La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réponses au questionnaire Soirée intoxication champignons – CFCMU – Le 9 octobre 2013 Pierre Banwarth, Elise Robeley, Jean-Luc Fortin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réponses au questionnaire Soirée intoxication champignons – CFCMU – Le 9 octobre 2013 Pierre Banwarth, Elise Robeley, Jean-Luc Fortin."— Transcription de la présentation:

1 Réponses au questionnaire Soirée intoxication champignons – CFCMU – Le 9 octobre 2013 Pierre Banwarth, Elise Robeley, Jean-Luc Fortin

2 Introduction: Au total: 37 réponses. Biais: Un questionnaire unique, donc interprétation délicate parfois…

3 Combien de fois avez-vous déjà pris en charge une intoxication aux champignons ?

4 Quels sont les champignons toxiques que vous connaissez en Franche Comté ? Amanites: - Phalloïdes (14), -Tue mouches ou muscaria (5), -Panthère (2). Bolets de Satan (1). Clitocybes nébuleux (1). Psilocybes (2). Coprin chevelu (1). Entolomes livide (1). Ne sait pas (5) Aucun champignon non toxique cité!

5 Connaissez-vous le clitocybe nébuleux communément appelé gris de sapin ? Et parmi ceux (13 Réponses) qui le connaissent 38% le consomment (soit 5 personnes), dont: - 3 frais, - 1 séché, - 1 ne prépare jamais de champignon elle même.

6 Quels sont les éléments de gravité d’une intoxication ?

7 Le type de champignon. Le délai d’incubation supérieur à 6 heures. Le terrain. Une insuffisance hépatique. Une insuffisance rénale.

8 Connaissez-vous les syndromes majeurs et les syndromes mineurs lors d’une intoxication au champignon ? L’élément principal qui permet de les différencier est pour les 11 réponses positives: - Le délai d’incubation (n=7) pour 64%, - Une cytolyse hépatique (n=2) pour 11%, - Une ou plusieurs atteinte viscérale (n=1) pour 9%, - Un malaise cardiaque (n=1) pour 9%. Amanita Pantherina - Forêt de Dampierre Photo J.L. Fortin –

9 Connaissez-vous les syndromes majeurs et les syndromes mineurs lors d’une intoxication au champignon ? L’élément principal qui permet de les différencier est pour les 11 réponses positives: - Le délai d’incubation (supérieur à 6h) (n=7) pour 64%, - Une cytolyse hépatique (n=2) pour 11%, - Une ou plusieurs atteinte viscérale (n=1) pour 9%, - Un malaise cardiaque (n=1) pour 9%. Amanita Pantherina - Forêt de Dampierre Photo J.L. Fortin –

10 En régulation, au SAU et en SMUR, recherchez-vous la notion de délai d’incubation ?

11 Avez-vous déjà été confronté à une intoxication phalloïdienne ? Amanita Phalloïdes - Forêt de Dampierre Photo J.L. Fortin –

12 Quels sont les signes d’une intoxication phalloïdienne? Ne sait pas à 57%. Insufisance hépatique: 9 Insufisance rénale: 2 Douleurs abdominale: 4 Nausées et vomissements: 7 Diarhées: 1 Signe de choc: 4 Trouble de la conscience: 2 Syndrome sérotoninergique: 1 Coagulopathie/Hémorragie: 2

13 Quels sont les signes d’une intoxication phalloïdienne? Ne sait pas à 57%. Insuffisance hépatique: 9 Insuffisance rénale: 2 Douleurs abdominale: 4 Nausées et vomissements: 7 Diarrhées: 1 Signe de choc: 4 Trouble de la conscience: 2 Syndrome sérotoninergique: 1 Coagulopathie / Hémorragie: 2

14 Connaissez-vous les deux médicaments antidotiques principaux d’une intoxication à l’amanite phalloïde (Si oui, donnez les noms) ? Non à 83% Atropine (1) Pénicilline (2) Vitamine C (1) N-Acétylcystéine (Fluimicil®), (N=2, soit 6%). Silibinine (Legalon® / Silymarine (Plante), (N=4, soit 11%).

15 Connaissez-vous les deux médicaments antidotiques principaux d’une intoxication à l’amanite phalloïde (Si oui, donnez les noms) ? Les intoxications – Prise en charge initiale - 4 e édition B. Mégarbane, J.L. Fortin, M; Hachelaf

16 Face à une intoxication de champignons en régulation, en l’absence de signes de gravité, quel est préférentiellement votre conduite à tenir ?

17 En SMUR pensez-vous à récupérer systématiquement des restes du repas des champignons responsables? SAU – CHRU Besançon Photo J.L. Fortin –

18 Avez-vous entendu parler de l’identification microscopique des spores ?

19 Quels sont ou seraient pour vous les différents moyens d’aide à la prise en charge de ces intoxications ?

20 A votre avis quel est le moyen de prévention le plus adapté pour une prévention primaire auprès de la population ?

21 Merci pour vos réponses Bonne soirée « mycotoxicologique » !!!


Télécharger ppt "Réponses au questionnaire Soirée intoxication champignons – CFCMU – Le 9 octobre 2013 Pierre Banwarth, Elise Robeley, Jean-Luc Fortin."

Présentations similaires


Annonces Google