La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Licence dEconomie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos Politique Economique Introduction Générale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Licence dEconomie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos Politique Economique Introduction Générale."— Transcription de la présentation:

1 Licence dEconomie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos Politique Economique Introduction Générale

2 1. Crise des « subprimes » et politique économique 1.1.Une explosion des crédits « subprimes » Crédits subprimes : crédits immobiliers hypothécaires Crédits destinés aux ménages à faibles ressources financières sur lesquels les banques couvrent le risque de défaut en levant une hypothèque sur la propriété acquise

3 Encours multipliés par 7 entre 2001 et 2006

4 Offre massive de crédit à des ménages peu solvables

5 1.2.Le rôle de la politique monétaire ex-ante Baisse des taux directeurs de la réserve fédérale américaine au lendemain du 11 septembre But : relance monétaire pour limiter les risques de ralentissement économique conformément à une logique keynésienne

6 Baisse de ses taux directeurs de 6 points à 1 point entre janv 2001 et juin 2003

7 Le paradoxe de la tranquillité (Minsky) Croissance et taux dintérêt bas Endettement Si retournement des taux à la hausse Surendettement Le paradoxe de la crédibilité (Bario et Shim) Efficacité des autorités monétaires Baisse de linflation et de sa volatilité Confiance des acteurs économiques et crédibilité accrue Baisse des primes de risque et des taux Endettement

8 Crédibilité des politiques monétaires anti-inflationistes + Rattrapage des pays émergents

9

10

11

12 1.3. Lémergence de bulles spéculatives Le crédit fait le prix qui valide le crédit …

13

14 1.4. Le déclenchement de la crise Augmentation des taux de défaut sur les crédits hypothécaires Perte des banques qui se propage à lensemble du secteur financier Rafale de mises sous surveillance et déclassement de nombreux fonds spéculatifs Hausse brutale de laversion au risque Montée des taux et resserrage des conditions de prêts

15 De fortes pertes pour les banques et le secteur financier

16

17

18 Durcissement des conditions dattribution des crédits

19 Pertes patrimoniales des ménages

20 1.5. Les conséquences macroéconomiques à court terme Une perte cumulée de plus de 20 fois supérieure à la perte initiale Comment un événement limité et localisé a t-il pu affecter avec une telle ampleur tout léconomie mondiale ?

21 250 miliards de dollars (octobre 2007) milliards de dollars ( ) × milliards de dollars ×100!

22 Tritrisation : Besoin de diversifier les risques Exemple : 6 projets de 1M 5 chances sur 6 de succès (tirage au dès) Si succès, rembourse 1M+0.5M r=0.5 Si échec, rembourse épargnants

23 Cas 1 : chaque épargnant finance 1/100 de chaque projet Chaque épargnant investit euros dans chaque projet soit euros Remboursement espéré : Gain espéré : Cas 2 : chaque épargnant finance un seul projet Remboursement espéré : Gain espéré : Même gain espéré mais Cas 2) plus risqué Diversification des risques

24 Besoin de liquidité : Créanciers : désirent récupérer facilement leur épargne Emprunteurs : besoins de financements pérennes Marchés où les créanciers peuvent séchanger leurs créances Titres financiers permettant la vente et lachat de créance

25 Développement des marchés financiers depuis le milieu des années 80 pour « sécuriser » et « liquéfier » Tritrisation : transformation de prêts bancaires illiquides en titres négociables sur les marchés souvent accompagnée de restructuration (modalités de paiements, risques …) Développement de la titrisation à tous les types de crédits sous forme de produits de plus en plus sophistiqués (titrisation de produits composites)… et opaques. Risques mal évalués et mal recensés

26

27 Lenfer est pavé de bonnes intentions …

28 Globalisation La globalisation a développée et intensifiée les connections entre les institutions financières à léchelle mondiale

29 Mi-2008 : milliards de dollars vos à vis des pays émergents

30 Contagion au sein du système financier mondial Indice de chaleur : Baisse des prix et augmentation de la volatilité

31 Contagion à léconomie mondiale via le rationnement du crédit

32 Baisse des prix immobiliers Baisse des actifs financiers Hausse des primes de risque Rationnement du crédit Choc recessioniste + Anticipations pessimistes = … dégringolade

33

34

35 1.5 Le rôle de la politique économique ex-post Le sauvetage du systèmes financier 3 stratégies dintervention : 1) Laisser les acteurs faire faillite Faillite de Lehman Brother Suspicion généralisée Effets domino « Too big too fail »

36 2) Rachat des titres « toxiques » Première version du plan Pawlson Cependant coût (700 milliards) et aléa moral

37 3) Actions sur la passif des banques Cas 1 : Conversion des obligations en actions Risques subis par le propriétaire Pas de coût pour les finances publiques Cas 2 : Nationalisation partielle avec injection de fonds propres Plan de Gordon Brown peu ou prou généralisé à toute lEurope Fort coût à CT Gain a MT quand les actions auront retrouvé leur valeur fondamentale

38

39 Réguler le système financier

40 Soutenir la demande agrégée Baisse de la demande agrégée : - Baisse importante de la richesse réelle et financière - Augmentation de lépargne de précaution - Attentisme des consommateurs et des entreprises - Rationnement du crédit

41 Politique monétaire Assurer la liquidité du système Baisse des taux dintérêt directeurs

42

43 Politique budgétaire Dépenses publiques et transferts fiscaux Pb de soutenabilité de la dette

44 2. Les justifications de laction publique 2.1. Les fonctions économiques de lEtat

45

46

47

48 L 2.2. Les fondements micro-économiques de Lintervention publique

49

50

51

52 2.3. Léthique sociale

53

54

55

56

57

58

59 3. Les limites de laction publique 3.1. Les limites de la modélisation

60

61

62

63 3.2. Les limites de la confiance

64

65

66

67 3.3. Les limites de la bienveillance

68

69 3.4. Les limites de la connaissance

70


Télécharger ppt "Licence dEconomie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos Politique Economique Introduction Générale."

Présentations similaires


Annonces Google