La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CLUB RH 11/01/2013 REFLEXION EN COMMUN ET OUTILS 1 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CLUB RH 11/01/2013 REFLEXION EN COMMUN ET OUTILS 1 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013."— Transcription de la présentation:

1 CLUB RH 11/01/2013 REFLEXION EN COMMUN ET OUTILS 1 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

2 INTRODUCTION 2 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

3  Présentation de Maryse DUVAL, animatrice de la journée. QUELQUES PRECISIONS…  Journée de travail et d’échange entre participants de structures diverses (mission, taille….)  Expression libre  Garantie de chacun sur la confidentialité, portant sur des sujets parfois sensibles 3 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

4  Présentation des participants: 1- Le contexte de mon organisme en matière de climat social, 2- Mes attentes sur cette journée. 4 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

5 1-Présentation des participants et de l’animatrice 2-INTRODUCTION DU THEME  Le climat social: de quoi parle t’on?  La situation en France: baromètre CEGOS 11/ Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

6 -Les indicateurs objectifs du climat social -Les indicateurs perceptibles: comment les objectiver? -Les sources d’insatisfaction et de dysfonctionnement 6 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

7 3- ECHANGES DE PRATIQUES DANS VOS ORGANISMES: Avec votre contribution active…  Outils nationaux et locaux existants  Plans actions engages  Mise en œuvre: succès et difficultés 7 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

8 4- TEMOIGNAGE DEMARCHE CARSAT 5- ATELIER : CONSTRUIRE SON TABLEAU DE BORD DE SUIVI DU CLIMAT SOCIAL Objectifs-Acteurs-Démarche- Outils 8 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

9 QU’EST CE QUE LE CLIMAT SOCIAL ? 9 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

10 LE CLIMAT SOCIAL couvre les situations mettant en évidence :  le relationnel - à l'intérieur des équipes - entre les différentes strates hiérarchiques - avec les équipes de direction  le niveau d'information dont disposent les collaborateurs  l'efficacité de l'organisation mise en place  les différents processus garant de l'équité  le niveau d'autonomie et de concertation. 10 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

11 OUTIL DE MESURE GLOBAL FRANCE 11 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

12 donnés fin Novembre 2012 (fichier ppt) 12 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

13 13 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

14 LES INDICATEURS QUANTIFIABLES 14 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

15  Le Taux d’absentéisme  Le Taux de rotation du personnel  Le Taux d’accident du travail  Le Taux de conflits  La baisse de productivité  Les retards fréquents  Les absences courtes répétées 15 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

16  Production perturbée  Travail désorganisé  Motivation des salariés en baisse 16 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

17 Point positif: apport de nouvelles expériences et compétences…  MAIS SI TROP RAPIDE…  Coûts élevés d’embauche et de formation  Perte de la culture d’entreprise  Désorganisation générale 17 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

18 LES INDICATEURS PERCEPTIBLES : COMMENT LES OBJECTIVER? 18 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

19 Manque d’engagement Manque de motivation Manque d’initiative Une ambiance lourde ou qui se dégrade Comportements délicats Dérapages professionnels Les non-dits …… 19 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

20  Manque d ’ Engagement : retards, absences courtes,, attitudes négatives, productivité à la traine…  Manque de motivation : peu ou pas de propositions, durée de traitement des services administratifs qui s’allongent, productivité en baisse, 20 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

21  Manque d’ Initiative : manque de proactivité, attentisme face aux situations, les problèmes trainent et ne se résolvent pas..  Une ambiance lourde qui se dégrade : peu de participation dans les réunions, tensions avec les représentants du personnel, beaucoup de communications individuelles, …. proactivité, attentiste face aux problèmes, les problèmes trainent et ne se résolvent pas..  Une ambiance lourde qui se dégrade : peu de participation dans les réunions, tensions avec les représentants du personnel, beaucoup de communications individuelles, …. 21 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

22 22 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

23 LES SOURCES D’INSATISFACTION 23 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

24  32 « irritants » regroupés en 5 thématiques… expliquent environ 85 % des causes de dégradation du climat social 24 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

25  Éloignement des centres de décisions  Absence de reconnaissance pour le travail accompli  Incapacité à présenter un projet mobilisateur  Manque de cohérence visible de l’équipe de direction  Absence d’une visibilité suffisante de la politique poursuivie 25 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

26  Définition insuffisante des rôles respectifs du n+1 et du n+2  Présence insuffisante sur le terrain  Manque de respect pour le personnel  Comportement autoritariste ou incapacité à animer et à réguler l’équipe  Incapacité à faire progresser les personnes  Existence d’ordres et de contre-ordres  Absence d’informations claires et complètes  Absence de réponse aux questions et aux suggestions d’amélioration 26 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

27  Querelles entre anciens et nouveaux  Existence de groupes sociaux fortement typés du point de vue ethnique,sociologique ou professionnel  Existence d’une représentation du personnel peu structurée et peu représentative  Existence d’une surenchère entre organisations syndicales concurrentes  Existence d’une tradition de confrontation sociale 27 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

28  Informations générales insuffisantes  Incompréhension des modes de fonctionnement de l'entreprise et des exigences qu’ils impliquent  Négligences dans l’accueil des nouveaux embauchés  Absence d’entretiens périodiques sérieusement faits  Mesures salariales individuelles différenciées mais non justifiées de façon claire  Possibilités d’évolution insuffisantes ou répondant à des règles insuffisamment claires entraînant un sentiment d'injustice ou d'inéquité 28 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

29  Inquiétude en ce qui concerne la pérennité de l’établissement ou de l'emploi  Incertitude en ce qui concerne les intentions de la Direction  Evolution défavorable des métiers pratiqués  Crainte de déclassement par insuffisance des compétences requises  Relations difficiles avec les usagers ou les clients  Changement imposé sans explications suffisantes du cadre institutionnel 29 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

30 LES BONNES PRATIQUES… 30 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

31  Chaque entreprise est diff é rente par sa culture, ses valeurs et les Hommes qui la composent.  Le climat social n’est pas de la responsabilité d’une seule personne ou fonction c’est la responsabilité de tous.  Il faut vouloir aller au delà du ressenti.  Il n’existe donc pas une ou des solutions, ce sont les Hommes de l’entreprise qui les construisent  La Direction de l’entreprise et DRH si la fonction existe, doivent impulser et conduire le dialogue sur le sujet  Le dialogue et la volonté d’agir sont les clefs de voute de l’amélioration du climat social … 31 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

32 1-Piloter le climat social par la définition d’indicateurs valables dans le contexte de l’entreprise 2-Assurer une revue régulière des indicateurs au sein de l’équipe de direction, y associer les représentants du personnel 3-Identifier les problèmes : entretiens individuels, entretiens d’équipes, représentants du personnel, enquêtes de climat … 32 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

33 4- Analyser les causes et proposer des solutions 5- Suivre les actions mises en place et l’évolution des indicateurs 33 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

34 ET POUR TERMINER: « 18 BONNES RAISONS DE DETESTER MON ENTREPRISE « (Hubert LANDIER) 34 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

35  1- »NI BONJOUR, NI MERCI » du manque de respect ordinaire dont se plaignent les salariés…  2- « POURQUOI SE DEFONCER »? Du travail gratifiant à l’emploi sans intérêt…  3- « ON NE SE PARLE PLUS » Les effets d’une ambiance dégradée…  4- « ICI C’EST CHACUN POUR SOI » Que reste t’il de l’esprit d’équipe?  5- « ON NE PEUT PAS TROP COMPTER SUR EUX » L’incompréhension jeunes/anciens 35 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

36  6- »ON N’Y ARRIVE PLUS » le développement des sources de stress…  7- « C’EST PAR LA RUMEUR QU’ON L’A SU » Les déficits de la communication interne…  8- « FAIS CE QU’ON TE DIT DE FAIRE » L’ absence de réponse aux questions et aux suggestions d’amélioration …  9- «ON N’A PLUS LE TEMPS DE SE REUNIR » L’absence de réunions de travail… 36 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

37  10- »LE CHEF N’EST JAMAIS LA » l’encadrement intermédiaire entre marteau et enclume…  11- « ICI C’EST A LA TETE DU CLIENT » Les mesures salariales individuelles au mérite à l’épreuve des faits…  12- « ILS NE RESPECTENT RIEN » L’entreprise hantée par des fantômes…  13- «LES DELEGUES, A QUOI CA SERT? » Des représentants du personnel juges absents ou inefficaces? 37 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

38  14- »ILS N’ARRIVENT JAMAIS A SE METTRE D’ACCORD ENTRE EUX » la mauvaise qualité des relations sociales…  15- « ET MOI QUELLE EST MA PLACE? » Les dégats humains du changement organisationnel…  16- « ON APPLIQUE » La tyranie des procédures décidées » en haut »…  17- « LA DIRECTION EST DEVENUE FOLLE » L’entreprise réelle en contradiction avec l’entreprise rêvée… 38 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

39  18- »ON A HONTE DE CE QU’ON NOUS DEMANDE DE FAIRE » La contradiction entre valeurs individuelles et pratiques de l’entreprise 39 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

40 ETAT DES LIEUX DE VOS PRATIQUES ACTUELLES DE SUIVI DU CLIMAT SOCIAL 40 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

41  Outils de branche  Outils UCANSS 41 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

42 42 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

43 43 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

44 44 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

45 LA DEMARCHE MISE EN PLACE PAR LA CARSAT TOULOUSE/présentation ppt 45 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

46 CONSTRUIRE UN TABLEAU DE BORD DE SUIVI DU CLIMAT SOCIAL 46 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

47 Pourquoi est-ce que je souhaite suivre l’évolution du climat social ? REFLEXION EN COMMUN 47 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

48 -Quels sont les divers acteurs? -Le rôle de l’encadrement -L’implication des représentants du personnel REFLEXION EN COMMUN 48 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

49 -Quels indicateurs sociaux quantitatifs? -Quels indicateurs sociaux qualitatifs? REFLEXION EN COMMUN 49 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

50 1-Valider l’évolution dans le temps des indicateurs de climat social choisis 2-Communiquer avec encadrement, représentants du personnel et tous salaries 50 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

51 3- Proposer et mettre en œuvre des solutions d’amélioration 4- Mesurer l’atteinte des objectifs fixés 51 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

52 COMMENT APPRECIER LES ELEMENTS QUALITATIFS ? 52 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

53 53 QuestionsRéponses Proposez-vous des solutions d’amélioration à votre supérieur hiérarchique ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) Avez-vous des indicateurs de coûts des actions que vous menez ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) Avez-vous établi une évaluation des risques de votre activité ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) Avez-vous des indicateurs de résultats de votre activité ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) Cherchez vous à faire plus que ce qui vous est demandé ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais)

54 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/ QuestionsRéponses Avez-vous le sentiment d’être reconnu par rapport au travail que vous réalisez ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) L’entreprise vous permet-elle de progresser ? Oui toujours Oui parfois Non rarement Non, pas du tout (jamais) Êtes-vous fier de travailler pour votre entreprise ? Oui trèsOui assez Non pas vraiment Non, pas du tout Connaissez-vous les valeurs de l’entreprise ? Oui toutes Oui, certaines Non très peu Non pas du tout Êtes-vous satisfait des valeurs véhiculées dans l’entreprise ? Oui trèsOui assez Non pas vraiment Non, pas du tout Êtes-vous bien intégré dans votre service ? Oui très bien Oui assez bien Non pas vraiment Non pas du tout Êtes-vous satisfait de vos conditions de travail ? Oui trèsOui assez Non pas vraiment Non, pas du tout

55 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/ QuestionsRéponses Votre supérieur hiérarchique vous donne t-il les moyens de progresser ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Votre mission et votre activité sont- elles clairement explicitées ? Oui trèsOui assez Non pas vraiment Non, pas du tout Vos objectifs sont-ils formalisés ?Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Faites-vous régulièrement le point sur vos résultats avec votre supérieur hiérarchique ? Oui très régulièrement (une fois par semaine) Oui régulièrement (une fois par mois) Oui mais pas régulièrement Non, jamais Avez-vous les moyens nécessaires pour réaliser votre activité ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Selon vous les dirigeants sont-ils suffisamment proches des préoccupations de terrain ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) La remontée d’information est-elle facile ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Votre supérieur hiérarchique vous encourage-t-il à prendre des initiatives ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Votre supérieur hiérarchique délègue-t- il des tâches importantes ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Votre supérieur reconnaît-il votre travail à sa juste valeur ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Votre supérieur hiérarchique sait-il dire « Bravo », « Merci » … à bon escient ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais)

56 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/ QuestionsRéponses Êtes-vous suffisamment informé de la stratégie de votre entreprise ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Selon vous l’entreprise a-t-elle une stratégie claire pour l’avenir ? Oui trèsOui assez Non pas vraiment Non, pas du tout Connaissez-vous la stratégie d'entreprise pour votre service ? Oui très bien Oui assez bien Non pas vraiment Non pas du tout Parlez-vous de la stratégie de l’entreprise avec vos collègues ? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais) Parlez-vous de la stratégie de l’entreprise avec votre supérieur hiérarchique? Oui toujoursOui parfoisNon rarement Non, pas du tout (jamais)

57 SYNTHESE DES ELEMENTS CAPITALISES DE LA JOURNEE 57 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013

58 58


Télécharger ppt "CLUB RH 11/01/2013 REFLEXION EN COMMUN ET OUTILS 1 Maryse DUVAL JOURNEE CLUB RH/CIRF 11/01/2013."

Présentations similaires


Annonces Google