La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile"— Transcription de la présentation:

1 D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile

2 D. Gile Lect crit2 LES ERREURS: PHENOMENE OMNIPRESENT DANS LA RECHERCHE TOUT LE MONDE PEUT FAIRE DES ERREURS !!! EN RAISON DE: LIMITES DES CONNAISSANCES - PAR DEFINITION, LIMITES DES CONNAISSANCES ACTUELLES FRANCHIES - LIMITES DANS CONNAISSANCES DES LANGUES -PAS DACCES A DES DONNEES PERTINENTES -RETARDS DANS LACCES AUX DONNEES²

3 D. Gile Lect crit3 FACTEURS PSYCHOLOGIQUES - BIAIS PERSONNEL INDUISANT DES DEFORMATIONS DANS LAPPREHENSION DE LA REALITE - FLUCTUATIONS DE LATTENTION FACTEURS STATISTIQUES - GRANDE MASSE DE DETAILS - SURTOUT NOMS ET CHIFFRES

4 D. Gile Lect crit4 ROLE DE LA CRITIQUE: UN OUTIL ESSENTIEL PREVENTIF / CORRECTIF UN PUISSANT MOTEUR DANS LEVOLUTION SCIENTIFIQUE PEUT AIDER A CORRIGER FAITS ET IDEES (ANALYSE, THEORIE, CRITIQUES) CORRIGER STYLE (EN ATTIRANT LATTENTION SUR FAIBLESSES) AJOUTER DE LINFORMATION PERTINENTE (BIBLIOGRAPHIQUE, FACTUELLE) SENSIBILISER LAUTEUR CRITIQUÉ A DEVENTUELS PROBLEMES

5 D. Gile Lect crit5 PARTICULIEREMENT UTILE RELATIVEMENT PEU DOULOUREUSE DURANT CONCEPTION DU PROJET TRES UTILE LORS DE - MISE EN OEUVRE DU PROJET - REVUE PAR LES PAIRS, REVISION EGALEMENT UTILE, MAIS PARFOIS DOULOUREUSE - APRES PRESENTATION DE COMMUNICATION - DURANT SOUTENANCE -APRES PUBLICATION LES CHERCHEURS ONT TOUT INTERET A BENEFICIER DE CRITIQUES « PRECOCES »

6 D. Gile Lect crit6 SOURCES POTENTIELLE DE CRITIQUES UTILES - EXPERTS/AINES: DIRECTEURS DE RECHERCHE EVALUATEURS (COMPETENCE ET EXPERIENCE) - PAIRS: (PLUS OBJECTIFS QUE LAUTEUR) - BEOTIENS: (REGARD NAIF DONC PLUS SENSIBLE A PROBLEMES DE LOGIQUE, DE CLARTE, DE COHERENCE QUI PASSENT PEUT ETRE INAPERCUS CHEZ LE SPECIALISTE

7 D. Gile Lect crit7 LES CRITIQUES SONT PARFOIS INFONDEES (SOUVENT EN RAISON DUNE COMPREHENSION ERRONEE DU TEXTE CRITIQUÉ) MAIS PARFOIS - ON PAVOISE -EGOCENTRISME - AUTO-DEFENSE -AFFIRMATION DE SOI -PARFOIS HOSTILITE (A LEGARD DE LAUTEUR CRITIQUE OU DUNE ECOLE DE PENSEE QUIL REPRESENTE)

8 D. Gile Lect crit8 MAIS MEME INFONDEES, LES CRITIQUES PEUVENT ETRE UTILES SENSIBILISENT A: - Ambiguités - Manque de précisions - Formulation peu claire DONNENT A LAUTEUR LA POSSIBILITE DE CORRIGER ET DAMELIORER SON TEXTE/SON TRAVAIL

9 D. Gile Lect crit9 CRITIQUES MAUVAISES / PEU UTILES SI: - NON PERTINENTES (perte de temps) - MALHONNETES CRITIQUER DANS LE BON SENS, CEST DONNER ! (temps, attention) ETUDIANTS BENEFICIENT DE CRITIQUES NATURELLEMENT CHERCHEURS CONFIRMES RECOIVENT MOINS DE CRITIQUES DE BONNE QUALITE ET BEAUCOUP DE CRITIQUE 'POLITICAL' (facteurs sociaux) DEMANDEZ-LA, ECOUTEZ-LA, REFLECHISSEZ-Y puis ACCEPTEZ LA OU REJETEZ LA

10 D. Gile Lect crit10 PRINCIPES OPERATIONNELS LA LECTURE CRITIQUE EST : Une recherche dinformation + Une analyse avec Identification des forces et faiblesses

11 D. Gile Lect crit11 ASSUREZ-VOUS DE BIEN COMPRENDRE AVANT DEVALUER - Il existe beaucoup de malentendus et de mauvaises interprétations de ce que disent et pensent les uns et les autres - En principe, un auteur ne dit pas des absurdités SOUEZ SCEPTIQUES VIS-À-VIS DE VOUS-MEME Le biais personnel est omniprésent Vérifiez et révérifiez si vous avez une réaction négative à légard dun passage du texte que vous lisez

12 D. Gile Lect crit12 COMPREHENSION (1): OBJECTIFS DE LAUTEUR Question de recherche Hypothèse ? Objectif exploratoire ? Lévaluation doit se fonder sur les objectifs de lauteur, Et non pas sur les centres dintérêt de lévaluateur

13 D. Gile Lect crit13 COMPREHENSION (2): METHODE - Développement théoretique/examen logique/étude empirique - Naturaliste/Expérimental - Enquête/Interviews/Analyse de textes/Observation sur le terrain... - Qua fait lauteur concrètement ? - Pourriez-vous expliquer ce quil a fait en quelques phrases ?

14 D. Gile Lect crit14 RESULTATS DE LETUDE - Faits - Catégories - Nombres -Opinions CONCLUSIONS DE LAUTEUR (Le cas échéant) - Hypothèse renforcée ou non - Méthode a fait ses preuves ou contient des faiblesses - Problèmes identifiés - Autres méthodes/études nécessaires

15 D. Gile Lect crit15 EVALUATION DU FOND OBJECTIFS - Pertinents par rapport à problématique générale ? - Utiles pour faire avancer les choses ? - Réalisables ? METHODE (Conception, mise en oeuvre) -Adéquate? -Est-elle la meilleure méthode pour réaliser les objectifs ? -Pourriez-vous en proposer une meilleure ?

16 D. Gile Lect crit16 FAITS - Corrects? - Tous les faits pertinents ont-ils été exploités ? BIBLIOGRAPHIE - Présence des références les plus pertinentes ? - Liste à jour ? - Information complète et correcte ? (Orthographe, année, pages, lieu, éditeur) - Chacune des références a-t-elle une valeur suffisante pour justifier sa présence ? - Biais politique (positif ou négatif)?

17 D. Gile Lect crit17 INFERENCES - Logique ? (Pas de sauts détapes, de sur-interprétation, de généralisations non justifiées ?) - Explicite, avec références bibliographiques ou explications ? - Les inférences tiennent-elles compte de lensemble des données recueillies ? - Qualité des statistiques CONCLUSIONS - Fondées sur les résultats ? (inférences justifiées ?)

18 D. Gile Lect crit18 EVALUATION DE LA FORME STRUCTURE DU TEXTE - Logique interne (structure) - Explications (Objectifs, méthode, inférences) - Equilibre entre différentes parties - Longueur excessive ? LANGAGE - Clair ? - Correct ? - Trop de mots ? - Terminologie (Correcte, expliquée)

19 D. Gile Lect crit19 CONVENTIONS - Explicite ? - Style ? - Conventions typographiques ? - Bibliographie ? ILLUSTRATIONS - Claires ? - Justifiées ? BIBLIOGRAPHIE - Mêmes références dans corps du texte et dans bibliographies ? -Les références sont-elles complètes ? (pages, lieu de publication, éditeur)

20 D. Gile Lect crit20 CONSEILS PRATIQUES (1) - Lire avec crayon et papier ou ordinateur -Utiliser crayon pour souligner et écrire dans marges - Toujours écrire les références bibliographiques complètes du texte lu (y compris lieu où on la trouvé) - Recopier mot pour mot segments importants - Ecrire pour soi synthèse des objectifs, méthodes, résultats et conclusions

21 D. Gile Lect crit21 CONSEILS PRATIQUES (2) - Ecrire mot pour mot passages que lon entend critiquer - Les lire plusieurs fois avant de décider que vous avez raison de critiquer -Ecrire à lauteur pour avoir des explications/précisions - Marquer lors de la lecture (souligner, surligner, *) -Mots clés dans marges

22 D. Gile Lect crit22 EXERCICE FAITES UNE LECTURE CRITIQUE DU TEXTE X ECRIVEZ EN 200 MOTS ENVIRON UN RESUME INFORMATIF ET CLAIR DE SON CONTENU ECRIVEZ UN COMPTE RENDU CRITIQUE AVEC EVALUATION DE : - LA CONCEPTION DE LETUDE EN FONCTION DE LOBJECTIF -LA MISE EN OEUVRE DE LETUDE -LES INFERENCES DE LAUTEUR -OU SE SITUE SA VALEUR AJOUTEE ? POUR CHAQUE CRITIQUE NEGATIVE, DONNEZ AU MOINS UN EXEMPLE PRIS DANS LE TEXTE


Télécharger ppt "D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile"

Présentations similaires


Annonces Google