La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Stratégies de conservation des espèces Leucaena salvadorensis: variation génétique et conservation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Stratégies de conservation des espèces Leucaena salvadorensis: variation génétique et conservation."— Transcription de la présentation:

1 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Stratégies de conservation des espèces Leucaena salvadorensis: variation génétique et conservation David Boshier

2 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières NoPopulation, Pays Nb d'arbres dans la population 1Nueva Esparta, El Salvador 16 2San Antonio, Honduras 224 3Rio Nacaome, Honduras 120 4La Garita, Honduras 500 5La Galera, Honduras 181 6Calaire, Honduras 700 7Charco Verde, Honduras 79 8San Juan Limay, Nicaragua>1000 © CE Hughes

3 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Nueva Esparta Salvador

4 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Calaire Honduras 4

5 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières San Antonio Honduras Rio Nacaome Honduras 5

6 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières 6 © CE Hughes

7 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières L. leucocephala auto-compatible © CE Hughes L. leucocephala auto-compatible

8 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières

9 Alternatives de conservation préservation de la diversité actuelle conservation du potentiel évolutif maintien des options pour les générations futures, tout en satisfaisant les besoins présents 9

10 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières 10

11 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Qu'entend-on par "assez vaste"? Règle des 50/500 (Franklin 1980) 50 - dépression consanguine jusqu'à un niveau acceptable suffisante pour permettre de nouvelles variations à partir de mutations, afin de remplacer les pertes causées par la dérive génétique. se réfère à la taille effective de la population (N e ) plutôt qu'aux nombres fournis par l'enquête (N) – donc il pourrait en falloir plus! pour les arbres, N e est inférieur à N pour les raisons suivantes : générations imbriquées, diécie, floraison asynchrone, différences de fécondité entre individus

12 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Où faut-il conserver? In situ - réserves constituées de zones intactes et protégées au sein de la r é partition naturelle (axé sur l'écosystème) Ex situ - maintien artificiel de populations hors de la r é partition naturelle (axé sur les espèces) In situ - Ex situ

13 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Conservation de la biodiversité in situ: les arbres en tant que paradigme modèle idéal de réserve priorité: zones vastes, continues et protégées limites: localisation, taille, sécurité, biologie: –déplacements des animaux –large distribution de nombreuses espèces –flux génétique entre populations –zones de haute altitude, non-agricoles essentiel mais non suffisant

14 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Conservation de la biodiversité ex situ: méthodes et limites banques de semences - problèmes liés à la régénération plantations - évolution des fréquences des gènes, populations rares jardins botaniques - insuffisances liées à la conservation du réservoir génétique 14

15 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières utile, bien que les ressources limitent l'application à un petit nombre d'espèces (généralement commerciales) dernier combat mené pour les espèces gravement menacées complémentaire aux autres approches Conservation de la biodiversité ex situ: méthodes et limites

16 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières un grand nombre d'individus appartenant à de nombreuses espèces ont cessé depuis longtemps de se reproduire d'un point de vue écologique (et évolutif); ils fleurissent mais ne donnent pas de graines; ou s'ils produisent des graines, les plantules ne conduisent jamais au recrutement d'arbres adultes. Ceux-ci sont les morts- vivants Janzen 1986

17 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Où faudrait-il conserver? In situ - réserves constituées de zones intactes et protégées au sein de la répartition naturelle (axé sur l'écosystème) Ex situ - maintien artificiel de populations hors de la répartition naturelle (axé sur les espèces) Circa situm - conservation dans des paysages agricoles modifiés, au sein de la répartition naturelle

18 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Conservation de la biodiversité en pratique: circa situm, une nécessité? La majorité de la conservation in situ en dehors des réserves met l'accent sur: –les arbres situés en dehors des forêts –le rôle des communautés indigènes/locales –le rôle des administrateurs des terres et des forêts –la compatibilité entre les systèmes de gestion des ressources et les objectifs de conservation

19 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Conservation des allèles communs - rares quelle proportion? répandus - localisésquelle échelle? répanduslocalisés communfacileessentiel rare (<0,05)taille de l'échantillonhasard

20 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Allèles répandus vs localement communs fréquence Pop 1234 Allèlea0,5000,3200,4500,550 b 0,250 0,0300,0500,050 c0,2300,4000,4500,350 d0,020 0,250 0,0500,050

21 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Figure 2. Similarités génétiques (distance de Nei non biaisée) entre les populations de L. salvadorensis

22 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Tableau 4. Flux génétique (Nm - nombre de migrants par génération) au-dessous des encadrés grisés et distance géographique (en km) entre les populations de L. salvadorensis (détails au Tableau 1). Corrélation entre flux génétique et distance géographique: r = - 0,17 Figure 3. Liens entre flux génétique entre populations (Nm – nombre de migrants par génération) et distance géographique (km); sur la base des données du Tableau 4.

23 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Leucaena salvadorensis Stratégies de conservation – quatre groupes Salvador (stratégie spécifique au pays) Honduras (stratégie spécifique au pays) Nicaragua (stratégie spécifique au pays) FAO (perspective internationale)

24 Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Leucaena salvadorensis chaque groupe fait un résumé sur une grande feuille de papier Ne pas oublier nécessité d'un objectif de conservation établir des priorités pour les actions à entreprendre - les ressources sont limitées établir une liste des allèles localisés mais communs Établir une liste des problèmes en fonction du type - génétique, quelles populations sont trop restreintes? quelles populations sont différentes? - autres types de problèmes Quelles sont les méthodes de conservation - in situ, ex situ, circa situm? qui? va faire, quoi? où? comment allez-vous financer cela?


Télécharger ppt "Guide de formation sur les ressources génétiques forestières Stratégies de conservation des espèces Leucaena salvadorensis: variation génétique et conservation."

Présentations similaires


Annonces Google