La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRADUCTION ELISE PEIZERAT Les rejets radioactifs massifs sont totalement différents des rejets contrôlés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRADUCTION ELISE PEIZERAT Les rejets radioactifs massifs sont totalement différents des rejets contrôlés."— Transcription de la présentation:

1 TRADUCTION ELISE PEIZERAT Les rejets radioactifs massifs sont totalement différents des rejets contrôlés

2 Estimation des coûts des accidents nucléaires

3 Les estimations de coûts doivent être exhaustives pour construire une vision synthétique Aucun élément lié aux coûts ne doit être négligé Sinon, les estimations seront sous-estimées. Si les coûts des accidents sont sous-estimés, l’investissement sur la prévention, aussi, sera sous- estimé. Les dépenses de prévention seront ainsi inférieures à ce qui serait optimal, avec pour conséquence le maintien d’un niveau de risque trop élevé

4 Les (mauvaises) raisons pour lesquelles certaines composantes du coût financier pourraient être négligées 1 Certains coûts sont assez difficiles à estimer Les chiffres obtenus n’ont peut-être pas le niveau de précision de ceux de sciences telles que l’astronomie  Avec de tels arguments, on ne fait aucune estimation Or, une mauvaise estimation, c’est mieux que pas d’estimation Une mauvaise estimation peut permettre de réaliser une estimation paramétrée

5 Les (mauvaises) raisons pour lesquelles certaines composantes du coût financier pourraient être négligées 2 Les décisions ne seraient que politiques Les estimations de coûts elles-mêmes ne sont que politiques Tous les chiffres peuvent n’être que le résultat d’objectifs politiques Or, c’est précisément parce qu’on risque de produire des chiffres erronés qu’il faut se fixer explicitement un objectif de plus de professionnalisme. Des analyses objectives doivent être faites, mises à disposition, et exposées à un public le plus large possible.

6 Les grandes catégories de coût La composante de coût classique est ce que nous appelons les Coûts Radioactifs Hors Site Les coûts sur site ne sont pas négligeables Les coûts liés à la mauvaise réputation du nucléaire peuvent être élevés Les coûts liés à la production d’électricité Dans les scénarii d’accidents les plus graves, des zones importantes peuvent être fortement contaminées Il peut y avoir des coûts supplémentaires

7 L’Accident nucléaire grave en France

8 Fonte du cœur du réacteur sur une centrale française de 900 MWe de type REP suivi de fuites radioactives à peu près contrôlées, donc non massives Les termes sources peuvent être plus ou moins graves dans cette famille d’accidents Les conditions météo sont plus ou moins favorables Les chiffres sont estimés du point de vue de la France Ils sont différents de ceux vus de la région affectée et de ceux envisagés par l’Union Européenne

9 Coûts d’un accident nucléaire grave représentatif en France Mrd€% Coûts sur site65% Coûts radioactifs hors site98% Zones contaminées1110% Coûts liés à la production d’électricité4437% Coûts liés à la mauvaise image du nucléaire4740% Total (arrondi)120100%

10 Une catastrophe nationale mais gérable Une catastrophe nationale (120 Mrd€)  Environ 6% du PIB annuel ; 3-6 ans de croissance économique  Les accidents industriels graves les plus récents ont coûté autour de 2 Mrd€…  Les coûts de mauvaise image et d’électricité rassemblent environ 77% du total et ne sont presque pas en lien avec la région plus particulièrement touchée Une crise gérable  Les coûts de radioactivité seuls représentent moins de 20% du total  Les sinistrés seraient au nombre de 3500 (seulement…)  Les hauts dirigeants de la crise sont prêts à faire face au chaos médiatique et aux enjeux économiques plutôt qu’à une véritable catastrophe nucléaire.

11 L’Accident nucléaire majeur en France

12 L’accident nucléaire majeur Fonte du cœur du réacteur sur une centrale française de 900 MWe de type REP suivi de fuites radioactives massives De nouveau, les termes sources peuvent être plus ou moins graves et les conditions météo plus ou moins favorables De même, les chiffres sont estimés du point de vue de la France et sont différents de ceux vus de la région affectée, et de ceux envisagés par l’Union Européenne

13 Coûts d’un accident nucléaire majeur représentatif en France Mrd€% Coûts sur site82% Coûts radioactifs hors site5313% Zones contaminées11026% Coûts liés à la production d’électricité9021% Coûts liés à la mauvaise image du nucléaire16639% Total (arrondi)430100%

14 Catastrophe nucléaire majeure -1 (coûts) Les conséquences de la radioactivité pourraient coûter plus de 160 Mrd€ soit:  8 fois plus qu’un accident grave prototypique Et plus que le coût total d’un accident grave Les coûts hors site seraient multipliés par 6 Les coûts pour les zones contaminées dépasseraient 5% du PIB annuel.

15 Catastrophe nucléaire majeure -1 (chiffres) Le nombre de sinistrés atteindrait Le nombre de cancers à prévoir serait élevé Les impacts psychologiques seraient sérieux La quantité de denrées agricoles perdues à détruire serait considérable La gestion des zones contaminées (hors zone d’exclusion) constituerait un défi permanent pour de nombreuses années Les pays limitrophes seraient touchés par la contamination également

16 Catastrophe nucléaire majeure -1 (implications) Un impact radioactif de cet ampleur aurait pour conséquence une grande souffrance des populations touchées Ces coûts associés pourraient être re-qualifés en « coûts humains » et ainsi générer chez les décideurs une volonté réelle de payer la facture de la prévention Au total, les « coûts humains » représenteraient 40% du total des coûts mais peuvent peser plus lourd dans les décisions

17 Coûts « économiques » élevés Les coûts liés à la mauvais image et à la production d’électricité sont plus diffus et sont portés par la population entière; de tels coûts seraient élevés Les coûts liés à la mauvaise image pourraient atteindre le chiffre incroyable de au moins 160 Mrd€ autant que les coûts de radioactivité Les coûts liés à l’électricité seraient deux fois plus élevés que dans un accident grave (60 Mrd€) Ces chiffres sont des ordres de grandeurs estimés fruits d’une réflexion. Ils sont toutefois moins fiable que pour les accidents sévères.

18 D’Enormes pertes totales Au total, un accident majeur typique pourrait coûter plus de 400 Mrd€  Plus que 20% du PIB annuel de la France  Plus que 10 ans de croissance économique  Serrait comparable à mener une guerre régionale Le pays serait irradié en plus de se retrouver face à des pertes énormes. Très certainement, cela mènerait à des transformations politiques et sociales profondes. Le pays serait durablement abattu par une telle épreuve La catastrophe resterait dans l’Histoire pendant des décennies, l’Europe de l’ouest toute entière serait affectée

19 Remarques conclusives 1. Les fuites massives sont foncièrement différentes des fuites contrôlés:  Les fuites contrôlées mènent à une crise économique, les plupart des coûts sont portés par la population entière de manière diffuse  Tout au contraire, les fuites massives engendrent des conséquences massives et le nombre de victimes peut être considérable et toucher toutes les couches de la société

20 Remarques conclusives 2. Ces informations devraient être utiles à ceux qui gèrent les crises:  Afin d’aider à développer une vision globale de ce qu’est une crise nucléaire  Afin d’éviter des erreurs majeures dès les premières étapes, erreurs qui peuvent peser lourd sur le long-terme  Afin d’améliorer la préparation de la crise si on se rend compte que les conséquences liées à la radioactivités que sont qu’une partie de la crise, voire une partie mineure en termes économiques.

21 Remarques conclusives 3. Les décisions sur la sécurité ont également besoin de connaître cette vision des faits:  Les enjeux pour la nation sont énormes en cas de situations extrêmes  En conséquence, leur probabilité plus faible ne doit pas venir contre-balancer la catastrophe potentielle

22 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "TRADUCTION ELISE PEIZERAT Les rejets radioactifs massifs sont totalement différents des rejets contrôlés."

Présentations similaires


Annonces Google