La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Charles Baudelaire Enivrez-vous Extrait du Spleen de Paris Par Nanou et Stan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Charles Baudelaire Enivrez-vous Extrait du Spleen de Paris Par Nanou et Stan."— Transcription de la présentation:

1

2 Charles Baudelaire Enivrez-vous Extrait du Spleen de Paris Par Nanou et Stan

3 Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

4 Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise.

5 Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui rit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui fuit à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est.

6 Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans trêve de vin, de poésie, d’amour ou de vertu, à votre guise.

7 "Le spleen de Paris" est un recueil de textes en prose auquel Baudelaire consacra les dernières années de sa vie. Il ne sera publié intégralement que deux ans après sa mort. Même si "Le spleen de Paris" s'éloigne de l'exercice poétique par sa forme, il n'en reste pas moins de la poésie, attaché au langage métaphorique et imagé. Ce mélange des genres ne s'arrête pas là puisqu'on retrouve dans ce recueil des textes se rapprochant davantage d'une critique, d'un essai ou d'une nouvelle. En regroupant ces textes, Baudelaire ne crée pas un genre, mais s'adonne simplement à évaluer l'ensemble des potentialités de l'écriture. "Enivrez-vous" est le trente-troisième poème du "Spleen de Paris". C’est un poème représentatif des angoisses du poète, puisqu’il est question de la fuite du temps et du moyen ultime pour y échapper : l’ivresse. Le cycle du temps est vu comme quelque chose qu’on ne pas peut arrêter, comme un grand tourbillon qui emporte tout sur son passage : toujours sans cesse sans trêve il faut Il est l’heure. Le temps qui passe c’est la mort qui approche et là est la hantise du poète. La seule solution possible pour le poète c’est de s’enivrer, pour ne pas avoir à affronter la vie en quelque sorte. A qui Baudelaire adresse-t-il ce conseil ? La phrase Il faut être toujours ivre est une formule généralisante à tournure impersonnelle. Il faut est un présent de vérité générale : c’est donc une nécessité qui concerne tout le monde. Le spleen de Paris est un recueil de textes en prose auquel Baudelaire consacra les dernières années de sa vie. Il ne sera publié intégralement que deux ans après sa mort. L'un des grands poètes du XIXe siècle - si ce n'est le plus grand - Baudelaire n'a jamais cessé d'écrire en prose. Ses premières publications furent celles d'un critique d'art (les Salons de 1845 et 1846) et d'un romancier (La Fanfarlo). Il conclut ses activités prosaïques par Le Spleen de Paris. ……/….

8 Mais l’on perçoit chez Baudelaire un sentiment de mélancolie, qui n’est pas le propre de l’épicurisme. Le temps Le temps c’est l’angoisse du poète : le temps passe et l’homme ne peut rien faire face à ce fatalisme. C’est un thème fortement développé chez les romantiques. Le mot Temps a une majuscule : c’est une sorte de personnification. Cela dénote aussi de la puissance du temps. Dans ce poème, il y a deux formules qui se rejoignent : - Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du temps - Pour n’être pas les esclaves martyrisés du temps Le but recherché est négatif puisqu’il s’agit de l’ivresse, afin d’éviter les ravages provoqués par le temps. On passe de la généralisation avec il faut qui englobe tout le monde, à des impératifs à la deuxième personne du pluriel avec enivrez-vous Ce sont des ordres pour inviter l’homme à l’ivresse. Il est l’heure de s’enivrer ; enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse. Une dimension universelle On a l’interrogation par l’homme des éléments de la nature : c’est donc un lyrisme typiquement romantique. Tous les éléments de la nature sont évoqués : au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau. II Un poème lyrique Ce poème est un poème lyrique, même si le je est absent, il n’en demeure pas moins que le poète y exprime son angoisse face au temps qui passe et ce poème peut nous faire penser à une incantation. Une incantation Baudelaire veut toucher et convaincre son lecteur. Ce poème en prose a une fonction impressive : par exemple, dans le deuxième paragraphe, on a en fait une seule phrase dont le rythme et la longueur font penser à une phrase oratoire, caractéristique de la volonté de persuader. Le début du poème est caractéristique de la péremption ; le poète affirme : Il faut être ; Tout est là. Nanou et Stan le 15/09/2014


Télécharger ppt "Charles Baudelaire Enivrez-vous Extrait du Spleen de Paris Par Nanou et Stan."

Présentations similaires


Annonces Google