La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gile initrech1 INITIATION A LA RECHERCHE EMPIRIQUE UNE PREMIERE SENSIBILISATION

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gile initrech1 INITIATION A LA RECHERCHE EMPIRIQUE UNE PREMIERE SENSIBILISATION"— Transcription de la présentation:

1 Gile initrech1 INITIATION A LA RECHERCHE EMPIRIQUE UNE PREMIERE SENSIBILISATION

2 Gile initrech2 POURQUOI LA RECH. SCIENTIFIQUE ? (1) CONNAISSANCE DU MONDE - DIRECTE, Par perception sensorielle des phénomènes, suivie de leur traitement cognitif - INDIRECTE, Par observation dautrui, écoute et lecture PASSE TOUJOURS PAR LES SENS ET PAR UN TRAITEMENT COGNITIF - LIMITES SENSORIELLES - LIMITES COGNITIVES - INTERFERENCE AFFECTIVE

3 Gile initrech3 POURQUOI LA RECH. SCIENTIFIQUE ? (2) DONC RISQUE DE CONNAISSANCE -Incomplète -Fausse COMMENT LAMELIORER? - OUTILS PHYSIQUES (Microscope, téléscope, spectroscope, ordinateur…) -OUTILS ORGANISATIONNELS (Listes, tableaux, procédures…) - OUTILS INTELLECTUELS Mathématiques, raisonnement…

4 Gile initrech4 POURQUOI LA RECH. SCIENTIFIQUE ? (3) LA SCIENCE RECONNAIT LES LIMITES DE LHOMME ESSAIE DE FAIRE RECULER LEURS EFFETS AUTANT QUE POSSIBLE - AVEC DES OUTILS PHYSIQUES, ORGANISATIONNELS ET INTELLECTUELS - AVEC UNE DEMARCHE - AVEC UN ENSEMBLE DE NORMES - AVEC DES OUTILS INSTITUTIONNELS

5 Gile initrech5 NORMES FONDAMENTALES DE LA SCIENCE LA SCIENCE EST RIGOUREUSE - SYSTEMATIQUE - PRUDENTE - OBJECTIVE DANS LA MESURE DU POSSIBLE - LOGIQUE LA SCIENCE EST DESCRIPTIVE, EXPLICATIVE ET CHERCHE A ETRE PREDICTIVE. ELLE NEST PAS PRESCRIPTIVE (MAIS PEUT AVOIR DES APPLICATIONS PRESCRIPTIVES) LA SCIENCE EST COLLECTIVE - COMMUNICATIVE - CRITIQUE - EXPLICITE

6 Gile initrech6 SYMBOLIQUE PRUDENCE… Un menuisier, un instituteur et un scientifique parcouraient lEcosse en train. A un moment donné, ils aperçurent une chèvre noire par la fenêtre. Ah, dit le menuisier, nous savons maintenant que les chèvres sont noires en Ecosse Vous voulez dire que certaines chèvres écossaises sont noires, sans doute, dit linstituteur. Non, fit le scientifique. Tout ce que nous savons, cest quil y a au moins une chèvre en Ecosse et quelle est noire au moins dun côté.

7 Gile initrech7 QUALITE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE 1. Evaluée avant tout en fonction du respect des normes de rigueur dans la démarche (condition nécessaire) 2. Puis par degré dinnovation 3. Puis par « utilité » (pour la société, pour un organisme particulier…) Pour thèse dans les sciences humaines, les normes de rigueur et linnovation sont importants L« utilité » lest généralement moins

8 Gile initrech8 NORMES TEXTUELLES DE LA SCIENCE STYLE(S) IMPERSONNEL PRECIS TERMES TECHNIQUES INNOVATION LEXICALE AUTORISEE… MORPHOLOGIE IMRD AIMRDConcBibl Introduction, Materials and Methods, Results, Discussion A – Abstract; Conc – Conclusions; Bibl – Références bibliographiques CITATIONS

9 Gile initrech9 DISPOSITIFS INSTITUTIONNELS - ORGANISATION INSTITUTIONNELLE (UNIVERSITE / ORGANISMES DE RECHERCHE) - FORMATION - HIERARCHIE ET TESTS - IMPORTANCE DES PUBLICATIONS - SYSTEME DE REVUE PAR LES PAIRS DES DISPOSITIFS AU SERVICE DES NORMES INTELLECTUELLES …. MAIS DES CONSEQUENCES SOCIALES QUI NE RELEVENT PAS DE LA SCIENCE

10 Gile initrech10 CYCLE SCIENTIFIQUE CANONIQUE (1) Observation Généralisation provisoire (théorie) Vérification factuelle Nouvelle généralisation (théorie)

11 Gile initrech11 CYCLE SCIENTIFIQUE REEL ? DEPEND AUSSI DE FACTEURS SOCIOLOGIQUES GROUPES DINFLUENCE, STRUCTURES DE POUVOIR, SUBJECTIVITE PERSONNELLE THOMAS KUHN THE STRUCTURE OF SCIENTIFIC REVOLUTIONS PARADIGME DE SCIENTIFIQUES AU POUVOIR STABILITE ET RESISTANCE A NOUVELLES IDEES JUSQUÀ RENVERSEMENT DU POUVOIR ET ARRIVEE DUN NOUVEAU PARADIGME ET AINSI DE SUITE PAS NECESSAIREMENT « MAUVAIS », MAIS RALENTIT PROGRESSION

12 Gile initrech12 RECHERCHE EMPIRIQUE La recherche empirique, (parfois appelée à tort recherche expérimentale) est le type de recherche (classique ou canonique) Qui vérifie systématiquement par des données factuelles les idées et théories énoncées Elle suit les normes de « rigueur scientifique » énoncées plus haut Les données et leur exploitation y sont au centre de la démarche

13 Gile initrech13 RECHERCHE EMPIRIQUE

14 Gile initrech14 Evaluation dun travail de recherche empirique (1) DONNEES FACTUELLES Les données factuelles sont au centre du travail. - Elles peuvent être « simplement » décrites et analysées (étude exploratoire) Mais en fonction de questions et dintérêts susceptibles daider à généraliser par la suite - Elles peuvent être sollicitées pour vérifier une idée, une théorie, une hypothèse découlant dune théorie

15 Gile initrech15 Evaluation dun travail de recherche empirique (2) METHODES DE RECHERCHE Les méthodes de recherche doivent être valables et adaptées à lobjectif recherché en fonction des ressources disponibles Les méthodes les plus complexes ne sont pas nécessairement les meilleures Parfois, des méthodes a priori très simples sont les meilleures Mais il faut les apppliquer avec prudence et être conscients de tous les pièges possibles

16 Gile initrech16 RECHERCHE EMPIRIQUE ESSENTIELLEMENT QUANTITATIVE ? Non, cest un mythe Elle peut être qualitative La dimension quantitative : - Répond à des questions descriptives, ou - Sert doutil (surtout) Pratique, Mais pas toujours indispensable Les chiffres ne font pas essentiellement partie de la recherche empirique

17 Gile initrech17 Evaluation dun travail de recherche empirique (3) A EVITER Poser comme établies des données incertaines Interpréter des données de manière affirmative, sans chercher à vérifier (par exemple, à propos de la raison dune formulation dans un texte darrivée) Porter des jugements personnels sans les motiver et sans prendre en compte la possibilité quils soient subjectifs

18 Gile initrech18 CYCLE SCIENTIFIQUE CANONIQUE (2) OBSERVATIONS INITIALES (EMPIRIQUE) GENERALISATION PROVISOIRE (THEORIQUE) VERIFICATION DE LA THEORIE (EMP. ET THEOR) MODIFICATION OU REMPLACEMENT DE LA THEORIE (THEORIQUE) VERIFICATION DE LA NOUVELLE THEORIE (EMPIRIQUE ET THEORIQUE) ….

19 Gile initrech19 RECH. EMPIRIQUE ET « LAP » NORMES INTELLECTUELLES ET CYCLE CI-DESSUS INITIALEMENT POUR RECHERCHE DANS LES SCIENCES DE LA NATURE ADOPTEES PAR CERTAINES DISCIPLINES DES SCIENCES HUMAINES, NOTAMMENT LA PSYCHOLOGIE, ET DANS UNE CERTAINE MESURE LES SCIENCES DE LEDUCATION ET LA SOCIOLOGIE. LA LINGUISTIQUE IL EXISTE AUSSI DAUTRES TYPES DE RECHERCHE, DANS LES DISCIPLINES « LITTERAIRES » POUR NE PAS CONFONDRE AVEC LA LITTERATURE AU SENS STRICT, JE LES APPELLERAI COLLECTIVEMENT LAP (LIBERAL ARTS PARADIGM) NE RELEVENT PAS DE LA RECHERCHE EMPIRIQUE

20 Gile initrech20 LE LAP LA PROGRESSION SE FAIT ESSENTIELLEMENT PAR LA REFLEXION (OBSERVATION INITIALE DUNE REALITE, LECTURE, ARGUMENTATION/REINTERPRETATION/INSPIRATION) - SE FOCALISE SUR LA CONCEPTUALISATION ET LANALYSE CONCEPTUELLE PLUTOT QUE SUR LANALYSE DES DONNEES - PEUT AVOIR UNE COMPOSANTE EMPIRIQUE LES DONNEES SERVENT A ILLUSTRER OU A ARGUMENTER (MAIS LANALYSE SYSTEMATIQUE ET EXPLICITE DUN CORPUS NEST PAS LE FONDEMENT DE LA CONCEPTUALISATION) ABOUTIT A - DES CLASSIFICATIONS - DES THEORIES, - PARFOIS A DES POSITIONS PRESCRIPTIVES - PROGRESSION PAR DEBATS (PAS PAR VERIFICATION EMPIRIQUE DES THEORIES)

21 Gile initrech21 CARACTERISTIQUES LAP DANS LAP NORME DE METICULOSITE NORME DE COMMUNICATIVITE PRUDENCE ET OBJECTIVITE DANS LES INFERENCES MOINS IMPORTANTES QUE DANS RECHEMP - Les affirmations sy fondent souvent sur quelques exemples -On y trouve des inférences par rapport à du non-dit - On ny cherche pas systématiquement à démontrer par des faits la pertinence et la vérité des idées et affirmations - SUBJECTIVITE EVENTUELLEMENT CORRIGEE PAR REACTIONS DES PAIRS

22 Gile initrech22 LAP ET « SCIENCE » ? Pour scientifiques « purs et durs », LAP science - Car tous les éléments de « rigueur » ne font pas partie des normes essentielles (objectivité, prudence) - Et (surtout ?) parce quil ny a pas vérification empirique des théories Mais… - LAP se fait à luniversité et dans institutions de recherche - Partage dautres normes - Produit résultats souvent repris par rechempir Donc, pas vraiment « scientifique » ?

23 Gile initrech23 LAP

24 Gile initrech24 EXPERIENCE PRATIQUE, REFLEXION, GENERALISATION (PRG) FREQUENTE CHEZ LES PRATICIENS DES ASPECTS PRATIQUES DUNE DISCIPLINE QUI ONT UNE LONGUE EXPERIENCE ET Y REFLECHISSENT LEUR VECU LEUR DONNE : -UNE CONNAISSANCE INTIME DE LOBJET DETUDE -UNE INTUITION FONDEE SUR CETTE CONNAISSANCE -LA CAPACITE DINTERPRETER DES PHENOMENES -LA CAPACITE DEVALUER LEUR IMPORTANCE ET FREQUENCE RELATIVES

25 Gile initrech25 PRG

26 Gile initrech26 LA DEMARCHE PRG SOUVENT, REFLEXION, GENERALISATION ET FORMULATION DES IDEES PARFOIS, SAPPUIE SUR UN CORPUS POUR INSPIRATION, POUR EXEMPLES NIVEAU DE THEORISATION MODESTE AUTRES THEORIES PRISES EN COMPTE MODESTEMENT FAIBLE INTERACTION AVEC COMMUNAUTES UNIVERSITAIRES LAP OU RECHEMP « CHERCHEURS » PRG PEUVENT EVOLUER VERS LAP OU RECHEMP

27 Gile initrech27 AVANTAGES COMPARES RECHEMP, LAP, PRG RECHEMP SUBJECTIVITE REDUITE, REPLICABILITE, CHAQUE ETAPE DE LA RECHERCHE EST RELATIVEMENT « STABLE » LAP RAPIDITE, CREATIVITE SANS CONTRAINTES DE DEMONSTRATION FACTUELLE, POSSIBILITE DE TRAITER PHENOMENES DIFFICILEMENT QUANTIFIABLES ET OPERATIONNALISABLES PRG AVANCE AU DEMARRAGE DU FAIT DE LA CONNAISSANCE INTIME ET HOLISTIQUE DU PHENOMENE

28 Gile initrech28 POURQUOI LA DISTINCTION ENTRE LES TROIS DEMARCHES ? PARCE QUE : TOUTES LES TROIS SONT PRESENTES DANS CERTAINES DISCIPLINES LES CHERCHEURS DES TROIS DEMARCHES SE RENCONTRENT ET SE LISENT PARFOIS SILS NE COMPRENNENT PAS LES DEMARCHES ET LES NORMES RESPECTIVES : -PROBLEMES DE COMMUNICATION -APPRECIATION ET RESPECT INSUFFISANTS -PARFOIS ANTAGONISMES

29 Gile initrech29 IMPORTANT POUR JEUNES : -REGLES RECHEMP, LAP ET PRG NE SONT PAS LES MEMES -QUAND VOUS VOUS ENGAGEREZ DANS UN PROJET DE RECHERCHE, VOUS SEREZ GUIDES ET EVALUES EN FONCTION DE LUN DES TROIS -CE QUI EST BON DANS LUN NE LEST PAS NECESSAIREMENT POUR LAUTRE, ET LES DIRECTEURS DE RECHERCHE COMPETENTS DANS LUN NE LE SONT PAS NECESSAIREMENT DANS LAUTRE -IL VA DONC FALLOIR CHOISIR CE COURS PORTE SUR LA DEMARCHE RECHEMP

30 Gile initrech30 TEXTES EXTRA-PARADIGMATIQUES CES CLASSEMENTS NE SONT QUUTILITAIRES NI ABSOLUS, NI DEFINITIFS PAR AILLEURS, TOUS LES TEXTES PUBLIES DANS LE MONDE DE LA RECHERCHE NE RELEVENT PAS DE CES TROIS PARADIGMES IL EXISTE NOTAMMENT DES TEXTES DANALYSE, DE SYNTHESE, DE REVUE DE LITTERATURE QUI SONT « EXTRA-PARADIGMATIQUES » MAIS LES « PROJETS DE RECHERCHE » PROPREMENT DITS, ET NOTAMMENT LES THESES, SONT JUGES DAPRES CES TROIS PARADIGMES – SURTOUT RECHEMP ET LAP


Télécharger ppt "Gile initrech1 INITIATION A LA RECHERCHE EMPIRIQUE UNE PREMIERE SENSIBILISATION"

Présentations similaires


Annonces Google