La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Croissance et développement de certains pays Pays PIB nominal 2012 (en Mds USD) (rang) PIB / hab 2012 (en USD) (rang) Taux de croissance 2011 IDH 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Croissance et développement de certains pays Pays PIB nominal 2012 (en Mds USD) (rang) PIB / hab 2012 (en USD) (rang) Taux de croissance 2011 IDH 2012."— Transcription de la présentation:

1 Croissance et développement de certains pays Pays PIB nominal 2012 (en Mds USD) (rang) PIB / hab 2012 (en USD) (rang) Taux de croissance 2011 IDH 2012 (rang) France2 600 (5) (20)1,7 %0,893 (20) US (1) (11)1,5 %0,937 (3) Chine8 000 (2)6 000 (90)9,5 % 0,699 (101) Brésil2 400 (7) ,8 %0,730 (85) Libéria1,7 (170)4206,9 %0,4 (174) 1

2 La croissance extensive Taux d’activité : PA/PT en âge de travailler x100 Taux de chômage : PAI/PA x100 2

3 Investissement immatériel logicielsR&Dformation publicité, marketing matériel des entreprises (= I productif) de capacitéde productivitéde remplacement I des ménages (immobilier) I des adm. publiques L’INVESTISSEMENT 3

4 La croissance intensive 4

5 Produc Productivité et croissance 5

6 Synthèse : les sources de la croissance 6

7 Période d’expansion « 30 glorieuses » Phase de ralentissement de la croissance récession Phase de reprise, d’accélération de la croissance Les fluctuations de la croissance en France 7

8 Les cycles 8

9 Les cycles Kondratiev s’accélèrent-ils ? 9

10 Lire et comprendre les contributions à la croissance économique Exemple 1 : Analyser les contributions des facteurs de production à la croissance économique Contribution des facteurs à la croissance (Taux de croissance annuel moyen en % du PIB et points de %)  Lecture 1 : L’évolution du facteur travail a contribué pour 0,3 points de % à la croissance économique annuelle moyenne entre 2001 et 2011  Lecture 2 : L’évolution du facteur travail entre 2001 et 2011 a contribué à augmenter le PIB 0,3% en moyenne par an sur la période Exemple 2 : Analyser les contributions des composantes des la demande à la croissance économique Contribution des composantes de la demande à la croissance (en points de %), en 2007  Lecture 1 : L’évolution de la FBCF a contribué pour 1,3 points de % à la croissance économique en 2007  Lecture 2 : L’évolution du solde extérieur en 2007 a contribué à diminuer le PIB de 0,9%. 10

11 EC2 : Vous présenterez le document puis montrerez comment il permet d’expliquer l’évolution du PIB en Contributions à l’évolution du PIB en volume (en points de PIB, aux prix de l’année précédente) et évolution du PIB (en %) 11

12 Niveau de Production Niveau de l’Emploi CONSOMMATION Propension à consommer LES CHOCS DE DEMANDE Utilisation des stocks INVESTISSEMENT COMMERCE EXTERIEUR (X-M) CHOC Demande Globale 12

13 Des exemples de chocs Choc d’offreChoc de demande PositifNégatifPositifNégatif Revalorisation du SMIC au-delà de l’inflation Hausse du chômage Une innovation de procédé permet de réduire les coûts de production Réduction des cotisations sociales patronales Hausse du prix du pétrole Hausse de l’impôt sur les sociétés Organisation des Jeux Olympiques Hausse de la TVA Hausse du taux d’intérêt du crédit bancaire Construction d’aéroports et de lignes TGV Une forte récession chez nos « clients » étrangers Un cyclone qui entraîne un accident nucléaire majeur Hausse de l’épargne de précaution Hausse des dépenses de consommation due aux fêtes de fin d’année 13

14 Des exemples de chocs Choc d’offreChoc de demande PositifNégatifPositifNégatif Revalorisation du SMIC au-delà de l’inflationXX Hausse du chômageX Une innovation de procédé permet de réduire les coûts de production X Réduction des cotisations sociales patronalesX Hausse du prix du pétroleX Hausse de l’impôt sur les sociétésX Organisation des Jeux OlympiquesX Hausse de la TVAX Hausse du taux d’intérêt du crédit bancaire(X)X Construction d’aéroports et de lignes TGVX Une forte récession chez nos « clients » étrangersX Un cyclone qui entraîne un accident nucléaire majeurXX Hausse de l’épargne de précautionX Hausse des dépenses de consommation due aux fêtes de fin d’année Pourquoi ce n’est pas un choc ? 14

15 Agents endettés Vente massive d’actifs O>D  baisse des prix (déflation) Baisse des profits Hausse de la valeur de la dette Baisse des salaires LA DEFLATION Anticipations pessimistes : report d’investissement et de C° Irving FISHER (économiste américain début XXè) avait observé ce mécanisme de « déflation par la dette » lors de la Grande dépression : un trop fort endettement généralisé entraîne une déflation : une baisse des prix. 15

16 16 Les 3 mécanismes cumulatifs de la déflation

17 Endettement excessif Phase d’expansion = climat de confiance Faible taux d’intérêt Baisse de l’épargne Hausse des crédits Hausse de la consommation Hausse de l’investissement Hausse de la Demande Hausse de la P° = CROISSANCE Hausse des prix des actifs (titres) (car D est très forte) Bulles spéculatives : le prix des actifs ne reflète plus leur valeur réelle Prise de conscience de l’augmentation des risques, doutes… Revente massive des titres Baisse brutale des prix des titres = KRACH PANIQUE LE DECLENCHEMENT DES CRISES 17

18 Endettement excessif, notamment crédits à risque (subprimes ) Faible taux d’intérêt (1 % en 2001) Baisse de l’épargne Hausse des crédits Hausse de la consommation Hausse de l’investissement Hausse de la Demande Hausse de la P° = CROISSANCE La Fed augmente les taux pour éviter surchauffe (5% en 2007) Baisse de la D immo Les ménages ne peuvent plus rembourser les crédits Faillite des banques Crise de confiance PANIQUE SUBPRIMES=crédits immobiliers à des clients à risque, à taux variable, avec hypothèque Hausse de l’O immo Baisse des prix LA CRISE DES SUBPRIMES : d’une crise financière….. TITRISATION = rachat de prêts et transformation des prêts en titres comprenant des crédits à niveau de risque variés (crédits toxiques, etc.) 1980s : libre circulation des capitaux (les 3 D : désintermédiation, décloisonnement, déreglementation) Paradoxe de la tranquilité Déflation par la dette 18

19 … à une crise économique et sociale… Crise de confiance Crise de liquidité : les banques ne se prêtent plus entre elles Credit crunch (resserrement du crédit): les banques freinent les crédits Baisse de la C° Baisse de l’Investissement Ralentissement économique Baisse des prix (déflation) chômage Baisse des profits 19

20 LA CROISSANCE EN

21 VARIATION DE LA CONSOMMATION EN

22 VARIATION DE L’INVESTISSEMENT EN

23 EVOLUTION DU CHÔMAGE en Europe 23

24 EVOLUTION DE LA DETTE PUBLIQUE EN EUROPE 24

25 EVOLUTION DE L’INFLATION EN EUROPE 25


Télécharger ppt "Croissance et développement de certains pays Pays PIB nominal 2012 (en Mds USD) (rang) PIB / hab 2012 (en USD) (rang) Taux de croissance 2011 IDH 2012."

Présentations similaires


Annonces Google