La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TEP-TDM : Approche technologique Jean-Luc RIU cadre supérieur médecine nucléaire GHU Bichat Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TEP-TDM : Approche technologique Jean-Luc RIU cadre supérieur médecine nucléaire GHU Bichat Paris."— Transcription de la présentation:

1 TEP-TDM : Approche technologique Jean-Luc RIU cadre supérieur médecine nucléaire GHU Bichat Paris

2 SOMMAIRE 1.Les positons 2.Production des positons 3.Fluoro-déoxy-D-Glucose 4.Principe de détection 5.Inconvénients de la détection 6.Composition d’un TEP 7.Choix du cristal scintillateur 8.Intérêt du TDM 9.Conclusion JL RIU ICR2008

3 INTRODUCTION La tomographie d’émission de positons ou TEP est : Une technique d’imagerie isotopique fonctionnelle Une technique d’imagerie quantitative Une technique d’imagerie tomographique 3D Elle détecte les photons gamma γ d’annihilation en coïncidence Elle est associée tomodensitométrie ou TDM repérage anatomique la correction d’atténuation JL RIU ICR2008

4 LES POSITONS Émission β + = antimatière excès de charge positive dans leur noyau. p  n + ν e + e + e + est de masse égale à e -, mais de charge opposée. JL RIU ICR2008

5 Perte de toute son énergie cinétique Réaction d’annihilation avec un e- du milieu Émission de 2 photons γ : E = 511 keV chacun. LES POSITONS Gamma de 511keV Angle 180° Même direction Sens opposé JL RIU ICR2008 E=mC²

6 Cyclotron PRODUCTION DES POSITONS nucléidesTEβ + max keV O152 min1732 C1120 min960 F18110 min633 I1244,2 jours F → O + e + + ν e FDG- 18 F JL RIU ICR2008

7

8 Fluoro-déoxy-D-glucose Analogue du sucre Étudie le métabolisme de sa consommation par les cellules tumorales En 1931 Otto Heinrich Warburg démontra qu'il existe une augmentation de cette glycolyse aérobie dans les tumeurs FDG-6P « piégé » dans la cellule tumorale : principe du TRAPPING METABOLIQUE JL RIU ICR2008

9 Principe de Détection Détection en coïncidence: 2 γ sont : issus de même interaction d’annihilation forme 1 ligne de réponse LDR « vraie » détectés au même « instant » fenêtre de coïncidence [6-12ns] JL RIU ICR2008

10 Inconvénients de la détection 1-Coïncidences fortuites CF sont: Construisent de fausses LDR issues d’annihilations différentes détectées dans la fenêtre de coïncidence dépendent de la fenêtre acquisition croit avec le carré de la radioactivité / FOV JL RIU ICR2008

11 Inconvénients de la détection – Phénomène de diffusion Changement de direction Perte d’énergie Fausse LDR Augmente le bruit JL RIU ICR2008

12 Composition du TEP Couronne de 288 blocs détecteurs Blocs détecteurs = + Cartes électroniques et câblages 64 bâtonnets de cristaux 4 PM JL RIU ICR2008

13

14 Choix du cristal scintillateur INaBGOGSOLSO Densité g/cm3 3,677,136,717,35 Densité en électrons Coefficient d’atténuation à 511keV 0,380,900,670,80 Photofraction (%) Constante de temps / 1ns Rendement lumineux relatif JL RIU ICR2008

15 Intérêt du TDM 1 - La Fusion d’image : analogie avec la météorologie anatomique imprécise des hyperfixations. Adénopathies latéro-aortiques ou vertébrales antérieures? Fixations digestives et urinaires physiologiques,? régions d’intense activité climatique, mais ne fournit aucun contexte géographique JL RIU ICR2008

16 Intérêt du TDM 1 - La Fusion d’image : analogie avec la météorologie (2) Un scanner offre une étude anatomique précise dans les 3 plans de l’espace. La cartographie visualiser précisément les frontières des États, JL RIU ICR2008

17 Intérêt du TDM 1 - La Fusion d’image : analogie avec la météorologie (3) Adénopathies rétro-péritonéales des chaînes lombo-aortiques. L'oeil cyclonique touchera principalement la Louisiane, et la partie est du Texas. JL RIU ICR2008

18 Intérêt du TDM 2 – La correction d’atténuation I=I 0 e -µx µ= ln I x I0I0 JL RIU ICR2008

19 Intérêt du TDM 2 – La correction d’atténuation Échelle de HOUNSFIELD µ - µeau IH =x1000 µeau Os = Eau = 0 Air = JL RIU ICR2008

20 Intérêt du TDM 2 – La correction d’atténuation TDM permet obtenir une cartographie des µ connaître les organes « diminuants » l’émission Donner une valeur correctrice aux photons atténués poumon gauche, le médiastin et le cœur, le poumon droit et la paroi thoracique droite avant de "sortir" de l'organisme Paroi thoracique gauche JL RIU ICR2008

21 CONCLUSION intéresse à la dimension moléculaire, et métabolique de la maladie. modifier la prise en charge du cancer : stadification et efficacité thérapeutique préfigure l’imagerie médicale de demain : Nouvelles molécules et machines hybrides TEP-IRM JL RIU ICR2008

22 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "TEP-TDM : Approche technologique Jean-Luc RIU cadre supérieur médecine nucléaire GHU Bichat Paris."

Présentations similaires


Annonces Google