La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La."— Transcription de la présentation:

1 Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La réponse immunitaire à médiation humorale

2 La réponse immunitaire à médiation humorale (R.I.M.H) La RIMH est essentielle dans l’élimination : La RIMH est essentielle dans l’élimination : des AGENTS PATHOGENES EXTRACELLULAIRES comme certaines bactéries, parasites … des AGENTS PATHOGENES EXTRACELLULAIRES comme certaines bactéries, parasites … des TOXINES MICROBIENNES. des TOXINES MICROBIENNES. suite, cliquez icicliquez ici

3 La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes : La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes : les lymphocytes B (LB). les lymphocytes B (LB). Ces derniers naissent et se différencient dans la MOELLE OSSEUSE. Ces derniers naissent et se différencient dans la MOELLE OSSEUSE. La réponse immunitaire à médiation humorale (R.I.M.H) sinon, cliquez icicliquez ici Description d’un LB, cliquez ici

4 La dynamique de la RIMH ETAPE 1 : La sélection clonale Antigène (Ag) Clone de LB 2 Clone de LB 2 LB 1LB 2LB 3 suite, cliquez icicliquez ici Le LB 2 est sélectionné puis se divise par mitoses successives. Le LB 2 est sélectionné puis se divise par mitoses successives. Reconnaissance Les LB 1 et LB 3 ne sont pas sélectionnés et ne se divisent pas. Les LB 1 et LB 3 ne sont pas sélectionnés et ne se divisent pas.

5 La dynamique de la RIMH ETAPE 2 : L’expansion clonale LB 2 L’activation du LB 2 par l’antigène se traduit par une intense multiplication par MITOSES. L’activation du LB 2 par l’antigène se traduit par une intense multiplication par MITOSES. Clones de LB 2 Clones de LB 2 Mitoses Les clones de LB 2 portent tous les mêmes Ig membranaires. Les clones de LB 2 portent tous les mêmes Ig membranaires. suite, cliquez icicliquez ici

6 La dynamique de la RIMH ETAPE 3 : La différenciation clonale Clone de LB Clone de LB 1- Certains LB 2 du clone se différencient en plasmocytes. 1- Certains LB 2 du clone se différencient en plasmocytes. 2- D’autres, se différencient en LB mémoires. 2- D’autres, se différencient en LB mémoires. Description d’un plasmocyte, cliquez ici sinon, cliquez icicliquez ici

7 La dynamique de la RIMH ETAPE 4 : La phase effectrice 2- Les Ac sont sécrétés par les plasmocytes. 2- Les Ac sont sécrétés par les plasmocytes. Plasmocytes 1- Les Ag sont présents dans les liquides biologiques. 1- Les Ag sont présents dans les liquides biologiques. 3- Les Ac neutralisent les Ag en formant un complexe immun. 3- Les Ac neutralisent les Ag en formant un complexe immun. retour, cliquez icicliquez ici Au cours de la R.I.M.H, le taux plasmatique des Ac augmente fortement suite à l’introduction de l’antigène. Au cours de la R.I.M.H, le taux plasmatique des Ac augmente fortement suite à l’introduction de l’antigène. Complexe immun FIN.

8 Représentation schématique d’un lymphocyte B Immunoglobuline membranaire Noyau Un LB présente à sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules d’immunoglobulines identiques (Ig). Un LB présente à sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules d’immunoglobulines identiques (Ig). retour, cliquez ici

9 Représentation schématique d’un plasmocyte Réticulum endoplasmique granuleux Ribosome Noyau Un plasmocyte est une cellule se caractérisant par un abondant R.E.G. Un plasmocyte est une cellule se caractérisant par un abondant R.E.G. Le R.E.G est la machinerie de synthèse des protéines et notamment, pour le plasmocyte, des immunoglobulines solubles (ou Ig) encore appelées anticorps (Ac). Le R.E.G est la machinerie de synthèse des protéines et notamment, pour le plasmocyte, des immunoglobulines solubles (ou Ig) encore appelées anticorps (Ac). Un plasmocyte peut fabriquer jusqu’à 5000 molécules identiques d’immunoglobulines par seconde ! Un plasmocyte peut fabriquer jusqu’à 5000 molécules identiques d’immunoglobulines par seconde ! retour, cliquez ici


Télécharger ppt "Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La."

Présentations similaires


Annonces Google