Un équilibre entre apports théoriques, méthodologiques et pratiques, Une plateforme dexpérimentation matériauthèque fournie par lAgence Eco-construction Seine Aval, La possibilité de suivre un ou plusieurs modules/enseignements indépendants pour les salariés, Un réseau rare de professionnels des différents domaines de la construction.

34 8). Point sur la mise en place de lESPE dans lacadémie de Versailles. Intervention de J.-P. Chevalier et D. Desponds. Etat de la situation sur la construction de lESPE (voir calendrier de travail ci-après). Une déclaration intersyndicale de lIUFM a été présentée en CEVU (voir diapositive n°36). Elle a été approuvée à lunanimité.

35 CALENDRIER DE TRAVAIL DU GROUPE PROJET ET DES GT

36 Déclaration intersyndicale de lIUFM pour le CEVU du 22 février La rénovation de la formation des enseignants et la préparation aux différents métiers de lenseignement et de léducation sont une priorité nationale. Ces principes sont au cœur de nos préoccupations dautant plus que lexpérience de lIUFM, opérateur historique de la formation, est indispensable à la réussite de la future ESPÉ dans notre académie. Cest dans cet esprit de responsabilité que les représentants de lIUFM-UCP se présentent aujourdhui aux différents groupes de travail, et ce malgré le constat de notre minoration depuis la tenue des premières concertations entre les différentes universités. À ce titre, nous demandons au recteur de revenir sur la constitution des différents groupes pour permettre à lIUFM dexercer pleinement sa mission dexpertise dans ce dossier : nous demandons une représentation qui tienne compte du nombre d'étudiants inscrits et de spécialités de masters portés par lUCP et sa composante IUFM dans les groupes transversaux, le groupe projet et le groupe de pilotage. La taille réduite de ces groupes de travail a aussi pour conséquence de ne pas permettre la représentation des différentes catégories de personnels (BIATSS et enseignants) indispensables aux formations professionnelles concernées. Au niveau des groupes de travail, la tenue et la transmission systématiques de comptes rendus permettront de contribuer à la qualité des débats. Les logiques de concurrence et de défiance qui ont prévalu dans notre académie doivent maintenant trouver un terme. Les collègues de lIUFM ne se sont jamais inscrits dans ces logiques préjudiciables, leur intervention dans les formations des autres universités latteste.

37 9). Bilan final de lopération « transcription des masters en compétences ». Intervention de S. Lepez, C. Thibault, cabinet Idée consultants. Aboutissement de ce projet. Présentation des résultats et indication des suites à en attendre.

38 Transcription en compétences des Masters CEVU du 22 février UCP Savoirs & Compétences

39 39 Livrable 1 : Benchmark sur la démarche « Compétences » dans dautres universités / écoles Livrable 2 : Liste des compétences génériques des Masters de lUCP Livrable 3 : Fiche compétences pour chacun des 85 Masters de lUCP Les livrables - rappel UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

40 Dernière phase du projet Etude de lexistant Compétences génériques Transcription des Masters en compétences Benchmark interne et externe Réunion de lancement Identification des référents pour le GTCG Définition des compétences génériques Présentation, validation des compétences génériques Création des groupes danalyse des compétences février 2012mars 2012mi- janvier 2013mi- mai 2012fin nov Présentation des fiches Masters Validation interne et externe Présentation des fiches Masters en CEVU Exploitation et communication UCP Savoirs & Compétences 23/11/2012

41 Livrable 1 : le benchmark La synthèse du benchmark montre : La pertinence et la cohérence de la méthode de travail retenue et mise en œuvre. Un bon positionnement dans le temps au regard de lavancement des universités et des écoles dans la transcription de leurs diplômes en compétences. Lintérêt manifesté par les universités et écoles sollicitées dans le benchmark concernant la démarche de lUCP. 41 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

42 Livrable 2 : les compétences génériques 13 compétences génériques pour tous les masters de lUCP : compétences transversales qui couvrent les différents champs nécessaires à lexercice dun métier correspondant au niveau Master (information, communication, gestion de projet, langues, etc). Un travail collectif : une cinquantaine denseignants et le COPIL. Appropriation de la notion de compétences et de la méthodologie proposée pour la traduction des Masters en compétences spécifiques. Utilisation / communication : à déterminer avec lensemble du corps enseignant et la présidence. 42 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

43 –Identifier et exploiter les techniques, méthodes et outils de sa spécialité –Analyser des problématiques complexes en fonction de lenvironnement –Identifier les sources pertinentes d'information, organiser et exploiter les données. –Contextualiser l'information dans une perspective opérationnelle. –Elaborer un écrit de synthèse sur une problématique complexe. –Assurer la veille technique de sa spécialité et prendre en compte les innovations. –Conduire un projet en équipe pluridisciplinaire –Travailler en équipe dans un contexte national ou international –Elaborer une stratégie d'action et proposer des recommandations de mise en œuvre –Concevoir et mettre en œuvre des actions dans le respect de la déontologie –Identifier les éléments clés d'une situation afin d'informer ou d'alerter. –Transmettre de l'information et des savoirs adaptés aux publics –Communiquer à l'écrit et à l'oral dans une langue étrangère. 43 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013 Les compétences génériques

44 Livrable 3 : les compétences spécifiques 100% des diplômes de Master transcrits en compétences (85 fiches) Qualité homogène des contenus et du niveau de description des compétences Un Copil fortement mobilisé Travail utile à lélaboration des futures fiches RNCP 44 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

45 Exploitation Contrat quinquennal et nouvelles fiches RNCP Affichage des compétences dans la description des diplômes sur le site internet Accompagnement des étudiants et stagiaires vers linsertion professionnelle Communications écrites ou orales sur les diplômes vers les étudiants, lycéens et parents, stagiaires, partenaires et employeurs Communiqués / dossier de presse Article interne UCP 45 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

46 les retours partenaires professionnels Accueil positif des partenaires externes sollicités : Véritas, Spie Batignolles, Société Générale, Aon France, Safran, SIAAP, William Saurin 13 fiches testées Résultats : 2/3 des partenaires considèrent que les fiches Master transcrites en compétences répondent à leurs attentes. « Je comprends mieux ce que létudiant a travaillé durant son cursus et ce quil devrait être capable de faire une fois embauché » : 73% « Cela maide à pronostiquer une bonne adéquation au poste à pourvoir » : 73% « Cela ne maide pas vraiment à prédire ses capacités dintégration (72%) et dévolution (64%) 46 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

47 Remerciements à lensemble des acteurs sans qui rien naurait pu aboutir Les enseignants et directeurs de Master Le Président et les vice Présidents de lUCP Les Directeurs et les Référents des UFR Le SCUIO – IP Le SCREP Les partenaires professionnels de lUCP 47 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

48 48 Exemple de fiche Master Génie civil & infrastructures Equipements techniques UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013

49 49 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013 Exemple de fiche Master MTIC Management et Technologies de linformation et de la communication

50 50 UCP Savoirs & Compétences 22 février 2013 Exemple de fiche Master IEC

51 10). Projets FSDIE. Intervention de Valérie Rame, puis approbation. Approbation à lunanimité.

52 Subventions FDIE FEVRIER 2013 Association FEVRIER 2013 PROJETCoût en euros Subvention FDIE demandée Subvention proposée par la commission NEW CONNECTIONSVoyage aux Pays Bas8 225,00 875,00 ROUAGESSimulation du parlement européen3 322, , ,00 VENT D'IUTCourse de voiliers inter-IUT19 964, , ,00 GEOMOOVSortie Karting Aerokart d'Argenteuil479,00 239,00 absent PORTALISVoyage culturel à Berlin14 020, , ,00 BDE PORTALISConcours de plaidoirie785,81 385,00 AEVACampagne de fouilles10 000, , ,00 KIWIDREAMRencontre avec les anciens de l'UCP569,41 569,00 150,00 REMEDBecome your fantasm3 689, ,06 à représenter UNEF CERGYJournée prévention VIH/IST, santé générale1 064,00 664,00 550,00 ZON'ARTSpectacles gratuits ouverts à tous1 400, ,00 760, , , ,00

53 11). Autres points à aborder.

54 Points à aborder lors du CEVU du 15 février. -1) PV du CEVU du 22 février. - 2) Point sur lencadrement des EAP. Intervention dE. Collin. - 3) Point sur les projets majeures / mineures des composantes. Réaction de F. Chemla (VP CEVU de lUPMC). - 4) Retour de la partie auto-évaluative des « fiches dévaluation ».


Télécharger ppt "Conseil des études et de la vie universitaire du vendredi 22 février 2013 Salle des Conseils."

Présentations similaires


Annonces Google