La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De Daniel Que c’est bon de s’aimer Par Nanou et Stan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De Daniel Que c’est bon de s’aimer Par Nanou et Stan."— Transcription de la présentation:

1

2 De Daniel Que c’est bon de s’aimer Par Nanou et Stan

3 Que c’est bon de s’aimer très longtemps, s’abreuver de tendresse comme on boit de l’eau fraîche ou du vin gouleyant et s’offrir l’un à l’autre et souvent un jour de grand soleil, une heure de beauté, une minute d’éternité…..

4 Que c’est bon de s’aimer aux aurores allumées lorsque les pluies du jour inondent nos visages le soleil ou la lune éclaboussent nos yeux et les grâces de la vie submergent et recouvrent…Nos âmes dilatées…….

5 Que c’est bon de s’aimer au printemps lorsque les fleurs éclorent et que le vent caresse, que les abeilles butinent avec frénésie car le temps presse, que les jours s’éveillent comme par enchantement… Et de faire un enfant à naître en novembre……

6 Que c’est bon de s’aimer en été quand le vent tourbillonne et annonce l’orage les oiseaux se taisent avec complicité et que les fées s’affolent, et les lèvres s’entrouvrent……

7 Quand vient à se gonfler le ventre de la terre pour délivrer ses fruits comme l’Amour l’y oblige que les amants dévorent avant même qu’ils soient mûrs et que les écureuils ne les prennent en pâture. Que c’est bon de s’aimer à la fin de l’été S’enivrer de plaisirs…….

8 Que c’est bon de s’aimer en automne quand flottent les brouillards tièdes et que les soirs résonnent d’étranges chuintements et de brames heureux, quand les oiseaux chuchotent en parlant de départ et des femmes aux pieds nus piétinent le raisin; quand les feuilles s’effeuillent et chutent en dansant et s’endorment les arbres, délicieusement fourbus mais frémissant encore extases de l’été……..

9 Que c’est bon de s’aimer en hiver blottis l’un contre l’autre les cœurs entrelacés et les mains refermées comme des coquillages, sur nos désirs ardents… Et que nos bras s’entrouvrent comme pour une prière……

10 Que c’est bon les baisers, et quand le feu s’épuise de lui souffler dessus d’une bouche gourmande Se plier au désir de celui qui quémande…...

11 Il est bon de s’aimer et de vivre ensemble et s’endormir comblés car rien d’autre ne compte, après qu’on ait quitté le banquet de la vie, au loin dans les arbres nus et les souvenirs effacés, et peut-être encore, mais de plus loin assister au retour des oiseaux et du printemps nouveau

12 Daniel (nom de plume) Daniel J.Cauchie Né à Bruxelles le 6 octobre 1927, fils unique d’un père celtique et d’une mère judéo-chrétienne. Fils unique, autodidacte au-delà des Humanités gréco-latines, enfance heureuse et tourmentée en Belgique et au Pays Basque, jeune poète résistant*, petit employé, jeune cadre de sociétés et, finalement, créateur d’entreprises, devenu multimilionnaire en dollars ; depuis trente- cinq ans reconverti en poésie et. Marié deux fois (la deuxième depuis 54 ans) ; père de 3 filles, grand-père de 3 garçons et une petite fille. De la génération que l’occupant nazi appelait terroristes, dont on qualifierait aujourd’hui les actes de « délinquance juvénile », il rejoint le RNJ (Rassemblement de la Jeunesse) dont il apprit après la guerre qu’il était d’obédience communiste. Libertaire, agnostique, citoyen d’Europe par le coeur et la culture, et par ses ancêtres picards, alsaciens et juifs italiens, son épouse allemande et ses petits-enfants internationaux ; de nationalité belge par le passeport, européenne par ses trois langues principales ; par la généalogie et, géo- politiquement, par son Maître à penser l’Europe : le Suisse Denis de Rougemont ; et finalement, ses résidences successives en Allemagne, Afrique du Sud, Etats-Unis, Monaco, Italie, Sultanat d’Oman, Suisse et son retour en Belgique pour y finir ses jours, en juillet Parcours : A 15 ans, il rejoint la Résistance. Dans le même temps, fait la connaissance de la poétesse Louis Dubrau, qui l’introduit à la Maison des Poètes, dont il devient le plus jeune membre et y côtoie la fleur des poètes et intellectuels de l’époque, comme Edmond Vandercamen, Paul Février, Arthur Haulot, Louise Marie Danhaive; Pol Walheer, Géo Soetens, les peintres Laurent de Cauville et Lefèvre; et y publie ses premiers poèmes*. De 1945 à Il sera successivement petit employé d’une administration communale, d’une agence de voyages, et ensuite de la compagnie aérienne (Sabena) dont il devient après quelques mois, cadre de direction en Afrique du Sud, en Suisse et en Allemagne, avant de prendre la direction du réseau international de représentation commerciale et ensuite du Marketing, au siège de la compagnie à Bruxelles ; où il reçoit pendant 3 ans une formation aux concepts et techniques modernes de Management et du Marketing, de la part de consultants américains.Il démissionnera après 10 ans de service et est engagé comme Directeur du Marketing dans une agence de publicité, et accessoirement professeur de marketing à l’Ecole Royale des Comptables. Il a 28 ans lorsque, ayant décliné une offre d’emploi en tant que Directeur de Créativité de l’Agence de Publicité Elvinger Paris ; une société américaine (appareillages médicaux) l’importe aux Etats Unis pour une durée d’un an de formation et, en parallèle, préparation du plan d’implantation de sa filiale européenne, dont la création et la présidence lui sont confiées. Il démissionnera 9 ans plus tard, à la mort de son Président. ……/……

13 En 1963, fonde sa propre entreprise (Eurosystem) de Conseils en Systèmes de Santé - (Etudes de projets au Sénégal, Espagne, Zaire, Liban, etc… pour le compte du Fond Européen de Développement, -A travers un groupe de sociétés créé par lui pour la réalisation d’hôpitaux "clés en mains" : l'Hôpital Universitaire d'Amman, Jordanie-(1973); Devenue en quelques années la seule société de services spécialisée en « Systèmes de Santé" d’Europe, sous le nom d’EUROSYSTEM (ESH European Systems for Health) qui, grâce à l’appui du Roi Baudouin et son frère le Prince Albert ainsi que du gouvernement belge, atteindra son apogée, par la signature en 1976, entre un consortium de 9 sociétés belges, formé et dirigé par lui, du contrat dit à l’époque « Contrat du siècle* » portant sur l’Etude, la Construction en plein désert, les Equipements, l’Organisation et la Gestion, y compris le personnel médical, paramédical et technique, la Formation du personnel de relève saoudien, d’un Système de Santé Intégré, jusqu’à ce jour sans équivalent dans le monde ; destiné à desservir les populations militaires et civiles de la Garde Nationale du Royaume d'Arabie Séoudite ; d’un montant de $10 milliards sur dix ans. *(qui, pour un temps, fera de lui un millionnaire en $. Démissionnera en 1978, en raison de divergences internes et d’interventions politiciennes belges qui allaient compromettre l’affaire et détruire la réputation de la Belgique et sa relation personnelle privilégiée avec les autorités séoudiennes ; et quitta la Belgique. Un an plus tard, mise en faillite injustifiée de la société Eurosystem et explosion d’un scandale politico-financier à l’échelle mondiale, dont il fut le bouc émissaire, de manière assez semblable à ce qu’ont subi plus tard MM. Kohl en Allemagne et Tony Blair en Grande Bretagne. Dans le même temps : Conception et réalisation - Health Testing Center Médicis de Bruxelles; - Clinique Diagnostic de Beyrouth ; De 1978 à nos jours Etabli à Monaco, il tenta de développer un projet révolutionnaire de société internationale privée de « Soins et d’Assurance de Santé » sur base d’un concept d’intégration des soins préventifs et curatifs, physiologiques et psychologiques, inspiré par le modèle de la Kaiser Foundation et l’expérience de la Clinique de Diagnostique de Bruxelles. Pour ce faire, il fonda, avec d’anciens partenaires et des investisseurs arabes et européens, la SA(Luxembourg) EHDC (European Health Development Corp.) au capital de US$ 5 millions, basé sur une estimation de rentabilité de 25% ä partir de la 6e année et celle des investissements répartis sur deux phases : 1) Etude et mise en place du Système, dont a) Etudes scientifiques et de marché b) Mise au point d’une carte de santé avec dossier médical et consoles de lecture c) Mise en place d’une unité de diagnostic* 2) Commercialisation du système *Clinique SAHA,Cannes, France …../……

14 Deux ans plus tard, à mi-chemin de l’exécution du programme, plusieurs actionnaires s’étant désistés en raison du retard dans l’exécution du programme dû aux obstacles de la lenteur si ce n’est l’opposition des instances médicales, et des organismes d’assurance tant publics que ; il entre en négociations relatives à une participation au capital avec un groupe américain. Deux mois plus tard, se rend à Los Angelès pour signature du contrat. Le lendemain matin, réunion avec le comité de direction qui se termine par accord à signer après le déjeuner. Au retour, le PDG, le visage d’une pâleur de drap de lit, nous déclare : « Sorry Gentlemen, the deal is off, we lost 35% of our share value on the Stock Ex change this morning. Il ne restait plus qu’à rentrer en Europe et liquider la société. Dont perte de US$ 3 millions, et la confirmation du principe selon lequel le plus gros risque est de ne pas en prendre, et que le risque d’un investissement trop tôt est bien plus important que celui fait trop tard. Ainsi se termina sa carrière d’homme d’affaires. Se consacrant dès lors entièrement à l’écriture et l’utilisation d’un computer : Il visite, séjourne ou réside en Suisse, Italie, Sultanat d’Oman, Autriche, Canada, et Argentine. En 2004, fixé principalement en Suisse, reconverti en poésie ( se considère comme un « morosophe » (terme emprunté à Erasme de Rotterdam) et en temps que tel, anime un Forum Privé d'échanges de réflexions ironico-politiques et produit ses montages de CDs et DVDs sous le dénomination « La Plume, le Pinceau et l’Archet ». *Qualifié depuis « Oralités » par Mr. Claude Guerre. Depuis juillet 2010, revenu finir ses jours en Belgique. Bibliographie. Sur le plan poétique, elle est bien pauvre: * Chansons du Nain d'Automne, Plaquette Collection Messages, Editions de la Maison du Poète, Dépositaire: La Grande Librairie Belge 24, Grand Place 25.Bruxelles. Imp. Van Doorselaer, 52 rue Thiéfry, Bruxelles 111 Exercice du Silence (Poème) Revue Marginales 13e année-No.61 Juillet Impr. Belgica J.Vantrier, 78 rue E.Smits,Bruxelles 3, 1958 Paroles dansantes dans un silence Revue Marginale, Juillet-Août 1947 Danse de Nuages (poème) Revue des Jeunesses Artistiques de Liège Conservatoire Royal de Musique 14, rue Forgeur, Liège. Poèmes et CDs mp3 Maison de la Poésie 28, rue Fumal 5000 Namur Poémes Gnomiques Publibook Paris mars 2009 Feu d’Aphorismes Publibook Paris …../…

15 …./….

16

17

18

19 Nanou et Stan le 19/11/2014


Télécharger ppt "De Daniel Que c’est bon de s’aimer Par Nanou et Stan."

Présentations similaires


Annonces Google