La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Après la visite du prince-président à Lyon en 1851, le pouvoir central parisien, soucieux du maintien de l’ordre, annexe à la ville, en 1852, comme celles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Après la visite du prince-président à Lyon en 1851, le pouvoir central parisien, soucieux du maintien de l’ordre, annexe à la ville, en 1852, comme celles."— Transcription de la présentation:

1

2 Après la visite du prince-président à Lyon en 1851, le pouvoir central parisien, soucieux du maintien de l’ordre, annexe à la ville, en 1852, comme celles de Vaise et La Guillotière, la commune de La Croix-Rousse.

3 La ville de Lyon, alors sous l’autorité du préfet Vaïsse, décide de mettre dans la « corbeille de mariage », avec des « canuts » très particularistes et révoltés vingt ans plus tôt, l’Hôpital de La Croix-Rousse, rattaché aux Hospices Civils de Lyon (Hôtel-Dieu, Charité, Perron et Antiquaille) qui ouvre en 1861 au milieu des jardins et des vignes ; de plus, l’Hôtel-Dieu était fortement encombré et l’on avait fermé l’hôpital de la Quarantaine en 1855.

4

5

6 Plan Introduction Construction de 1856 à 1861 Les débuts Les guerres Entre les deux guerres L’après-guerre Fin du XXè siècle Projets pour le 3è millénaire

7

8

9

10 LES DEBUTS en MEDECINE On ouvrit 330 lits de médecine générale (surtout phtisiologie et rhumatologie) dont 60 payants, répartis en 8 salles (de 60 malades au plus) à la disposition des malades de La Croix-Rousse, et dans la mesure des places disponibles, de Lyon ou Caluire-et-Cuire, soignés par 4 médecins (Frêne, Drutel, Chatin et Faivre) et 4 internes de l’Hôtel-Dieu, des frères et 6 sœurs recrutés dans les quatre autres établissements existants. En 1871, on ouvrit une consultation gratuite qui reçut personnes dans cette première année.


Télécharger ppt "Après la visite du prince-président à Lyon en 1851, le pouvoir central parisien, soucieux du maintien de l’ordre, annexe à la ville, en 1852, comme celles."

Présentations similaires


Annonces Google