La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SI01- Science et débat public1.  Partie 1- Histoire de la vulgarisation  Partie 2 – La communication scientifique entre pédagogie et industries culturelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SI01- Science et débat public1.  Partie 1- Histoire de la vulgarisation  Partie 2 – La communication scientifique entre pédagogie et industries culturelles."— Transcription de la présentation:

1 SI01- Science et débat public1

2  Partie 1- Histoire de la vulgarisation  Partie 2 – La communication scientifique entre pédagogie et industries culturelles  Partie 3- Les nouvelles formes de diffusion des sciences : quels enjeux ? SI01- Science et débat public2

3  La science hésite longtemps entre communication et secret.  Relations difficiles avec la religion (dissection notamment)  À partir fin XVIIe, les publications scientifiques restreignent leur public à leurs pairs.  La nécessité d’échange d’information entre « savants » est elle aussi tardive.  D’où un souci de « traduction » mais à la charge de qui ? SI01- Science et débat public3 Procès de Galilée 1632 Rembrandt, Leçon d'anatomie du docteur Tulp,1632, La Haye.

4 SI01- Science et débat public4  « Moi, Galiléo, fils de feu Vincenzio Galilei de Florence, âgé de soixante dix ans, ici traduit pour y être jugé, agenouillé devant les très éminents et révérés cardinaux inquisiteurs généraux contre toute hérésie dans la chrétienté, ayant devant les yeux et touchant de ma main les Saints Évangiles, jure que j'ai toujours tenu pour vrai, et tiens encore pour vrai, et avec l'aide de Dieu tiendrai pour vrai dans le futur, tout ce que la Sainte Église Catholique et Apostolique affirme, présente et enseigne. Cependant, alors que j'avais été condamné par injonction du Saint Office d'abandonner complètement la croyance fausse que le Soleil est au centre du monde et ne se déplace pas, et que la Terre n'est pas au centre du monde et se déplace, et de ne pas défendre ni enseigner cette doctrine erronée de quelque manière que ce soit, par oral ou par écrit; et après avoir été averti que cette doctrine n'est pas conforme à ce que disent les Saintes Écritures, j'ai écrit et publié un livre dans lequel je traite de cette doctrine condamnée et la présente par des arguments très pressants, sans la réfuter en aucune manière; ce pour quoi j'ai été tenu pour hautement suspect d'hérésie, pour avoir professé et cru que le Soleil est le centre du monde, et est sans mouvement, et que la Terre n'est pas le centre, et se meut »

5  « Vulgarisation » : terme du 19e : rendre un savoir vulgaire : le répandre vs « sans distinction »  Viens du latin « vulgus » : peuple.  En concurrence avec « popularisation »  « Vulgate » : traduction de la bible. SI01- Science et débat public5 Camille Flammarion « Acceptons donc courageusement ce vieux mot…en nous souvenant que vulgus veut dire peuple et non point le vulgaire, que les langues « vulgaires » sont les langues vivantes et que la Bible elle-même n’a pu se répandre dans le monde que grâce à la traduction qu’on nomme la Vulgate.» J. Rostand

6  A - La connaissance de la création : les preuves de la bonté du pouvoir divin : ◦ Vulgarisation à la gloire de Dieu ◦ Cherche à concilier les nouvelles données de la science avec les faits bibliques. ◦ Rupture avec le cartésianisme ◦ Insiste toujours sur les limites de la science ◦ Querelles de « compatibilité » entre la bible et la science avec un rapport de force qui s’inverse. SI01- Science et débat public6

7 7

8  B- Diffuser les résultats du progrès scientifique ◦ A partir du 19e s., discours laïque et progressiste du « parti des lumières ». ◦ Ouverture de l’académie des sciences aux journalistes en ◦ Remplace le « merveilleux » divin par un « enchantement » scientifique, rationnel et laïque. ◦ Une forme de propagande pour la diffusion de l’esprit scientifique, à travers les revues. ◦ Vision « missionnaire » du vulgarisateur SI01- Science et débat public8

9 9  Dans « la science illustrée » (1887) : « plus encore que le détail des techniques ou les ressorts complexes des découvertes, ce qu’il importe de faire connaître en priorité, c’est la curiosité; l’effort et la rigueur qu’exige l’acquisition de nouvelles connaissances. Il faut augmenter autant que possible le nombre de ceux qui cultivent la science, mais il faut viser à ce but sans la déguiser ou la frelater. Il faut la populariser en faisant un peuple scientifique. Pour atteindre ce but, il ne suffit pas de divulguer les connaissances scientifiques qui se faussent bien souvent dans des intelligences mal préparées et mal dirigées, il faut avant tout répandre l’esprit scientifique ».

10  La vulgarisation comme projet politique  Foi dans la libération de l’individu par la connaissance scientifique  Création du journalisme scientifique : L’ami des sciences  Nombreux ouvrages publiés : Les animaux à métamorphoses, les grandes chasses, l’avenir des espèces SI01- Science et débat public10

11 SI01- Science et débat public11

12  C- La diffusion des connaissances comme geste politique.  3 Traditions différentes : ◦ La science favorise l’évolution sociale, dans une perspective évolutionniste : le peuple doit bénéficier du progrès social ◦ Volonté philanthropique de moralisation des classes populaires : sortir l’ouvrier des tavernes. (perspective hygiéniste du 19 e s.) ◦ L’émancipation par le savoir. A partir de Surtout en médecine. Ne pas dépendre de « ceux qui savent ». SI01- Science et débat public12

13  D- Montrer la science « utile » ◦ A partir du 19e. A travers les sciences appliquées, la science est susceptible d’améliorer le monde.  L’utilité de la science améliore l’image du savant qui peut ainsi mieux travailler :  Louis Pasteur (expériences publiques de vaccination contre le charbon),  installations d’antennes médicales dotées de rayons X  évolution des mentalités en faveur de la science. ◦ Le fait scientifique ne trouve ses applications qu’en sortant des laboratoires : en étant rendue publique, la science peut être appropriée plus largement (agriculture, horticulture, médecine  Création du Palais de la Découverte (1937) SI01- Science et débat public13

14 SI01- Science et débat public14

15 SI01- Science et débat public15

16 SI01- Science et débat public16

17 « Le palais de la découverte doit faire comprendre au public que, dans le passé, mais aussi dans l’avenir, nous ne pouvons espérer rien de vraiment nouveau, rien qui change la destinée qui semblait imposée aux hommes que par la recherche scientifique et par la découverte. Ainsi, dans cette exposition… le grand public pourra comprendre la part déterminante que la découverte de l’inconnu a prise dans la création. Et il comprendra que cette découverte doit être poursuivie, sans préoccupation pratique, précisément si l’on veut en tirer de grands résultats » SI01- Science et débat public17 Jean-Baptiste Perrin Créateur du Palais de la découverte Expérience de la cage de Faraday

18 SI01- Science et débat public18 E- Assurer une présence de la science dans la culture  Reconnaître la place qu’occupe la matière scientifique dans la vie quotidienne et donner du sens au monde : la culture technique  Inscrit la science comme humanisme dans le secteur des loisirs  La culture scientifique permet de « mieux » penser et de façon fructueuse F- Une science au contact du citoyen et des ses interrogations  Les conséquences potentiellement graves de la recherche scientifique et techniques  Le citoyen participe aux choix des orientations scientifiques  Une société dynamique est une société compétente Gaston Tissandier

19 A- ‘Les gens du monde’ et autres élites  D’abord pour un public instruit, une élite sous la révolution. ◦ Au sein des cabinets d’histoire naturelle, ancêtre des musées. A la fois lieu d’étude, de discussions et de vulgarisation. ◦ Volonté de s’élargir aux masses : ◦ Lecture à double niveau : l ’encyclopédie de Diderot et d’Alembert  Deux publics se séparent au 19e : apparition d’un autre public que celui des savants. Littérature spécifique. SI01- Science et débat public19

20 SI01- Science et débat public20

21 SI01- Science et débat public21

22  B- Pour les femmes, symbole d’ignorance et de curiosité  La vulgarisation destinée aux femmes a connu un age d’or au 18 e s. avant de disparaître.  Essor des cabinets d’histoire naturelle et de physique qui attirent les dames  Tout au long du 18e s, innombrables ouvrages pour les femmes.  Les femmes deviennent auteurs: Mme du Châtelet. Participent à la diffusion de l’hygiène.  Causes ? Émancipation par le savoir, soif de savoir brimée par l’éducation. SI01- Science et débat public22 Exposition abrégée du système du monde Émilie de Breteuil, marquise du Châtelet ( )

23  C- Pour les enfants et la jeunesse ◦ Apparaît en 1732 : Le Spectacle de la nature ◦ Vogue au 19e jusqu’à la 1e guerre mondiale puis réapparaît dans les années 60. ◦ Propos directement pédagogique : dès 1777 on apprend à lire dans un livre d’histoire naturelle. ◦ Les sciences et techniques entrent à l’école en 1880 (réforme de l’instruction) sous la poussée des expériences de vulgarisation. ◦ Conséquences fortes : les revues modifient leur organisation, ouverture des musées aux écoles, apparition des livres de prix. ◦ A partir des années 1960 : explosion de la vulgarisation scientifique pour enfants SI01- Science et débat public23

24 D- Le grand public  D’abord un savoir qui s’adresse « à tous » : la connaissance pour tous, quitte les petits publics restreints.  Passe par la création de musées ouverts à tous : 1793, création du musée d’histoire naturelle dans les jardins du roi.  Apparition des feuilletons scientifiques dans les journaux fin 18e : relais informels des événements scientifiques ou techniques (expositions universelles, tremblement de terre, incendies, visite au laboratoire Pasteur…). Met en relation science et actualité.  Apparition d’une presse spécialisée : je sais tout, le spectateur militaire (version moderne de l’Almanach du XVIIe)  Utilisation des fêtes foraines : photographie, les rayons X, les musées d’anatomie…Pb : saupoudrage de science  A partir des années 1980 : révolution muséologiques pour le grand public SI01- Science et débat public24

25 SI01- Science et débat public25 Abbé Nollet Bouteille de Leyde Chambre d’électrisation Lanterne magique Lunette


Télécharger ppt "SI01- Science et débat public1.  Partie 1- Histoire de la vulgarisation  Partie 2 – La communication scientifique entre pédagogie et industries culturelles."

Présentations similaires


Annonces Google