La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’Esprit d’entreprendre par Alain VALLOIS Fondateur D’AFACT : Cabinet Conseils en Transmission et Création d’entreprise www.afact.fr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’Esprit d’entreprendre par Alain VALLOIS Fondateur D’AFACT : Cabinet Conseils en Transmission et Création d’entreprise www.afact.fr."— Transcription de la présentation:

1 L’Esprit d’entreprendre par Alain VALLOIS Fondateur D’AFACT : Cabinet Conseils en Transmission et Création d’entreprise

2 L’acte fondamental d’une vie est de décider ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Henri de Montherlant SALARIAT ou ENTREPRENEURIAT il faut choisir “ L’acte fondamental d’une vie est de décider ce qui est important et ce qui ne l’est pas ”. Henri de Montherlant

3 Introduction : Le planning 2009 Les mythes sur l'entrepreneuriat I- Le Porteur de Projet II- Le Projet III- La Vie du chef d’entreprise IV/ Protéger son idée Conclusions SOMMAIRE

4 Introduction : Le planning 2009 Séance 1- Vendredi 7/2 : 9h –12h Vos attentes + les Grandes étapes d'un projet de CE. séance 2 - Vendredi 13/2 : 9h –12h Comment protéger une idée- De l’idée au projet séance 3-. Vendredi 20/2 : 9h –12h Le positionnement et l'axe différenciateur – L'étude marketing et commerciale L'étude marketing et commerciale séance 4 – Vendredi 13/3 : 9h –12h La promotion et la communication – La stratégie de développement – La stratégie de développement séance 5 - Vendredi 20/3 : 9h –12h L’étude financière – le plan de financement et le BFR séance 6- Vendredi 27/3 : 9h –12h Témoignage de François BRAS créateur de France Golf Tours en 2001 séance 7- Vendredi 3/4 : 9h –12h Les comptes prévisionnels – le seuil de rentabilité – Le plan de trésorerie Le plan de trésorerie séance 8- Vendredi 10/4 : 9h –12h Les aspects juridiques fiscaux et sociaux séance 9- Vendredi 17/4 : 9h –12h Les aspects juridiques fiscaux et sociaux

5 Introduction : Introduction : Les mythes sur l'entrepreneuriatLes mythes sur l'entrepreneuriat  Mal connu, l’entrepreneur est la cible de bien des préjugés. On croit qu’ils sont tous assoiffés d’argent ou que seuls les enfants d’entrepreneurs ont ce qu’il faut pour réussir dans ce domaine. Voyons la réalité…Quelques autres mythes à défaire… · Il faut avoir une excellente formation en gestion pour lancer une entrepriseIl faut avoir une excellente formation en gestion pour lancer une entreprise · Il faut naître dans une famille d’entrepreneurs pour avoir le sens des affairesIl faut naître dans une famille d’entrepreneurs pour avoir le sens des affaires · Il faut beaucoup d’argent pour se lancer en affairesIl faut beaucoup d’argent pour se lancer en affaires · Il suffit d’avoir une bonne idée pour lancer une entrepriseIl suffit d’avoir une bonne idée pour lancer une entreprise

6 1/ Les Entrepreneurs ne pensent qu'à l'argent « On peut décider de se lancer en affaires dans le but de devenir autonome financièrement », « Mais il existe bien d’autres motivations, comme le désir de devenir son propre patron donc indépendant ou celui de se dépasser. » Et pour d’autres « c'est tout d’abord la passion qui amène à lancer une entreprise ». « Il faut arrêter de penser que tous les entrepreneurs ne pensent qu’à eux », « Beaucoup sont animés par un grand sens social. Et ce sont souvent ceux-là qui réussissent le mieux, parce qu’ils font en sorte que leurs employés se sentent valorisés et aient le goût de donner leur maximum ».

7 Les entrepreneurs ne pensent qu'à l'argent ? Par ailleurs, l'objectif de devenir à l’aise financièrement ne peut se réaliser qu'à long terme. « En création d’entreprise tout le monde commence au bas de l'échelle » Et il ne faut surtout pas calculer son salaire horaire les premiers mois et les premières années. » les entrepreneurs ne roulent pas tous sur l'or. « Il est vrai que les personnes les plus fortunées sont souvent des gens d'affaires, mais cela ne veut pas dire pour autant que tous les entrepreneurs sont riches. Et la majorité d'entre eux travaillent de 70 à 80 heures par semaine, même plusieurs années après avoir lancé leur entreprise. »

8 2/ Il faut avoir de bonnes connaissances en gestion pour se lancer « C'est faux », « Ce qui compte, c'est d’offrir des produits ou des services qui se démarquent de la concurrence. » En ce qui concerne la comptabilité et la fiscalité, aux yeux de tous les experts consultés, l'essentiel pour un entrepreneur consiste à s'entourer de spécialistes capables de compenser ses lacunes et de le guider dans ses décisions. Certes, l'acquisition de certaines connaissances en gestion allégera la tâche du futur entrepreneur. Par exemple, il est indispensable de pouvoir interpréter les états financiers. « Il faut au moins savoir si on est rentable et si l’on fait donc du bénéfice ou non… ».

9 2/ Il faut avoir de bonnes connaissances en gestion pour se lancer Par contre, il n'est pas nécessaire de comprendre tout ce qui est lié à la comptabilité. Et il est encore moins essentiel de s'obliger à aller chercher un diplôme en la matière. « Ainsi, de nombreux organismes offrent des ateliers de formation en gestion et administration tout au long de la vie de l’entreprise, comme les Chambres de Métiers ou de Commerce, les Centres de Gestions Agrées et le CNAM».hambres de Métiers De plus, certains syndicats patronaux ou fédérations professionnelles (MEDEF, FFB, CAPEB, CJD) dispensent des formations ou ateliers d’échanges qui visent à améliorer les connaissances des jeunes entrepreneurs.

10 3/ Il faut naître dans une famille d'entrepreneurs pour avoir le sens des affaires « Le sens des affaires n'est pas un gène; c’est un ensemble de valeurs qui forment la culture entrepreneuriale (comme la solidarité et le leadership). Par exemple, un jeune peut développer son leadership en étant membre d’une équipe sportive et son sens des responsabilités en travaillant à temps partiel. » « C'est évident que, pour lancer une entreprise, il faut avoir un peu la fibre entrepreneuriale c’est à dire savoir trouver des opportunités et avoir le goût de l’aventure, des choses jamais assurées ou acquises». « Cela implique aussi de connaître les embûches qui peuvent survenir et d'être bien préparé à les surmonter. »

11 3/ Il faut naître dans une famille d'entrepreneurs pour avoir le sens des affaires Exemple, il faut avoir le réflexe de prévoir une certaine marge de manœuvre dans le budget, au cas où les rentrées d’argent seraient difficiles. « Mais cette connaissance ne s'acquiert pas exclusivement au sein d'une famille d'entrepreneurs; Il est certain que d'entendre parler d'entreprise depuis son enfance peut inciter à aller dans cette direction et constituer un avantage au moment de lancer son entreprise ». « Mais le sens des affaires, c'est surtout une question de personnalité et d'attitude. » Parmi les enfants d’entrepreneurs, attention certains auront la bosse des affaires et d’autres pas; ce serait une erreur de croire que l’on répétera assurément la success story de ses parents ».

12 4/ Il faut beaucoup d'argent pour se lancer en affaires « Il est possible de se lancer en affaires sans avoir beaucoup d'argent », « Mais à défaut d'en avoir, il faut savoir où en trouver… » Une mise de fonds de la part de l'entrepreneur constitue en effet un incontournable. « Il est impossible de lancer une entreprise sans rien risquer soi-même », « Il faut démontrer qu'on croit à notre projet en assumant une part du risque. » La mise de fonds sera plus ou moins importante selon le type d'entreprise que l'on envisage de créer (30% de l’investissement total). « Certains projets, comme l'ouverture d'un bureau de traducteur, ne demandent pas beaucoup d'argent pour prendre forme.

13 4/ Il faut beaucoup d'argent pour se lancer en affaires D’autres entreprises, comme celles spécialisées dans la fabrication de meubles, peuvent commencer à très petite échelle, avec des machines peu sophistiquées, et prendre de l'expansion après que leur base a été consolidée ». La mise de fonds peut provenir de l'argent personnel de l'entrepreneur, de celui de ses connaissances ou de subventions. Certains organismes, tels les PFILS et les sociétés d'aide au développement des collectivités térritoriales, offrent en effet des prêt d’honneur ou subventions pour le démarrage d'entreprises.sociétés d'aide au développement des collectivités « Le microcrédit offert par un fonds d'emprunt peut aussi donner un coup de pouce aux futurs entrepreneurs qui n'arrivent pas à obtenir un prêt bancaire ».

14 4/ Il faut beaucoup d'argent pour se lancer en affaires Tout d'abord, il faut se faire conseiller et assister par un expert comptable pour apprendre à élaborer un plan d'affaires. Ensuite, on rencontre un conseiller d’une CCI ou Chambre de Métiers. Si celui-ci juge le projet viable, il proposera son aide pour le présenter au comité d'investissement, qui distribue l'argent de donateurs (individus,collectivités territoriales, Banques,fondations, etc.) et de prêteurs (les banques de la commune, par exemple). Une personne peut ainsi recevoir les € à € qui l'aideront à réaliser son rêve ainsi qu'un accompagnement sérieux de la part de son conseiller jusqu'au remboursement total du crédit.  De nombreuses petites entreprises ont ainsi vu le jour.

15 5/ Il suffit d'avoir une bonne idée pour lancer une entreprise Par ailleurs, il faut être en mesure de se serrer la ceinture le temps que l'entreprise démarre. « Un entrepreneur peut passer deux ans sans être en mesure de s'octroyer un salaire. Il ne faut surtout pas sous-estimer les efforts à faire pour lancer une entreprise. » « Une bonne idée constitue une excellente base, sans laquelle il est difficile d'aller bien loin dans un projet d'entreprise ». « Mais ce n'est qu'un début… » En effet, « une bonne idée ne suffit pas pour convaincre un banquier de nous prêter de l'argent ». Le plan d'affaires, ce document qui explique ce qu'on veut faire, pourquoi et comment on entend y parvenir, constitue un incontournable dans la recherche de financement.

16 5/ Il suffit d'avoir une bonne idée pour lancer une entreprise Un plan d'affaires rigoureux indique le sérieux de l'entrepreneur envers son projet et démontre qu'il sait exactement dans quoi il s'embarque. Le plan doit également montrer que notre idée est lancée au bon moment, au bon endroit et par la bonne personne. Exemple : Le télécopieur, a été mis sur le marché dans les années 50. Il n'a pourtant trouvé preneur que dans les années 80, quand les besoins de gens ont évolué dans cette direction.  Autre mise en garde : « Il faut garder en tête que, si notre idée est bonne, d'autres ont pu l'avoir avant nous. On doit donc évaluer la concurrence, savoir ce qui existe sur le marché et s'assurer de pouvoir tenir le coup, si une fois notre entreprise lancée, quelqu'un s'avise de copier notre idée… »

17 La meilleure méthode pour tâter le terrain?  Allez voir ce qui existe déjà sur le marché et parlez aux gens du secteur d’activité concerné. Vous identifierez ainsi ce que vous pouvez apporter de neuf à vos clients potentiels. Qu’est-ce qu’Une bonne opportunité ? C’est celle qui permet la création de valeur ( produit amélioré ou service apporté en plus, et n’entraine pas obligatoirement la baisse des coûts. Une opportunité peut être définie comme un concept qui, une fois traduit sous la forme d'un produit ou d'un service tangible, débouche sur un profit.  L'essentiel de l'art d'entreprendre réside dans la capacité d'identifier, d'exploiter et de tirer profit des opportunités qui peuvent naître sur un marché.

18 I/ Le PORTEUR DE PROJET  QUI PEUT ENTREPRENDRE ?  QU’EST-CE QUI CARACTERISE UN ENTREPRENEUR  POUR QUOI FAIRE ?  AVEC QUELLES MOTIVATIONS ?

19 Le PORTEUR DE PROJET  QUI PEUT ENTREPRENDRE ?

20 Les droits fondamentaux en matière économique Pour assurer le fonctionnement de l'économie de marché, des droits fondamentaux sont garantis par la Constitution, il s'agit : Des libertés économiques comme la liberté d'entreprendre, c'est a dire la liberté du commerce et de l'industrie, le droit de propriété, la libre concurrence Les libertés sociales qui protègent les travailleurs comme le droit de grève, la liberté syndicale Le droit est intervenu pour faire respecter la sécurité économique dans l'intérêt général (environnement, ouverture des grandes surfaces...) et la protection des acteurs économiques (salariés, consommateurs...)

21  Tout personne majeure ou même mineure *  Avec ou sans diplôme, salarié ou non  Avec ou sans expérience  QUI PEUT ENTREPRENDRE ALORS?  LES CONTRAINTES et LIMITES ?  Les Activités Réglementées Ex : La Coiffure, Ambulance, Transport, Avocat..= Qualification  Les Structures Juridiques Réglementées ( SCS,SNC, SA, SARL imposent le statut de commerçant réservée aux personnes majeures*  Les Limites du Marché ( Le dépôt de Bilan)

22 QU’EST-CE QUI CARACTERISE ALORS UN ENTREPRENEUR ? « Être entrepreneur est une façon de penser. Cela ne s'improvise pas, mais cela s'apprend. »  Être entrepreneur est une façon de penser. Cela ne s'improvise pas, mais cela s'apprend. Ce n’est qu’une question de mentalité, d'état d'esprit pour lesquels le système éducatif et vos premières expériences professionnelles pourront jouer un rôle fondamental de révélateur... ou d'étouffoir.

23 II/ LE PROJET : Comment Trouver Une Idée ? Il s'agit parfois de l'aboutissement d'une somme considérable de réflexions. Dans d'autres cas, c'est le produit d'une série de circonstances favorables et de la réaction rapide au coup de téléphone désespéré d'un client. On trouve généralement une idée en observant : 1. SON ENVIRONNEMENT( milieu de travail, vie quotidienne, vie économique ) par le biais de voyages, salons professionnelles,.. 2.EN VALORISANT L’ IDEE DES AUTRES (Ex: le contrat de franchise) 3. OU PAR LA REPRISE D’UNE ENTREPRISE déjà existante.

24 AINSI VOUS POURREZ CRÉER VOTRE ENTREPRISE  A partir d'une activité connue, professionnellement ou extra- professionnellement ( Ex: Votre Métier ou votre passion)  En appliquant des technologies connues à de nouvelles activités ( Ex: Le Numérique à la HIFI-VIDEO-Télécommunication)  En appliquant des technologies nouvelles à des activités connues ( Ex: Internet pour agence de rencontres = MEETIC)  A partir d'une innovation, c'est à dire à partir d'un produit nouveau issu de la recherche scientifique ou qui répond à une nouvelle demande du marché ( Ex: Cabine du Fumeur, Vélib) Une bonne idée ne sert à rien, 100 personnes peuvent l’avoir en même temps. Pour réussir un projet de création d’entreprise, il ne faut pas se focaliser sur l’idée ( même si on est persuadé qu’elle est géniale) mais considérer le projet dans sa globalité. Comment trouve–t-on des idées ?

25 1. Les idées de solutions proprement dites, solutions à des problèmes-obstacles, ceux qui empêchent d'avancer, de progresser ; décisions créatives face aux problèmes rencontrés par l'entreprise Ex : Problème de Management,Technique,… des solutions ad-hoc à proposer à des clients pour les aider à résoudre leurs problèmes à eux. 2. Les idées d'innovation Solutions nouvelles, générales et même parfois universelles, à des problèmes communs à un grand nombre de consommateurs ou de clients. EX :Station Service Magasin de Fleurs, Téléphone portable, 3. Les idées de stratégies Solutions spécifiques à des problèmes concurrentiels (face à une autre intelligence) idées de solutions idées d'innovation idées de stratégies Trois types d’idées opérationnelles et Trois types de méthodes pour en avoir

26 II/ LE PROJET ET SES ETAPES 1.- ASPECT JURIDIQUE : le créateur et son projet 2.- ASPECT INDUSTRIEL : le produit ou service 3.- ASPECT COMMERCIAL : le marché 4.- LES MOYENS (Les Hommes et les Machines) 5.- ASPECT FINANCIER (Les Ressources et Besoins)

27 2.- ASPECT INDUSTRIEL Le PRODUIT ou le SERVICE (choix ? Pourquoi ?) Les Points forts (concurrence, prix, qualité, etc…) Les Points faibles Degré d’innovation Production Artisanale, Industrielle ? Produits à valeur ajoutée ? Durée du cycle de production Normes (qualité, environnement, hygiène sanitaire, sécurité)

28 1.- ASPECT JURIDIQUE Lié au créateur Patrimoine, Régime matrimonial :quel est –il ? Forme juridique – capitaux de départ ( voir exemple SARL ci- après) Associés ou actionnaires éventuels Lié au Projet Objet social – Dénomination commerciale Adresse du Siège – Inscription au RC/RM Organisation (Direction - Gestion – Salariés déclaration embauches)  Aucune forme juridique n’est idéale car seule celle qui est adaptée à vos besoins et motivations vous conviendra

29 3.- ASPECT COMMERCIAL MARKETING VOTRE MARCHÉ  Dimension du Marché – Type de clientèles ETUDE DU MARCHE et TENDANCE DU MARCHE  Croissance prévisionnelle et potentielle POSITIONNEMENT et ADEQUATION PRODUIT/MARCHE

30 3.- ASPECT COMMERCIAL MARKETING LES 4 COMPOSANTES DU MARKETING MIX  LE PRODUIT (Qualité, Caractéristiques, Marque, Conditionnement, Garantie, SAV)  LES PRIX (Tarif, Concurrence, Conditions de Paiement.. )  MODE DE DISTRIBUTION (Canaux, Zone de Chalandise, Stocks..)  COMMUNICATION ( Force de Vente, Promotion des Ventes, Pub ) OBJECTIFS (C.A.) - Carnet de commandes et Intentions d’achat

31 4.- LES MOYENS HUMAINS – TECHNIQUES – COMMERCIAUX  Effectifs : prévisions (direction, administration, commerciaux, production, etc…)  Force de production et commerciale : Salariés ou VRP, Agents commerciaux ?  Plan d’investissements : immobilier, exploitation, éléments incorporels (brevets, marques..)  Vos locaux : Vous pouvez démarrer dans votre garage comme Bill Gates.  Avez-vous des Sous-traitants et vos Principaux fournisseurs

32 5.- ASPECT FINANCIER Les documents financiers à mettre en place 1/ Plan de financement (immobilisations, besoins en Fonds de Roulement) et Bilan de départ  Financement des immobilisations et de l’Exploitation 2/Comptes de résultats prévisionnels (3 ans)  Connaître les Résultats et Seuil de Rentabilité 3/ Plan de Trésorerie (12 mois)  Connaître les Besoin de Trésorerie au démarrage

33 Le Plan de Financement BESOINS DURABLESRESSOURCES DURABLES FRAIS D’ETABLISSEMENT et de CONSTITUTION BREVET MARQUE MATERIEL D’OUTILLAGE AUTRES INVESTISSEMENTS HT FONDS PROPRES : - CAPITAL - C/C D’ASSOCIE BFR Trésorerie de départ DETTES : - EMPRUNT A MOYEN TERME - Prêt d’Honneur TOTAL TOTAL

34 Les Compte prévisionnels

35 Le Point Mort

36 Le Plan ou Budget de Trésorerie

37 Qui peut m’aider ou me prêter de l’argent pour mon projet ? Les Prêteurs LES BANQUES LA Banque des PME ( Oséo BDPME) financée par l’état qui prête aux créateurs par le biais du PCE et peuvent cautionner leur prêt.. LES PLATEFORMES D’INITIATIVE LOCALES Les autres organismes qui peuvent vous aider Les Chambres Consulaires et Syndicats, fédérations patronales L’ANPE et les ASSEDIC si vous êtes demandeur d’emploi Et enfin tous les autres, la liste est longue et diffère d’un département à l’autre

38 Que souhaite connaître de votre projet le Banquier 1.LA CONNAISSANCE DU ou DES CRÉATEURS 2.LA CONNAISSANCE DE SON MARCHE et son MODELE ECONOMIQUE : Est-ce que les produits se vendront ? Les perspectives de développement ? 3.LE FINANCEMENT DU PROJET: Investissement Matériel ? 4.L’EXPLOITATION PRÉVISIONNELLE 5.LES BESOINS D’EXPLOITATION : BFR, Trésorerie ?

39 CONCLUSIONS Ne rien prendre à la légère Etre Rigoureux dans ses appréciations Faire le point de ses capacités personnelles et de celles de ses collaborateurs Lister les besoins et moyens à mettre en œuvre S’entourer de conseillers et partenaires ÊTRE MOTIVE – EN VOULOIR AVOIR « LA PÊCHE » et POSITIVER sans cesse. La création d’entreprise vous attend et notamment le secteur des services à la personne et à l’entreprise.

40 3- Dessin et Modèle La protection des dessins et modèles s'applique à l'apparence d'un produit ou d'une partie de produit, caractérisée en particulier par ses lignes, ses contours, ses couleurs, sa forme, sa texture ou ses matériaux. Pour bénéficier de la protection, le dessin ou modèle doit être nouveau, c'est-à-dire qu'il ne doit pas être identique ou quasi- identique à un dessin ou modèle divulgué antérieurement, et présenter un caractère propre, c'est-à-dire susciter chez l'observateur averti une impression visuelle d'ensemble différente de celle suscitée par toute création divulguée antérieurement. Protection de 5 ans, renouvelable par périodes de 5 ans jusqu'à un maximum de 25 ans. Le dépôt d'un dessin ou modèle confère une date certaine à la création, et son titulaire bénéficiera d'une présomption de propriété.

41 Votre stratégie de différenciation Vous souhaitez que votre entreprise innove et qu’elle se démarque davantage de ses concurrents  sans la propriété industrielle -vous risquez d’aboutir à des solutions que d’autres entreprises avant vous ont étudié, développé et protégé -vos meilleures innovations sont exposées à la copie et sont imitées   avec la propriété industrielle -vous surveillez vos concurrents et vous cherchez à vous différencier -vous avez le réflexe de protéger le produit de votre créativité et vous en retirez un avantage concurrentiel tangible et durable

42 Retrouvez L’Information Régionale de la Création et Reprise d’Entreprise sur :


Télécharger ppt "L’Esprit d’entreprendre par Alain VALLOIS Fondateur D’AFACT : Cabinet Conseils en Transmission et Création d’entreprise www.afact.fr."

Présentations similaires


Annonces Google