La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES À MADAGASCAR LES ENJEUX POLITIQUES DES PROJETS DE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES Jessica Onitsoa Andriamasinoro,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES À MADAGASCAR LES ENJEUX POLITIQUES DES PROJETS DE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES Jessica Onitsoa Andriamasinoro,"— Transcription de la présentation:

1 ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES À MADAGASCAR LES ENJEUX POLITIQUES DES PROJETS DE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES Jessica Onitsoa Andriamasinoro, doctorante Institut des sciences de l’environnement, UQAM Bruno Sarrasin, professeur Département d’études urbaines et touristiques, ESG-UQAM

2 Plan de la présentation Présentation de Madagascar Cadre d’analyse et approche Problèmes de mise en œuvre des projets GIZC Conclusion

3 Ile continent: km2 Population: km de côte 13 sur 22 régions: zones côtières abritent 65% population Economie: tourisme, produits de rente, exportation de produits halieutique, les ressources minières et pétrolières Revenu annuel moyen: 453$ US/hab. 77% : population pauvre IDH: 150 sur 187 pays Biodiversité endémique 85% flore 80% faune 2e pays le plus exposé de l’Afrique aux multi-aléas: cyclones tropicaux, inondations, tremblements de terre et glissements de terrain + sècheresse (tous les 4 ans dans le grand Sud) 2008: 3 cyclones majeurs 106 morts, affectés, habitations endommagées Crédit photo lémurien: Blanchard Randrianambinina, 2012 / Crédit photo population : auteure, 2013 Présentation de Madagascar

4 Cadre d’analyse et approche Sociologie politique Acteurs: - Manière de problématiser l’ACC en fonction de leurs intérêts - Éclaire les perceptions et les tensions dans la définition des problèmes et des solutions Méthode d’analyse qualitative 22 entretiens semi-directifs Aout et septembre 2013

5 Participation PANA (Prog. d’adaptation nationale): approche bottum-up Élaboration: consultation publique (12 régions vulnérables) qui a fait appel aux structures décentralisées Participants: population locale et acteurs locaux Secteurs prioritaire: agriculture - élevage, ressources en eau, santé, zones côtières, biodiversité Stratégie GIZC (Gest. intégrée des zones côtières): top-down Élaboration: comité restreint du CN GIZC (Premier ministre), validation technique, validation nationale Participants: diversité d’acteurs dont les acteurs intervenant dans la conservation de la biodiversité (WWF, CI, WCS etc.)  Identification des acteurs et des problèmes

6 Définition des projets d’ACC Projet d’ACC dans le PANA ACC Développement Projet d’ACC dans le GIZC ACC fait partie intégrante des projets GIZC: GRC/RRC, Développement, Conservation etc. Ministère de l’Agriculture ACC = développement  Définitions difficilement conciliable

7 Illustrations des projets d’ACC Projet ministère de l’Agriculture: « Enabling Climate Resilience in the Agriculture Sector in the Southwest Region of Madagascar » (Avec BAD dans d’autres pays: Bénin, Sierra Leone, Uganda) Projets de la direction CC du ministère Env. Projet d’ACC PANA: « Adapting coastal zone management to climate change in Madagascar considering ecosystem and livelihood improvement » Base: Projet de développement SAHA financé par le gouvernement Suisse et Programme de soutien de développement du Menabe et du Melaky financé par le FEM Composante: renforcement de capacité, réhabilitation et gestion intégrée des ZC, intégrer l’ACC dans les politiques sectorielles et dans les stratégies de développement Projet d’ACC (PANA?) « Promoting climate resilience in the rice sector through pilot investments in Alaotra Mangoro » Base: Baisse de rendement depuis deux décennies (CC, perturbation des fonctions écologiques) Mesures d’ACC additionnelles: variété adaptées, infrastructures hydrauliques et stockage (normes CC), gestion des ressources en eau, mise à jours calendriers culturaux etc.  Qui valide problèmes et solutions? DCC: endorsment des projets soumis fond PMA et FA

8 Pouvoir structurel de la Banque mondiale Premier ministre Ministère de l’Intérieur Bureau nationale de gestion des risques et catastrophes Ministère de l’Agriculture etc. Ministère de l’Environnement et des Forêts DCC Programme PANA Office nationale pour l’environnement Madagascar National Parc Agence nationale d’action environnementale Cellule d’appui à la prévention et la gestion des urgences CPGU CN GIZC présidé par CPGU: Stratégie GIZC Comité interministériel pour l’environnement (REDD) CPGU: financement GFDRR: mainstreaming Disaster risk reduction and climate change adaptation CPGU: rôle stratégique et BNGRC: opérationnel (or, statut CPGU: intervient en opérationnel)

9 Conclusion Hypothèses de blocages de mise en œuvre des projets GIZC Problèmes au niveau des acteurs: Participation dans le processus d’élaboration « complémentarité »: problématisation de l’ACC limite la mise en œuvre projets GIZC Tensions sous-jacentes: Administration publique et le Gouvernement Pouvoir Banque mondiale Légitimer des politiques gouvernementales, créer des structures qui véhiculent leur vision: environnement « Diagnostic de Washington » CC: intégrer les RRC et ACC, sans remettre en question la forme de développement véhiculé Première mission officielle du Président de la république: siège du FMI, renforcer les relations avec la BM etc. Les dynamiques produites seront intéressantes à analyser.

10 Merci de votre attention Crédit photo Baie de Diego :La case Azimut, 2012


Télécharger ppt "ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES À MADAGASCAR LES ENJEUX POLITIQUES DES PROJETS DE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES Jessica Onitsoa Andriamasinoro,"

Présentations similaires


Annonces Google