La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intervenant : Déclaration de liens d’intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 04/03/2002) : L’orateur ne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intervenant : Déclaration de liens d’intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 04/03/2002) : L’orateur ne."— Transcription de la présentation:

1 Intervenant : Déclaration de liens d’intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 04/03/2002) : L’orateur ne souhaite pas répondre. Consultant ou membre d’un conseil scientifique Conférencier ou auteur/rédacteur rémunéré d’articles ou documents Prise en charge de frais de voyage, d’hébergement ou d’inscription à des congrès ou autres manifestations Investigateur principal d’une recherche ou d’une étude clinique OUINON OUINON OUINON OUINON Titre : Si oui, préciser ici les organismes ou firmes (cliquez ici) – ou supprimez ce champ. VANHOVE Aurélie Prise en charge des pneumothorax spontanés primaires Utilisez cette icône de validation pour cocher les cases : Pour ce faire, copiez puis coller celle-ci sur les cases à cocher. N’oubliez pas, si vous cochez « OUI », de préciser la liste des organismes ou firmes pharmaceutiques concernés dans le champ associé. Merci.

2 PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX SPONTANES PRIMAIRES Dr Vanhove A. (Pôle de l’Urgence, CHRU Lille), Dr Develter T. (Service d’Accueil des Urgences, Saint-Vincent de Paul, Lille), Pr Scherpereel A. (Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique, Hôpital Calmette, CHRU Lille), Dr Renard J-M. (Pôle Recherche, Faculté de médecine, Lille II), Dr Assez N. (Pôle de l’Urgence, CHRU Lille), Pr Wiel E. (Pôle de l’Urgence, SAMU du Nord, EA 2694 université Lille Nord de France, CHRU Lille).

3 INTRODUCTION -Pathologie fréquente en médecine d’urgence -Traitement mal codifié Objectif: -Etat des lieux des caractéristiques cliniques des pneumothorax -Etat des lieux de la pratique des urgentistes MATERIEL ET METHODE Etude prospective, observationnelle, monocentrique Dans un SAU du 01/03/2011 au 31/01/2013 Questionnaire : données sociodémographiques, critères radiologiques et cliniques, évaluation de la douleur et des traitements antalgiques, efficacité du traitement, causes d’échecs et de complications Inclusion: Tous les PSP

4 RESULTAT Comparaison des niveaux de douleur en fonction du type de drain (NS) Petit pneumothorax (n= 15) Grand pneumothorax (n=17) 32 Surveillance121 Drainage de petit calibre26NS Drainage de gros calibre110NS

5 Consommation d’antalgiques initiale (p=0,021) et globale (p= 0,041) Pas de différence significative : - Efficacité du traitement (petit calibre: 6/8 (75%) versus gros calibre 8/11 (72,7%)) - Niveau de douleur Différence significative : - Consommation d’antalgiques

6 CONCLUSION - Pas de différence significative d’efficacité - Consommation moindre d’antalgiques - Douleur trop élevée


Télécharger ppt "Intervenant : Déclaration de liens d’intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation (loi du 04/03/2002) : L’orateur ne."

Présentations similaires


Annonces Google