La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

22-24 Mars 2012 - TUNIS. LES PRINCIPES ET LE CONTEXTE SOCIO- CULTUREL M. ZEMNI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "22-24 Mars 2012 - TUNIS. LES PRINCIPES ET LE CONTEXTE SOCIO- CULTUREL M. ZEMNI."— Transcription de la présentation:

1 22-24 Mars TUNIS

2 LES PRINCIPES ET LE CONTEXTE SOCIO- CULTUREL M. ZEMNI

3 MUTATION DES SOCIÉTÉS Société Monoculturelle  Société MULTICULTURELLE  Flux migratoires économiques  Héritage colonial  Transport et communication rapides

4 L’être humain a une personnalité MULTIDIMENTIONNELLE Partage de la diversité La diversité : UNE VALEUR

5 PRINCIPES ÉTHIQUES UNIVERSELLES ET APPLICATIONS PRATIQUES

6 CNEM de Tunisie « Donner son avis sur les problèmes moraux de la recherche et d’édicter les grands principes qui permettent de concilier les progrès technologiques dans le domaine de la santé avec les normes éthiques et juridiques, les valeurs humaines, les droits de l’homme et les réalités sociales, économiques et culturelles».

7 PRINCIPE DE RÉCIPROCITÉ Valeur de l’autre Émergence de l’humanité

8 LE MANQUE Perception de son propre manque Interrogation sur son propre enfermement Double regard permanent - sur sa culture - sur la culture de l’autre

9 AUTONOMIE De la personne Du groupe : Capacité supérieure à protéger la personne seule (dotée d’autonomie mais vulnérable par sa solitude même)

10 LA PAUVRETÉ Limite l’autonomie Seule possibilité d’accéder à un traitement Confusion entre recherche et soins Le risque inhérent à la recherche est sous estimé

11 CONSENTEMENT LIBRE ET ÉCLAIRÉ Difficultés de mise en œuvre à cause des limites liées :  aux traditions  à l’usage des langues nationales  à la traduction  au langage scientifique

12 JUSTICE - EQUITE Priorité de la recherche ? Bénéfice de la recherche ?

13 PRINCIPES ÉTHIQUES ET RELIGIONS Les religions imprègnent les comportements des croyants Caractère sacré des préceptes religieux Est-ce un facteur limitant de la réflexion éthique ? Les religions sont en cohérence avec les principes fondamentaux de vie.

14 «Les principes et valeurs universels de la bioéthique ne sauraient contredire à la raison ni à la loi d’une foi religieuse, inscrite, vécue, expérimentée et réfléchie dans la pratique et la méditation de ses préceptes les plus élevés au sein d’un agir singulier qui vise l’universel». F.HADDAD CHAMAKH

15 Privilégier le partage Privilégier la parole et l’écoute plutôt que l’information La diversité: une valeur ( mais, ne pas sacraliser) Développer le jugement « moral » dans le pluralisme


Télécharger ppt "22-24 Mars 2012 - TUNIS. LES PRINCIPES ET LE CONTEXTE SOCIO- CULTUREL M. ZEMNI."

Présentations similaires


Annonces Google