La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean Moulin, Artiste et Résistant de clément Loubet et Nicolas loubiou 3b Wlf_vuKg://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=sUZ.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean Moulin, Artiste et Résistant de clément Loubet et Nicolas loubiou 3b Wlf_vuKg://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=sUZ."— Transcription de la présentation:

1 Jean Moulin, Artiste et Résistant de clément Loubet et Nicolas loubiou 3b Wlf_vuKg://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=sUZ Wlf_vuKg

2 Chronologie les dates importantes de la vie de Jean Moulin Naissance de Jean Moulin Jean Moulin voit le jour à Béziers en Son père est professeur d’histoire-géographie. Il passera une enfance paisible en compagnie de sa sœur Laure et de son frère Joseph. Passionné par le dessin, activité dans laquelle il excelle, Jean Moulin suivra également la voie politique socialiste et républicaine de son père Antoine-Emile, qui est très engagé.

3 Jean Moulin est mobilisé Alors qu’il étudie le droit à l’université de Montpellier, Jean Moulin est mobilisé en 1918 lors de la Première Guerre mondiale. Toutefois, l’armistice sera signé avant même qu’il ne parte au combat. Il obtient sa licence de droit Jean Moulin obtient sa licence de droit en 1921 et dès l’année suivante, est nommé chef de cabinet du Préfet de Savoie Il est nommé sous-préfet Ayant commencé une carrière administrative depuis le début de ses études universitaires, Jean Moulin obtient le poste de Sous-préfet d’Albertville en Cette ascension professionnelle fait de lui le plus jeune français à assurer de telles fonctions. C’est ce poste qui lie Jean Moulin à la Savoie et plus particulièrement à la commune d Albertville. C’est pour lui rendre hommage que nous avons baptisé notre établissement « Cité scolaire Jean Moulin »

4 Au cabinet de Pierre Cot Jean Moulin est nommé chef du cabinet de Pierre Cot en 1936, au ministère de l’Air du gouvernement du front populaire. Mû par ses fortes convictions républicaines, il soutiendra le gouvernement légal lors de la guerre d’Espagne. Il devient préfet Jean Moulin est nommé Préfet de l’Aveyron en 1937, à Rodez. Il devient ainsi le plus jeune préfet de France. Dès l’année suivante, il occupera les mêmes fonctions en Charente. À la préfecture de Chartres Jean Moulin est nommé Préfet de Chartres en 1939, en Eure-et-Loir, peu de temps avant que la Seconde Guerre mondiale n’éclate. En 1940, il demandera à rejoindre son unité militaire pour combattre, mais le ministère de l’Intérieur refusera. Le préfet s’efforcera alors d’assurer leur protection et celle des habitants.

5 Tentative de suicide Arrêté pour s’être opposé à l’occupant, Jean Moulin est battu et emprisonné. Il refuse catégoriquement le 17 juin 1940 de signer un document accusant injustement de meurtre des tirailleurs sénégalais de l’armée française. Face à la pression allemande, il préfère se trancher la gorge à l’aide d’un débris de verre plutôt que de céder et ainsi de se déshonorer. Tout de suite après avoir commis cet acte suicidaire, il est soigné et libéré. Depuis 1940, il portera une écharpe pour masquer sa cicatrice. Jean Moulin est révoqué Fidèle à ses convictions républicaines, Jean Moulin suscite la méfiance du gouvernement de Vichy. Il est donc révoqué en 1940 et décide de se lancer dans la lutte de la Résistance. Jean Moulin à Londres Dans l’idée de renforcer la Résistance française en l’organisant, Jean Moulin se rend à Londres pour y rencontrer le Général de Gaulle en Ce dernier lui confie la mission d’unifier tous les mouvements de Résistance du pays.

6 Parachuté en France Après sa rencontre avec le général de Gaulle, Jean Moulin est parachuté en Provence, dans la nuit du 1er au 2 janvier 1942, pour accomplir la lourde mission qu’on lui a confiée : unifier la résistance sous l’autorité du général de Gaulle. Il met à profit sa longue expérience administrative pour réorganiser la Résistance. Fondation du MUR Malgré les conflits internes entre différents chefs, Jean Moulin parvient à unifier les trois plus grands mouvements de Résistance français. Il fonde ainsi le MUR en 1943, Mouvements unis de la Résistance, qui comprend "Combat", "Franc-Tireur", et "Libération-Sud". Seul les communistes refusent cette unification. La première réunion du CNR Afin de renforcer la Résistance française, Jean Moulin a mis en place des « partis » politiques qui représente chaque mouvement. Il s’agit du Conseil national de la Résistance, qu’il préside lui-même. Après maintes difficultés d’ordre conflictuel, la première réunion du CNR a lieu à Paris.

7 Arrestation de Jean Moulin La Gestapo investit la villa du docteur Dugoujon, à Caluire-et- Cuire près de Lyon, où se tient une réunion secrète de la Résistance. Jean Moulin, alias Max, est arrêté. Il sera identifié par Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon, comme le président du Conseil national de résistance. La mort de Jean Moulin Transféré par les Allemands à Paris, il sera torturé et mourra le 8 juillet 1943 dans le train qui l'amenait en Allemagne. En 1964, ses cendres seront transférées au Panthéon. Jean Moulin au Panthéon A l'initiative du général de Gaulle et du ministre des Affaires culturelles, André Malraux, les cendres de Jean Moulin sont transférées au Panthéon en présence de la famille du défunt et de nombreux anciens résistants. Malraux, dans un formidable discours, rendra hommage à l'ancien chef du Conseil national de la Résistance ainsi qu'à tous les hommes qui ont lutté contre l'occupation allemande. Jean Moulin devient un héro national. Chevalier de la Légion d'Honneur Compagnon de la Libération - décret du 17 octobre 1942 Médaille Militaire Croix de Guerre Chevalier du Mérite Agricole Médaille Commémorative de la Grande Guerre Médaille de l'Education Physique avec rosette Médaille d'Honneur (argent) des Assurances sociales (Ministère du Travail) Médaille de la Prévoyance Sociale Médaille d'Honneur (argent) de l’Assistance publique (Ministère de la Santé Publique) Chevalier de la Couronne d'Italie (1926) Commandeur de la Couronne de Yougoslavie Ordre de Jade (Chine, 1938)

8 Avant d'être résistant, un homme engagé politiquement Le Front populaire est une coalition de partis de gauche qui gouverna la France de 1936 à Il réunissait les trois principaux partis de la gauche, la SFIO, le Parti radical- socialiste et le Part communiste. Le gouvernement de Front populaire fut le premier gouvernement de la III e République dirigé par les socialistes. Il initia plusieurs réformes sociales importantes et constitue encore actuellement une des références incontournables de la mémoire et de l'histoire de la Gauche française : les congés payés, la réduction du temps de les conventions collectives. L'assemblée élue lors des élections de 1936 demeura inchangée jusqu'en septembre 1939, date à laquelle 49 députés communistes furent arrêtés. L'année suivante, en juin 1940, la France connaissait la défaite face à l'Allemagne.

9 La guerre d'Espagne est un conflit qui, du 18 juillet 1936 au 1 er avril 1939, opposa, en Espagne, le camp des républicains, à celui des Franquistes mené par le général Francisco Franco. Cette guerre se termina par la victoire des franquistes qui établirent une dictature qui dura 36 ans, jusqu'à la transition démocratique qui n'intervint qu'à la suite de la mort de Franco. Cette guerre fut la conséquence, sur le long terme, des malaises sociaux, économiques, culturels et politiques qui accablaient l'Espagne depuis plusieurs générations.

10 En 1936, il est à nouveau nommé chef de cabinet de Pierre Cot au ministère de l'Air du Front populaire, et avec le ministre il aide les républicains espagnols en leur envoyant un soutient militaire (avions et des pilotes). Pierre Cot et Jules Moch, ministres du Front populaire, organisent une aide clandestine, via des contrats fictifs avec le Mexique et la Lituanie, qui n'avaient pas signé le pacte de non- intervention et distribuer les armes livrées à l'Espagne républicaine. 124 avions civils et militaires furent livrés au cours du second semestre Jean Moulin prend une part active à cette assistance.

11 Max, le résistant Fidèle à ses convictions républicaines, Jean Moulin suscite la méfiance du gouvernement de Vichy. Il est donc renvoyé en 1940 et décide de se lancer dans la lutte de la Résistance, son premier acte de résistance a eu lieu le 17 juin 1940 à Chartre Dans l’idée de renforcer la Résistance française en l’organisant, Jean Moulin se rend à Londres pour y rencontrer le Général de Gaulle en Ce dernier lui confie la mission d’unifier tous les mouvements de Résistance du pays. Malgré les conflits internes entre différents chefs, Jean Moulin parvient à unifier les trois plus grands mouvements de Résistance français. Il fonde ainsi le MUR en 1943, Mouvements unis de la Résistance, qui comprend "Combat", "Franc-Tireur", et "Libération-Sud". Seul les communistes refusent cette unification. Max devient l’unificateur ou encore le chef du peuple de la nuit (les résistants agissent dans l’ombre)… Après l’arrestation à Paris du Général Delestraint, chef de l’Armée secrète, Jean Moulin souhaite au plus vite réorganiser la Résistance. Une réunion de l’état-major, regroupant les chefs de file des mouvements résistants, est alors prévue, le 21 juin 1943 à Caluire, dans la maison du docteur Frédéric Dugoujon. C’est dans cette maison que les nazis arrêtent Jean Moulin, Emile Schwartzfeld, Raymond Aubrac, André Lassagne, Bruno Larat, Albert Lacaze, Henri Aubry et René Hardy. Il y a une anecdote au sujet de Jean Moulin, ses bourreaux auraient lors de son arrestation écrit Moulin avec un « S » et Jean Moulin fidèle a lui-même les aurait corrigés.

12 Le 19 décembre 1964, par un jour glacial, les cendres de Jean Moulin sont transférées au Panthéon, en présence du général de Gaulle. Malraux prononce alors un discours qui restera gravé dans les mémoires de ceux qui l'entendirent.

13 Romanin, l’artiste! Derrière Jean Moulin, haut-fonctionnaire de l’administration préfectorale, chef de la résistance… se cache, sous le pseudonyme de Romanin, un artiste et un amateur d’art. Dessinateur de talent à la vocation précoce, Jean Moulin se plait très tôt à caricaturer ses contemporains, tantôt amusé sur le monde de son temps. Dans les dessins qu’il publie dans la presse, Jean Moulin alias Romanin croque d’un œil averti les travers du monde politique et l’arrivée des dictatures en Europe. Le trait est plus léger lorsqu’il porte son regard sur les femmes de la belle époque, le monde des cabarets ou encore l’univers des salons mondains dans les années L’exposition « Romanin, l’autre Jean Moulin » présentée au Mémorial Charles de Gaulle présente un ensemble exceptionnel de 120 œuvres réalisées par Jean Moulin.

14

15 A l'âge de 6 ans il fait la reproduction de la promenade des anglais à Nice et à 17 ans il fait la représentation de l’instituteur.

16 Jean Moulin et la mémoire des lieux A droite on voit la petite commune de St Andiol où jean Moulin a passé la majeure partie de son enfance. Au centre, on voit la ville d’ Eygalières, lieu où Jean Moulin s’est refugié après son parachutage, ses parents y possédaient un Mazet. Enfin à droite la ville de Salon de Provence où l’on a fait ériger un statut en l’honneur de Jean Moulin, Laure Moulin et de Gaule pour les remercier de leur aide. Eygalière ST Andiol

17 A droite on peut voir le chemin de la liberté fait en l’hommage de Jean Moulin, ce chemin part de St Andiol et arrive à Salon de Provence. Ensuite on peut voir la commune de Chambéry lieu où il a été nommé chef de cabinet du préfet de Savoie. Enfin on discerne la commune d'Albertville lieu où il a été Sous-préfet. Chambéry Albertville

18 Ce diaporama est en hommage aux résistants morts pour notre liberté.


Télécharger ppt "Jean Moulin, Artiste et Résistant de clément Loubet et Nicolas loubiou 3b Wlf_vuKg://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=sUZ."

Présentations similaires


Annonces Google