La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Wysocki, un petit village de Volhynie - 1937 Un puits dans une région rurale de Volhynie, non loin de la frontière russo -polonaise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Wysocki, un petit village de Volhynie - 1937 Un puits dans une région rurale de Volhynie, non loin de la frontière russo -polonaise."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Wysocki, un petit village de Volhynie

4 Un puits dans une région rurale de Volhynie, non loin de la frontière russo -polonaise.

5 Juifs Montagnards à Rosachacz, un village des Beskides, chaîne orientale des Carpathes.

6 Juif montagnard à Rosachacz, un village des Beskides chaîne orientale des Carpathes.

7 Juifs et paysans d’un village des Carpathes

8 Un vieux vagabond et son jeune fils sur la route de Varsovie à Otwock, un des nombreux villages ruraux autour de la capitale

9 Pieds en bois d’un pont à Maciejowice, un des plus anciens hameaux juifs de la province de Lublin.

10 La boutique et maison de Yankev et Perl Rebejkow à Jeziory, vers Le panneau en russe indique qu’ils vendent : du blé, de la farine, du gruau et du son.

11 Maison de Yankev et Perl Rebejkow dans une rue de Jeziory vers 1900.

12 La boutique et maison de Yankev et Perl Rebejkow dans une rue de Jeziory vers 1900.

13 Zabludow en Ville célèbre pour sa synagogue en bois datant du 17 ème siècle.

14 Jour de marché à Hrubiesz

15 Pompe à eau du marché aux poissons d’ Otwock, à 28 km au sud-est de Varsovie

16 Entrée du quartier juif de Cracovie, 1938

17 Rue Jatkowa (marché à viande) du vieux quartier juif de Vilnius.

18 Le quartier juif du vieux Lublin

19 Jour de marché à Kremieniec, Un des plus anciens peuplements de Pologne orientale.

20 Vente de vêtements au marché de Kazimierz / Vistule (En Yiddish: Kuzmir) vers 1920.

21 Juifs priants sur la tombe de REMA (Rabbi Moses Isserles) à Lag ba'Omer, le jour anniversaire de sa mort. REMA, mort en 1572, est enterré à Cracovie près de la synagogue portant son nom.

22 La tombe of Rabbi Eliha ( ), le Gaon de Vilna. On aperçoit derrière la tombe un arbre qui, selon la légende aurait poussé de la tombe de Walentyn Potocki, un noble polonais converti au judaisme.

23 Pierre tombale de Jacob Meshullam ben Mordechai Ze'ev Ornstein ( ), le grand talmudiste, dans le vieux cimetière de Lwow. La gravure sur la pierre tombale montre les quatre volumes de son oeuvre fameuse, le Yeshu'ot Yakov, un commentaire du Shulkhan Arukh.

24 Pierres tombales du vieux cimetière juif de Stryj. Les pierres tombales au premier plan datent du 18ème siècle. Elles sont décorées d’un relief représentant l’aigle polonais.

25 Famille réunie autour d’une pierre tombale au cimetière Wloszczowa. La pierre tombale porte l’inscription : “ Un homme vertueux, ayant accompli de bonnes actions toute sa vie, ayant vécu des fruits de son travail, qui est mort jeune, qui pratiquait généreusement la charité, le méritant Yisroel Itskhok, fils de Shmuel Zindl. Que sa mémoire soit bénie, que son âme soit réunie au faisceau des vivants."

26 Pleureuses Professionelles (klogerins) du cimetière de Brody. Pendant le mois d’ Elul, il était de coutume de visiter les tombes des proches et des juifs très pieux pour prier pour le repos éternel du défunt et leur demander d’intercéder auprès de D- au nom des vivants. Les pleureuses professionnelles étaient parfois engagées pour improviser des prières et des supplications en Yiddish. Elles se lamentaient et se couchaient sur les tombes en signe de deuil.

27 Intérieur de la vieille synagogue de Kazimierz (Cracovie). Construite à la fin du 14ème siècle, c’est la plus vieille synagogue encore existante en Pologne.

28 La grande synagogue forteresse de Luck, construite au 17 ème siècle sur le site d’un ancienne synagogue. Construite comme une forteresse pour aider la ville à se défendre contre les invasions des cosaques et des tartares.

29 La synagogue d’ Orla. Eglise calviniste à l’origine, l’édifice sera vendu aux juifs d’ Orla en 1732, après l’échec du mouvement calviniste en Pologne.

30 La Synagogue Tłomackie à Varsovie. Construite entre 1872 et 1878, et dessinée par Leandro Marconi, un architecte italien, elle fut détruite par les Allemands.

31 La synagogue de la ville libre de Gdansk (Danzig), construite en 1881 et détruite par les Allemands en En 1939, la communauté juive de Gdansk, réalisant que la guerre était imminente, transféra les objets précieux de la Synagogue de Gdansk au séminaire théologique juif de New York afin de les préserver. Aujourd’ hui, ces objets se trouvent au musée juif de New York.

32 Fidèles quitant la synagogue Altshtot (vieille ville) de la rue Wolborska à Lodz Le 11 Novembre 1939, au 21 ème anniversaire de l’indépendance de la Pologne. Cette synagogue, ainsi que trois autres et le monument commémoratif de Kociuszko de Lodz seront détruits par les Allemands.

33 Extérieur de la fameuse synagogue en bois du 18 ème siècle de Wolpa. L’intérieur est gravé avec minutie et finement décoré.

34 Interieur de la magnifique synagogue en bois de Zabludow, montrant la bimah, le podium surélevé à partir duquel on lit la Torah et on souffle le shofar à Rosh Hashanah.

35 Vue extérieure de la synagogue en bois de Jeziory datant du 18ème siècle.

36 Moyshe Pinczuch, shames (bedaud) de Wysokie Litewskie pendant 40 ans Le shames occupait de nombreuses fonctions. la principale étant de s’occuper de la synagogue. Il pouvait également être officiant, collecteur de dons de charité, notaire, employé ou huissier.

37 Isrolik Szyldewer, Hassid et prédicateur à Staszow.

38 Dovid Elye, le scribe. Annopol, vers Le scribe prépare les rouleaux de le Torah, les phylactères, mezuzoth, amulettes, et certificats de mariage.

39 Le rabbin de Ger : Abraham Mordechaï Alter, arrière petit-fils du fondateur d’une des plus célèbres et puissantes dynasties Hassidique de Pologne (d. 1948)

40 Hassidim à l’extérieur d’une maison de prières un dimanche. Cracovie 1938.

41 Hassidim et diverses personnes à Krynica-Zdroj, le spa le plus fameux de Pologne des années 30.

42 Sholem David Unger 1923 le Zhabner Rebbe, (Le rebbe de Zabno).

43 Itzhok Erlich (l’assistant de l’enseignant ) portant des enfants au Heder de Staszow. L’assistant était responsable d ‘amener les enfants à l’école et de maintenir l’ordre une fois qu’ils s’y trouvaient.

44 Juif de Galicie

45 Enfant au Heder Varsovie 1938

46 Enfants au Heder - Lublin L’enseignant utilise un pointeur spécial pour enseigner l’alphabet hébreu.

47 Filles au Heder à Laskarzew.

48 Etudiants de Yeshivah rue Nalewki Varsovie

49 Hommes étudiant le Talmud dans la maison d’études d’un foyer pour personnes âgées au 17 rue Portowa. Vilna – 1937

50 Conseil de direction des femmes du Talmud Torah d’Orla –

51 On peut lire sur l’écriteau : “Très beaux et bons pains tressés (halot) pour Shabbat et Halot aux oeufs" Cracovie 1938.

52 Ménagères à Bialystok apportant le "tsholnt", un plat composé de viande, de pommes de terre et d’haricots au four du boulanger un vendredi après –midi. La chaleur conservée par les parois des fours à la fin de la journée cuisait lentement le tsholnt et le conservait chaud pour le principal repas du samedi, quand cuisiner était interdit. 20 Novembre 1932.

53 Ezrielke le shames (bedaud) était aussi le shabes-klaper.. Il frappait aux volets pour faire savoir aux gens que Shabbat approchait. Biala 1926

54 L’intérieur du vieux Mikve (bains rituels) de Zaleszczyki. Hommes et femmes prenaient le bain au Mikve, particulièrement avant le Shabbat et les autres fêtes. Les femmes devaient s’immerser rituellement après leurs menstruations.

55 Bénédiction des bougies de Shabbat Carte de Nouvel An

56 Lecture du Tsene-rene, version Yiddish du Pentateuque. Vilna

57 De retour de la synagogue. Chodorow

58 Juif réformé souhaitant la bonne année à un Hassid. Carte de Nouvel An.

59 Cérémonie du Tashlikh - “ Et tu jetteras tous tes péchés dans les profondeurs de la mer ” Micah 7:19. A Rosh Hashanah, Les juifs prient au bord de la rivière et, selon la coutume, vident le contenu de leurs poches dans l’eau, rejettant symboliquement leurs péchés dans l’eau Carte de Nouvel An

60 Shlogn kapores –Rite pratiqué le jour avant Yom Kippour. Les péchés d’une personne sont transférés symboliquement à une volaille qui est sacrifiée à sa place. Carte de Nouvel An

61 “ Il y a autant de souccot (cabanes ) que de familles. Cracovie – A Souccot, les juifs mangent, dorment et étudient dans des habitations temporaires comme celles dans lesquelles vivaient leurs ancêtres dans le désert après la sortie d’Egypte

62 Vérification des imperfections de l’ Etrog (citron). L’Etrog est une des quatre espèces bénies à Souccoth.

63 Achat de fanions pour que les enfants portent en procession la Torah à la veille de Simhat Torah, le dernier jour de Souccoth, quand la lecture annuelle de la Torah est achevée.

64 Khanike-gelt – Les enfants reçoivent de l’argent à Hannuka, fête célébrant la victoire des Maccabés et la dédication du Temple. Carte de Nouvel An

65 Purim-shpiler à Szydlowiec, Les Purim-shpiler jouaient des pièces traditionnelles à Purim, fête juive célébrant la délivrance des juifs du complot d’ Haman

66 Aération de la literie et nettoyage de la maison pour Pessah (Pâques juives). Afin de préparer cette fête, les juifs retirent toute trace de levain, et, pendant la fête,ne mangent que du pain non levé, semblable au pain mangé par les hébreux lors de la sortie d’Egypte

67 Rabbi Binyomin Graubart, entouré d’enseignants et étudiants du Talmud Torah Mizrahi. Lag baOmer est une fête de printemps commémorant la révolte menée par Bar Kokhba contre les Romains. Les enfants portent traditionnellement des arcs et des flèches où de faux pistolets. Staszow - Vers

68 Naftole Grinband, un horloger. Gora Kalwaria (Nom Yiddish: Ger)

69 Khone Szlaifer, 85 ans Tout à la fois fabricant de parapluie, rémouleur et pratiquant la médecine populaire Lomza – 1927-

70 Isroel Lustman, tisseur de linge de maison pour les paysans. Wawolnica

71 Zelig, le tailleur de Wolomin.

72 Cordonnier Varsovie, 1927.

73 Rempailleur à Vilna.

74 Porteur d’eau à Staszow, vers Son père et grand-père étaient aussi porteurs d’eau.

75 Haïm, un vieux passeur, près de Kazimierz nad Wisla (Vistule).

76 Sime Swieca, Plumeuse d’oie, à Kosow. Les plumes, en particulier les plumes d’oie,étaient très appréciées. La literie en duvet d’oie faisait partie de la dot

77 Femme tissant des cordelettes pour les tsitsiths, les franges nouées aux quatre coins de l’arbekanfes ( sous- vetement porté par les hommes Orthodoxes) et pour les Taliths (châles de prière) –

78 C. Nachumowski, la propriétaire juive de l’auberge Lubcza - vers 1930 – Elle apparait avec sa famille et un invité, Dr. Jacob Wygodski, un dirigeant sioniste et membre du Parlement Polonais

79 Juifs et paysans un jour de marché à Otwock –

80 Zisl, le musicien de rue. Staszow

81 Klezmorim – musiciens traditionels, la plupart d’entre eux sont membres de la famille Faust Rohatyn Les Klezmorim se produisaient fréquemment avec un badkhn (amuseur traditionnel dans les mariages), qui improvisait des couplets humoristiques et des mélopées sentimentales

82 Berl Cyn, 87 ans, le plus vieux forgeron de la ville de Nowe Miasto


Télécharger ppt "Wysocki, un petit village de Volhynie - 1937 Un puits dans une région rurale de Volhynie, non loin de la frontière russo -polonaise."

Présentations similaires


Annonces Google