La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

À LILLE, ACCUEIL DE MINEURS SDF DANS LE LIEU DE CULTE DE L’ÉGLISE ‘LA RÉCONCILIATION’ DES MINEURS EN DANGER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "À LILLE, ACCUEIL DE MINEURS SDF DANS LE LIEU DE CULTE DE L’ÉGLISE ‘LA RÉCONCILIATION’ DES MINEURS EN DANGER."— Transcription de la présentation:

1 À LILLE, ACCUEIL DE MINEURS SDF DANS LE LIEU DE CULTE DE L’ÉGLISE ‘LA RÉCONCILIATION’ DES MINEURS EN DANGER

2 Première étape : Armelle et Stopire L’ABEJ-Solidarité de Lille, sachant que L’Église accueille quelques fois des personnes dans des situations particulières, nous envoie en septembre 2013 une jeune fille à la rue et en octobre Stopire un mineur de 17 ans. Armelle, 17 ans, Congo Stopire, 16 ans, Congo, un chrétien authentique Disparition inquiétante. Impossibilité de porter plainte : Armelle n’existe pas administrativement! Armelle, elle, disparait, reprise par les personnes qui l’avaient amenée en France. DES MINEURS EN DANGER

3 Deuxième étape : 12 mineurs Avec Stopire, nous faisons connaissance avec d’autres mineurs isolés étrangers à la rue. Nous décidons, à partir de fin novembre de les accueillir dans la salle de culte pour qu’ils soient en sécurité et au chaud. Raël Soriba Alpha Mamadou DES MINEURS EN DANGER

4 Saybo, 16 ans, Guinée, 5 mois à la rue, 6 mois dans l’Église Jordan, 16 ans, Congo, 1 mois à la rue, 6 mois dans l’Église Alpha, 16 ans, Guinée, 1 mois à la rue, 4 mois dans l’Église Yannick, 16 ans, Congo, 1 mois à la rue, 4 mois dans l’Église Sidiki, 17 ans, Guinée, 4 mois à la rue, 4 mois dans l’Église DES MINEURS EN DANGER

5 Stopire, Ne sait pas si ses parents ont survécu à la violence qui l’a fait partir! Matthias, Fuit la violence de son village : une balle dans l’épaule Alpha, Fuit la violence d’un oncle : bras cassé Yannick, Fuit la violence de sa famille : dents cassées… Jordan, Vivotait dans la rue dans son pays Et encore: coups de couteau, viols, faim… DES MINEURS EN DANGER

6 Le Centre de la Réconciliation leur offre :  La salle de culte pour dormir la nuit et être au chaud et en sécurité.  Un petit-déjeuner et un repas quand les associations qui les font sont fermées.  Une aide pour leurs démarches.  Un soutien au quotidien.  La perspective de Dieu qui les aime et a pour eux un avenir et de l’espérance !!! DES MINEURS EN DANGER

7 Les médias en parlent : la radio RCF et La Voix du Nord. DES MINEURS EN DANGER

8 Les mineurs isolés étrangers :  Ils arrivent en France par avion ou après avoir traversé en partie l’Afrique et la Méditerranée.  Selon la loi leur minorité est évaluée et ils doivent être mis à l’abri : ils sont tous évalués mais certains seulement sont hébergés.  Si leur minorité n’est pas reconnue (preuves non conformes aux standards français ou insuffisantes), ils sont éjectés de leur hébergement, s’ils ne sont pas déjà à la rue ! le parcours du combattant ! DES MINEURS EN DANGER

9  Le 115 n’accepte pas les mineurs, ils ne peuvent donc pas bénéficier d’un hébergement.  Ils peuvent faire appel de la première décision en demandant à la justice de statuer sur leur minorité. Délai 1 à 3 mois, toujours sans domicile, avec pour objectif de valider les preuves de leur minorité (aller à Paris, payer des frais, etc.) DES MINEURS EN DANGER Les mineurs isolés étrangers : le parcours du combattant !

10  Si les mineurs n’ont pas la possibilité d’être aidés (ce qui est le cas pour la plupart), la justice ne leur donnera pas raison, puisqu’ils auront les mêmes preuves qu’au départ.  Si le premier jugement est négatif, les mineurs peuvent faire appel, délai 4 à 6 mois… Toujours sans domicile !  Si l’appel est négatif, ils n’auront plus qu’à attendre leur majorité pour faire une demande d’asile, sans aucune aide ni hébergement prévu pour eux… DES MINEURS EN DANGER Les mineurs isolés étrangers : le parcours du combattant !

11 Aujourd’hui, après 6 mois d’accueil :  + de 20 jeunes hébergés chaque nuit  Au total, 65 mineurs, à partir de 13 ans, accueillis, dont 4 filles  + de 3000 nuitées  10 sans nouvelles dont 4 disparitions inquiétantes  35 reconnus mineurs dont 30 placés  7 en attente d’évaluation  13 en attente d’un jugement pour reconnaître leur minorité  Mineurs Isolés Étrangers en France chaque année, il y en a dans toutes les villes ! DES MINEURS EN DANGER

12  Bienfaits apportés aux mineurs (hébergement, aide pour papiers, scolarisation)  Le 115 accueille maintenant les mineurs, même si c’est au compte goutte  Le Conseil Général est plus attentif aux reconnus mineurs  Accueil plus léger que prévu : nous n’avons pas à passer la nuit car les mineurs sont autonomes  Engagement de personnes qui sont très contentes d’œuvrer pour cela  Témoignage de l’Église au dehors  Le bâtiment est utilisé à fond !  Quelques jeunes s’intègrent dans l’Église  Charge de travail plus important pour certaines personnes  Dégradation plus rapide des locaux  Frais de chauffage et autre plus importants  Manque de financements pour l’aide apportée aux mineurs  Image auprès des proches voisins à vérifier Points positifs et négatifs ? DES MINEURS EN DANGER

13 Demain, qu’en sera-t-il ?  Après une action ponctuelle du Centre de la Réconciliation, l’accueil des mineurs est devenu une activité quotidienne  Pourrait-elle devenir une œuvre pérenne pour la bénédiction des mineurs ?  Pour cela il est nécessaire qu’un local soit trouvé, qu’il y ait plus de potentiel humain et des finances conséquentes  Que Dieu conduise, que Dieu dirige A suivre……… DES MINEURS EN DANGER

14 POUR AIDER CES MINEURS VOUS POUVEZ FAIRE UN DON !!! Il sera déductible des impôts pour 66% !  Pour faire un don : cherchez sur internet : ‘Alvarum Centre de la Réconciliation’  L’adresse exacte : DES MINEURS EN DANGER


Télécharger ppt "À LILLE, ACCUEIL DE MINEURS SDF DANS LE LIEU DE CULTE DE L’ÉGLISE ‘LA RÉCONCILIATION’ DES MINEURS EN DANGER."

Présentations similaires


Annonces Google