La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SVT – T ERMINALE S – T HÈME 1 – L A T ERRE DANS L ’ UNIVERS, LA VIE ET L ’ ÉVOLUTION DU VIVANT 1A5 – L’ EXEMPLE DE LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES C OURS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SVT – T ERMINALE S – T HÈME 1 – L A T ERRE DANS L ’ UNIVERS, LA VIE ET L ’ ÉVOLUTION DU VIVANT 1A5 – L’ EXEMPLE DE LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES C OURS."— Transcription de la présentation:

1 SVT – T ERMINALE S – T HÈME 1 – L A T ERRE DANS L ’ UNIVERS, LA VIE ET L ’ ÉVOLUTION DU VIVANT 1A5 – L’ EXEMPLE DE LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES C OURS 1A-5 L ES PLANTES TERRESTRES, ORGANISMES ADAPTÉS À LA VIE FIXÉE ( SUITE )

2 1 ère Etape : Le calice des sépales et pétales

3

4 2 ème Etape : L’androcée, les pièces mâles

5 3 ème Etape : La gynécée, les pièces femelles

6 A- La fleur, un organe spécialisé TP 3 – L ES PLANTES (3) – L A FLEUR Qu.1 : Une dissection de fleur de Lys et son diagramme floral II- Les modalités de la reproduction des plantes terrestres

7 Qu. 2 et 3: Phénotype Verticilles Diagramme floral Expression des gènes affectés dans la fleur V1V2V3V4 Fleur sauvage SePeEtCa Mutant Classe A CaEt Ca Mutant Classe B Se Ca Mutant Classe C SePe Se AC B CC B ACA A B B- Une structure contrôlée génétiquement

8 Qu.4 : Le modèle ABC des gènes floraux Ce modèle est construit à partir de l’étude des mutants d’Arabidopsis. Il n’est pas universel, mais toutefois assez répandu. AC B SépalesPétalesEtaminesCarpelles Lorsque seul le gène A s’exprime, les cellules se différencient en sépales Lorsque les gènes A et B s’expriment ensemble, les cellules se différencient en pétales Lorsque les gènes B et C s’expriment ensemble, les cellules se différencient en étamines Lorsque seul le gène C s’exprime, les cellules se différencient en carpelles Il existe des gènes dits de développement, qui s’expriment lors de la construction de tout organe. Pour la construction de la fleur, 3 gènes interviennent

9 C- La fleur, produit d’une coévolution TD 4 – L ES PLANTES EN COEVOLUTION AVEC LES ANIMAUX Doc 1 : Les orchidées produisent un nectar, mais l’accès à celui-ci implique pour les papillons de disposer d’une trompe de taille suffisante. Durant leur nutrition, ils s’accrochent aux pollinies et d’emporter ainsi du pollen d’une fleur à l’autre Doc 2 : Ces orchidées ont certains de leur pétales ayant la forme d’une abeille femelle. Elles attirent les abeilles males, qui miment un accouplement, emportant ainsi du pollen de fleur en fleur. L’apparition d’un tube nectarifère profond favorisait la pollinisation. D’un autre coté, les papillons à longue trompe avaient un meilleur accès à la nourriture. Ces 2 paramètres étant avantageux ensemble, il y a eu coévolution, la sélection naturelle favorisant les caractères qui maximisent les chances de survie.

10 Qu.5 : les modalités de la fécondation 1 Le pollen sur le stigmate du carpelle va « germer », faisant parvenir ses cellules au cœur du carpelle. Chaque fécondation cellule pollinique/ovule dans le carpelle donne naissance à un embryon. Le carpelle évolue en un fruit, contenant les graines. Les graines seront disséminées selon différentes modalités.

11 2b) Les avantages procurés aux animaux par les plantes - Les fruits sont une source de matière organique pour les animaux. - Les plantes sont consommées par les animaux, mais ne peuvent pas facilement disperser leurs cellules reproductives (pollen/embryon). L’évolution a produit et retenu des structures « sacrifiables » de dispersion, et sélectionné les plus attirantes vis-à- vis des animaux, puisque les plus efficaces ! 2c) Les avantages procurés aux plantes par les animaux - Les animaux dispersent les graines qu’ils consomment. 2d) Une interdépendance plante/animaux - Les animaux se nourrissent des plantes. Sans source de nourriture, ils ne survivent pas !

12 Qu. 2a). : Les modalités de la dispersion du pollen ou des graines 3 agents de dispersion du pollen et des graines : L’eau Le vent Les animaux

13 Bilan : Floraison, pollinisation, dispersion


Télécharger ppt "SVT – T ERMINALE S – T HÈME 1 – L A T ERRE DANS L ’ UNIVERS, LA VIE ET L ’ ÉVOLUTION DU VIVANT 1A5 – L’ EXEMPLE DE LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES C OURS."

Présentations similaires


Annonces Google