La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VOULEZ-VOUS ÊTRE LIBRE ? OU ÊTRE ESCLAVE ? QUE PRÉFÉREZ-VOUS ? BOITE Ce qu’il y a dans la boite de droite ou dans celle de gauche ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VOULEZ-VOUS ÊTRE LIBRE ? OU ÊTRE ESCLAVE ? QUE PRÉFÉREZ-VOUS ? BOITE Ce qu’il y a dans la boite de droite ou dans celle de gauche ?"— Transcription de la présentation:

1

2 VOULEZ-VOUS ÊTRE LIBRE ? OU ÊTRE ESCLAVE ?

3 QUE PRÉFÉREZ-VOUS ? BOITE Ce qu’il y a dans la boite de droite ou dans celle de gauche ?

4 VOICI UN POINT IMPORTANT « ON NE PEUT PAS ÊTRE LIBRE SI ON NE SAIT PAS CE QU’ON FAIT »

5

6 NOTRE BUT : « LA LIBERTÉ » Tous les philosophes l’ont affirmé depuis les temps les plus reculés : « SEULE LA CONNAISSANCE REND LIBRE »

7 NOTRE OBJECTIF LA PRÉVENTION Nous voulons : « Informer sur le Danger Des Drogues » et non pas sur « l’abus des drogues » ni sur « les risques liés à la toxicomanie ».

8 DÉFINITION DES DROGUES POISONS POUR LE CORPS MODIFICATION DES PERCEPTIONS DE LA CAPACITE A PENSER DÉPENDANCE (ADDICTION)

9 PRENONS DES EXEMPLES… ALCOOL,

10 PRENONS DES EXEMPLES… TABAC

11 PRENONS DES EXEMPLES… CANNABIS

12 PRENONS DES EXEMPLES… HEROÏNE, COCAÏNE

13 PRENONS DES EXEMPLES… METHADONE, SUBUTEX

14 PRENONS DES EXEMPLES… CAFE CHOCOLAT THE

15 PRENONS DES EXEMPLES… MEDICAMENTS PSYCHOTROPES…

16 COMMENT AGISSENT LES DROGUES ? Toutes les drogues agissent comme des poisons : Une petite quantité agit comme un excitant Une quantité plus importante agit comme un sédatif (endort) Une quantité trop importante tue (overdose) Les quantités dépendent de la drogue (poison) utilisée et de la personne

17

18

19 Faisons une expérience :

20 OÙ VONT LES DROGUES DANS LE CORPS ? Puis elles vont dans les endroits du corps où il y a du gras et se mélangent sans qu’on puisse les séparer. Une partie s’élimine mais il en reste toujours une partie

21 LES DROGUES EMPÊCHENT LES SENSATIONS Le cerveau c’est comme un super ordinateur avec des fils qui vont partout dans le corps : les nerfs Les nerfs servent à : Donner les ordres aux muscles Apporter les informations au cerveau : sensations… et douleur

22 PHÉNOMÈNE DU RELARGAGE : Les drogues s’accumulent dans les tissus graisseux du corps Certaines graisses sont « brûlées » lors d’efforts intenses (stress, sport, travail musculaire, fièvre …) A ce moment là, une partie des drogues accumulées repasse dans le sang et la personne en ressent à nouveau les effets et la modification des perceptions … De plus ce « relargage » peut avoir lieu des années après que la personne ait cessé d’en consommer et peut se faire n’importe quand. Souvent alors, la personne va ressentir à nouveau les mêmes sensations que par le passé et va à nouveau éprouver le besoin… d’en consommer.

23 TEMPS D’ÉLIMINATION DES DROGUES Le temps d’élimination est très variable d’une drogue à l’autre. La demi-vie d ’un produit est le temps moyen nécessaire pour éliminer la moitié du produit toxique ingéré ll faut distinguer le temps pendant lequel on peut détecter les drogues dans le sang du temps qu’elles mettent pour s’éliminer du corps.

24 EXEMPLE : LE CANNABIS

25 L’alcool est plus soluble dans l’eau que dans la graisse. La courbe d’élimination est donc presque linéaire (droite) et on ne peut pas parler réellement de « demi-vie » comme pour les autres drogues mais plutôt de quantité éliminée par unité de temps. En moyenne, le corps élimine de 0,1 à 0,15‰ par heure.

26 Gaité Intérêt Ennui Antagonisme Colère Peur Chagrin

27 Gaité Intérêt Ennui Antagonisme Colère Peur Chagrin

28 Gaité Intérêt Ennui Antagonisme Colère Peur Chagrin

29 Enthousiasme Apathie Gaité Intérêt Ennui Antagonisme Colère Peur Chagrin

30 Gaité Intérêt Ennui Antagonisme Colère Peur Chagrin

31

32 LES EFFETS DES DROGUES SUR LE MENTAL L’intelligence se sert de ce mental pour élaborer des réponses cohérentes aux problèmes de la vie :

33 LES EFFETS DES DROGUES SUR LE MENTAL

34 CONSÉQUENCES * La personne n’a pas un comportement normal * Elle fait des erreurs, elle a des accidents * Elle n’est pas dans le temps présent Normalement, quand une personne veut retrouver une donnée stockée dans son mental, cela se fait instantanément, il n’y a pas de temps, que cette donnée date de ce matin ou de 50 ans en arrière. Si elle a pris des drogues, il va y avoir un « retard » et la personne ne trouve pas tout de suite la réponse, si elle la trouve, et elle paraît « stupide » ! MAIS la personne ne s’en rend pas compte, vu que c’est avec ça qu’elle juge !!!

35 POURQUOI PREND-ON DES DROGUES ?  Pour résoudre une condition indésirable : Cela peut être de la peur, tristesse, dépression, Timidité, Colère, Douleur, Insomnie, … etc.  Influence du groupe : Curiosité, Mode, pression du groupe… C’est vrai : c’est plus dur d’oser aller contre la majorité que d’accepter comme un mouton et de faire comme les autres ! MAIS, on a le droit de dire NON, on a le droit d’avoir ses propres idées, de ne pas être un mouton, de choisir ce que sera sa propre vie !

36 POURQUOI CONTINUE-T-ON A PRENDRE DES DROGUES ? 1) Pour retrouver un état où on était bien : Schéma apathie / enthousiasme : nous avons vu que cela ne marche pas !

37 POURQUOI CONTINUE-T-ON A PRENDRE DES DROGUES ? 1) Pour retrouver un état où on était bien : Schéma apathie / enthousiasme : nous avons vu que cela ne marche pas ! 2) La justification : Cette motivation est beaucoup plus difficile à déceler car elle fait appel à quelque chose dont nous avons tous besoin, quelque chose d’essentiel. Et, chose bizarre, plus on est bas dans l’échelle des émotions, plus on s’accroche à cette dernière parcelle de santé mentale : …

38 POURQUOI CONTINUE-T-ON A PRENDRE DES DROGUES ? 1) Pour retrouver un état où on était bien : Schéma apathie / enthousiasme : nous avons vu que cela ne marche pas ! 2) La justification : Cette motivation est beaucoup plus difficile à déceler car elle fait appel à quelque chose dont nous avons tous besoin : « NOUS AVONS TOUS BESOIN D’AVOIR RAISON ! » Très souvent quand on a fait une erreur, on la répète, souvent inconsciemment, pour prouver qu’on avait raison de faire ça. On met en place un mécanisme : la JUSTIFICATION Et c’est là qu’on va s’inventer des « raisons » qui expliquent pourquoi on prend des drogues, pourquoi c’est une chose acceptable, pourquoi ce n’est pas dangereux…

39 EXEMPLES DE JUSTIFICATIONS  Il faut essayer, il ne faut pas mourir idiot.  Ça me détend, ça me de-stresse.  Ça ne me fait rien du tout. un de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal !  Un monde sans drogue, ça n’existe pas :  Dépendance physique / psychique :  Si quelqu’un argumente sans cesse : ? Esclavage  Liberté

40 EXEMPLES DE JUSTIFICATIONS  Le haschisch n’a jamais tué personne :  Drogue douce :  Ça ouvre la conscience, ça permet de créer  Le joint, c’est pas plus grave qu’une bière.  C’est un médicament dans certains pays.  Après tout, tout le monde fume, il faudrait légaliser.  C'est naturel, c’est de l’herbe. et même quelquefois : « c’est bio ».

41 SCHÉMA RÉSUMÉ

42

43

44

45

46

47 CONCLUSION Quand on a un but constructif à atteindre la vie devient passionnante ! C’est un challenge ! Il y a du JEU ! Chaque fois qu’on gagne, on va vers l’enthousiasme, et là, c’est stable ! Les drogues empêchent de voir les difficultés de la vie, de voir les buts : La vie devient triste, terne ! Les difficultés de la vie sont faites pour être surmontées, Et c’est cela qui fait « gagner » ! S’il n’y a pas de difficultés à vaincre, on ne peut pas gagner, il n’y a pas de JEU !

48 ALORS, POUR ÊTRE LIBRE, EST-CE QUE VOUS PRENDREZ DES DROGUES OUI OU NON ?

49 DÉCOUVREZ LA VÉRITÉ SUR LA DROGUE


Télécharger ppt "VOULEZ-VOUS ÊTRE LIBRE ? OU ÊTRE ESCLAVE ? QUE PRÉFÉREZ-VOUS ? BOITE Ce qu’il y a dans la boite de droite ou dans celle de gauche ?"

Présentations similaires


Annonces Google