La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiopathologie du système thyroïde Structure Embryogénèse Rétrorégulation Biosynthèse Physiologie 20 octobre

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiopathologie du système thyroïde Structure Embryogénèse Rétrorégulation Biosynthèse Physiologie 20 octobre"— Transcription de la présentation:

1 Physiopathologie du système thyroïde Structure Embryogénèse Rétrorégulation Biosynthèse Physiologie 20 octobre

2 Importance de l’iode Contenu corporel suffisance: mg carence: 20 mcg 70-80% dans la thyroïde I = 65% du poid de T 4 Captation à la thyroïde suffisance: 10% = 60 mcg carence: > 80% 90% de l’iode excrété dans l’urine Zones de carence en Amérique du nord Situation globale

3 L'hypophyse nerf optique hypophyse antérieurpostérieur

4 Origine de l’hypophyse cascade de facteurs transcriptionnels responsables de la formation de l’hypophyse et de la différenciation cellulaire hypophyse formée à 14 semaines et continue sa maturation jusqu’à semaines. connexion entre l’hypothalamus et l’hypophyse antérieur par vaisseaux sanguins TSH détactable a 14 semaines ectoderme neuroectoderme poche de Rathke hypophyse antérieur hypophyse postérieur pars intermédia pars tuberalis chiasme optique 5 sem 14 sem SHH PTX-1 Prop-1 Pit-1 FT

5 Cellules de l’hypophyse Classification de cellules Types de cellules SécretionFréquenceLocalisationOrigine AcidophilessomatotrophesGH50%antérolatérale10-20 sem lactotrophesProlactine10-25%postérolatérale> 12 sem BasophilescorticotrophesACTH15-20%postéromédiane10-20 sem gonadotrophesLH et FSH10-15%> 14 sem thyrotrophesTSH3-5%antéromédiane> 14 sem

6 Anatomie: thyroïde normale mesure 4 x 2 x 1 cm pèse g en Occident échographie scintigraphie

7 Origine de la thyroïde 5 sem langue cartilage thyroïde conduit thyroglosse thyroïde cartilage cricoïde FT SHH TTF-1 TTF-2 Pax-8 5 sem 6 sem 8 sem 20 sem

8 Le système HHT Rétrorégulation dans le système hypothalamo-hypophyso- thyroïde libération de TSH hypophysaire stimulée par la TSH hypothalamique TSH stimule l’hypertrophie thyroïde et la biosynthèse des hormones thyroïdiennes T 4 et T 3 se retrouvent dans la thyroïde dans un rapport 5:1 100% de la production quotidienne de T 4 provient de la thyroïde (sécrétion) 20% de la production de T 3 provient de la thyroïde et 80% en périphérie de la conversion T 4 en T 3 T3 possède toute activité biologique et inhibe la sécrétion de la TRH et de la TSH T4T4 T3T3 TSH TRH o o o o = sites de conversion de T4 en T3

9 Structure de la TSH 2 sous-unités: α (92 aa) et β (118 aa) effet biologique requiert les 2 sous-unités sous-unité α commune aux hormones glycoprotéines: TSH, LH, FSH, βhCG sous-unité β confer la spécificité biologique 38% homologie avec βhCG 15-25% du poid de la molécule dû à la glycosylation; glycosylation modifie l’activité biologique

10 Récepteur TSH membre de la famille des récepteurs G-protéines liés à l’adénylate cyclase 743 aa; 95 kDa sous-unité A extracellulaire sous-unité B région transmembranaire = LH, FSH, βhCG 7 régions transmembranaires

11 noyau RERE thyroglobulineexocytose colloïde thyrocyte Na + I-I- I-I- I-I- Na + -I - symporteur pendrin Hormonogénèse I captation d’iode par le Na + -I - symporteur gradient de concentration peut atteindre 50 x thyroglobuline contient 130 tyrosines dont peuvent être iodés; mais seul quelques-uns participent à la réaction de couplage thyroglobuline transporté au colloïde

12 iodation couplage endocytose peroxidase T4T4 T3T3 DIT MIT I0I0 I-I- I-I- I-I- Hormonogénèse II iode transporté au colloïde processus d’iodation et couplage médiés par la peroxidase iodation produit les iodotyrosines: monoiodotyrosine et diiodotyrosine couplage produit les iodothyronines: T 4 et T 3

13 Hormonogénèse III endocytose de thyroglobuline protéolyse libère T4 et T3 qui sont ensuite sécrétées dégradation de thyroglobuline protéolyse sécrétion dégradation T3T3 T4T4 I-I- I0I0 I-I- I-I- Na + noyau thyroglobuline DIT MIT T4T4 T3T3 peroxidase iodation couplage

14 Transport plasmatique des HT seul 0.03% de T 4 et 0.3% de T 3 est libre; > 99.9% capté par les protéines si on arrète toute production d’HT on constate une baisse de 10% et 40% de T 4 et T 3 après 24 h rôle de protéines: reservoir qui maintient reservoir d’HT stable; conservation d’iode; facilite transfert d’HT aux tissus-cibles. TBGTTRalbumin PM concentration250 mg/L350 mg/L35 g/L structuremonomertetramermonomer affinityT 4 >T 3 T 4 >>T 3 T 4 >T 3 sites de captation12plusieurs capacity de fixation de T μg/L3 mg/L t 1/2 5 j2 j15 j E2E2 t 1/2 ↑ Tt 1/2 ↓ maladie synthèse ↓ degradation ↑ 50 x200 x

15 Métabolisme des HT déiodation progressive de T 4 par les déiodinases T 4 = pro-hormone T 3 est bioactive et se fixe aux récepteurs nucléaires T 3 D1 – D3 PM 30 kD. Sélénoprotéines fonctionnant en homodimer. D1 situé sur la membrane plasmique. Cible l’iode 5’. rT 3 > T 4. Haute concentration au foie et rein. Inhibé par PTU. Élimine rT 3. Source de T 3 en hyperthyroïdie. D2 situé sur le reticulum endoplasmique. Cible l’iode 5’. T 4 > rT 3. Haute concentration à l’hypophyse, le cerveau et présent dans le muscle squelettique. Responsable de la plupart de T 3 circulante et de la production intracellulaire. D3 situé sur la membrane plasmique. Cible l’iode 5. Évite la production de la T 3 intracellulaire. Rôle en maladie sévère.

16 D1D2D3 PM29 kD30.5 kD31.5 kD substrat préférérT 3 T 4, T 3 T 3, T 4 t 1/2 qq hres20 minqq hres localisationmembrane plasmiquereticulum endoblastiquemembrane plasmique foie, reincerveau, hypophysecerveau inhibitionPTU, amiodarone effet d’HT↑↑ transcription ↓↓↓ post-traduction ↑↑ transcription régulation physiologique ↑ T 3, ↓ maladie↓ T 3 ↑ maladie, ↓ glucocorticoïdes role physiologiquedisparition de rT 3 plupart de T 3 circulante; produit T 3 intracellulaire contrôle de production intracellulaire Les déiodases Thyroid 2005;15: J Clin Invest 2006;116:

17 Impacte clinique des DIs en euthyroïdie la production quotidienne favorise la T 4 (sécrétion directe). 20% de la production de T 3 provient de la sécrétion: 80% de la déiodation en péripherie en hyperthyroïdie la production de T 4 et de T 3 sont élevées (T 3 > T 4 ) and la provenance favorise la sécrétion directe de T 3

18 Conversion locale Dans l’hypophyse (et le cerveau) le récepteur T 3 (R-T 3 ) est occupé à 80% La moitié provient de la T 3 circulante; l’autre moitié de la conversion locale de T 4 en T 3 médiée par la D2 L’effet biologique est un fin contrôle de la synthèse et de la sécrétion de la TSH R-T 3 T3T3 T3T3 T3T3 T4T4 T4T4 D2 T 3 (T 3 ) T 3 (T 4 ) 40% 80% transporteurs membranaires de T 4 /T 3 modifié de J Clin Invest 2006;116:

19 Récepteur T 3 deux iso-formes RTα et RTβ se retrouvent au noyau se fixent à l’ADN en heterodimer RTα et RTβ importants au SNC RTα important dans le muscle cardiaque et dans l’os RTβ responsible de la retrorégulation au niveau de l’hypothalamus et hypophyse mutations au RTβ = syndrome de résistance aux HT AF-1DNDLBDAF-2 Nat Rev Endocrinol 2014;10:

20 Questions?

21 Hypophyse antérieur Hypophyse postérieur Nerf optique Chiasme optique sans contrasteavec contraste

22 Tumeur hypophysaire


Télécharger ppt "Physiopathologie du système thyroïde Structure Embryogénèse Rétrorégulation Biosynthèse Physiologie 20 octobre"

Présentations similaires


Annonces Google